Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 27 juin 2022 - 16:42  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Programmation
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : Core Design accélère
(Article écrit par un auteur inconnu et extrait de Joystick - février 1994)


Les choses s'accelèrent pour Core Design, pas moins de cinq titres en préparation dans les locaux même de l'éditeur anglais, sans compter les autres titres en développement externe : l'année 1994 va sûrement démarrer très fort. Chez Core Design, avant de se lancer dans la programmation d'un jeu, tout est étudié à fond : scénarimage détaillé, nombreux croquis, sans compter les pages et les pages de notes et d'idées de toute l'équipe de développement. Puis on attaque la réalisation des graphismes : en général, deux artistes différents entrent en collaboration pour chaque nouveau titre, mélangeant leurs styles dans la joie pour plus de richesse et d'originalité.

Nous vous avons déjà fait découvrir l'un des tout prochains titres Core Design le mois dernier, Heimdall 2. Voici deux autres titres qui sortiront sur Amiga très prochainement.

Core Design
Susie Hamilton

Universe

L'histoire de cette préversion commence avec une performance technique puisque Universe affiche 256 couleurs à l'écran sur un Amiga absolument normal, une bécane de base. Les programmeurs de Core Design peuvent être fiers des routines qu'ils ont développées.

Dans Universe, le joueur incarne un personnage absolument normal, un Monsieur Tout le Monde de premier ordre qui se trouve projeté dans une autre dimension, après avoir fait le guignol avec l'une des inventions de son oncle l'Inducteur de Dimension Virtuelle. Boris se retrouve alors dans un monde futuriste parallèle au nôtre, et bien malgré lui sera mêlé à la lutte contre le cruel empereur Neiamises. Tout au long du jeu, deux empires immenses s'affronteront, avec notre petit Boris, perdu, effrayé, au milieu de tout ça.

Universe
Universe

Vous devrez traverser ces mondes aliens, voyager de planète en planète dans un jeu d'aventure au fonctionnement classique puisqu'il suffira de pointer et de cliquer à l'aide de la souris directement à l'écran. Des rangées d'icônes vous permettront d'accéder aux nombreuses fonctions du jeu. Les graphismes ont tous été dessinés à partir de numérisations de dessins réalisés par l'équipe talentueuse des graphistes de Core Design. Des animations en 3D précalculée viendront agrémenter le tout, sans compter les séquences d'arcade qui traînent de-ci de-là. Le jeu est impressionnant graphiquement sur Amiga 1200, mais également sur Amiga 500. Les mouvements du personnage principal, Boris le paumé, sont très réalistes. Rien de vraiment étonnant, puisque l'équipe de développement a filmé l'un des auteurs avant de numériser chaque action.

Universe
Un dessin sur papier qui a été numérisé et intégré au jeu

Comme dans tout bon jeu d'aventure qui se respecte, vous ferez face à des centaines d'énigmes et d'intrigues différentes. Vous devrez récupérer des objets, comprendre leur fonctionnement, leur utilité, discuter avec des personnages et leur soutirer des informations qui pourront aider votre quête. Au départ, vous êtes complètement perdu, mais au fur et à mesure que le jeu avance, votre objectif deviendra plus précis. Vous commencerez par tenter de retrouver une demoiselle que vous avez rencontrée au début du jeu, mais qui a malheureusement été enlevée par la police. Puis, par un concours de circonstance loufoque, vous serez amené à rechercher une pierre précieuse aux pouvoirs puissants, seule capable de renverser le grand méchant qui règne sur le monde que vous traversez.

Universe
Gary Antcliffe (programmeur), Rolf Mohr (graphiste) et Gary Masey (concepteur) de Universe

Si vous avez apprécié Curse Of Enchantia, du même éditeur, ou des titres comme Indiana Jones, alors vous aimerez Universe : même système d'aventure linéaire où il faut avancer en résolvant énigme après énigme, et surtout même humour taré et mêmes dialogues cinglés. Les auteurs espèrent réussir leur coup et vous donner l'impression d'évoluer dans un film, de vous imprégner de l'ambiance de Universe.

Skeleton Krew

Ce jeu se déroule dans un futur très lointain, dans notre système solaire, et envoie le joueur de planète en planète à la poursuite du méchant de service Moribund. C'est une course contre la montre où vous devrez arrêter le plus rapidement possible une équipe de criminels fous de destruction et de sang. Moribund s'apprête à traverser quatre planètes pour récupérer quatre éléments qui lui permettront de fabriquer une énorme machine aux pouvoirs psy très élevés, capable de détruire le système solaire tout entier.

Votre but est simple, il faut arrêter les hommes de Moribund à tout prix, pour cela jusqu'à quatre joueurs pourront s'associer et combiner leurs forces, des lors qu'ils seront connus comme les membres du Skeleton Krew.

Skeleton Krew
Skeleton Krew

Ce jeu d'action/tir en 3D isométrique s'annonce très sanglant, tout au long des six niveaux qui composent le jeu. Vous ne ferez pas de quartiers, pas de prisonniers. Les personnages du jeu, aussi bien les gentils que les méchants, sont tous très impressionnants : de gros tueurs armés jusqu'au bout des cheveux et surtout d'énormes robots de métal aux pouvoirs puissants. Chaque membre du Skeleton Krew, les gentils que vous dirigez, a des caractéristiques différentes : vitesse de déplacement, résistance, force et pouvoirs. Spine est une sorte d'énorme robot, Rib une demoiselle aux cheveux verts, et Joint un androïde solidement armé.

L'action se déroule dans des décors en 3D isométrique qui défileront dans les huit directions classiques, grâce à des défilements qu'on nous promet fluides. Des sprites d'avant-plan d'honneur, un peu de texture à tous ces décors, tandis que les deux camps s'affrontent et se tirent dessus sans arrêt. Chaque niveau se termine par un combat contre un chef de fin, et deux des niveaux auront même la joie de vous en envoyer deux à la suite. Entre chaque niveau, des séquences entièrement animées tiendront le joueur au courant du déroulement des événements. Les personnages ne passeront pas leur temps à se déplacer à pied ; ainsi, au début de la zone 3 du premier niveau, les joueurs fonceront à bord de véhicules à forte propulsion. Vous devrez détruire, comme d'habitude, tous les autres véhicules qui auront la mauvaise idée d'arriver en face.

Skeleton Krew
Heather Gibson (graphiste), Jason Gosling (programmeur) et James Ryman (graphiste) de Skeleton Krew

Vous visiterez Vénus, Mars et tout un tas d'autres lieux, à pied, à ski, en volant et toujours en tirant dans tous les sens. Vos missions auront parfois des objectifs précis : détruire un entrepôt avant d'attaquer le chef de fin, entrer dans une centrale nucléaire et faire tout exploser, par exemple. Pour que le jeu soit encore plus complet, une phase bonus vous tombera sur le coin de la manette de temps en temps, vous devrez alors ramasser un maximum de points à bord d'un char dans des tableaux aux senteurs de labyrinthes.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]