Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 27 mars 2017 - 04:53  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'Imagine 2.9
(Article écrit par Jean-Nôel Thierry et extrait d'Amiga News - janvier 1994)


Un tout petit paragraphe dans l'actualité du mois dernier vous l'a annoncé : Impulse nous propose enfin du nouveau, et cette fois, contrairement aux multiples messages qui nous laissaient plutôt sur notre faim, nous pouvons enfin essayer certaines des nouvelles fonctions !

Impulse a écouté ses clients

C'est pour nous faire encore un peu patienter qu'Impulse a envoyé à ses clients enregistrés cette nouvelle mouture. On en était presque à ne plus espérer quoi que ce soit d'eux, et voilà qu'en attendant la version 3.0, maintenant prévue pour la "deuxième quinzaine de décembre", ils nous proposent une version 2.9. Même aspect, mais tout un tas de nouveautés croustillantes !

Il est intéressant de noter que la société du Minnesota va dans le sens de ce qu'attendent les utilisateurs de son logiciel phare : la plupart des nouvelles fonctions de la 2.9 ont en effet été demandées par les habitués de la 2.0. L'entreprise ne s'endort pas sur ses lauriers, même si l'attente de la 3.0 pourrait nous faire penser le contraire...

Échange standard

Cette version 2.9 est en fait un ravalement de la 2.0. Pas de changement de la présentation même du logiciel, mais plutôt du côté du "moteur". Le plus marquant est un nouvel éditeur, Spline Editor, ainsi qu'un nouveau menu dans le Detail et le Stage Editor : New Stuff. Y sont rangées, presque en vrac serait-on tenté de dire, les nouvelles fonctions les plus importantes. Le reste est réparti dans les autres menus et boutons.

On remarque immédiatement la disparition des deux ascenseurs qui permettaient de faire tourner sur eux-mêmes les objets dans la vue "Perspective" des différents éditeurs. Aussi, trois nouveaux boutons font leur apparition sur cette même vue : A, Z et P. Le bouton "A" vous permettra de voir votre objet sous n'importe quel angle (et contrairement aux anciens ascenseurs, on peut maintenant agir sur Y). Sans avoir à utiliser "Zoom in/out" des triviews, vous pourrez vous rapprocher ou vous éloigner de vos objets grâce au bouton Z.

"P" vous permettra de faire varier la perspective de cette vue, jusqu'à l'exagérer ou, au contraire, la rétablir. Il ne manque à mon avis qu'un bouton "move" qui permettrait de se déplacer dans la vue perspective. Cela éviterait par exemple d'avoir obligatoirement à se déplacer dans les triviews pour observer n'importe quel objet. Impulse est à l'écoute des utilisateurs d'Imagine. Je l'ai déjà dit plus haut, et une des choses les plus demandées était la possibilité de pouvoir modéliser dans une vue en perspective. C'est maintenant chose possible grâce à une nouvelle option sous "Wireframe", "Solid" et "Shaded" : NewMode. Non seulement tout ce qui est fait dans les triviews est en même temps visualisable en perspective, mais on peut aussi y travailler...

Les nouveautés dans chaque éditeur

Detail Editor

Je vous laisse imaginer l'énorme avantage de pouvoir maintenant travailler en perspective, et je passerai donc immédiatement au reste, plutôt conséquent. J'ai vu avec bonheur l'apparition de deux fonctions dans le menu "Object" : Load DXF et Save DXF. Je ne peux par contre vous dire si elles fonctionnent effectivement bien avec des fichiers venant de 3D Studio par exemple, mais un objet relativement gros (environ 4000 faces), sauvé avec Pixel3D Pro en DXF, a été chargé et utilisé sans problèmes par Imagine...

Si vous lisez régulièrement la rubrique Imagine, vous savez qu'un des grands leitmotive de la modélisation avec ce logiciel est qu'il faut souvent régler "à la main" les problèmes de lissage de Phong. La fonction "Edge Filter" a donc tout logiquement fait son apparition. Elle est diablement efficace, et d'un clic elle sélectionne pour vous les arêtes à passer au "Make Sharp".

Imagine 2.9
Figure 1

De cette facilité accrue de sélectionner certaines arêtes bien précises d'un objet, découlent de nouvelles fonctions : "Make QuickEdge" offre par exemple une alternative aux lassantes boîtes, englobantes quand on passait en "QuickDraw All", et permet maintenant de ne voir que les arêtes précédemment sélectionnées. Tout simplement génial...

Imagine 2.9
Figure 2 : Sans QuickEdge

Imagine 2.9
Figure 3 : Bounding Box

Imagine 2.9
Figure 4 : QuickEdge

Le plus gros "morceau" de cet éditeur est sans nul doute le menu "New Stuff'. Y sont regroupées les fonctions suivantes : UnHook et ReHook, Deformation, Conformation (qui regroupe maintenant les "Conform to..." du "Mold Requester"). Particles, Applique, Wave, States, Check Object et Latticize. UnHook et ReHook offrent la possibilité de pouvoir "interchanger" des sous-groupes d'objets, sans avoir à refaire toute la hiérarchie, ni en aval, ni en amont de la partie du groupe choisi.

States est tout à fait révolutionnaire : un peu à la manière du Cycle Editor, il permet de mémoriser les différentes déformations apportées à un objet. Avec la version 2.0, par exemple, pour réaliser une déformation entre plusieurs objets, il fallait autant d'objets que d'étapes lors de l'animation. Grâce à State, oubliez cette technique astreignante : agrandissez, tordez dans tous les sens, et contentez-vous de préciser à Imagine, en les nommant, les différentes étapes de cette déformation. Il vous sauvera ensuite en un seul fichier les différentes étapes, que vous utiliserez on ne peut plus simplement dans l'Action Editor en précisant uniquement une étape parmi d'autres... Un autre attrait important de State est le "tacking" de textures et d'images, pour faire suivre aux placages toutes les déformations des surfaces sur lesquelles ils sont appliqués, de manière réaliste.

Particules permet de paramétrer le type de particule utilisée, et le choix est vaste : du tétrahédron, en passant par la sphère ou la pyramide, avec la possibilité d'y mettre l'objet de son choix (une pluie de feuilles d'arbre par exemple...). Applique, un peu à la manière du "Bump Mapping" que beaucoup connaissent, se base sur les niveaux de gris d'une image pour déformer un objet.

Wave déforme les objets comme le Wave des effets du Stage, à la différence que l'objet une fois modifié est réutilisable à loisir ensuite (un peu de déformation avec State, ça vous dit ?). Check Object vous permettra, quant à lui, de vérifier l'intégrité d'un objet passé par une quelconque "moulinette" genre Pixel3D Pro. Latticize, ou littéralement "treillis", créera des trous à l'intérieur des faces de vos objets.

Enfin, le meilleur pour la fin : Deformation. Il regroupe tout ce qu'il est possible d'imaginer pour triturer un objet : Stretch, Twist, Taper, Pinch, Bend et Shear ! La plupart de ces déformations existaient déjà dans Morphus, mais toute l'ergonomie qui fait la force d'Imagine n'y était pas. Ici, tout se fait à la souris avec une surprenante facilité.

Imagine 2.9
Figure 5 : exemple de déformation avec Twist

Stage et Action Editor

Je commencerai ici parce qu'en général tout le monde attendait, et qu'Impulse a donc inclus : le champ de la caméra et le cône de lumière d'un spot sont maintenant visualisables, on peut copier un objet ou un groupe (avec Clone) sans avoir à le recharger. Il est maintenant possible de placer la caméra et les objets d'une scène beaucoup plus intuitivement : tout est immédiatement visualisable en temps réel dans la vue en perspective. La mise en place d'une scène devient extraordinairement facile.

Enfin, si vous activez la caméra, vous pouvez utiliser les trois nouveaux boutons A, Z et P de la vue en perspective pour mettre en place votre caméra, et faire les réglages de zoom ou de focale... Le tout en "temps réel" : les objets sont remplacés par des boîtes englobantes, ou par leurs "quick edges", et tout bouge en suivant la moindre de vos sollicitations.

Grâce à l'apparition des "Layers" (couches), vous pouvez ne travailler que sur une partie des objets d'une scène. En effet, pour chaque objet que vous chargerez. Imagine vous demandera de choisir un layer. Ensuite, pendant la mise en place d'une scène, les objets des layers que vous aurez spécifié seront les seuls à apparaître. On peut changer le numéro de layer d'un objet dans l'Action Editor.

Un nouvel effet, Particles, vous fera passer de nombreuses heures à essayer différents jets ou projections de particules. De la fontaine, en passant par le réacteur, tout est possible ! Faire une pluie de particules qui rebondissent sur le sol est du plus bel effet, mais malheureusement, pas des plus évidents. Sans parler de la possibilité de voir les particules emportées par un vent plus ou moins fort... Le nombre de possibilités est impressionnant. Je vous laisse en juger par le nombre de paramètres de cet effet.

Imagine 2.9
Figure 6

Spline Editor

C'est le petit nouveau. Cet éditeur est un peu à lui tout seul une sorte de Pro Draw en réduction. On peut dessiner en spline, comme dans n'importe quel programme de dessin vectoriel, ou utiliser des polices PostScript. Quand votre profil est terminé, vous pouvez en faire un objet par extrusion grâce à la fonction "AddPoints". Là encore, le nombre de fonctions ravira les plus exigeants car pas moins de cinq types de biseaux sont disponibles : Flat, Round, Route, Raise et Round2. Regardez la figure 7, jolie non ? Si je vous dis que moins de 5 minutes ont été nécessaires pour pondre un tel logo...?

Imagine 2.9
Figure 7

Conclusion

Impulse aurait dû nous proposer plus tôt cette nouvelle version (la grogne des utilisateurs les y aura sans doute poussé). A moins, pire, que la 3.0 n'ait encore plus de retard que prévu et que cette version soit là pour nous faire encore plus patienter...

Sinon, en dehors de ces petites considérations, cette version présage plutôt bien pour la 3.0 : le Spline Editor, tout bonnement génial, le nombre conséquent de nouveautés et donc de possibilités... J'ai trouvé un peu lents les "temps réels" des éditeurs lorsqu'ils sont particulièrement chargés, comparé à l'excellence de LightWave dans ce domaine. La 3.0 fera sans doute mieux. Espérons aussi que ce genre de lacunes sera comblé : possibilité de lancer Imagine dans n'importe quelle résolution, pour l'utiliser avec une Picasso en 1260x1024 par exemple, l'utilisation d'Intuition et non pas d'une interface relativement moche et non standard.

Les calculs me semblent plus rapides, même avec des textures algorithmiques. En parlant de textures algorithmiques, celles de la v2.0, et des deux volumes d'Essence ne sont plus utilisables, le format ayant changé ! (66 textures sont fournies, mais elles ne répondront sûrement pas à tous les besoins...).

Prévus pour la 3.0 : le nouvel anticrénelage, les bones (os) et autre cinématique, les ombres portées en scanline, etc.

(Merci à Yann, Fred (tacking ?!), Lucas (Slim fast :) !).

Nom : Imagine 2.9.
Éditeur : Impulse.
Genre : modélisation 3D.
Date : 1993.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 1 Mo de mémoire, disque dur.
Licence : commercial.
Prix : NC.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]