Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 23 octobre 2017 - 02:37  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Emu News de mai/juin 2002
(Rubrique écrite par Laurent Moslard - juin 2002)


Emu News : l'actualité Amiga de l'émulation et du jeu Open Source.

FPSE

Mathias Roslund vient de mettre à jour sa version Amiga PowerPC du Free PlayStation Emulator. Les plus notables améliorations portent sur l'incorporation d'une interface graphique sous MUI et d'une gestion de Warp3D encore au stade de balbutiement qui ne surpasse pas encore de beaucoup le moteur d'affichage logiciel, amélioré par rapport à la précédente version. On atteint les 18-20 fps sur certaines démos PSX, évidemment beaucoup moins avec les jeux commerciaux [www.amidog.com/amiga].

MAME news

La version 37b16 du célèbre émulateur de jeux d'arcade a été portée par Fabien Coeurjoly (d'après les sources de la version de Mathias Roslund) sur "l'autre" OS Amiga, MorphOS. Grâce aux routines CyberGraphX en PowerPC natif et à AHI PowerPC (évitant les rébarbatifs changements de contexte PowerPC/68k) on est en droit d'espérer que cette version soit plus ergonomique que les précédentes moutures WarpOS. Tout comme pour les précédentes versions AmigaOS, l'émulateur propose une archive MAME et une autre moins volumineuse dédiée aux seules ROM NeoGeo. Chaque archive ne contient que l'exécutable .elf des émulateurs, qu'il faudra simplement copier dans votre tiroir MAME existant. Nous ignorons pour le moment si cette version est compatible avec WarpMameGui [perso.wanadoo.fr/fabien.coeurjoly/].

Plus anecdotique mais amusant : Mats Eirik Hansen et le même Fabien Coeurjoly se sont attelés au code de versions personnalisées de la bonne vieille 36b8 68k, chacune dédiée exclusivement aux ROM d'un ou plusieurs éditeurs. Ont ainsi déjà vu le jour sur Aminet MameNCK (pour Namco, Capcom, Konami) et Mame3TS (Taito, Technos, Toaplan et SNK). Les deux versions ouvrent au lancement une interface identique à celles des anciennes versions 68k et PowerUP de l'émulateur, il ne reste plus qu'à rediriger l'accès aux ROM vers votre tiroir MAME principal. L'idée des versions spécialisées est bonne mais, code en 68k oblige, ne vous attendez pas à faire tourner les jeux gourmands en ressources : seuls les plus anciens fonctionneront correctement. Un retour à l'esprit original de MAME, en quelque sorte...

Une bien triste nouvelle pour finir avec MAME : le fameux site mame.dk, victime de pressions juridiques, n'est plus autorisé à proposer des ROM en téléchargement et se contentera désormais du descriptif et des captures d'écran qui les accompagnaient. On a beau être assez légaliste, on ne comprend pas très bien la raison de ces tracasseries en ce qui concerne des jeux d'arcade vieux de vingt ans et qui ne font plus l'objet d'aucune adaptation sur console ou micro. Il serait grand temps de trouver une solution à la débâcle juridique qui caractérise la scène de l'émulation, par exemple en déclarant les oldies de plus de quinze ans "patrimoine de l'humanité", sans quoi la World-Company du jeu aura bien vite raison de nos oldies...

eLiTe OnLy

Un projet d'adaptation en OpenGL du meilleur jeu de commerce intergalactique de tous les temps, Elite, est en chantier sur le glelite.sf.net et notre plate-forme n'a pas été oubliée. Remerciements à Monsieur Timo Suoranta pour cette brillante initiative.

Les bonnes nouvelles n'arrivant jamais seules, la non moins cultissime suite de ce jeu, Elite II : Frontier, est désormais téléchargeable en DP sur le westpdkids.tripod.com/frontier. On y trouve, en DMS ou en LHA, toutes les versions Amiga de la 1.00 à la 1.05, y compris l'image ISO de la version CD32. Rappelons qu'existent sur Aminet deux correctifs indispensables, Frontier2AGA qui permet de faire tourner le jeu, en PAL à l'origine, dans n'importe quelle autre résolution d'écran, ainsi que FrontierPatch ajoutant une fonction "Quitter" dont l'absence se faisait cruellement sentir dans la version d'origine.

36-15 Scumm

Vous connaissez déjà le projet Scumm si vous avez lu le dernier Obligement, il s'agit d'un moteur multiplates-formes porté sur Amiga, permettant d'exploiter les datas de jeux d'aventure LucasArt inédits sur Amiga, tels que Sam & Max. L'auteur de ScummVM, la version 68k, nous signale l'arrivée de la nouvelle version 0.38-2, cette fois-ci compatible avec le premier épisode de Monkey Island et épurée des quelques bogues de la précédente version 0.38. Heureuse initiative, les trois projets Scumm Amiga en cours (ScummVM 68k, WarpScumm et Scumm MorphOS) ont par ailleurs été rassemblés sur le même site : www.sebelinteractive.de/scumm.

Manettes Amiga : la dêche

Mauvaise nouvelle pour les amigaïstes joueurs : les stocks de manettes CD32 Competition Pro dont disposaient nos revendeurs français habituels sont définitivement épuisés et le produit n'est plus fabriqué en usine depuis belle lurette.

C'est bien dommage car cette manette multibouton, de très bonne facture, était le compagnon idéal de nos émulateurs. Sommes-nous réduits à jouer au clavier, tels de pauvres PCistes ? Fort heureusement non, car cette pénurie est l'occasion de remettre à l'honneur un accessoire superbe injustement méconnu sur Amiga : le PSX-Port. Il s'agit d'une interface se branchant sur le port parallèle standard des 1200 et 4000, sur laquelle peuvent être connectés pratiquement n'importe quels périphériques PlayStation 1 (manettes de toutes natures, adaptateurs multijoueurs, volants et pédaliers, pistolets...).

Le matériel est contrôlé par un device à placer dans Devs: et la lowlevel.library est sollicitée. Quelques rares jeux ont été programmés pour exploiter le PSX-Port de façon native (essentiellement des moteurs Doom et Quake PowerPC), pour les autres il faut utiliser l'outil JoyportEmul fourni dans le paquetage, qui permet de rediriger les appels de la manette vers le port parallèle et l'adaptateur. Ça fonctionne de façon complètement transparente avec tous les programmes exploitant la lowlevel.library (c'est-à-dire la totalité des émulateurs qu'exploite Nostalgia) et aucun bogue n'est à déplorer. Le contrôle des mouvements sur une manette dotée de contrôleurs analogiques de type dual shock apporte un plus extraordinaire aux jeux de baston.

Un seul bémol : les manettes PSX de constructeurs indépendants ne fonctionnent pas systématiquement, mieux vaut se limiter aux produits estampillés Sony, quitte à souffrir un peu du côté du porte-monnaie. Le PSX-Port est vendu aujourd'hui 52 euros sans manette, tarif assez prohibitif qui l'a certainement empêché de connaître le succès qu'il aurait mérité, quoiqu'en y réfléchissant à deux fois l'investissement se rentabilise sur le long terme. Seul le revendeur Software Paradise semble désormais en proposer, sur commande.

Dernière alternative, les manettes Sega prévus pour fonctionner avec la console Mega Drive sont compatibles avec le port joystick des différents modèles d'Amiga, mais seuls deux des quatre boutons sont reconnus par la lowlevel.library. L'utilisation de la totalité des boutons nécessite une petite manipulation matérielle, que pourra probablement effectuer pour vous le réparateur Amiga Center.

L'émulation sur la toile

On trouve sur le site spacemul.rcroms.com un descriptif accompagné de captures d'écran pour presque tous les jeux sortis sur les consoles NES, SNES, Mega Drive : une base de données vraiment indispensable. Le site www.gamersgraveyard.com/repository est LE site de référence pour les fans d'émulation Nintendo : on y trouve une moisson d'informations sur la logithèque et le matériel NES, SNES et Game Boy, avec notamment une belle collection de numérisation de boîtes et de notices de jeux SNES. Un moteur de recherche très performant spécialisé dans le dénichage de ROM SNES vous attend sur le SNES ROM Center, www.consolemul.com/. Le meilleur pour la fin : un nouveau site consacré à l'émulation sur Amiga vient de faire son apparition sur le www.amitor.de. C'est en allemand pour le moment, mais les menus sont essentiellement graphiques. A quelques petits oublis près, on trouve un descriptif et des liens pour la totalité des émulateurs de consoles et micros sur Amiga : magnifiquement réalisé et extrêmement complet, c'est LE site qui nous manquait !


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 03/04 2002] / [Période suivante : 07/08 2002]