Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 16 janvier 2022 - 10:58  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Programmation
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'eNewsReader r2
(Article écrit par Lionel Muller et extrait d'Amiga Power - septembre 2019)


Curieux destin que celui d'eNewsReader : prévu à la base comme un shareware, une première version à usage limité est sortie en avril 2017, puis, deux mois plus tard, est sortie une deuxième version, complète et sans aucune limitation. Christopher Handley, le développeur à qui l'on doit certains incontournables sous AmigaOS 4 comme RunInUAE et le langage de programmation PortablE, indique ce choix du fait du manque d'intérêt des utilisateurs ainsi que des raisons personnelles.

De quoi parle-t-on au juste ?

Il s'agit d'un agrégateur de nouvelles (ou "newsreader" en anglais) similaire à XNet-RSS et AmRSS, tous deux sortis sous AmigaOS 4 depuis plusieurs années (respectivement avril 2010 et janvier 2008). Ce type de logiciel permet de capturer les flux RSS des sites Internet qui les proposent et d'afficher partiellement leur contenu.

L'intérêt étant de vous faire gagner du temps. En effet, vous n'avez dès lors plus besoin de consulter chaque site via votre navigateur Internet pour voir s'il y a du neuf, l'agrégateur s'en chargera pour vous et libre à vous ensuite de lancer votre navigateur pour approfondir la nouvelle.

Installation

Côté installation, il n'y a pas grand-chose à faire : on récupère l'archive sur OS4depot et on la décompresse où l'on veut. Il ne reste plus qu'à cliquer sur l'icône pour lancer le logiciel.

eNewsReader

L'auteur recommande toutefois de l'installer sur une partition possédant un système de fichiers journalisé comme SFS ou NGFS afin d'éviter la corruption de la base de données lors d'un plantage de votre système (j'y reviendrai).

Utilisation

Le logiciel se lance dans une fenêtre divisée en trois parties :

1. En haut à gauche se trouve la base de données. Elle ne contient qu'un filtre pour l'instant (Amiga) et deux sites (Amigans.net et OS4depot). Mais dans le tiroir du logiciel se trouve une liste de liens de la plupart des sites Amiga anglophones actuels compilée par l'auteur lui-même. Pour l'importer, il suffit de cliquer sur "Add" puis de cliquer sur le bouton "Import OPML" et de sélectionner "Amiga.opml" dans le tiroir "OPML" et de finaliser le tout en validant sur "OK". Le logiciel va ensuite récupérer les flux de chaque site un par un et vous proposer de les éditer, notamment pour y ajouter le nom du filtre.

eNewsReader

2. À droite se trouvent les flux qui viennent d'être mis à jour et sont en gras et de couleur bleue, c'est-à-dire nouveau, et passent en noir quand on les sélectionne puis en police simple si le billet a été ouvert (dans un navigateur ou dans le logiciel même). Il est important de les cliquer à partir du bas (dixit l'auteur) de façon à ce que le logiciel se souvienne des flux qui ont été vus. Si par mégarde vous avez cliqué ailleurs, vous disposez d'un bouton pour annuler ce faux pas (bouton "Undo seen").

eNewsReader

3. En bas à gauche s'affiche le texte correspondant au billet sélectionné. Suivant les sites, le contenu sera de taille variable : cela pourra aller d'un résumé (très) succinct (parfois juste le titre du billet) à un article complet mais dans les deux cas, les images ne sont pas affichées. Pour les voir, on a la possibilité d'ouvrir le billet dans le navigateur de notre choix (attention à bien paramétrer les préférences URL sous peine de voir s'afficher une page blanche).

Le logiciel se rappelle non seulement des nouvelles sur lesquelles vous aviez cliquées mais aussi de toutes les autres (celles que vous avez délibérément ignorées) et c'est apparemment le seul à le faire (dixit l'auteur). Il est ainsi possible de suivre un grand nombre de sources sans vous soucier de vous rappeler si vous les aviez déjà vues.

En plus des flux RSS et Atom, il est aussi capable de suivre des personnes et entreprises sur Twitter ainsi que vos amis, groupes et entreprises sur Facebook (en l'autorisant à accéder à vos billets et vos listes d'amis). Comme je ne suis pas un adepte des réseaux sociaux, je ne pourrais vous en dire plus. Cela dit, j'ai quand même essayé en m'inscrivant sur Twitter afin de suivre l'évolution des projets de notre Huno national, mais j'ai été vite déçu. En ajoutant le lien de mon compte Twitter, j'ai eu droit à un message d'erreur. Ne m'avouant pas vaincu, j'ai cherché sur le net et j'ai trouvé comment récupérer le flux RSS d'un compte Twitter. Pour cela, Il faut se rendre sur le site www.twitrss.me puis renseigner le pseudonyme à suivre (par exemple @LioFRK68) et ensuite importer l'adresse de la page Internet qui vient de s'afficher (https://www.twitrss.me/mobile_twitter_to_rss/?user=LioFRK68) dans eNewsReader.

Encore plus fort, vous pouvez aussi configurer le logiciel afin de récupérer les flux des chaînes YouTube auxquelles vous êtes abonné pour les lire avec un lecteur externe (via SMTube) ! Pour cela, allez sur www.youtube.com/subscription_manager et cliquez sur "Exporter les abonnements" pour récupérer un fichier qui pourra être importé comme expliqué plus haut. Ensuite, il faut ajouter une entrée dans l'onglet HTTPS des préférences URL : SMTube APPDIR:SMTube "*"%s*"". Et finalement après avoir mis à jour le flux YouTube, il suffit de cliquer sur "Open Link" et de choisir "SMTube" pour voir s'afficher la fenêtre de recherche (de résultat en fait) et lire la vidéo (ça fonctionne aussi avec YT.rexx mais on est un peu chauvin par ici).

eNewsReader

D'autres petits plus viennent s'ajouter à la liste des fonctionnalités : une aide en ligne sous forme d'infobulles, une possibilité de filtrage/recherche/marquage des nouvelles par mot clé, une copie de sauvegarde de la base de données en quittant. A ce propos, il m'est arrivé d'avoir la base de données corrompue mais l'auteur a également pensé à cette éventualité. En effet, il n'y a pas qu'une seule base de données mais sept ! La principale se nomme "database.soup", vient ensuite database.soup.bak_1Latest, database.soup.bak_2KnownGood, database.soup.bak_3Daily, database.soup.bak_4OneDayOld, database.soup.bak_5Weekly et database.soup.bak_6OneWeekOld. Ainsi s'il y a corruption, le logiciel va s'efforcer de lancer l'une des sauvegardes. Dans le pire des cas, il faudra renommer la base de données principale en "database.soup_CORRUPT" par exemple et ensuite tester les autres une à une (en commençant par "database.soup.bak_1Latest") en la renommant "database.soup".

Bilan

En conclusion, je recommande ce logiciel que j'utilise au quotidien et qui est bien plus qu'un simple agrégateur de nouvelles. Il n'a finalement qu'un seul défaut : l'absence d'affichage des images et c'est bien dommage parce qu'il aurait obtenu la note maximale. A noter que le logiciel n'est pas localisé mais comme son utilisation est plutôt intuitive, vous devriez vous en sortir facilement.

Nom : eNewsReader.
Développeur : Chris Handley.
Genre : agrégateur de nouvelles.
Date : 2017.
Configuration minimale : Ordinateur sous AmigaOS 4.1, 8 Mo de mémoire, connexion à Internet.
Licence : Shareware.
Téléchargement : OS4depot.net.

NOTE : 8/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]


Soutenez le travail d'Obligement