Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 24 juin 2017 - 05:33  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de MooVId 2 Pro
(Article écrit par David Brunet - novembre 2000)


Les lecteurs de vidéos sur Amiga commencent à avoir des résultats très sérieux. La plupart sont freewares ou sharewares mais il y en a un qui a franchi le pas et devient aujourd'hui commercial : c'est MooVId 2.

Une longue histoire

Le concept de ce lecteur vidéo nait dans les neurones de Laszlo Torok, un amigaïste hongrois (auteur entre autres de PalomAVI, de PalomaPEG et des pilotes Savage pour ShapeShifter). Le projet démarre en 1996, Laszlo travaille et offre les dernières versions de MooVId sur son site ou sur Aminet. Durant trois ans, le projet s'est focalisé exclusivement sur le 68k, et il est d'ailleurs reconnu comme le meilleur du genre sur Amiga. L'apparition de l'overlay et du PowerPC va pousser Laszlo Torok à poursuivre le développement afin d'optimiser les performances de son lecteur. Dans le même temps, MooVId se voit compatible avec une bonne vingtaine de codecs vidéo et audio, de quoi en faire un produit attractif...

Compatibilité

D'abord, MooVId s'adapte à votre configuration et non l'inverse. Pour ce qui est de l'affichage, il gère actuellement OCS, ECS, AGA, Akiko, CyberGraphX et Picasso96. Du côté processeur, il tourne naturellement sur 68k mais aussi sur PowerPC avec WarpUP et PowerUP.

Il gère, à la base, les formats AVI, MOV et QT (les deniers en date ne sont pas reconnus). Ces formats incluent plusieurs sous-formats (vidéo et audio) qui sont décodés à l'aide de codecs :

Pour les AVI :
  • AccuPak (PalomAVI) (CLJR) 24 bits
  • Intel Indeo 3.1 (IV31) 24 bits
  • Intel Indeo 3.2 (IV32) 24 bits
  • Intel Raw (YUV9) 16 bits
  • Intel Raw (YUV9) 24 bits
  • Microsoft RGB (RGB) 8 bits
  • Microsoft RGB (RGB) 16 bits
  • Microsoft RGB (RGB) 24 bits
  • Microsoft Video 1 (CRAM/MSVC) 8 bits
  • Microsoft Video 1 (CRAM/MSVC) 16 bits
  • Radius Cinepak (CVID) 16 bits
  • Radius Cinepak (CVID) 24 bits
  • Radius Cinepak (CVID) 32 bits
  • Run Length Encoded (RLE) 8 bits

  • PCM Mono/Stereo 8/16 bits
  • MS-ADPCM Mono/Stereo 4/16 bits
  • DVI-ADPCM Mono/Stereo 4/16 bits
Pour les MOV et QT :
  • Apple Animation (RLE) 8 bits
  • Apple Graphics (SMC) 8 bits
  • Apple Video (RPZA) 16 bits
  • Intel Indeo 3.1 (IV31) 24 bits
  • Intel Indeo 3.2 (IV32) 24 bits
  • Radius Cinepak (CVID) 16 bits
  • Radius Cinepak (CVID) 24 bits
  • Radius Cinepak (CVID) 32 bits

  • RAW Mono/Stereo 8/16 bits
  • TWOS Mono/Stereo 8/16 bits
  • IMA-ADPCM Mono/Stereo 4/16 bits
  • MACE 6:1 Mono/Stereo 8 bits
  • MACE 3:1 Mono/Stereo 8 bits
L'exécutable de MooVId 2 ne pèse que quelques centaines de ko et pour remplir efficacement le CD, l'auteur a judicieusement inclut 600 Mo de vidéos en tout genre. On y trouve des bandes-annonces de films ou des clips musicaux. Idéal pour faire quelques tests de compatibilité : Radius Cinepak, Intel Indeo, etc. tout à l'air de passer. Pourtant, après d'autres essais, il faut se rendre à l'évidence, une vidéo sur quatre n'est pas reconnue ! Les erreurs touchent principalement les vidéos de grosse taille. Cela m'a paru étrange que MooVId soit livré avec des vidéos illisibles pour lui. Après un rapide message à l'auteur, il s'avère que le problème vienne de la duplication des CD. Une remasterisation du CD sera effectuée prochainement.

Une interface utile

Contrairement à la plupart de ses concurrents (CyberQT, AMP...), MooVId 2 incorpore une interface pratique durant la lecture des vidéos. A l'image d'un mini-magnétoscope, elle permet moult possibilités qui rendront l'utilisation de MooVId 2 encore plus confortable.

MooVId 2

Cette interface (GUI) propose un bouton lecture/pause, un curseur de déplacement (pour se déplacer manuellement à l'intérieur de la vidéo), des boutons pour accélérer/ralentir la lecture, le contrôle du volume, ainsi que des gadgets pour enclencher le saut d'image et le mode boucle (loop).

Pour les petites configurations, cette GUI peut être enlevée afin de gagner quelques précieuses images par secondes. Il est aussi préférable pour ceux qui ont encore le système de fichiers FFS de ne pas trop se servir du curseur de déplacement, le résultat est moyen et il faudrait alors augmenter très significativement la mémoire tampon de votre partition. Pour tous les autres, l'interface de MooVId 2 est pour ainsi dire indispensable !

Bien sûr et comme souvent, les différents paramètres de configuration sont sous forme de types d'outil (arguments pris en compte durant le double-clic de l'icône) ou via le Shell (j'en connais qui sont mal à l'aise rien qu'à l'idée de lancer une fenêtre Shell ;-)).

Performances...

MooVId est le résultat de quatre ans de travail. Les dernières optimisations ont été faites pour le PowerPC. Attention tout de même, les codecs sont loin d'être tous en natif PowerPC. Les Cinepak ont été codés en assembleur PowerPC et bénéficient d'une excellente optimisation. C'est le cas pour quelques autres mais la majorité reste en 68k. Par contre, le PowerPC est utilisé pour l'affichage via les routines chunky to planar (c2p) et c'est là que les possesseurs de PowerPC verront des différences avec le 68k. Toujours concernant le PowerPC, l'auteur conseille de prendre le noyau WarpOS qui est 30% plus rapide pour MooVId 2. Autre chose, la bande passante du bus joue un rôle cruciale dans la vitesse de lecture. La puissance du PowerPC permettrait d'atteindre des résultats exceptionnels sur une machine avec bus PCI par exemple. L'auteur parle d'un gain de vitesse de 40% maximum entre un 68060 et un PowerPC sur un bus tel que le Zorro II.

Les possesseurs d'Amiga 68k/ECS/AGA verront que les AVI et les MOV sont maintenant pleinement à leur portée. Les modes d'affichage pour l'OCS/ECS sont cantonnés à 16 tons de gris, c'est la seule manière pour jouer des vidéos à une vitesse acceptable. Le jeu de composants AGA a bien été optimisé. L'auteur affirme que les routines c2p utilisées dans MooVId 2 sont les meilleures qu'il soit ! Et je peux directement le confirmer puisque Laszlo Torok a créé le mode "Storm" qui est capable d'afficher les vidéos avec une profondeur de 18 bits (les couleurs sont quasi parfaites) et à une vitesse étonnante. C'est ce qui s'appelle bien exploité notre bon vieil AGA !

Avec une carte graphique, les choses s'améliorent naturellement. La lecture en fenêtre devient parfaite (avec écran de 16 bits minimum). Si votre carte graphique gère l'overlay (CyberVisionV64/3D, Picasso IV, C/BVision), cette option vous sera très utile puisqu'elle permet de régler la taille de la fenêtre et opère un léger lissage sur le rendu.

Enfin, il existe d'autres bidouilles pour améliorer la lecture des vidéos, comme "l'auto-buffer" qui calcule instantanément la taille de la mémoire cache à allouer pour telle ou telle vidéo selon sa compression et son format.

Bravo M. Torok !

La version 2 de MooVId est le meilleur lecteur AVI/MOV sur Amiga. L'optimisation des performances pour les petites configurations est à souligner, il dépasse les performances de CyberQT et de AMP 2 (même si ce dernier n'a pas dit son dernier mot). La gestion du PowerPC apporte un gain de vitesse intéressant et, couplé avec une carte graphique, on obtient des résultats quasi parfaits (couleur, vitesse, synchronisation sonore). Les possesseurs de 68060 trouveront la version PowerPC peu optimisée mais lorsque MooVId 2 tournera sur une machine avec un bus rapide, les différences se creuseront rapidement. Les autres points forts sont la stabilité (plantages rarissimes) et la présence de cette interface bien utile.

Le travail de Laszlo Torok a été excellent durant quatre ans et c'est tout naturellement que ce lecteur vidéo va être incorporé dans AmigaOS 3.9 (en version limitée tout de même).

Nom : MooVId 2 Pro.
Auteur : Laszlo Torok.
Genre : lecteur de videos MOV/AVI.
Date : 2000.
Configuration minimale : 68020, OCS, 1 Mo de mémoire.
Configuration souhaitée : 68040+, carte graphique, 4 Mo de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 190 FF (29 euros).

NOTE : 8,5/10.

Les points forts :

- Rapide.
- Stable.
- Interface sympa.
- Gestion de nombreux codecs.
- Gestion de nombreuses configurations : Akiko, OCS, ECS, AGA, CyberGraphX, Picasso96, DraCo, PowerPC...
- Synchronisation sonore parfaite.

Les points faibles :

- Pas assez de codecs PowerPC.
- Les derniers formats AVI/MOV ne sont pas reconnus.
- Le CD est à remasteriser.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]