Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 18 août 2017 - 06:59  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : Alchimie 2009
(Article écrit par Mehdi Boulahia et extrait d'Amiga Power - novembre 2009)


Alchimie 2k9, un excellent cru !

Nous l'attendions depuis deux ans, les Triple A ont pris deux ans pour l'organiser et en faire l'évènement incontournable de la communauté Amiga, elle a enfin eu lieu les 6, 7 et 8 novembre 2009 à l'Espace Rochegude de Tain l'Hermitage. Elle ? C'est l'Alchimie, le plus grand rassemblement francophone (voire du monde si l'on en juge par le nombre de participants par rapport aux autres rassemblements de ce type sur la planète).

Alchimie 2009
Une partie de la salle

L'Alchimie porte très bien son nom, elle signifie la rencontre de passionnés d'Amiga sous toutes ses formes mais aussi de la rencontre de passionnés d'informatique alternative (Atari, Mac, Linux, etc.) et de jeux sur consoles récentes, anciennes, voire très rares. Cette année, l'Alchimie a aussi fait la part belle à la robotique avec la venue de Frédéric "Screetch" Boisdron (utilisateur MorphOS), créateur de RobotImpact / Robootic et dont le premier magazine est sorti ce mois de novembre avec de la pub Amiga à l'intérieur. L'association Caliban était aussi de la partie robotique ainsi qu'Alderaban et son petit robot qui en a étonné plus d'un.

Le jeudi précédent le début de l'Alchimie, Kickstart, Ölrick (capable de monter des tonelles sans notice), Jean, Bernard et moi-même étions sur les lieux pour préparer la salle, Gaby nous a rejoint plus tard dans la journée, il était le préposé aux panneaux d'indications dans la ville de Tain. Fabounio, de son côté, s'est occupé d'installer les ponts Wi-Fi pour l'accès à Internet. En milieu d'après-midi, c'est la radio ZigZag qui est venue nous installer la sonorisation. A noter que pour la première fois, tout l'évènement pouvait être écouté via une webradio qui a très bien fonctionné (Fabounio avait pris la précaution d'allouer 140 kbs en voie remontante pour qu'il n'y ait aucune coupure). Un petit coucou à Taz qui a parfaitement géré la sonorisation des divers évènements sonores. En plus de la webradio, Rajah avait aussi installé une webcam IP pour diffuser toutes les trois minutes un cliché de la salle.

Premier jour

Vendredi, ouverture des portes. Il y a déjà une vingtaine de personnes présentes. Jean-François "Voxel" Bachelet bien sûr, arrivé la veille, avec tout son "bazar" Amiga et une pyramide de manettes neuves compatibles Amiga/Atari (Voxel a vendu deux ou trois Sam si j'ai bonne mémoire), Creols installé confortablement avec ses deux Sam (440 et Flex) et son AmigaOne G4/1 GHz (avec lequel je suis reparti), Corto avec déjà son code source ouvert en train de chercher les bogues pour améliorer son PointRider, MMU-Man (qui a ouvert le bal des présentations), Hybrid (qui se met à AROS), Aïto (sans les dessins duquel l'Alchimie ne serait plus vraiment la même), et Tarzin avec ses connaissances sur Amikit et AmiGames, entre autres. Je ne peux citer tout le monde mais tout le monde avait quelque chose à montrer et c'est cela qui est géant !

L'AFLE arriva en Mercedes sous les traits de Murakami et du Prez, pour faire découvrir le seul magazine papier consacré à l'Amiga en France : celui que vous tenez dans vos mains ! (NDLR : cet article provient d'Amiga Power). Profitons-en pour saluer ceux qui ont adhéré à l'AFLE durant l'Alchimie (un petit coucou sécial à Balis ;-)) et qui vont donc découvrir Amiga Power.

Alchimie 2009
Le stand AFLE/Amiga Power

Côté présentations, il y en eu effectivement pas mal puisque le vendredi, c'était Haiku qui attaquait avec MMU-Man au micro. Haiku est un système d'exploitation pour architecture x86, basé sur les racines de BeOS. Très léger et très rapide, ce système d'exploitation Open Source vient juste de voire sa première version sur CD sortir. Tout fan de système d'exploitation se doit de l'essayer (surtout si l'on vient du monde Amiga au vu de sa légèreté, il pourrait même faire de l'ombre à AROS). Tout n'est pas encore prêt et cette version n'est qu'une alpha mais cet OS s'annonce très intéressant.

La présentation suivante, à laquelle je n'ai pu assister, travail d'orga oblige, fut celle d'Ubuntu Linux 64 bits version 9.04. Enfin, Mikedafunk nous fit une présentation nommée "graphique ultime" et à laquelle je n'ai pu assister non plus. A noter une présentation n'ayant rien à voir avec l'informatique mais qui en a fasciné pourtant plus d'un : celle du Benoît Boisset sur les arts martiaux médiévaux. Franchement impressionnant !

La journée du vendredi fut calme, permettant d'entrer doucement dans l'ambiance du salon, d'aider à installer les arrivants, de régler les deux/trois soucis qui auraient pu se produire ici et là et enfin de pouvoir discuter tranquillement avec les personnes déjà présentes.

On notera quand même cette année la venue d'ne personne qui nous avait manquée : Raphaël "Rafo" Barthel. Il est venu avec une authentique borne d'arcade achetée 150 euros sur le Bon Coin. Il s'est pris de passion pour cette machine et a donc commencé à la bidouiller, lui permettant notamment de faire tourner les cartes d'arcade d'époque mais aussi d'y relier une Sega Dreamcast (l'une des meilleures consoles de shoot'em up actuellement) et une Sony PlayStation 2.

Alchimie 2009
La borne d'arcade

Côté ataristes, certains membres des MJJprods et de la PopsyTeam étaient bien sûr présents. Strider a rencontré un vif succès avec son Falcon CT60 doté d'un 68060 à 80 MHz sur lequel tout le monde voulait voir ce que donnaient les démos de TBL portées sur cette architecture. Et force est de constater que ce processeur à 80 MHz couplé au DSP du Falcon fait que ces démos vont à une vitesse inavouable, vraiment impressionnant.

De mon côté, en attendant l'arrivée des deux grosses associations consacrées au rétro-ludisme (la RGC et Revival), j'exposais ma Sega DreamCast et ma Nintendo GameCube ainsi qu'une Atari Lynx. Murielle était venue avec son Mac Pro à huit coeurs dans l'optique de se mettre à iMovie mais les aléas de l'organisation ne lui ont pas permis de beaucoup avancer (merci à Rafo pour les conseils judicieux néanmoins). Enfin, mon AmigaOne G3 était bien sûr de la partie. Il se transforma vite en AmigaOne G4 sous les mains expertes du sieur Voxel qui s'occupa du transfert de cartes mères d'un boîtier à l'autre.

Alchimie 2009
Réparation et bidouille en tout genre

Le vendredi soir, soirée feutrée et conviviale ou chacun put discuter tranquillement de ces projets, partager de bons moments. Sur l'écran géant, des démos étaient diffusées (à noter que grâce à Gaby, Bernard et Kickstart, nous avons pu avoir un écran géant en urgence, bien joué les gars !). Rajah a passé ces derniers mois à récupérer des démos Amiga et à les réencoder pour obtenir une qualité excellente pour diffusion sur grand écran. Plus de 50 Go de vidéos ont ainsi été réencodées. Le son était bien géré durant ces trois jours et n'était pas trop agressif, même s'il semble qu'à certains endroits de la salle, le volume était encore trop élevé.

Le deuxième jour

Le samedi matin, petit déjeuner (géré par les excellents BigDan et Rajah), douche, et on est d'attaque pour ce qui s'annonce comme la plus grosse journée puisque c'est celle consacrée aux visiteurs externes à notre microcosme. Et là, quel succès. Dès 10h du matin, les visites affluent. Les stands sur la robotique ont un énorme succès, ceux sur le rétro-ludisme aussi. Les visiteurs en profitent pour aller découvrir ces systèmes d'exploitation exotiques. Tous les stands présents sont pris d'assaut (les stands Linux, celui d'AmiPoste consacré à l'aide informatique dans la Drôme, les stands de l'IUT de Valence consacré au ballon sonde qu'ils ont devéloppé et du Lycée Algoud qui a developpé un système de reconnaissance visuelle pour des mini robots).

Alchimie 2009
Jeu en multijoueur sur une bonne vieille console

Notons l'arrivée remarquée de nos voisins helvètes de chez Relec du club AMF, venus à 12, on ne pouvait pas les manquer. Petit coucou à nos voisins belges du BAC qui ont fait ce long déplacement, qui ont apporté des T-shirts AmigaOS 4.1 pour la présentation AmigaOS et beaucoup d'autocollants qui ont ravi énormément de monde. L'Alchimie : l'évènement Amiga francophone par excellence.

La présence de David "Daff" Brunet était aussi un plus, véritable encyclopédie sur pattes, il a créé l'incontournable bible de l'Amiga qu'est Obligement, la réserve d'archives Amiga francophone.

Les conférences se sont bien sûr tenues en même temps et les visiteurs pouvaient même y assister. Le samedi matin fut consacré aux FPGA et deux séances se sont tenues sur ce thème (dont une avec un analyseur logique relié à une carte mère d'Amiga 500). Midi, on ferme les portes aux visiteurs, et on va manger. Cela nous permet de prendre une pause bien méritée.

14h : réouverture au grand public et là, c'est le rush total. Visite des élus, des amis, des curieux, on ne sait plus où donner de la tête, il faut diriger toutes ces personnes vers ce qui les intéresse le plus, les guider, prévenir tous les participants de se montrer ouverts car pour une fois que l'on s'intéresse à notre monde, profitons-en. Journée très stressante mais ô combien enrichissante au vu du succès remporté (plus de 117 visiteurs en plus des quelques 130 participants déjà présents, cela faisait du monde dans l'Espace Rochegude). Il me sera difficile de décrire précisément tout ce qui a été dit, vu et fait pendant la présence des visiteurs puisqu'il y avait beaucoup à faire et à gérer.

On notera deux conférences auxquelles je n'ai pu assister : celle de Gribouillis et PyMui par Guillaume "YomGui" Roguez (un logiciel de dessin développé en Python et dont une version est maintenant disponible sur le net), et celle de la cognition artificielle qui, si elle a eu beaucoup de mal à démarrer, à remporter un énorme succès, le sujet tenant vraiment à coeur certaines personnes.

Alchimie 2009
La conférence de Guillaume Roguez

17h00, fermeture des portes aux visiteurs, il faut que j'aille préparer la présentation d'AmigaOS 4.x avec les personnes concernées : Philippe "Elwood" Ferrucci pour AmigaOS 4.1.1, Frédéric "AmiDARK" Cordier pour son AmiDARK Engine et Hugues "Huno" Nouvel pour ses portages de jeux. Tout cela en 45 minutes. Elwood avait préparé une fort belle présentation sous Hollywood sur sa Sam440ep/667 MHz, très visuelle et bien explicite (on y voit le nouveau système de notifications, l'arrivée d'AppDir: utile pour ceux qui utilisent beaucoup le Shell, le nouvel Intuition avec les effets d'ombre portée, le tant attendu USB 2.0, etc.). On note le regain d'activité et l'attrait renouvelé pour ce système depuis la nouvelle annonçant la fin du procès entre Hyperion et Amiga Inc. et octroyant tous les droits d'AmigaOS 3.0, 3.1, 4.0 et au-delà à Hyperion.

Frédéric Cordier en a bluffé plus d'un, malgré son stress du début de conférence, avec son code de moteur 3D. Ce code permettra de développer en 3D de manière beaucoup plus simple qu'avec les outils de développement actuels.

Enfin, Huno a beaucoup travaillé sur les portages de trois jeux : Super Mario Chronycles, 1941 (un shoot'em up qui promet vraiment) et Zelda Solarus DX. Huno met un point d'honneur à tester ses jeux sur différentes machines et à les optimiser jusqu'à la moelle. Il a d'ailleurs demandé conseil à Nicolas "Henes" Sallin (MorphOS) sur la gestion des collisions.

Alchimie 2009
Hugues Nouvel (à droite) en pleine séance d'optimisation

Justement, peu après la conférence AmigaOS 4.x, ce fut la conférence MorphOS 2.4 sur Mac mini G4, orchestrée de main de maître par Fabien "Fab1" Coeurjoly, membre de la MorphOS Team. Il en a profité pour montrer les dernières améliorations d'OWB avec son lecteur Flash intégré. Impressionnant. Les Mac mini G4 pouvant maintenance accueillir MorphOS, le système au papillon bleu peut à nouveau prendre son envol ! Fabien a aussi montré l'état d'avancement du portage d'un nouveau jeu : UFO Alien Invasion. C'est un clone d'UFO Enemy Unknown basé sur le moteur de Quake 2 pour ses phases d'action.

Les deux conférences AmigaOS et MorphOS ont réuni beaucoup de monde (certains devaient rester debout pour y assister), comme quoi le coeur de l'Alchimie reste l'Amiga.

Par ailleurs, je veux noter et insister sur le fait que durant cet évènement, il n'y a plus d'animosité, tout le monde se parle, se concerte et s'entraide. On notera que Fabien Coeurjoly est venu prêter main forte à Mathias Parnaudeau et Frédéric Cordier pour leurs développements respectifs sur AmigaOS 4.x, qu'Huno a requis l'aide de Henes, ce dernier, fan de shoot'em up devant l'éternel, a bondi sur la borne d'arcade de Rafo et ses excellents shoot'em up. L'ouverture d'esprit est de rigueur.

Un bémol cependant : certains ont déploré que la robotique reste confinée dans son coin et que les amigaïstes soient eux aussi restés dans leur monde. Mais il y avait tellement à voir et à montrer qu'il était difficile pour tout le monde de tout voir (ou alors il faudrait une Alchimie d'une semaine, entraînant par là même la mort des organisateurs :-)).

Parlons aussi de la coding party qui avait lieu en même temps, beaucoup n'ont pas levé le nez et on pu ainsi produire des musiques, graphismes ou même des démos pour diffusion le dimanche matin. Et force est de constater que cette année, beaucoup de productions ont été réalisée et malgré un petit souci quant à la dépose des productions sur le serveur de l'Alchimie, tout s'est bien passé, Rajah a été très réactif sur ce point là.

Alchimie 2009
"HowLow" par H2o

Petit détour aussi par l'entrée de l'Alchimie où des producteurs locaux sont venus le samedi en fin d'après-midi vendre leurs produits du terroir et ce fut un franc succès au vu de tout ce qu'ils ont vendus (bonbons au miel, jus et nectars de fruits, pain d'épice, etc.). Très bonne idée que de les inviter.

La nuit de samedi à dimanche a été très mouvementée puisqu'il y avait beaucoup de personnes sur place et malheureusement le réseau est tombé (le pont Wi-Fi nous a lâché) et il a fallu qu'on cavale pour le tirer en dur (un grand câble réseau a été installé, bien plus stable). Merci à Fabounio, Ölrick, Kickstart et Pops pour la remise en état du réseau, juste à temps pour la diffusion du concert de Nordine "nOOr" Ghachi, mêlant musique "chiptune" et musique électronique. Ce fut un excellent moment. Rajah et Fabounio se sont occupé de diffuser des effets spéciaux sur l'écrant géant pendant ce concert, Taz s'est occupé de la sonorisation et de l'installation du matériel. Un grand merci à nOOr, ex-membre des Pure Lamers, comme quoi il n'y a pas de mystère, les amigaïstes, passés ou présents, ont énormément de talent ! Le reste de la nuit a été réservée aux programmeurs de tout poil, chacun faisant son projet de logiciel ou travaillant sur leur démo pour le lendemain.

Heureusement, Rafo et sa borne d'arcade ainsi que le stand Revival/RGC étaient là pour les plus joueurs d'entre nous ! Pour rappel, la Retro Gaming Connection est une association venue d'Île-de-France faisant découvrir et apprécier le jeu vidéo "oldschool". Revival (créé par le très sympathique Cyril "RayXamber" Denis), est une association stéphanoise qui publie deux fanzines : STMag et Revival, le premier consacré aux ordinateurs Atari et le second parlant des nouveautés sur les consoles qui ne sont plus produites.

Troisième journée

Dernière journée, le dimanche, et dernière conférence et non des moindres : MUIBase-ERP de RMS Communications (société suisse qui utilsent des Pegasos à des fins professionnelles). Tout cela fut présenté sur MorphOS et AmigaOS 4 par Christoph Poelzl et Pascal Marcelin. Encore une conférence que je n'ai pu suivre mais qui semblait très intéressante et, d'après certains retours, très bien expliquée malgré la complexité du projet.

Tout de suite après la conférence, c'est parti pour la diffusion des productions, ces dernières ayant été de qualité cette année malgré quelques problèmes de diffusion pour certaines d'entre elles (la démo Atari était magnifique mais diffusée sur un émulateur pas très rapide). Mais bizarrement, la diffusion des productions avait une sacré odeur de fromage fondu ! Effectivement, la confédération hélvétique en a profité pour faire une distribution géante de raclette qui a ravi les papilles des goûteurs mais qui, malheureusement, a éludé quelque peu la présentation des productions (dont le système de vote posait de plus quelques problèmes aux utilisitateurs de machines Amiga). Nous avions sur place un membre de la BreakPoint qui a fait cette réflexion en anglais : "Anyway, the real winner of this competition is the cheese guy" ("De toutes façons, le vrai gagnant de cette compétition est le gars au fromage"), ce qui n'est pas faux en soi.

Alchimie 2009
Une fondue offerte par nos amis suisses

Vint ensuite l'habituelle remise des prix ; toujours aussi délirante (mention spéciale à la petit Clara Loubry qui a obtenu un prix spécial du jury pour son oeuvre graphique) et pour finir le salut des organisateurs à l'assemblée encore réunie.

Petit tour d'horizon des machines présentes cette année (et cela ne manquait pas) : des AmigaOne, des Sam440 (beaucoup), des Mac mini G4 sous MorphOS (beaucoup aussi), des Efika (mention spéciale à Gilles "The Bûcheron" Mathevet pour son Efika dans un clavier, rappelant les belles années de l'Amiga), des consoles (Nec, Atari, Nintendo, Sega, etc.), des robots partout (aspirateurs, balais, caméras, détecteurs de mouvements, etc.), des PC sous Linux ou Haiku. Bref, il y avait là un parc très hétéroclite de machines et il n'y avait pas le temps de s'ennuyer !

Tout s'est plutôt bien passé. Certains ont redécouvert l'Amiga, d'autres sont venus voir des alternatives crédibles à Windows. Il y a eu très peu de soucis et surtout une réactivité sans faille des orgas en cas de soucis (perte du réseau, chaudière HS, mise en place des conférences, etc.).

Conclusion

Bref, cette Alchimie fut l'une des meilleures depuis bien longtemps, il y avaient des nouveautés à voir, à découvrir, du rétro à redécouvrir, des productions de qualité et une convivialité sans faille. Ces trois jours sont passés très vite, trop vite mais quel agréable moment qui permet de s'évader l'esprit pour un temps.

Il ne reste plus qu'à remercier les organisateurs, les participantes, les cuisinières et tous ceux qui ont fait le déplacement, venant d'à côté ou de beaucoup plus loin, faisant de l'Alchimie ce qu'elle est aujourd'hui.

La prochaine aura lieu les 11, 12 et 13 novembre 2011 mais d'ici là, les Triple A seront présents lors des Amigabouffes bimestrielles, lors du salon Primevère à Lyon Eurexpo, aux JDLL à L'IUT la Doua de Lyon, aux différentes manifestations Amiga (HunoParty, Amigâterie) ou autre (Triple A devrait être présent à la prochaine Retro Gaming Connection). Et peut-être une mini Alchimie 2010, limitée en places, mais rien n'est défini ni arrêté encore.

Les résultats des concours

Les productions du concours de l'Alchimie 2009 sont disponibles sur le site des Triple A.

Demo 32 bits

1. Annuaire Intro - Slobman/PureLamers - 63 pts.
2. Mur de Berlin - Mind of Illusion/Pure Nooobs 59 pts.
3. DiloyNitroglycerol2 - Pulp - 57 pts.

Fast Compo

1. Le fantôme de l'Alchimie - BouB/PoPsY TeAm - 52 pts.
2. Phoque - MarF/Dobermann Team - 45 pts.
3. Arklif - Arklif - 41 pts.
4. electrovolant - Nakitory/Dobermann Team - 36 pts.

Graphismes 2D

1. SPaCe INVADERS de LaMeRs - Tchy/PureLamers - 44 pts.
2. Arklif - Arklif - 36 pts.
3. HowLow - H2o/Rebels - 35 pts.
4. FeeRose - Clara - 31 pts.
5. Fond d'écran Amiga - Mind of Illusion/Pure Nooobs - 27 pts.
6. Alchimie Jedi Knights - MarF/Dobermann Team - 26 pts.
7. My garden inna zion - DJThémis - 15 pts.
8. croc hibou - Nakitory/Dobermann Team - 8 pts.
9. adinpsz_ - Graindolium - 6 pts.

Graphismes 3D

1. Vestige - MarF/Dobermann Team - 77 pts.
2. Robot TV ! - WoDK - 77 pts.

Musique

1. H2o Vs. Teis Cold Outside Mix - H2o/Rebels - 65 pts.
2. cest_tout_bon2 - Teis - 47 pts.
3. Optimus Prime - ACE/PureLamers - 45 pts.
4. Puissance Eternel - Fridou - 22 pts.
5. Psychofution - Graindolium - 21 pts.
6. Alchimie2009 - Spiderman - 11 pts.

Wild

1. Gitchko Brothers Howlow - H2o/Rebels - 65 pts.
2. Vibrant - #ponce - 55 pts.
3. Alchimie2009 (diaporama, donc disqualifié) - Spiderman - 26 pts.


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Alchimie 7] / [Alchimie 111111]