Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 27 mai 2018 - 19:50  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Le courrier des lecteurs d'Amiga News - octobre 1990
(Rubrique animée par Philippe Rulleau et extraite d'Amiga News - octobre 1990)


La rubrique C d'A-News

Je ne vous écris pas seulement pour vous féliciter et vous encourager quant au journal, de loin le meilleur dans l'ensemble. Non, je voudrais faire une remarque à propos de la rubrique Coin C. Il y a un peu plus d'un an de cela, vous aviez consacré une série d'articles sur les gadgets. Ceux-ci répondaient, je pense, à la plus grande attente du lectorat intéressé par cette rubrique. Or, depuis, vous avez joué les Kernoghan & Ritchie. Si cela n'est pas blâmable, rien n'a été explicité quant aux menus, aux fenêtres de requête et à l'intégration d'images en C. C'est pourtant là quelque chose d'assez important, et je vous serais très reconnaissant si cela figurait dans vos colonnes.

Je terminerais cette lettre par une chose horrible, mon horloge a été déconnectée de façon logicielle, et depuis SetClock me renvoie toujours "Battery backup clock not found" quelle que soit l'option employée. Comment faire pour la récupérer ? [Jean-Pierre Rivierre, Paris].

Philippe Rulleau : Pour l'horloge, il suffit d'utiliser un petit utilitaire nommé ClockDoctor qui se trouve en particulier sur la disquette Mia Disk 3. Il répare en général ce genre de désagrément. Pour ce qui est du Coin C, ce revirement de situation correspond au départ du célèbre BatchMan sous les drapeaux. Maintenant qu'il est de retour, gageons qu'il va nous préparer une de ces séries d'articles dont il a le secret.

Écran vert, listings assembleur non fonctionnels

A-News,

J'ai mon Amiga 2000 depuis pratiquement deux ans, et à chaque démarrage à chaud l'écran est vert, puis ensuite s'affichent les couleurs habituelles, gris, blanc. Mais c'est ce vert qui m'inquiète. D'abord j'ai cru à un virus (type SCA ou autre), et puis là, dans votre n°26, à la page 41 je vois "vert les CIA 8520" au sujet de la couleur d'écran indiquant le type de panne. Alors que sont les CIA 8520 ? Autre chose, je suis peut-être parano aux niveau virus, mais de temps en temps, à intervalles plutôt réguliers, mon Amiga se bloque en laissant apparaître un écran de la couleur du fond. Je pensais à un virus dans la ROM. Qu'en est-il des virus se trouvant dans la ROM de l'horloge ? Dernière chose, pourquoi 99% de vos listings assembleur ne fonctionnent pas, malgré une double, voire triple vérification ?

Roméo Rapido : Pour les CIA 8520, ce sont des petits circuits spécialisés dans les entrées-sorties, ce sont eux qui contrôlent les ports parallèles et série ainsi que les lecteurs de disquette. Ils peuvent effectivement être endommagés sans que cela nuise au bon fonctionnement de l'Amiga tant que l'on n'utilise pas la partie HS.

Pour les virus, il est impossible de loger un virus en ROM puisque cela signifie "Read Only Memory", soit en français "mémoire en lecture seule". Il est donc impossible pour un virus d'aller écrire dans la ROM.

Pour l'horloge, il n'y a que quelques octets de mémoire, ce qui est insuffisant pour y stocker un virus (les virus font en général un peu moins d'un ko). De plus, dès que l'on éteint l'Amiga, aucun virus ne peut survivre et il doit être réactivé, que ce soit par le démarrage (boot) sur une disquette infestée ou par l'utilisation d'un programme contaminé.

Pour ce qui est de listings assembleur, je ne parlerai que de la rubrique Roméo ASM, tous les listings sont assemblés et liés avec les outils du compilateur Aztec. Ils fonctionnent tous parfaitement mais il faut un minimum de traduction pour les faire tourner avec les autres assembleurs. Je ne peux quand même pas donner le même listing en assembleur Aztec, Lattice, MetaCompCo. KSeka, Devpack, Profimat ou ASM 68K. La seule particularité de l'assembleur que j'utilise est le DSEG qui indique le début d'une zone de données, remplacez-la par l'instruction correspondante si elle existe sinon éliminez-la. Le reste est standard aux assembleurs Motorola.

Assembleur

Bonjour,

Je vous écrit pour vous dire que j'ai quelques petits problèmes avec le programme que vous avez publié dans le numéro de juin. J'utilise le Devpack II et comme je viens de me mettre à l'informatique et à l'assembleur, inutile de vous écrire que je patauge. Voici les erreurs que j'ai :

1. LibName/Version (a1,d0) -> line malformed.
2. move.w #disstop,DIWSTOP(a5) -> Data too large.
3. dseg -> instruction not recognised.

J'aimerais avoir des adresses d'éditeurs qui produisent des livres en français sur le langage assembleur et celle de Micro Application.

Roméo Rapido : mes réponses :

1. Normal, c'est un commentaire, le ";" a sauté à la mise en page.
2. Alors là, je ne comprends pas pourquoi. Si quelqu'un à la réponse qu'il nous la fasse parvenir, on transmettra.
3. Voir la lettre précédente.

Philippe Rulleau : Micro Application, 58 rue du Faubourg-Poissonnière, 75010 Paris. Leurs bouquins sont en général disponibles dans toutes les grandes librairies style FNAC... On peut aussi trouver quelques ouvrages chez Sibex, 6-8 impasse du Curé 75018 Paris, dont en particulier le fameux "Mise En Oeuvre Du 68000", la bible du programmeur en assembleur 68000. Mais il n'est pas recommandé pour apprendre à programmer en assembleur sur Amiga puisqu'il ne parle que du 68000.

Amigatosh

Messieurs,

J'ai lu votre article sur le lecteur Amigatosh, lequel peut être utilisé par les logiciels A-Max et aussi par Mac2Dos par l'intermédiaire d'une interface distincte à ces deux logiciels. Je désirerais savoir s'il est possible d'utiliser le lecteur Amigatosh Plus avec Mac2Dos sans cette fameuse interface, puisque la connexion du lecteur se fait directement sur l'Amiga ?

Deuxième question, quelles sont les principales différences entre Mac2Dos et le logiciel de transfert fourni avec A-Max, puisque tous deux permettent le transfert d'AmigaOS vers Mac ? [Jean-Luc Croix, Clichy (92)].

Roméo Rapido : Je n'ai pas testé le lecteur Amigatosh Plus, mais comme il est sensé être compatible avec A-Max et que le matériel d'A-Max est incompatible avec Mac2Dos, il y a de fortes chances pour que cela ne fonctionne pas. La différence entre Mac2Dos et le logiciel de transfert de A-Max est simple : Mac2Dos relie directement une disquette au format Mac via l'interface et le lecteur Mac, il suffit de cliquer sur les fichier à transférer dans une des deux fenêtres de requêtes affichées à l'écran. Pour A-Max, il faut passer par une disquette spéciale de transfert, de capacité réduite, qui est lisible par l'Amiga et le Mac. Les transferts s'effectuent donc par l'intermédiaire de cette disquette et non pas directement comme avec Mac2Dos.

Relier un Amiga à une LaserWriter II

Cher (25 FF) A-News,

J'ai entendu dire que vous aviez publié un article qui expliquait comment relier un Amiga avec une LaserWriter II. Pourriez-vous réimprimer le schéma du câble avec une petite explication ?

Bruce Lepper : Vous croisez les points 2 et les 3 (2 à 3 et 3 à 2) et vous reliez les 7 entre eux. C'est tout (trois fils). Voir cet article pour plus de précision.

Distribution d'une nouvelle version de PCQ

Cher A-News,

Dans votre numéro de juillet-août vous avez omis de dire dans votre article concernant le compilateur Pascal PCQ que le disque Fish 339 qui contient ce compilateur comporte de nombreuses erreurs, notamment dans les fichiers includes, empêchant ainsi la compilation des nombreux programmes d'exemples utilisant des graphiques. Diffusant moi-même la version entièrement corrigée de ce compilateur je sais de quoi je parle ! Cette correction des fichiers "includes" est en effet une affaire de spécialiste (c'est grâce à l'aide du fameux ROM Kernel Manual que j'ai pu corriger et rajouter les fichiers includes manquants). Ainsi un débutant qui se procure cette disquette Fish 339 n'arrivera jamais à s'y retrouver !

C'est pourquoi, ayant la patience et le temps de le faire, j'ai décidé de diffuser ce compilateur en version entièrement corrigée et prête à l'emploi sur deux disquettes avec une notice en français afin que même des débutants puissent l'utiliser facilement. Or, dernièrement, vous avez refusé de passer mes petites annonces concernant cette diffusion en prétextant que mes tarifs sont trop élevés ! Mes tarifs étant de 75 FF pour ces deux disquettes et une notice en français, je trouve que cela est tout à fait raisonnable. D'autant plus que j'assure également la rapidité et le suivi de service en répondant aux questions de mes correspondants.

C'est pourquoi je vous serai gré de faire connaître ce service à la communauté Amiga française car depuis le départ de ce cher Giorgio Cupertino bien des débutants aimeraient à nouveau avoir accès à de tels services. Ayant moi-même été tellement touché par la gentillesse et la dévotion de Cupertino envers l'Amiga, cela m'a donné le courage de perpetuer de tels services qui méritent à être connus de tous, ne serait-ce qu'à titre informatif [Serge Hammouche, 3 rue Anatole France, 13220 Chateauneuf-les-Martigues].

Bruce Lepper : Il n'est pas toujours facile pour nous de trancher entre ce qui est commercial et ce qui est domaine public. Et pourtant il faut trancher, avant de donner aux individus et associations de domaine public une publicité gratuite qui n'est pas proposée aux professionnels. Il est certain qu'en vendant les deux disquettes à 75 FF vous essayez de récupérer en argent une partie du temps que vous avez investi de votre travail, comme font les éditeurs commerciaux. Les éditeurs et revendeurs n'auraient pas entièrement tort s'ils protestaient qu'ils n'arrivent pas à gagner leur vie à cause de la concurrence d'une sorte de "zone grise" entre le commerce et le DP.

D'autres exemples de cette zone grise sont Hermès Diffusion, association DP qui diffuse Musical Enlightenment à 180 FF, et l'association A-Link qui vend des câbles Minitel à 110 FF : ces deux exemples sont en concurrence directe avec les produits du commerce et ne peuvent pas bénéficier d'une publicité gratuite dans A-News. Nous pouvons en parler en tant qu'information, mais nous ne pouvons pas en faire une publicité répétée. Il n'est pas normal de faire de la pub répétée, même pour des produits pas chers, si la publicité n'est pas payée. On trouve toujours des gens qui disent que les commerçants vendent leurs produits trop chers, mais eux, ils paient leurs publicités !

Il convient néanmoins d'ajouter que nous voudrons encourager la traduction de logiciels de domaine public en français, et c'est pourquoi nous acceptons que les associations vendent à 30 FF des collections de cette nature (la vente des collections de numérisations porno à ce prix est moins compréhensible, et nos lecteurs obsédés auraient intérêt de chercher le même produit à 10 FF chez les associations comme Load'N'Enjoy). Pourquoi pas proposer votre travail pour inclusion dans la série Hermès France, ce qui résoudrait le problème de diffusion. Les auteurs qui le souhaitent peuvent recevoir une partie des sommes perçues (shareware), mais attention, il vous faudrait sans doute l'accord de l'auteur de PCQ.

Et finalement, nous sommes pour la baisse des prix, c'est pourquoi nous nous efforçons de proposer aux commerçants des espaces publicitaires bien ciblés et aux prix raisonnables. Nous introduirons bientôt des nouvelles formules de publicité pour petits annonceurs.

Disquettes sur le Net

Cher A-News,

Je trouve A-News très bien. Les articles ne sont pas comme dans la plupart des magazines Amiga en RFA, remplis avec du texte qui ne dit rien. Mais une chose me semble un peu sous-développée. Les disquettes Fish dans A-News d'avril 1990 sont seulement à la n°282. En ce moment, ils sont déjà plus de 350 (Bruce Lepper : nos excuses à Otmar d'avoir attendu si longtemps avant de publier sa lettre...).

Je ne sais pas si vous avez un modem. Mais Fred Fish annonce ses trésors sur le Net. Moi je les vois toujours dans Fidonet qui existe aussi en France. Ils ont des sections Amiga en anglais et aussi Francenet en français. En général, je trouve aussi la section sur les mailbox, etc., et tout ce qui est autour, comme Zoo, Lharc, x, -y, z-modem pouvait en avoir plus d'information. Si quelqu'un veut continuer la discussion, il peut m'écrire ou me trouver dans la Francenet ou "Amiga" du Fidonet sur mon nom ou comme 2:243.43.3 [Otmar Bender, Schwanheimer Str 63, D-6000 Francfort 71. RFA].

Bruce Lepper : Merci pour votre lettre Otmar. Si vous avez d'autres informations sur Francenet (comment se connecter, coût, etc.) nous serons heureux de les publier. Il y a deux raisons principales pour le peu de développement des réseaux BBS en France : le Minitel, qui est en fait un modem gratuit mais lent, et la difficulté de faire homologuer des modems par les PTT.

TurboPrint, sortie son de l'A2286, etc.

Cher Aniouz,

Je découvre très slowly (doucement) le monde de l'Amiga (A2000 AT acheté en mars 1990) grâce à Aniouz et Commodore Revue (ouais, soyons francs !). Les possibilités d'utilisation de l'Amiga en vidéo m'ont tout de suite fascinées (il paraît que je ne suis pas le seul). Bien qu'actuellement le seul appareil "vidéo" (remarquez bien les guillemets) qu'on puisse trouver dans ma baraque, c'est la téloche du salon. Ah si ! J'oubliais, j'ai encore un moniteur Commodore type 1084 mais y'a même pas de télécommande et il ne ne reçoit qu'une seule chaîne : Amiga Channel. Par chance, c'est une chaîne formidable : multilingue (mais j'ai pas encore trouvé d'émission en tibétain - peut-être qu'à 25H30 - néanmoins ce serait un bon créneau pour Frédéric Autechaud : l'importation), multiprogramme, grille de programmes interactive, il suffit d'acheter de petits modules à enficher dans une sorte de toaster pour regarder son émission favorite...

Bon, revenons du coq à l'âne : j'ai acheté il y a trois mois le programme TurboPrint Professional (de chez IrseeSoft) que je trouve de très bonne qualité et que je vous conseille hardement (devinez de qui provient cette expression). Il mérite un test détaillé pour tous les lecteurs : nouveaux gestionnaires d'imprimantes, copies entières ou partielles d'écran, mode poster, correction et sélection des couleurs, correction de gamma, résident, résiste au redémarrage à chaud, etc. J'ai même réussi à garder le programme en RAM en effectuant un faux démarrage à froid (?!). On éteint la machine seulement pendant cinq secondes... on constate que l'information binaire peut rester valide (bien que la fiabilité n'est pas totale) dans la capacité grille-source du transistor MOS formant la cellule mémoire pendant plusieurs secondes sans rafraîchissement !).

Bon, maintenant je vais vous raconter l'histoire de la sortie son sur la carte passerelle AT A2286 : ma carte passerelle est de révision 6.1 pour la carte principale et 8.1 pour la carte en piggy-back. Donc, après d'interminables heures de recherches oscilloscopiques, j'ai trouvé en une minute la sortie son (qui est en fait une sortie HP). Pour le son sur PC, brancher un haut-parleur de 4 kiloohms de 1 ou 2 Watts sur le connecteur J2 de la carte principale (pour la qualité du son, n'oubliez pas que c'est du numérique à 1 bit, il n'y a qu'à comparer avec l'Amiga). Sachez qu'il y a une résistance de protection qui limite le courant, et il y'a un transitor monté en adaptateur d'impédance (c'est un B3C327 si je me souviens, du classique quoi !). Le niveau sonore est faible mais je n'ai pas envie de bricoler sur une carte multicouche.

J'ai remarqué un système d'animations pour lasers permettant de diffuser des images Amiga (fichiers ANIM ou images uniques) ; résolution maximale de 256x256 ; prix de l'unité complète avec mécanique, interface et logiciel, mais sans laser : 4599 DM. Vendu par Conrad Electronic (Klaus Conrad Straße 1, D-8453 Hirschau, Allemagne Fédérale. Tél : (09622) 30.111) [R. Meister].


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 09/1990] / [Période suivante : 11/1990]