Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 18 octobre 2017 - 09:20  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'AmigaOS 3.9
(Article écrit par David Brunet - janvier 2001)


Le développement d'AmigaOS continue. Après la version 3.5 qui avait permis de rajeunir bon nombre d'aspects du système, voici AmigaOS 3.9, toujours développé par Haage & Partner, qui est prêt pour passer la deuxième couche.

L'installation

AmigaOS 3.9 ne s'installe pas sur tous les Amiga. Il faudra nécessairement les ROM 3.1, un 68020, 6 Mo de mémore et un disque dur pour accueillir ce nouveau système.

Plusieurs types d'installation sont possibles :

AmigaOS 3.9
Les choix d'installation d'AmigaOS 3.9

La mise à jour sur AmigaOS 3.5 : la procédure est rapide et facile, les nouveaux fichiers du 3.9 vont remplacer ceux du 3.5. A noter que cette installation déplace certains de vos correctifs dans des répertoires nommés "Disabled" pour qu'ils n'entrent pas en conflit avec des nouvelles fonctions du système. C'est le cas aussi pour votre user-startup : AmigaOS 3.9 va neutraliser certaines lignes de commandes en mettant un ";" juste devant. Les correctifs concernés sont par exemple KingCON ou ToolsDaemon.

Création de l'Emergency Disk : il s'agit de la disquette de secours. Elle est à utiliser lors d'une installation complète d'AmigaOS 3.9. Elle est démarrable, contient le nécessaire pour reconnaître le CD et inclut aussi HDToolBox pour préparer et partitionner les disques durs. Elle servira donc pour vous dépanner lors de graves plantages.

Installation complète : ce type de procédure est fortement conseillé aux utilisateurs d'AmigaOS 3.0 et 3.1. L'écart entre ces versions et AmigaOS 3.9 étant conséquent, il vaut mieux faire une installation complète soit sur votre système existant soit sur une nouvelle partition. La procédure d'installation sera indexée par quelques choix de la part de l'utilisateur : modèle d'imprimante, prise en compte ou non de l'adaptateur 4-IDE, copie des fonds d'écran, etc. Une fois terminé, l'Amiga redémarre et vous voilà sous AmigaOS 3.9. :-)

Installation du pilote de CD, du PowerPC et des logiciels Internet : si vous choisissez une installation complète, veillez à installer le pilote de CD avant, à moins d'utiliser un pilote de CD externe (AsimCDFS...). Les possesseurs de PowerPC pourront utiliser WarpUP 5.0 qui, depuis AmigaOS 3.5, est devenu la bibliothèque officielle et la plus répandue pour le PowerPC sur Amiga. Enfin, AmigaOS 3.9 propose l'installation d'une suite Internet. Elle se compose d'AWeb 3.4 SE (navigateur), Genesis (pile TCP/IP) et AmigaMail (gestion de courriels).

Au final, les différentes installations se passent sans problèmes majeurs. Contrairement à AmigaOS 3.5, l'installation d'AmigaOS 3.9 peut se faire sur n'importe quelle partition. Une fois tout installé, on découvre alors un nouveau Workbench...

Le Workbench

AmigaOS 3.9 n'est qu'une mise à jour du système sur disque. Les ROM restent en version 3.1. Pour palier ce manque, AmigaOS 3.9 fait une mise à jour des ROM qui se manifeste par une réinitialisation de la machine lors du premier démarrage. C'est la même procédure que pour AmigaOS 3.5.

AmigaOS 3.9
Un exemple de Workbench 3.9

Une fois le démarrage terminé, on se trouve devant le Workbench 3.9. Que propose-t-il de nouveau au premier coup d'oeil ? La barre de titre montre désormais un copyright 1985-2000 et la commande "version" nous confirme que nous sommes sur AmigaOS 3.9 : la version du système passe en 45.1 (au lieu de 44.2 pour AmigaOS 3.5). Les menus se sont étoffés d'une nouvelle option : Rechercher. Elle se trouve dans le menu "Fenêtre" et elle permet, comme son nom l'indique, de faire des recherches de fichiers ou de noms à l'intérieur de fichiers. Ce programme de recherche créé par Sebastian Bauer fonctionne très rapidement mais manque singulièrement d'options (recherche par taille, date...).

AmigaOS 3.9
La fonction recherche sur AmigaOS 3.9

La plus visible des nouveautés lors du démarrage est l'AmiDock. C'est un système de dock similaire à ToolManager. On peut lancer nos applications préférées à partir de ces icônes. Son apparence est très agréable et sa configuration très facile grâce à son menu de préférences simple d'emploi : ajout ou suppression d'icônes, création de nouvelles catégories, etc.

AmigaOS 3.9
AmiDock

AmigaOS 3.9 ajoute aussi des raccourcis clavier mais la documentation n'indique rien sur ce sujet. Pourtant, ils sont bien présents, la plupart sont utilisables avec la combinaison Amiga-Gauche + une autre touche.

Les nouvelles préférences

Cinq nouveaux menus de préférences ont fait leur apparition :

DefIcons : ce menu sert à la reconnaissance des types de fichiers, comme dans DOpus Magellan par exemple. Environ 150 types de fichiers sont préétablis (HTML, AmigaGuide, JPEG, MP3...). En pratique, cela veut dire que lorsqu'on aura affaire à un fichier HTML, une icône définie sera couplée au fichier HTML. La liste des icônes utilisées par DefIcons est naturellement dans SYS:Prefs/env-archive/sys/.

A noter un petit bogue : ce menu s'ouvre dans une résolution de 128x64 en deux couleurs pour les Workbench ayant moins de 800 pixels de large.

AmigaOS 3.9
Le menu de préférences des Deficons

ASL : les fenêtres de requêtes ont maintenant leurs préférences. ASL Prefs gère tout ce qui est en relation avec les requêtes de fichiers : position sur l'écran, taille, tri des fichiers, etc. Toutefois, ASL Prefs sera neutralisé si vous utilisez l'option "Patch ReqTool" de MCP.

AmigaOS 3.9
Le menu de préférences pour ASL

VincED : la nouvelle console de l'Amiga est personnalisable grâce à ce menu. Contrairement aux autres, la fenêtre de VincED Prefs n'est pas gérée par Reaction, d'où son aspect peu harmonieux. VincED est une console alternative disponible sur Aminet et que certains avait déjà sur leur Amiga.

AmigaOS 3.9
Le menu de préférences de VincED

WarpOS : AmigaOS 3.5 était livré avec WarpOS mais sans son menu de préférences. Chose aujourd'hui réparée avec AmigaOS 3.9. Ce menu gère les options de débogage, d'adresse vidéo, d'émulation PowerUP, de protection mémoire, etc.

AmigaOS 3.9
Le menu de préférences de WarpOS

AHI : chose amusante, il y a le programme de préférences d'AHI sans le pilote. La version 5 d'AHI est disponible sur le CD d'AmigaOS 3.9 (en contribution) mais elle propose son propre menu de préférences incompatible avec celui copié avec AmigaOS 3.9.

D'autres menus de préférences ont été modifiés. Les préférences pour l'Affichage et Reaction ont maintenant un bouton "tester" qui permet de voir directement le résultat des changements effectués. La gestion des fonds d'écran est plus complète grâce aux options pour l'affichage des images : mosaïque, centré, étiré, étiré et lissé. Dans la pratique, cela veut dire que si on choisit l'option "étiré et lissé", les images en 640x480 seront optimisées pour votre Workbench 800x600 de façon transparente. Enfin, les réglages du Workbench proposent quelques nouveautés comme masquer la barre de titre, enlever la jauge de volume, ou placer les images des icônes en mémoire Fast.

Les nouveaux outils

Des programmes annexes au système ont été ajoutés ou améliorés :

WBClock : c'est une nouvelle horloge. Son aspect a été soigné et elle peut apparaître avec des fonds transparents. L'autre horloge (Clock) est toujours là.

Action : c'est un lecteur de vidéo AVI et MOV. Action est en fait une version bridée de MooVId (quelques codecs non reconnus). Il garde néanmoins son plus gros atout : la rapidité de lecture (que ce soit en 68k ou en PowerPC).

PlayCD : c'est un lecteur de CD. Là encore, l'interface a été soignée : couleur gris metalisé, Boing Ball qui tourne et même une animation pour l'ouverture et la fermeture du lecteur. Il est simple d'emploi mais ne permet pas d'écouter des CD via la sortie son de l'Amiga, mais uniquement avec la sortie de votre lecteur de CD.

AmigaOS 3.9
PlayCD, pour écouter vos CD audio

Amplifier : tout pour écouter des MP2, MP3, WAV, AIFF et MAUD. L'intégration de ce programme dans le système est une très bonne idée tant il est puissant, configurable et complet.

UnArc : AmigaOS 3.9 est livré avec le nécessaire pour décompacter la plupart des archives comme le Lha, Lzx, Zip et d'autres. UnArc permet le plus simplement du monde de visualiser le contenu d'une archive et de la décompacter là où on veut.

AmigaOS 3.9
UnArc pour désarchiver les archives

IoTools : c'est un outil pour gérer les périphériques de Iomega : les Zip et les Jaz.

BenchTrash : comme son nom l'indique, c'est une corbeille. Elle est configurable à volonté mais reste sans trop d'intérêt pour la plupart des utilisateurs.

Du côté des commodités, cela n'a pas trop bougé, on retrouve les traditionnels Blanker, AutoPoint, FKey... Et toujours l'indispensable Exchange pour gérer toutes ces dernières. Comme la plupart des interfaces, les commodités sont affichées par Reaction.

Le PowerPC

La gestion du PowerPC se fait via la bibliothèque WarpOS. La nouvelle version 5.0 est présente dans AmigaOS 3.9. Attention : l'installation de WarpOS 5.0 change vos anciennes préférences (prefs/env-archive/powerpc/) et les remplace par celles par défaut, donc il est possible que certaines applications PowerPC ne fonctionnent plus. Il suffira alors de recopier vos anciennes préférences par-dessus ou de modifier les nouvelles grâce au menu de réglages de WarpOS.

La picture.datatype, par qui tout passe pour afficher des images via Multiview ou d'autres programmes, et désormais optimisée PowerPC (filtre et mise à l'échelle).

Et c'est tout pour le PowerPC dans AmigaOS 3.9... Les datatypes restent en 68k, les bibliothèques aussi (même la mpega.library) et aucun programme d'AmigaOS 3.9 ne gère directement le PowerPC.

Internet

Pas de bouleversement par rapport à AmigaOS 3.5. On trouve Genesis à la place de Miami en tant que pile TCP/IP. Ce choix a été motivé par le fait que le développement de Miami est très irrégulier de la part de son propre auteur. Genesis offre le minimum pour se connecter et devrait voir son développement s'accélérer dans les prochains mois afin de donner aux possesseurs d'AmigaOS 3.9 un outil de haute qualité. D'ailleurs, une mise à jour est sur le site l'Amiga Inc., celle-ci modifie l'interface des préférences.

La suite Internet comprend également AmigaMail qui est simple d'utilisation et qui est présent dans une version moins boguée que celle d'AmigaOS 3.5.

AWeb 3.4 SE complète le tout. Ce navigateur n'est présent qu'en version "spéciale", on peut l'utiliser mais c'est un peu juste pour une navigation confortable. La version complète prend en compte de nombreux points supplémentaires (multifenêtrage, gestion des cookies, multiples connexions, gestion d'ARexx, etc.). Elle est disponible chez tous les revendeurs à un prix discount.

Le CD

AmigaOS 3.9 est bien entendu sur CD. Celui-ci est rempli à hauteur de 470 Mo, outre le système lui-même, ce CD contient des contributions, le manuel de l'utilisateur et des données vidéo et audio.

Les contributions sont des correctifs/programmes que vous pourrez inclure au système si vous le désirez. On y trouve de tout : Blade (un encoder MP3), CyberGraphX 3 et Picasso96 (pilotes pour les cartes graphiques), Warp3D (gestion des cartes 3D), le dernier WarpUP 5 (gestion du PowerPC), RDB Tools (outils pour les disques durs), etc. Il y a même AHI 5 mais il fonctionne mal sur un grand nombre de configurations ; la version 4 est amplement suffisante. Terminons ce tour d'horizon des contributions par les excellents WBCtrl, qui permet de garder les 2 Mo de mémoire Chip pour les possesseurs de cartes graphiques, et InstallerNG, qui remplace avantageusement l'Installer de Commodore, bien qu'il soit parfois incompatible.

Le répertoire "Manuals" contient toutes les documentations pour AmigaOS 3.9 ainsi que les documentations des correctifs/programmes qui y ont été inclus (documentation sur Genesis, AHI, VincED, Amplifier...). Le manuel d'AmigaOS 3.9 est, comme pour celui d'AmigaOS 3.5, au format HTML. Il est particulièrement instructif et assez complet. Cependant, on y trouve quelques vieilleries (il est écrit que les disques durs sont des unités de stockages de "20 à 100 Mo" ;-)) et il faut dire aussi qu'il n'est pas du tout optimisé pour les Amiga sans carte graphique (fenêtre de lecture ridiculement petite sous AWeb).

AmigaOS 3.9
Le manuel au format HTML

Enfin, près de 400 Mo de vidéo et d'audio ont été ajoutés sur le CD. Ce sont des données aux formats MP3, CDDA, AVI et MOV, autrement dit les nouveaux formats gérés en interne par le système grâce à Amplifier, PlayCD et MooVId (renommé Action pour l'occasion).

Que manque-t-il dans cet AmigaOS 3.9 ?

Même si l'interface s'est bien améliorée depuis AmigaOS 3.1, on aurait aimé avoir un outil comme VisualPrefs pour personnaliser en profondeur notre interface graphique. La gestion et l'intégration de correctifs comme Birdie ou Magic Menu aurait été un plus car nombre d'utilisateurs avec carte graphique ont ces programmes sur leur Amiga. Les préférences WBPattern ne proposent toujours pas une option "fond d'écran aléatoire" et on est obligé de passer par des bidouilles ou prendre Magellan pour faire cela.

AmiDock est très bien mais dans AmigaOS 3.9 il manque une option pour lancer les programmes, non pas via une icône, mais via le menu déroulant.

La venue, depuis AmigaOS 3.5, d'une suite Internet, est très appréciée mais pourquoi ne pas mettre des versions complètes ? Netscape Navigator est gratuit et Microsoft offre gratuitement Internet Explorer avec ses systèmes, non ? On croirait du travail mal fini... à moins que le budget d'Amiga Inc. soit très limité, ce qui est plus que possible.

Comme vous le savez, AmigaOS 3.9 n'est pas fourni avec des ROM, il faut donc "reflasher" les anciennes ce qui perd un temps fou pour certaines machines (carte PowerPC avec des correctifs tels que BPPCFix ou Blizkick). Dernier point, je ne comprends pas pourquoi Haage & Partner a choisi VincED pour remplacer la console ; depuis des années KingCON remplace la console Amiga d'origine d'une façon très avantageuse et il surpasse VincED dans sa puissance et sa simplicité d'emploi (glisser-déposer, autocomplétion...).

A acheter ?

AmigaOS 3.9 apporte son lot de nouveautés. Cette version intègre maintenant pas mal de programmes/outils qui, auparavant, nécessitaient des correctifs. Le système est bien stable pour son côté 68k mais j'ai observé quelques instabilités avec les programmes PowerPC ou Warp3D. Le Workbench est devenu agréable visuellement (avec carte graphique car AmigaOS 3.9 n'est pas trop adapté pour des petites résolutions) et on peut gérer quasiment tous les périphériques (carte PowerPC, Iomega Tools...) et tous les types de données (MP3, AVI...). Haage & Partner a remis en 18 mois AmigaOS dans la course passant d'un AmigaOS 3.1 un peu léger à un AmigaOS 3.9 plus complet (merci à l'intégration de programmes externes), sans pour autant avoir réalisé de grands changements internes. De plus, de nouvelles mises à jour (Boing Bag) sont attendues pour peaufiner quelques éléments du système.

Pour moins de 350 FF (53 euros), AmigaOS 3.9 est à acheter d'urgence ; inutile d'attendre la prochaine version car elle ne fonctionnera pas sur votre Amiga 68k.

Nom : AmigaOS 3.9.
Développeurs : Amiga Inc. et Haage & Partner.
Genre : système d'exploitation.
Date : 2000.
Configuration minimale : AGA ou carte graphique, 68020, 6 Mo de mémoire, ROM 3.1.
Licence : commercial.
Prix : 350 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]