Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 27 mai 2018 - 19:50  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Le courrier des lecteurs d'A-News (Amiga News) - septembre 1990
(Rubrique animée par Philippe Rulleau et extraite d'A-News (Amiga News) - septembre 1990)


Disque plus grand dans un A590, VirusX avec A590

Salut les mecs !

J'ai deux ou trois petites choses qui me turlupinent. Voici mes questions : je possède un A590 (mémoires peuplées) et je voudrais savoir si je peux virer le disque de 20 Mo et le remplacer avec un de plus grande capacité. Puis-je utiliser un disque SCSI ? Autre chose : quels sont les virus qui s'attaquent aux disques durs ? Dernière question, VirusX 4.0 ne fonctionne pas avec l'A590 connecté : où est le problème ? [Laurent F. de Nice].

Philippe Rulleau : Bon, pour ce qui est de VirusX, il s'agit très certainement d'une incompatibilité d'humeur entre l'A590 et ce chasseur. En effet, il fonctionne parfaitement avec toutes sortes de disques durs (GVP, Trumpcard...) à moins que le problème vienne d'un autre programme lancé avant, à vérifier. Momentanément, il n'y a que les virus dit "coquille" du type IRQ qui s'attaquent aux disques durs. Heureusement, ils ne sont pas trop méchants.

Pour ce qui est du remplacement du disque, pas de problèmes. Il suffit de le remplacer par un autre disque du même type (standard XT) ou un SCSI en effectuant la modification sur les commutateurs comme indiqué dans la doc du A590. Il ne reste plus qu'il reformuler le tout (bon courage car les utilitaires fournis ne sont pas un modèle de convivialité).

KillChip : solution

Cher A-News,

Je voudrais répondre à la personne qui a des problèmes avec KillChip. J'ai eu le même problème tant que je gardais trop de fenêtres ouvertes avant de le lancer. Depuis quelque temps, il est intégré à ma startup-sequence grâce à un système de requête du DP (CustReq) trouvé dans les disquettes de Compute Amiga Resource. Il remplace la commande "Ask" en plus joli, et en couleur s'il vous plaît. Donc je mets killChip dès le lancement si je pense en avoir besoin. Je peux aussi le lancer par une icône avec IconX et cela marche bien en ayant toutefois pas trop de fenêtres sur l'écran, il n'aime décidément pas beaucoup ça.

Philippe Rulleau : Voilà qui est logique car si on veut désallouer la mémoire Chip, il paraît logique de le faire avant qu'un programme commence à l'utiliser. Le Workbench en utilise pour les fenêtres ce qui explique les plantages surprises. Pour ceux qui n'ont pas le système de requête et ne savent pas ou ne veulent pas se servir de Ask, il est possible d'interrompre le déroulement de la startup-sequence par "Ctrl-D", taper "KillChip" puis "execute startup-sequence".

Amiga 68000 à 16 MHz ?

Bonjour,

Votre montage Amiga à 8 MHz m'a donné un peu à réfléchir. Bien que je ne pense pas que cela soit possible, est-il possible d'installer un 68000 à 16 MHz ?

Roméo Rapido : Suivant le même principe que le montage a 8 MHz, cela est impossible car les circuits (Agnus, Denise...) ne supportent pas de telles cadences. Par contre, il est possible de faire fonctionner un 68000 à 16 MHz, c'est ce que fait la carte CMI, mais il faut un peu d'électronique pour contrôler le tout (en particulier les accès aux lecteurs de disquette). Gustave Transat nous a ramenés de son dernier voyage les schémas d'un montage qui permet de faire fonctionner un 68000 à 16 MHz. Mais hélas, il semble qu'il ne fonctionne pas à cause d'un problème de synchronisation entre Agnus et le 68000, dommage. Si nous trouvons la solution à ce léger problème, vous serez bien sûr les premiers à être au courant.

Opinion sur AZ

Cher A-News,

Ça fait déjà pas mal de temps que je lis régulièrement vos numéros, et maintenant j'ai enfin décidé à participer au dialogue... Pour commencer, quelques remarques au sujet de votre banc d'essai de l'éditeur de texte AZ. Je trouve d'une manière générale que vous l'avez un peu surestimé. Sans être un mauvais éditeur (loin de là ! Je connais un type qui ne jure que par ED, celui qui est dans le répertoire C:) il possède toutefois de nombreuses lacunes :
  • Pas de passe mot (exemple : combinaison de touches faisant passer le curseur au mot suivant ou précédent selon le cas). On est tout le temps obligé d'utiliser la souris. OK, on a une souris, autant en profiter, mais ça oblige à déplacer les mains du clavier.

  • Lorsqu'on travaille avec certaines combinaisons de couleurs, le curseur devient presque invisible (j'utilise les couleurs suivantes : 0 = noir, 1 = blanc, 2 = bleu foncé, 3 = orange, mon curseur est donc bleu foncé sur une page noire !).

  • La fenêtre de travail refuse de s'agrandir pour occuper toute la surface de l'écran, c'est-à-dire la barre de menus comprise. D'où perte d'une ligne de texte (deux avec l'ascenseur en bas de l'écran).
Ces lacunes sont certes de petites nuisances mais attendez la suite :
  • La commande "Execute", qui m'avait poussé à commander aussitôt AZ, fait planter mon Amiga à chaque fois que j'essaie d'exécuter la commande LC (compilateur Lattice C). Et ça se prétend être l'éditeur des programmeurs ! OK, à la limite on peut dire que LC n'est pas une véritable commande... Mais la plus grande déception reste à suivre :

  • Pas de références ! Exemple : afficher la doc correspondant au mot qui se trouve sous le curseur. Je trouve que la présence d'une telle commande est plus que nécessaire à tout programmeur ! Faute de quoi (à moins d'avoir une mémoire phénoménale, je parle de la mémoire du programmeur, pas de celle de l'Amiga), celui-ci est tout le temps obligé de replonger dans les bouquins et les listings des fichiers include...
Conclusion au sujet de AZ : dommage qu'il manque tant de petites choses, car le reste est très joliment programmé. Je suis donc retourné à mon fidèle DME de Matt Dillon (je me demande si DME ne veut pas dire : Dillon Matt Editor...) qui lui possède les références, et de plus inclut un véritable langage de commandes (autre lacune de AZ). D'ailleurs, DME est plus petit que AZ, ce qui est pratique quand on n'a pas trop de mémoire vive. J'attends tout de même les prochaines versions de AZ.

Passons à autre chose ! Je suis curieux de savoir, d'une part, comment on fait pour "mettre" un programme dans le domaine public, et d'autre part, comment on fait pour "copyrighter" une oeuvre informatique. Est-ce qu'il suffit de placer "Copyright 19xx Mon_Nom" un peu partout dans les fichiers, où doit-on passer par des formalités administratives comme pour l'établissement d'un brevet ? Ces questions me troublent car je suis en train de pondre une super application : (encore) un système de création d'aventures pour Amiga. Mais alors que ceux qui existent déjà (ou de moins ceux que j'ai eu l'occasion d'essayer) se ressemblent tous et n'offrent que peu de possibilités, le mien risque d'être assez novateur sur certains points. Je n'en dévoilerai rien ici de peur qu'on me pique mes idées (pour une fois que j'en ai quelques-unes) ! [Jean-Philippe Lomas].

Bruce Lepper : Tous les associations et clubs diffusant les programmes de domaine public sont contents de recevoir de nouvelles contributions. Et si vous avez écrit quelque chose de génial, ça peut aller très vite ! Il n'y a aucune formalité, une simple lettre suffit. En général, il suffit d'écrire "Copyright" avec l'année et votre nom, mais si vous avez peur qu'un autre prétende que son programme (identique) est antérieur au vôtre, vous pouvez toujours déposer l'original chez votre notaire avant de le diffuser.

Programme BASIC C64/Amiga

Cher A-News,

L'article du mois de mai 1990 concernant le transfert de données C64 vers Amiga, peut avoir une certaine modification ; en effet, on peut aussi transmettre des données binaires (Cf. petit carré en bas à droite de l'article) vers l'Amiga. Notamment si on veut s'en servir sous émulateur C64, ou autre... Pour mieux expliquer, je donne un exemple, tout se fait à partir du C64 (l'Amiga étant prêt à recevoir) :
  • LOAD "Prg",8 CR
Une fois lu, il faut chercher les adresses "Départ" et "Arrivée". Exemple :

Début = 2040 = $ 07 F8 = en décimal 7 et 248
Fin = 47000 = B7 98 = en décimal 183 et 152
  • OPEN 2,2,2,CHR$(8+32)+CHR$(32+64) CR
  • CMD 2 CR
  • SAVE "NOM",2 CR
Faire tout de suite "run/stop"
  • POKE 780, 253 CR
  • POKE 253,248 CR; début octet faible
  • POKE 254, 7 CR; début octet fort
  • POKE 781, 152 CR; fin octet faible
  • POKE 782, 183 CR; fin octet fort
  • SYS 62941 CR
  • CLOSE 2 CR
CR = il faut valider.
Et hop ! [Yan Schmitz, 75011 Paris].

Crédibilité de la machine

Messieurs,

Avant de déverser mes propos que l'on pourrait qualifier à tort d'anti-Amiga, je vous signale que je dispose d'un Amiga 500 étendu à 1 Mo de mémoire, et que je développe principalement en C. Autre remarque : à propos de programmation C, il y a quelque temps, je vous avais soumis un petit problème concernant la gestion multifenêtre avec gadgets, auquel vous m'aviez très gentiment répondu. Je vous signale que j'ai trouvé une petite combine, certes pas très élégante, mais je dois le dire assez pratique, qui évite tout plantage intempestif. Cette combine, je la tiens donc à la disposition de toute personne qui aurait déjà rencontré ce type de problème.

Questions : en lisant la presse spécialisée Amiga, je peux consulter que les sujets traitant de vidéo, son, images, son-vidéo, vidéo-son, son-son, vidéo-vidéo, images-vidéo, vidéo-images, images-images, et je crois ne pas en avoir oublié, sont très nettement en majorité. Certes, il est évident que le modèle Amiga dispose de quelques capacités à produire de jolis sons, et de restituer de belles images, mais au point de ne faire que cela, je commence à me poser quelques questions.

1. Cette publicité que je qualifierai presque de propagande pourrait-elle nuire à cette machine, en ne la cantonnant que dans les domaines précédemment cités ?

2. Commodore avec son nouveau modèle Amiga 3000, se décide enfin de se tourner vers les professionnels, mais justement les développeurs ont-ils réagi, et à part les Sculpt 4D ou 5D (on ne sait plus), les Digi-Machine et les Truc-Animate-Video-Pro-Sound, quels sont les nouveaux produits ?

3. J'ai également une autre inquiétude à formuler : les langages. Bien évidemment, il existe d'excellents C (Lattice et Aztec), d'un bon BASIC (GFA) et... c'est tout. Les Pascal, Fortran, Prologue, LISP et autres Modula sont-ils classés "confidentiel défense" ? Je veux bien admettre que pour les trois derniers, leur utilisation est plus spécifique, mais ne pas disposer d'un bon Fortran ou d'un bon Pascal, c'est absolument scandaleux !

4. Cela sera tout pour ce mois-ci, en espérant lancer le débat pour la crédibilité et la survie de notre machine [Jean-Francois Chapelle, 59 Valanciennes].

Bruce Lepper : Je vous donne scandaleusement quelques tuyaux : AC/Fortran (295 $ chez Soft Corp), UCSD Pascal et Fortran-77 (100 $ chez Pecan Software Systems Ltd), M2Amiga (249 $ chez Interface Technologies Corp), M2Sprint (385 $ chez Preferred Technologies Inc.), Cambridge Lisp (199 $) et ISO Pascal (99 $ chez MetaComCo) et UNH Prolog (chez Univ of NH). Il existe aussi un Prolog domaine public et puis des Logo, Forth, APL et Comal aussi...


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 07/1990] / [Période suivante : 10/1990]