Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 14 décembre 2017 - 01:35  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'Amiga Forever 2.0
(Article écrit par Fabrice Mansat et extrait d'Amiga News - mai 1998)


Amiga Forever v2.0 : installez un Amiga sur votre PC

Je l'attendais depuis des mois. Il y a bien eu la version 1.0, mais ce n'était en fait qu'une préversion, voire une version bêta. Elle est enfin arrivée et voici pour vous le test d'Amiga Forever v2.0 en première mondiale. Pour information, mon PC contient un Pentium II/266 avec 64 Mo de SDRAM.

Dans l'enveloppe que j'ai reçue se trouvaient un CD, une disquette et un autocollant "Boing" en relief mais sans le slogan "Powered By Amiga". Sur la couverture du CD et sur l'étiquette de la disquette, on voit un sol brun desséché avec une petite fleur jaune toute fraiche, symbole de l'Amiga renaissant en terre aride. La disquette, au format DD, est uniquement pour l'Amiga. N'allez donc pas l'introduire dans un PC ou je ne sais quelle autre machine, car vous pourriez l'endommager.

Le CD pèse 420 Mo ! J'ai cru devenir fou à vouloir essayer tout lire. On trouve dessus quantité de choses : les dernières versions d'UAE pour les principaux types d'ordinateurs et systèmes d'exploitation les plus courants, l'émulateur Amiga Fellow pour PC, les ROM (cryptées) et les Workbench préinstallés allant de la version 1.0 à la version 3.0, une clef de cryptage pour les ROM, toute la documentation d'Amiga Forever, une copie du site Web de Cloanto, trois entrevues en format texte et audio de Jay Miner, des documents sur l'histoire de l'Amiga (brevets, signatures sur le premier A1000...), MSH, des projets parallèles à UAE et Fellow, etc.

Documentation

Toute la documentation est au format HTML (fig. 4) sauf la doc de Personal Paint qui est au format AmigaGuide. Je pense avoir essayé tous les liens et je dois dire qu'ils sont tous corrects. Certains vont râler qu'il n'y ait aucune doc papier. Comme indiqué à juste titre dans la doc HTML et les FAQ, imprimer tout cela prendrait plus de 1000 pages, ce qui n'est pas acceptable du point de vue coûts et écologie. Malgré la quantité d'informations sur le CD, on arrive très facilement à s'y retrouver avec des menus clairs et un texte très détaillé. Je regrette cependant que certaines pages HTML n'aient pas été découpées en plusieurs sous-pages pour mieux s'y retrouver. Je regrette aussi qu'il n'y ait pas de butineur Amiga inclus, même en version démo.

Amiga Forever

Installation

Si l'option "autorun" de votre PC est activée, lors de l'insertion du CD, un menu démarre automatiquement, avec un petit message vocal de bienvenue. Ce message n'est autre qu'un fichier .wav d'une numérisation de "This is Amiga speaking." prononcé par la synthèse vocale de nos vieux Workbench. En quittant le menu, vous obtenez le message "Amiga Forever". Ça amuse la première fois, puis on se rend vite compte qu'on s'en passerait bien. Sur l'écran de menu, on trouve différentes options pour lire la documentation, se balader sur le CD, installer sur le disque dur tous les logiciels (UAE, Fellow, Personal Paint...) avec les différentes versions de Workbench préinstallées, mais aussi la possibilité de lancer UAE ou Fellow directement à partir du CD, déjà configurés ou avec une configuration manuelle.

L'installation, de l'ordre de 3-4 minutes, est très rapide et très simple. Il y a deux options d'installation. "Amiga Forever" et/ou "Amiga Explorer". La première option contient tout ce qu'il faut pour faire tourner UAE ou Fellow dans n'importe quelle configuration et avec n'importe quel Workbench. Amiga Explorer est un logiciel de communication permettant de relier votre PC sous Windows 95 ou NT à votre Amiga.

Une fois l'installation finie, il faut redémarrer la machine pour qu'apparaisse l'icône "Amiga Explorer" sur votre écran Windows. Vous pouvez alors lancer WinUAE ou Fellow et oh merveille ! sans avoir édité le moindre fichier et sans vous casser la tête sur la doc (ou un de mes précédents articles), vous avez un Amiga dans votre PC. Cela marche que vous démarriez du CD ou du disque dur. L'option de démarrage sur le CD est géniale, car elle vous permet de faire des démos au boulot ou chez des amis sans avoir à faire la moindre installation sur disque.

Si ça ne marche pas...

...c'est alors que votre Windows n'est pas très à jour. Sous 95, il vous faut au minimum DirectX 3.0a d'installé. DirectX v3.0 est préinstallé sur les machines NT. Par contre, pour NT, il faut avoir obligatoirement le Service Pack 3. Sous DOS, si votre carte graphique ne le gère pas d'origine, il faudra installer une émulation VESA. Pas de panique ! Dans tous les cas, les archives sont sur le CD.

Après avoir mis à jour et redémarré votre système, relancez alors UAE ou Fellow et là ça marche, enfin je l'espère... car il peut aussi arriver que sur la fenêtre d'initialisation lorsque vous cliquez sur "About", que le programme plante.

Encore une fois, pas de panique ! C'est la faute à Microsoft. Récupérez ComUpd.exe sur la page de Brian King et mettez à jour votre maudit Windows 95 qui doit probablement être une version OSR1. Vu tous les correctifs pour Windows 95 que j'ai exécutés sur mon système, je ne comprends pas pourquoi Microsoft ne nous en fait pas une compilation sur CD ?

Premier coup d'oeil

Ça ressemble bien à un Amiga, mais je vois des choses en plus sur mon écran. Sur la droite, il y deux icônes. La première (ReadMe.txt) contient un récapitulatif des principales touches d'UAE et de Fellow. La seconde (UAE-Control) permet principalement de redémarrer UAE, d'insérer ou d'éjecter les quatre disquettes "adf" possibles.

Ensuite, on trouve sur la gauche deux icônes disques. "System" contient le Workbench. Rien à dire, vous le connaissez déjà, sauf que Picasso96 est déjà installé. J'ai aussi remarqué que Cloanto l'a modifié en supprimant tous les fichiers et programmes inutiles sur votre PC, comme par exemple des moniteurs d'écrans et HDToolBox. Par contre, ils ont aussi mis à jour des bibliothèques et le SetPatch. Ensuite, il vous revient le choix d'un des modes d'écran qui montent jusqu'au 1024x768 en 24 bits. Des fonds d'écran en 256 couleurs ou plus sont tout à fait possibles, bien qu'ils soient longs à charger. La carte graphique indiquée par le système se nomme UAEGFX, qui n'est qu'une carte fictive qui fait le lien entre votre Amiga et votre carte graphique PC via DirectX.

Après avoir changé de mode d'écran, installé MagicWB, MUI, des fonds d'écran et de fenêtre... on obtient alors un véritable Amiga avec un affichage d'une qualité inégalée sur Amiga sans une de ces cartes graphiques relativement coûteuses (fig. 1, notez la présence d'Executive et la taille mémoire).

Amiga Forever

Mises à jour

Avant d'aller plus loin, je vous propose dès maintenant de mettre à jour votre système. Allez donc sur la page Web de Brian King (www.codepoet.com/UAE/) pour télécharger la dernière version de WinUAE et de Picasso96. En effet, sur le CD d'Amiga Forever, on trouve la version 0.7.0 bêta 2 alors qu'à ce jour, la v0.7.0 release 1 est disponible. Cette dernière version corrige bien entendu des bogues, mais WinUAE est aussi devenue une application 100% Win32 et intègre en un exécutable, les trois anciennes versions. Pour UAE, copiez le fichier WinUAE.exe dans le répertoire \Cloanto\AmigaForever\Emulation\WinUAE\.

Pour pouvoir utiliser le menu de démarrage d'Amiga Forever, vous devez soit copier ce fichier trois fois en uae.exe, uae020.exe et uaec.exe, soit plutôt faire comme moi en ajoutant les deux lignes suivantes dans \Cloanto\AmigaForever\Windows\MenuBox\MenuBox.txt :

WinUAE 0.7.0r1 (3.0, 68020, Picasso96, MUI, MWB, MagicMenu...)
open|WinUAE070r1.exe||..\..\Emulation\WinUAE

Vous pouvez corriger les autres lignes à volonté. Dans mon cas, ci-dessus, ma version de WinUAE.exe a été renommée en "WinUAE070r1.exe". Respectez bien la syntaxe. Prenez aussi note que cette dernière version contient en elle-même les trois versions précédentes. Corrigez les autres lignes si la version livrée ne vous intéresse plus (menu revu et corrigé en fig. 2).

Amiga Forever

La dernière version de Picasso96 est la 1.37. La mise à jour se fait sous le Workbench. Elle reconnaît automatiquement que c'est une mise à jour et va donc remplacer l'ancienne version installée par Cloanto.

Les logiciels fournis

Lorsque l'on regarde le prix d'Amiga Forever, on se dit que 399 FF c'est peut-être un peu cher. Eh bien moi, je dis "Nullement !". Par exemple, dans le numéro d'avril, un de nos annonceurs vendait les ROM 3.1 + AmigaOS 3.1 entre 470 et 580 FF selon la machine. D'accord, vous obtenez le manuel papier, mais sincèrement, combien d'entre nous les ont lus ces manuels ? Avec Amiga Forever, vous obtenez trois ROM + trois versions du Workbench, ce qui vous offre la meilleure compatibilité possible qu'aucun Amiga réel ne peut vous offrir. Pour ce prix-là, sont aussi inclus quelques programmes plus ou moins intéressants selon vos besoins.

Amiga Explorer

Le premier est Amiga Explorer (fig. 3). Il est composé de deux modules, l'un pour le PC (que vous avez déjà dû installer), l'autre pour l'Amiga. L'installation sur Amiga est hyper simple, puisqu'il suffit de copier le fichier dans votre WBStartup ou bien d'ajouter une ligne dans votre startup-sequence. Vous pouvez aussi cliquer dessus pour le lancer, et une seconde fois pour l'arrêter. Ce programme vous permet de faire communiquer les deux machines entre elles, soit par câble série Null-Modem, soit via TCP/IP. Le serveur est l'Amiga et le client, le PC. Seul le PC peut voir l'Amiga et entreprendre des actions. Son but principal est de transférer le contenu de votre disque Amiga vers votre disque PC. Le câble Null-Modem n'est pas fourni, mais il est très facile d'en trouver dans le commerce ou bien de le fabriquer à partir des plans fournis avec documentation sur le CD, programme est très simple de configuration.

Amiga Forever

Je n'ai pas pu atteindre les 115 200 bauds car mon A1200 tourne maintenant en mode 68020, sans mémoire Fast. J'ai transféré 4 202 816 octets en 845 s, ce qui donne un débit de 4974 octets/s. Amiga Forever était alors configuré en 57 600 bauds. Il y a un peu de perte, mais c'est certainement dû au protocole de communication. Je n'ai pas pu tester la communication en TCP/IP car je n'ai pas de carte Ethernet pour mon A1200. J'ai été surpris de voir la ROM (fig. 3) de mon A1200 apparaître comme un fichier. Je dois avouer que c'est un excellent programme qui transforme mon A1200 en serveur de fichiers sans système de fichier Amiga.

Personal Paint 7.1

Deuxième programme et pas des moindres : Personal Paint v7.1 non bridé (valeur 240 FF). Je ne vais pas en faire une revue, cela a dû déjà être fait dans un ancien numéro. Il fonctionne merveilleusement bien sous WinUAE et dans tous les modes graphiques PAL, NTSC et Picasso96. Je trouve l'affichage très rapide. Ça ralentit un peu lorsque les images sont à décompresser (JPEG, GIF...). Par contre, les images IFF s'affichent presque instantanément. J'ai cependant eu un problème avec les fichiers ANIM. Je me suis rendu compte que les animations affichées en mode Picasso96 marchent très mal et plantent l'Amiga. J'ai obtenu le même résultat avec d'autres lecteurs d'ANIM du DP. Je pense que le problème se situe plutôt au niveau de l'émulation Picasso96. Un lecteur qui marche bien, c'est CyberAnim 1.3. Les animations sont fluides en 320x240 et lentes de moitié en 640x480, mais ça reste raisonnable.

DirDiff

Le troisième programme se nomme DirDiff v5.1. Il permet de comparer deux arborescences entre elles et d'agir au besoin. Ce programme est utilisé en interne par Cloanto pour la maintenance de leurs développements. Je ne le trouve pas très simple car il laisse peu de marge de manoeuvre à l'utilisateur. J'aurais bien aimé avoir deux fenêtres avec arborescences et avec la possibilité de sélectionner les parties à mettre à Jour. J'aurais aussi aimé qu'il puisse comparer deux répertoires en fonction des numéros de version. Bon, je ne vais pas me plaindre car on trouve tout cela sur Aminet.

AmiToRTF

Le dernier programme se nomme AmiToRTF v4.2. Il permet de convertir un grand nombre de formats Amiga et autres vers le format RTF (Rich Text Format) qui est standard et permet de relire vos fichiers textes avec n'importe quel traitement de texte sur PC ou autre. Il semble que ce programme soit en fin de compte Personal Write 4.2 ou une partie. Je dois avouer que si la conversion semble marcher correctement, ce programme est une horreur d'ergonomie.

Conclusion étendue

Cloanto, en réalisant Amiga Forever, a permis de légaliser UAE qui était plutôt vu d'un mauvais oeil par Gateway 2000 et Amiga International. Cloanto a fait un très bon travail d'intégration, qui manque malheureusement de logiciels, même DP.

Ce produit semble avant tout s'adresser aux (ex) amigaïstes, car rien n'explique ce qu'est et comment utiliser le Workbench. L'acheteur n'est nullement guidé vers les sites Aminet et les principaux DP Amiga qui ont fait leurs preuves. Un PCiste pur et dur sera alors bien paumé et se retournera alors vers Usenet, d'où il se fera jeter par la majorité des intervenants amigaïstes. :-(

Sinon, ce qui fait aussi la qualité du produit, c'est bien sûr WinUAE qui évolue fort bien et dépasse largement un Amiga de base dans de nombreux domaines. La réactivité de WinUAE est excellente sur ma machine (Pentium II/266, 64 Mo de mémoire), ce qui accentue l'impression de vitesse. UAE est plus qu'utilisable pour des applications sérieuses et je le prouve en l'utilisant tous les jours (illustrations de cet article retravaillées sous Personal Paint/UAE). Pour les performances, reportez-vous à l'article paru dans le numéro 105.

Un Pentium II/233 coûte aujourd'hui moins de 7000 FF et un Pentium II/333 dans les 11 000 FF. Actuellement, le couple WinUAE/Amiga Forever est le couple logiciel le plus suivi et constamment mis à jour sur Internet. Les clones Amiga sont alors soumis à une rude concurrence. Si vous avez déjà un PC supérieur ou égal à un Pentium 200 MMX, achetez immédiatement Amiga Forever v2.0, vous ne le regretterez pas. Pour les autres qui comme moi voient leur machine mourir de vieillesse et qui trouvent les périphériques trop chers ou insuffisants, à eux de voir, car je ne veux pas me faire lyncher par les revendeurs Amiga.

Mon dernier mot ? Au fait, je vends un A1200 d'occase. ;-)

Nom : Amiga Forever 2.0.
Développeurs : Cloanto.
Genre : émulation Amiga.
Date : 1998.
Configuration minimale : PC, processeur 486, carte graphique 256 couleurs, 16 Mo de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 399 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]