Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 19 novembre 2017 - 00:21  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


En pratique : Utilisation d'un disque dur avec AmigaOS 1.x (deuxième partie)
(Article écrit par Denis Alligand et extrait d'A-News (Amiga News) - novembre 1988)


La "Rolls" de la mémoire de masse fait chaque jour de plus en plus d'adeptes sur Amiga. Nous allons étudier ce merveilleux périphérique pour pouvoir l'exploiter au maximum de ses possibilités.

Il est à peine plus grand qu'une disquette normale, et est constitué d'une matière magnétique dure (d'où son nom). Il est hermétiquement clos, car il suffirait d'une trace de doigt, ou d'une poussière pour que l'intégralité de son contenu soit à tout jamais détruit.

Initialisation du système

L'initialisation de ce périphérique se fait automatiquement lors du chargement du Workbench 1.2 version 2000. Mais les concepteurs de l'AmigaDOS, histoire d'ennuyer le peuple, ont changé le nom du périphérique selon le système que l'on possède : Amiga 2000 ou un 2000 XT/AT. Effectivement sur un A2000 simple il se nomme DH0:, tandis que sur XT/AT il a pour désignation JH0:.

Cela peut être gênant pour utiliser des logiciels tels que Deluxe Paint ou ProWrite qui ne reconnaissent que DH0:. Mais l'on peut remédier très facilement à ce problème en incluant dans la startup-sequence (juste après "assign wb: jh0:") :

assign dh0: jh0:

Implantation de programmes sur le disque dur

Il faut tout de suite définir les caractéristiques des fichiers qui pourront être implantés sur le disque dur. Les disquettes que vous voulez recopier doivent être amorçables à partir du Workbench. Cela exclut donc tout logiciel de jeux ayant un formatage spécial (dit protégé), mais attention quelques logiciels qui travaillent sous Workbench ont un démarrage complexe à mettre en oeuvre. On peut y arriver sous CLI en lisant très attentivement la startup-sequence.

De plus, tous les programmes devront être amorçables sous CLI. Si vous avez une imprimante vous pouvez éditer la startup en tapant (toujours sous CLI) la commande suivante :

type < par: s/startup-sequence

Avec ma technique d'implantation de programmes sur le disque dur, les fervents admirateurs d'icônes vont être déçus, car on ne les copiera pas (NDLR : ceci est facultatif). Effectivement, un disque dur a vraiment une trop grande capacité pour que l'on puisse impunément implanter tous les fichiers dans le répertoire principal. De plus, les disquettes ont souvent le même nom de répertoire, mais qui ne sont pas forcément identiques.

Imaginez deux disquettes ayant chacune un répertoire "C" mais avec une constitution légèrement différente. Vous copiez la première disquette, tout fonctionne très bien (les icônes sont sauvegardées). Maintenant vous copiez la seconde disquette tout fonctionne aussi très bien, mais la première copie pourra planter, car il se peut qu'il manque un fichier (version différente) dans le répertoire "C" qui a été recouvert par l'autre disquette, donc problème insoluble. Si vous refaites 20 fois l'opération vous pouvez aisément imaginer les dégâts. Alors un amigaman averti en vaut deux, par conséquent agissons avec prudence.

Attention, si vous avez déjà des fichiers importants sur votre disque dur, ce n'est pas la peine de faire ce qui va suivre. Cela aurait pour effet de détruire toutes vos données. Donc dans ce cas passez au paragraphe suivant. Maintenant nous allons partitionner le disque dur en le formatant. Pour cela, passez sous CLI et tapez :

dpformat drive dh0: name nom_du_disque

Le formatage commence. Cela risque d'être long en raison des grandes capacités du disque dur. Une fois l'opération terminée, tapez les commandes suivantes :

copy df0: dh0: all
endcli

Implantons les fichiers sur disque dur (sous CLI)

Les étapes à suivre sont :

1. Créer un répertoire où l'on copiera la disquette.

2. Copier la disquette dans ce répertoire qui se traduisent comme ceci :

makedir nom_du_répertoire
copy df0: dh0:nom_du_répertoire all

...ainsi si vous avez une disquette non protégée de Deluxe Paint vous pouvez faire :

makedir dessins
copy df0: dh0:dessins all

Évidemment, Deluxe Paint devra être dans DF0:. Au départ, il est conseillé de copier les commandes "makedir" et "copy" en RAM: par :

copy c/makedir ram:
copy c/copy ram:
path ram: add

Lors de l'exécution de "copy" vous voyez le nom de tous les fichiers et répertoires de la disquette défiler suivi de la mention "created" ou "copied". C'est signe que tout fonctionne bien.

Voilà, vous venez de copier votre première disquette. Maintenant vous pouvez faire la même chose avec vos autres disquettes en changeant de nom de répertoire (inutile de remettre les commandes en RAM: tant que vous n'avez pas initialisé le système).

Exécution des fichiers créés sur le disque dur

Maintenant vous initialisez le système (Control+A+A) en remplaçant dans le lecteur interne votre version du Workbench disque dur et attendez que celui-ci se charge. Ouvrez l'icône du disque dur et passez sous CLI. Les étapes à suivre pour exécuter un fichier sont :
  • Sélectionner le répertoire désiré.
  • Recherche du fichier exécutable.
  • Exécuter ce fichier.
Sélection du répertoire

Souvenez-vous dans mon exemple d'implantation j'avais nommé un répertoire "dessins". Pour le sélectionner, tapez tout simplement "cd dessins", ou en général "cd nom_du_répertoire_désiré" (ceux que vous avez inventés).

Recherche des fichiers exécutables

Tapez "dir" et reportez-vous à cet article sur les fichiers.

Tapez le nom du fichier exécutable

(dans mon exemple il s'appelle Deluxe Paint)

Voilà, je considère que pour utiliser son système de façon optimum, il faut suivre les quelques règles décrites ci-dessus. Ceux qui n'ont pas suivi mes conseils et ont gardé les icônes en ne créant pas de répertoire, se heurtent en général au problème suivant : une abondance d'icônes se sont créées et maintenant elles se chevauchent les unes sur les autres. Seulement voilà, lorsque l'on déplace ces icônes dans la fenêtre de façon à ce qu'elles ne se chevauchent plus, lors de la remise en route du système, elles reprennent leur place d'origine. La solution existe et est très simple à mettre en oeuvre. Tout d'abord, trouvez dans la fenêtre du disque dur la poubelle. Prenez toutes les icônes du disque dur et mettez les dans la poubelle. Maintenant ouvrez la poubelle (double-clic) et les icônes réapparaissent dans la fenêtre de la poubelle. Prenez les unes par une et replacez les judicieusement dans la fenêtre du disque dur, elles garderont cette place définitivement (à moins de recommencer l'opération)... c'est simple, non ?

Évidemment, il existe d'autres méthodes pour implanter des fichiers sur disque dur, mais cette méthode est à mon sens la meilleure car hiérarchisée : les fichiers sont en ordre.

And now ladies and gentlemen, vous allez pouvoir utiliser au maximum de ses possibilités ce périphérique d'enfer aux si brillantes possibilités. Amigaga et les autres, bien le bonjour chez vous !


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Article précédent]