Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 16 mai 2022 - 23:17  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Programmation
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : Dans les coulisses du développement de Heimdall 2 (première partie)
(Article écrit par Derek De La Fuente et extrait de Joystick - janvier 1994)


Core Design se décide à lever le voile sur l'un de ses nombreux jeux à venir, et pas des moindres : la suite de l'excellent Heimdall que vous avez peut-être eu au bout de votre manette. Nous allons suivre pendant quelques mois le développement du jeu.

Heimdall 2

Dans quelle catégorie classer ce jeu ? Jeu de rôles ? Jeu d'arcade et d'aventure ? Ou un peu de tout ça ? En tout cas, l'objectif des programmeurs est de réserver un maximum de surprises aux joueurs, en offrant un jeu où le scénario ne cessera d'évoluer, de se dévoiler un peu plus au fur et à mesure de l'aventure.

La séquence d'introduction laisse supposer que le personnage incarné par le joueur n'aura qu'à traverser quelques mondes, rejoindre Loki le dieu du mal dans la mythologie nordique, lui taper un peu dessus, et hop ! se reposer pendant le restant de sa vie. Que nenni ! Très bientôt, il s'apercevra qu'une énorme machination se prépare, et c'est tant mieux car le scénario n'ira alors que de rebondissements en rebondissements, avec notamment un saut dans un autre monde bien étrange.

Tout commencera comme une aventure bête et archiclassique, où le joueur devra récupérer des morceaux d'une amulette sacrée avant de rejoindre le diabolique Loki. Mais bref, ne dévoilons pas trop d'éléments du scénario et concentrons-nous plutôt sur les différences entre Heimdall 2 et son prédécesseur. Tous les aspects du jeu ont été retravaillés. Vous constaterez aisément, au vu des photos qui accompagnent cet article, que les écrans affichent beaucoup plus d'éléments et plus d'objets que dans le premier Heimdall. Les objets sont maintenant animés, chaque scène regorge d'activité. Les animations sont rapides et fluides, et vous n'aurez plus à attendre une seule seconde entre chaque écran, chaque nouvelle scène s'affichant en un clin d'oeil. Même la fabrication des potions est instantanée, et vous pourrez utiliser vos superbes découvertes immédiatement.

Inutile de dire que l'interface a subi, elle aussi, de grands chambardements, et qu'elle est maintenant simple et intuitive. Si tous les graphismes paraissaient un peu carrés et plats à l'époque du premier Heimdall, ce n'est plus le cas dans cette suite et les graphismes sont beaucoup plus réalistes et agréables. Ils sont entièrement affichés en 3D isométriques, mais ont gardé leur aspect cartoon gentillet.

Heimdall 2

Les scénaristes du jeu sont en train de se prendre la tête au maximum, pour qu'à aucun moment de la partie vous ne soyez bloqué bêtement dans une scène, et pour éviter le découragement et la frustration qui tombent parfois sur vos frêles épaules. La monotonie ne devrait pas pointer son sale groin non plus, grâce à la présence de très nombreux personnages avec lesquels vous pourrez dialoguer ou même combattre si le coeur vous en dit.

Le mois prochain, toujours dans la joie et la bonne humeur, nous irons encore un peu plus loin dans les détails de ce qui marquera la grande attaque du marché des jeux pour Core Design.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]