Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 16 avril 2021 - 10:40  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : Deux nouveaux succès en devenir de Bullfrog
(Article écrit par Dany Boolauck et extrait de Joystick - septembre 1991)


Le studio de développement anglais Bullfrog nous présente deux nouveaux titres en préparation, qui ont une grande chance de devenir à nouveau de grands succès : Populous 2 et Bob.

Populous 2

Les programmeurs de Bullfrog nous avaient promis une suite au fabuleux Populous, ils ont fait mieux que cela ! Populous 2 ressemble, sous bien des aspects, à Populous 1, mais l'originalité des éléments du jeu est telle qu'on peut parler d'un jeu à part entière et non d'une réadaptation améliorée. Les règles du jeu n'ont pas changé, vous êtes toujours un dieu, sauf qu'ici, vous avez un père : Zeus ! La légende raconte que Zeus était un chaud lapin qui passait son temps à descendre sur Terre, en prenant forme humaine ou animale, afin de s'accoupler aux plus belles filles de la planète (bref, un dieu qui savait vivre). Vous êtes donc le rejeton de Zeus et d'une belle laitière qui réclame le statut de divinité !

Populous 2 retrace les épreuves auxquelles Zeus vous soumet avant de vous élever au rang de dieu de l'Olympe. Le jeu débute par la création de votre dieu. Vous devez répondre à une série de six questions qui correspondent aux six éléments fondamentaux de l'univers dans Populous 2 : l'Eau, l'Air, le Feu, la Terre, la Végétation et les Hommes. En fonction de vos réponses, le dieu ainsi créé possède sa propre personnalité qui se traduit par des pouvoirs plus grands dans un ou deux éléments (Feu, Eau, etc.).

Populous 2
Populous 2

Après chaque victoire, le programme vous octroie un bonus d'énergie qui vous permet d'augmenter la puissance de votre dieu dans un des éléments de votre choix. Libre à vous de vous spécialiser dans un élément, c'est-à-dire obtenir le maximum de pouvoir dans le feu, par exemple, ou tenter d'être relativement puissant dans tous les domaines. L'introduction de cet aspect propre au jeu de rôle dans Populous 2 vous permet de voir évoluer votre personnage d'une partie à l'autre (gagner de la puissance ou en perdre), ce qui n'existait pas dans Populous 1.

Une partie de Populous 2 se déroule, dans les grandes lignes, comme dans la précédente version. Deux camps s'affrontent, les rouges contre les bleus. Votre peuple vous adore et, de ce fait, vous fournit de l'énergie divine : la mana (nom d'origine polynésienne qui signifie force). Le but du jeu est évidemment de détruire le peuple adverse en utilisant le mana. Cette énergie peut être utilisée pour lancer les six sorts magiques que comportent chacun des six éléments. Les sorts les plus dévastateurs sont, logiquement, ceux qui requièrent le plus de mana. Plus votre énergie augmente, plus les pouvoirs mis à votre disposition sont nombreux, d'où l'importance de développer sa population et surtout satisfaire tous ses besoins. Par exemple, votre peuple ne peut construire des maisons que sur un terrain plat. Vous devez donc faire appel à un des sorts de l'élément Terre pour modeler le terrain à votre convenance.

A noter que chaque type de maison possède sa propre spécificité. Certaines produisent plus de mana, d'autres produisent plus d'hommes ou encore plus d'armes. La construction de routes (sort Terre) augmente le degré de satisfaction de votre peuple et c'est également un moyen de diriger vos hommes vers un endroit de votre choix. En effet, dès qu'un de vos hommes se trouve en présence d'une route, il l'emprunte automatiquement. Un autre moyen de contenter votre peuple : construire des murs autours des cités. Ces murs ne céderont que sous les attaques d'hommes particulièrement forts, ce qui n'est possible qu'à un stade avancé du jeu. Dans ce cas, on voit des soldats marteler les murs qui cèdent ! En outre, une fois mis en place, ni vous, ni votre adversaire ne pouvez détruire ces murs. Disposition évidente, sinon les joueurs passeraient leur temps à détruire les murs de l'adversaire !

Populous 2
Populous 2

La toute dernière cajolerie que vous pouvez prodiguer à votre peuple consiste à agrémenter les cités en plantant des arbres (sort Végétation). Un peuple très content vous témoignera sa joie en bâtissant un temple en votre honneur. Un tel édifice dans votre cité est important car vos réserves de mana augmentent plus rapidement. Sachez toutefois qu'un temple doit être ardemment défendu car sa capture par l'ennemi engendre des conséquences catastrophiques : votre adversaire bénéficie de toute la mana de votre peuple !

A l'instar de Populous 1, votre peuple se multiplie, construit des cités avec des maisons de plus en plus sophistiquées et suivent (sur commande) le meneur. Ce dernier est contrôlable grâce au totem que l'on retrouve dans Populous 2 (sort Hommes). En ce qui concerne les autres sorts du jeu, ils sont en grande partie des sorts d'attaque. Par exemple, l'élément Feu comporte six sorts. Commençons par la colonne de feu qui brûle les maisons sur son passage. Le joueur ne contrôle pas directement la colonne de feu. Par contre, une connaissance des propriétés de chaque sort peut être utile. La colonne de feu se dirige toujours vers les hauteurs. Donc en plaçant judicieusement sa colonne de feu, elle peut causer un maximum de dégâts. Les pluies de feu sont mortelles et peu de maisons y échappent. Le mur de feu peut-être utilisé comme une arme défensive. La forêt de feu est une tâche de feu qui grandit, se propage dans toutes les directions, une calamité ! Terminons par la tempête de feu qui est un mélange de forêt de feu et de pluie de feu. Ses effets sont si dévastateurs que l'ennemi met un certain temps à s'en remettre (dans le meilleur des cas).

Les sorts de l'élément Air déclenchent des tornades, des éclairs, des orages, des ouragans, etc. Là encore, ces différents pouvoirs possèdent leurs propres caractéristiques que le joueur doit savoir exploiter. Par exemple, les tornades ne détruisent pas les maisons. En revanche, ils emportent les hommes. Sachant qu'ils se dirigent toujours vers la mer, un joueur qui réussit à embarquer le meneur adverse dans une tornade peut tuer un grand nombre d'hommes (dans le cas où ils ont reçu l'ordre de suivre leur meneur). Dans l'élément Eau, le sort le plus faible est le tourbillon qui engloutit la terre. Le plus puissant est sans conteste le raz de marée qui peut même mettre en danger le joueur qui le déclenche (s'il n'a pas pris les précautions nécessaires). En effet, le raz de marée détruit toutes les basses terres qu'il rencontre à l'écran ! Un simple clic sur un point précis de la mer et quatre énormes vagues partent, chacune, vers un des points cardinaux. Le seul sort positif de l'Eau est la création de rivières qui augmentent le taux de satisfaction du peuple.

Populous 2
Populous 2

Les sorts d'attaque de l'élément Terre sont les marais, les tremblements de terres et les "fonds". Ces derniers sont des petits trous remplis d'eau magique qui transforme les hommes rouges en hommes bleus et vice-versa ! La description de tous les effets des sorts de Populous me prendrait des pages. Disons, pour vous donner une idée, que le sort le plus curieux (sort Végétation) se nomme Fungus. Ce sort répand d'énormes amibes (masses gluantes) qui phagocytent les hommes et les empêchent de construire des maisons.

Dans Populous 2, les chevaliers ont fait place aux dieux ! Le meneur attire vers lui un maximum d'hommes qui se fondent en lui. Si vous possédez le sort adéquat vous pouvez le transformer en six différentes divinités, au choix. Hercule est doté d'une force titanesque mais il est sans cervelle ! Odyssée, par contre, n'attaquera que les hommes qu'il est sûr de vaincre et évitera les autres. Aphrodite est une déesse qui séduit tous les hommes adverses qu'elle rencontre ! Lorsqu'un nombre suffisant d'hommes la suivent, elle se jette dans la mer, entraînant avec elle tous ses aspirants !

Il y a une foule d'autres choses qui se passent dans Populous 2 mais je vous laisse le soin de les découvrir. Sachez simplement que tous les sorts peuvent être neutralisés par d'autres sorts. Par exemple, une colonne de feu sera probablement neutralisée par une tornade. Un raz de marée est neutralisable en surélevant les abords de votre territoire étant donné que les terres basses sont les seules à être détruites.

J'ai pu voir une version très avancée et jouable de Populous 2. Tout ce qui est décrit plus haut est visible à l'écran. Les animations sont innombrables et hautement spectaculaires ! On voit Hercule soulever des maisons et les jeter sur l'ennemi ! La mer ondule et lèche régulièrement les plages avec ses vagues. Toutes ces animations sont plus fluides et plus rapides que celles de Populous 1. Bullfrog pense même ralentir un peu certaines animations afin d'améliorer la jouabilité. Populous 2 sera jouable à deux ou en solo. On y retrouvera également les différents climats ou terrains de Populous 1 (neige, désert, volcanique, etc.).

Le jeu est nettement plus ergonomique que Populous 1. Par exemple, pour faire sortir des hommes des maisons, il suffit de cliquer sur ces dernières. Des drapeaux placés près de chaque maison vous indiquent le nombre d'hommes qui y sont. Populous 2 nous réserve d'autres excellentes surprises. A voir dans la version définitive (probablement en novembre/décembre 1991). Sera-t-il le grand jeu de cette fin d'année ? Je n'en serais nullement étonné ! Populous 2 sera disponible sur Atari ST, Amiga et PC sous le label Electronic Arts.

Attention : selon Dany Boolauck, le terme anglais "Manna" se traduirait par le terme polynésien "Mana", qui voudrait dire "énergie". Nous préfèrerons nous en tenir aux services du Harraps et du Larousse conjugués, ce dernier proposant : "Manne, n.f. (lat. médiéval manna, de l'hébreu) : 1 - Nourriture providentielle et miraculeuse envoyée aux Hébreux dans leur traversée du désert du Sinaï après leur sortie d'Égypte ; 2 - Litt. Aubaine, chose providentielle".

Bob

Bob est le deuxième gros titre de Bullfrog après Populous 2. Il s'agit d'un jeu qui allie stratégie, aventure et action. La trame principale du jeu se base sur une simulation d'un monde futuriste qui englobe 150 pays abritant, chacun, 32 cités. Les véritables maîtres de ce monde sont les dirigeants des huit corporations qui se disputent les richesses de la planète. Ces puissantes compagnies produisent des puces électroniques qu'utilisent les humains comme implants ! Il faut préciser que dans ce monde futuriste, la cybernétique est au point et les humains possèdent tous une enclave dans le crâne qui leur permet de s'implanter ces puces.

Chaque corporation produit des puces qui procurent des effets divers et étonnants. Le "weather chip" (puce météo) agit sur votre cerveau et vous donne cette formidable sensation que nous ressentons tous quand il fait beau ! Le "holiday chip" (puce vacances) agit de la même façon et vous met dans le même état d'esprit qu'un vacancier heureux. Une longue liste de puces existent parmi lesquelles nous avons la puce "confiance en soi" et le "sex chip" (sans commentaires).

Bob
Bob

Vous êtes le patron d'une des huit corporations. Le but du jeu consiste à produire des puces, en vendre un maximum et surtout contrer par tous les moyens les actions loyales ou non de la concurrence. Bref, vous voulez devenir le maître du monde !

Le jeu autorise le mode multijoueur en simultané (d'une à huit personnes). En mode solo, l'ordinateur gère les sept autres corporations. La première phase du jeu consiste à asseoir sa situation en vendant un maximum de puces. Vous aurez ainsi à résoudre tous les problèmes de vente (distribution, prix, publicité, etc.). Ces ventes vous procurent les fonds nécessaires pour ouvrir de nouvelles usines, trouver des nouveaux marchés et mettre au point de nouvelles puces. Vous dirigez une immense équipe répartie dans plusieurs départements (publicité, production, etc.). Votre bureau est un des endroits névralgiques du jeu car c'est là que sont centralisées toutes les informations.

A ne pas négliger, les informations que diffusent les chaînes de télévisions car elles vous permettent de connaître les actions de vos concurrents. Tous les moyens sont bons pour gagner ! Espionnage industriel, vol de documents, corruption, débauchage des meilleurs cerveaux de la concurrence sont quelques-unes des actions illégales que vous pouvez entreprendre. Mais attention, si la presse découvre vos agissements, elle alerte aussitôt l'opinion publique et c'est la chute de votre image de marque, donc des ventes.

Les moyens légaux sont tout aussi intéressants : achat des actions de la concurrence en bourse afin d'en prendre le contrôle, guerre des prix, campagne publicitaire, etc. L'argent n'est pas le motif de tous ces affrontements entre corporations. Toute personne qui utilise vos puces peut être contrôlée par vous. Libre à vous ensuite de les manipuler à votre guise !

Tout comme le monde de Powermonger, celui de Bob est un monde vivant. Plus de 2000 personnages mènent une vie tranquille dans ce micro-monde. Une visite dans une des villes vous permet de voir les bâtiments et les rues (en 3D). Des gens marchent sur les trottoirs, entrent et sortent des bâtiments, des voitures circulent dans les rues, bref, c'est le train-train quotidien d'une ville.

Vous avez un moyen d'agir directement sur tout ce qui se passe dans le monde de Bob par l'intermédiaire de quatre cybernautes. Les quatre personnages sont vos hommes de main et possèdent leur propre personnalité. Le système de contrôle de ces hommes est assez particulier. Le joueur donne un ordre et affecte le comportement du personnage en injectant des solutions chimiques dans son cerveau. Par exemple, si vous donnez l'ordre à un des personnages de grimper une échelle, il le fera à une vitesse normale. Si vous lui injectez (avant de donner l'ordre) de l'adrénaline, il grimpera l'échelle plus rapidement. Autre exemple, pour le désamorçage d'une bombe, il suffit d'augmenter ses capacités sensorielles et mentales pour qu'il manipule et désamorce la bombe avec précaution et surtout avec doigté. Une utilisation excessive ou illogique de ces injections peuvent rendre définitivement erratique le comportement de vos personnages. Exemple d'action illogique : donner l'ordre à un cybernaute de foncer sur un homme qui tire sur lui. Normalement, il refuse d'obéir à un tel ordre. Vous devrez lui injecter une dose massive d'adrénaline pour le forcer à vous obéir. Bien utilisés, ces hommes de main vous serviront pour les sabotages, les vols, l'espionnage, bref, toutes les actions que vous entreprendrez.

Entièrement graphique, le jeu dispose d'un ingénieux système pour porter l'action à l'intérieur des bâtiments. Dès qu'un de vos hommes pénètre dans un édifice, les murs deviennent transparents. On voit ainsi les pièces meublées, les personnages qui y vivent ou travaillent, etc. Bob est un jeu très original qui surprend par la grande profondeur de jeu et par l'immensité du terrain d'action. Une seule ville comporte des dizaines de bâtiments (il y en a 4800 !). Bob sera peut-être un des jeux les plus passionnants de l'année 1992 surtout en mode multijoueur ! Sortie probable en mars/avril 1992 sur Amiga, Atari ST et PC sous le label Electronic Arts.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]