Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 16 janvier 2022 - 11:00  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Programmation
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : Dans les coulisses du développement de Beneath A Steel Sky (deuxième partie)
(Article écrit par Calor et extrait de Joystick - avril 1993)


Même si les graphismes, les premières images de Beneath A Steel Sky, semblent, après un rapide coup d'oeil, tout droit tirés du film Batman, une observation plus poussée laisse apparaître des éléments bien plus sinistres et glauques. Le style des graphismes fait penser à un film interactif, avec une orientation poussée sur le réalisme plutôt que sur des images générées par ordinateur. Une sorte de compromis entre des images ordinateurs et des maquettes fabriquées à la main.

Les graphistes ont réussi un tour de force en donnant l'impression d'aller plus loin que les limitations techniques des bécanes, au niveau des résolutions et du nombre de couleurs affichable. L'introduction du jeu, organisée comme film, balancera le joueur en plein coeur de l'action, très rapidement.

Beneath A Steel Sky
Le trait utilisé pour les décors sont plus proche des
techniques de peintures classiques que des pixellisations


Dans les mondes Cyberpunks de Beneath A Steel Sky, un héros sort du lot : Robert Foster, à la recherche de sa véritable identité et chassant les secrets du Cyberworld contrôlé par Linc. Il y a bien des années, un vaisseau venu d'on ne sait où avait survolé l'une des mégalopoles de ce monde et s'était écrasé en plaine campagne. Des gens qui vivaient en marge, en dehors des grandes cités, s'étaient rués sur place et avaient trouvé un bébé dans les bras de sa mère. La mère n'avait pas survécu à l'écrasement mais le bébé était encore vivant. Robert - car c'est lui - fut donc recueilli par cette communauté marginale où il grandit, et devint le Robert Foster que l'on connaît.

Un jour, Robert captura un droïde de la ville. Il le trafiqua, il le reprogramma entièrement et, depuis, Robert et le droïde sont inséparables, de véritables amis. Des anciens de la ville apprirent à Robert qu'un jour, des hommes viendraient de la cité pour le chasser. Robert n'a jamais cru à cette prophétie. Mais maintenant, Robert est bien obligé de constater que la prédiction était vraie. Un jour, le village de Robert subit une attaque et les habitants fuirent en tous sens. Le ciel était couvert par des masses d'immenses vaisseaux armés ; des hommes en sont descendu et ont annoncé qu'ils recherchaient un homme probablement arrivé dans ce village quelques années plus tôt. C'est, sans aucun doute, de Robert qu'il s'agit.

Beneath A Steel Sky
Les détails des animations du personnage

Robert décide donc de s'enfuir loin, il démonte son robot, récupère la carte mère, la cache dans son blouson et s'en va se cacher dans une usine. C'est à ce moment que le jeu commence, et là que vous entrez en action. Toute l'attention de l'équipe de Revolution Software, les programmeurs qui créent Beneath A Steel Sky pour Virgin, est portée sur l'interactivité. Sans arrêt, le joueur devra manier des objets, discuter avec des personnages, et pas seulement traverser les écrans pour aller plus loin dans l'aventure. Au tout début, Robert tombe sur un énorme ordinateur qu'on appelle Linc. Celui-ci lui apprendra que la ville est faite de plusieurs niveaux et que plus on monte, plus les gens sont pauvres. Votre tâche principale est, bien sûr, de découvrir qui vous êtes réellement et pourquoi on vous poursuit.

Les techniques déployées pour ce jeu d'aventure assez classique en apparence - on déplace un curseur et on clique un peu partout - sont assez impressionnantes. Beaucoup d'efforts au niveau du plaisir de jeu et du style ont été développés par les concepteurs de chez Revolution Software. Même les joueurs les plus tatillons et difficiles devraient y trouver leur compte.


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Article précédent]