Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 17 octobre 2017 - 06:00  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


En pratique : Imagine 4 - particule, un peu, beaucoup, pas du tout !
(Article écrit par Pascal Taffin et extrait d'Amiga News - décembre 1997)


Depuis quelques années, nous voyons apparaître sur les écrans géants de cinéma de nombreux films où les effets spéciaux tiennent une place de plus en plus importante. Simples outils d'habillage dans un premier temps, ils sont vite devenus des technologies incontournables dans la réalisation de grosses productions cinématographiques et dans le jeu vidéo, reculant par la même occasion les limites techniques imposées aux scénaristes et aux réalisateurs.

Nous pouvons dire un grand merci à George Lucas pour avoir montré la voie dès 1977, avec son célèbre "Star Wars", créant pour l'occasion la société ILM. L'image de synthèse y a bien sûr une place importante et des films comme Jurassic Park, Independance Day, Twister, Le Pic De Dante, Volcano... en sont des exemples frappants. Ne nous le cachons pas, les effets spéciaux rapportent de l'argent !

Particules

Pour notre cours, nous nous intéresserons plus spécialement aux catastrophes naturelles, le film Twister étant, à mon avis, l'une des meilleures réalisations du genre. Dans la réalisation des tornades, l'image de synthèse nous a dévoilé la très grande puissance de l'un de ses outils, les particules.

Qu'est-ce que les particules ? En règle générale celles-ci sont de tout petits éléments représentés par des points, des cubes, des boules, des étoiles... ou des objets que vous avez réalisés.

Dans les bons logiciels de nombreux paramètres sont proposés : il est possible par exemple d'indiquer la forme de la source d'émission, la direction du flux, sa vitesse, le nombre de particules le composant, la durée de vie de celles-ci, de régler leurs attributs dans le temps, etc. Des paramètres physiques peuvent leur être assignés : des effets de gravité, de frottement, de collision, d'explosion, de vitesse, soumises ou non à des vents. Dans les logiciels haut de gamme, la densité et l'humidité de l'air sont réglables, etc.

La réalisation de tornades, d'explosions, de feux, de nuages, de brumes, d'étincelles, de chutes d'eau, etc. devient avec de la pratique un jeu d'enfant. Actuellement des logiciels tels qu'Alias, Softimage (modules particles et mental ray), 3DS Max dont la version 2.0 a été très développée dans ce domaine, LightWave qui n'est pas en reste avec Sparks et surtout particules Storm, Real 3D, tout ce beau monde nous offre les plus grands délires moyennant un certain coût, pour ne pas dire un coût certain. Une configuration musclée est en effet indispensable.

Où en est Imagine ? Ici le rêve s'arrête ! Les particules sont réduites à leur plus simple expression, pas d'effets physiques, thermiques, ou gigas astronomiques. La fonction a simplement le mérite d'exister ! La méthode de travail est simple, il vous suffit de créer un objet, d'appeler la fonction, de la paramétrer et de la calculer.

Exemple
  • Lancez Imagine.
  • Créez un projet et nommez-le "particules".
  • Passez dans le modeleur.
  • A l'aide de la fonction "add primitive", créez une sphère et sélectionnez-la.
  • Appelez la fonction particules dans le menu Fonctions/Particles. Une fenêtre de requête apparaît (voir fig. 1).
Imagine
Figure 1

Ces paramètres sont les seuls disponibles pour le réglage des particules, vous pouvez y régler la forme de vos particules en tetrahedrons, pyramids, octahedrons, cubes, blocks, dodehedrons, spheres. Random utilise les différentes formes aléatoirement, Filename vous permet d'importer des objets de l'extérieur. Pour mon exemple j'ai utilisé un tube, mais rien ne vous empêche de mettre une vache, vous obtiendrez un troupeau.

Vous avez aussi la possibilité de régler les tailles de vos particules aléatoirement ou non, d'assigner celles-ci à des sous-groupes de faces que vous aurez créées préalablement à l'aide de la fonction "Make Subgroup".

On continue...
  • Sélectionnez l'option "Tetrahedrons" (un nouveau dinosaure !), puis "OK".
  • Pour le moment rien d'extraordinaire. Lancez un Quick Render, et... - surprise ! - devant vos yeux révulsés d'horreur un troupeau de tétrahedrons apparaît.
Quelques généralités : toutes les formes d'objets sont gérées. Il vous est bien sûr possible de donner des attributs à vos objets (par "subgroup" de faces ou non), sans aucune limite de réglage (verre, chrome, bois...). Sachez qu'Imagine utilise le nombre de faces pour créer ses particules. Le raytracing est géré, donc possibilité d'ombre, de transparence, de reflet... L'animation est réduite à sa plus simple expression, à gérer de la même manière que pour les autres types d'objets. Je vous conseille d'utiliser la technique de morphose par "states" interposés si vous voulez réaliser des explosions, par exemple.

Imagine

En conclusion

Nous ne pouvons pas parler réellement de particules avec Imagine, ici pas de gravité, de turbulence, ou tout autres effets spectaculaires. Un gadget intéressant, tout simplement. Malgré cela, avec un peu d'imagination et de pratique, il vous est possible de réaliser des animations du plus bel effet à vous d'en faire le meilleur usage.


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Article précédent] / [Article suivant]