Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 21 août 2017 - 10:34  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Digi-Paint 3
(Article écrit par Frédéric Autechaud et extrait d'A-News (Amiga News) - septembre 1989)


Une chose est sûre, NewTek a très bien fait de ne pas attendre 1992 pour commercialiser la version 3 de Digi-Paint. A-News vous a déjà parlé rapidement de ce programme dans l'article sur le World Of Commodore Show. Une société située à Talence et dont je tairai le nom par égard pour la modestie maladive de ses fondateurs m'ayant très gentiment prêté ce programme, je l'ai testé jour et nuit pour vous livrer ce que certains appellent "Un Vrai Test Abominable".

Digi-Paint 3

Avant-propos

Depuis fort longtemps, NewTek fait du HAM comme d'autres font du patin à glace ou du solex de compétition. Ces gringos ont tout d'abord présenté puis vendu un numériseur couleur fonctionnant avec une caméra noir et blanc par le biais de filtres très jolis (même Clive Sinclair n'a jamais osé). Ils ont ensuite réalisé un programme de dessin en HAM pour aller avec. Enfin, ils se sont lancés il y a fort longtemps dans un projet aussi colossal que la conquête de Mars : l'étude du Toaster, une petite machine de trucage bon marché dont je vous ai déjà parlé dans ce canard (il semble que ça avance dans une direction très sympathique, on en reparlera).

Depuis qu'il est sorti, Digi-Paint est en concurrence avec Photon Paint de MicroIllusions. Après avoir essayé les deux dernières versions de ces deux logiciels (Digi-Paint 3 et Photon Paint 2.0), je penche très sérieusement dans le camp de NewTek pour quelques raisons dont je reparlerai dans ce beau test. La dernière version de Photon semble s'orienter vers la vidéo puisque elle intègre des fonctions d'animations assez similaires à celles de Deluxe Paint 3. La version 3 de Digi-Paint se cantonne dans l'image fixe en offrant des capacités de plus en plus similaires à une bonne palette graphique "pro".

Cette dernière version tourne avec 512 ko et un lecteur mais n'est totalement exploitable qu'avec 1 Mo. Il est également sympathique d'apprendre qu'elle est conçue pour tirer le meilleur de toute carte accélératrice à base de 68020 ou 68030 (j'ai pu tester le programme sur un 2000 équipé de la carte 68030 de GVP, ayayayayaaaa, banzaiii...).

Ouvrons hardiement la boîte

La boîte en elle-même est assez réussie et se distingue tant par le choix des matériaux que par la qualité des illustrations et la force des coloris tranchant clairement sur le fond noir brillant comme un grand arc-en-ciel impressioniste dans la moiteur d'un soir d'été. Plus rationnellement, elle est belle et difficile à rater bien que d'un format standard à tous ce genre d'utilitaires.

On trouve à l'intérieur le manuel de 130 pages en anglais, la carte d'enregistrement et deux disquettes. L'une d'elles contient Digi-Paint 3 et deux images de test, l'autre renferme un utilitaire baptisé Transfer24 qui permet des conversions de formats.

Premier passage au comparateur

Bien que d'habitude je recommande, une fois votre copie de travail effectuée, de foncer allègrement dans le programme sans lire la documentation de manière à vous heurter aux problèmes avant même d'avoir lu les solutions, je conseille ici aux habitués de Digi-Paint la lecture de la page 9 qui s'intitule "what's new ?" et aux autres un coup d'oeil aux vingt premières pages. Les autres pages fournissent clairement toutes les précisions concernant chaque commande et proposent des sessions de travaux dirigés mais vous y reviendrez plus tard.

Une fois ces précautions prises, chargeons. On retrouve les menus en bas d'écran typiques à ce programme (ce qui lui donne un faux air de Paint Box) mais tout a été redessiné. Outre les pseudo-menus déroulants "Picture", "Brush", "Palette", "Effect", "Mode" et "Prefs", on dispose désormais de quatre panneaux "Tools" regroupant lés outils (formes vides et pleines, brossés, ciseaux), "Text" permettant de composer des lignes et de charger des polices standards, "Controls" permettant de définir les transparences, les placages de brosses, l'anticrénelage et "Palette" tient le rôle de la palette. Il n'y a pas de hiérarchie entre ces menus et trois icônes permettent de passer de l'un à l'autre sans contraintes.

Digi-Paint 3
Palette

Outre ces grosses modifications d'ergonomie et de présentation, le programme réserve énormément de bonnes surprises. Tout d'abord le fait de pouvoir travailler jusqu'à 1024x1024 selon la quantité de mémoire Chip disponible (notons toutefois qu'avec le nouveau Super Fat Agnus et ses 1 Mo mémoire Chip, on ne dépassera pas 960x960). Le panneau de réglage de la résolution permet de déterminer la surface de travail par pas de deux pixels, d'activer l'entrelacement et de retrouver la résolution standard. Le fait d'accéder à de telles résolution va permettre de retoucher des saisies scanner couleur et de peindre des grands formats en bénéficiant dus effets de transparences accessibles en HAM, un défilement automatique impeccable permet un travail sans contraintes même dans ces grandes images (l'image défile automatiquement dès que le pointeur de la souris s'approche d'un bord de l'écran).

Autre intéressante nouveauté, "Undo" est maintenant couplé à une chouette commande "Repeat". "Repeat" permet soit de répéter la dernière opération, soit après un "Undo" et des modifications de réglages de réexécuter automatiquement la dernière manipulation. Cette commande permet de se concentrer sur ses réglages (il n'y a rien de plus ch.... que de devoir repointer dix fois le même cercle au même endroit pour faire une jolie brillance).

Parallèlement à cette nouveauté, on apprend à la fin du manuel que Digi-Paint 3 est compatible avec ARexx, ce qui permet de l'utiliser en dehors de son interface comme une sorte de "langage HAM". Toutes les informations nécessaires sont fournies ainsi qu'un répertoire des commandes.

Avec un aspect et une ergonomie plus clairs, des outils et des modes très puissants plus cette possibilité d'être piloté par script. Digi-Paint 3 a clairement pris la tournure d'esprit des grosses palettes graphiques.

Démontage complet

Plongeons-nous plus avant dans tout ce que renferme ce nouveau Digi-Paint. "Tools" est le menu que vous propose Digi-Paint à la fin du chargement. On y trouve de gauche à droite les fonctions géométriques, tracé libre, tracé continu, ligne/polygone, boîte, cercle et ellipse, un sélectionneur permettant de choisir entre un tracé simple et une forme pleine, une échelle permettant de définir la taille de la brosse et une série de brosses prédéfinies. Dessous, outre les gadgets d'accès aux autres panneaux, "Controls", "Text" et "Palette", on retrouve "Undo" et son contraire "Repeat", la loupe, les ciseaux et un indicateur de coordonnées du pointeur.

Quelques précisions concernant les deux derniers outils cités : la loupe est rapide, on peut y utiliser tous les outils mais elle a un rapport fixe, les ciseaux ont la très intéressante propriété de découper selon la dernière fonction géométrique que vous avez sélectionnée (on peut donc découper selon un cercle, une ellipse ou directement à la main). Ces outils sont plus rapides que dans les versions précédentes et corrigent les défauts constatés antérieurement (cercle et ellipse entre autres).

Le tableau "Font" permet de charger une police de caractères et crée automatiquement une brosse à partir d'une ligne de texte que l'on tape dans une fenêtre de requête prévue à cet effet. La police est disponible en gras, italique et souligné et on dispose d'un anticrénelage assez impressionnant. A l'usage, il s'avère intéressant de ne pas écrire directement sur l'écran car on peut faire directement subir tous les traitements des brosses (transparences, "wrapping") au texte avant même de le mettre en place.

Le panneau des "Controls" donne accès aux réglages des effets disponibles transparences, placages, rotations et modifications d'échelles. La transparence peut s'appliquer à la totalité des outils et des brosses. On en définit le niveau par rapport à toute la surface, à une horizontale, une verticale ou un point et on peut différencier les niveaux de transparence des bords de la forme (on a aussi le choix entre deux types de tramage). Très rapidement, on arrive à maîtriser la grande variété d'effets possible grâce à cette méthode. Ce même panneau permet de définir précisément des déformations et des rotations applicables à la brosse active. La combinaison des transparences et des déformations permet les opérations les plus dingues sans pour autant être d'un abord complexe. C'est très très fort...

Digi-Paint 3
Controls

La palette n'apporte rien de nouveau mais s'avère, à l'usage, très bien conçue.

Avis de moi être...

Digi-Paint est un très bon produit. C'est le premier programme à permettre de bosser confortablement en HAM. Il intègre de très belles nouveautés qui sont loin d'être des gadgets et s'oriente résolument vers la seule vraie voie du HAM, la belle image fixe. N'hésitez pas à vous offrir ce logiciel digne d'une vraie palette graphique pour 1190 FF prix maximum.

Nom : Digi-Paint 3.
Éditeur : NewTek.
Genre : logiciel de dessin.
Date : 1989.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 1190 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]