Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 17 novembre 2017 - 18:15  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité de septembre/octobre 2017
(Rubrique écrite par David Brunet - octobre 2017)


- AmiWest 2017

Voici les informations que l'on peut retenir du salon AmiWest 2017, qui s'est tenu du 19 au 22 octobre 2017 à Sacramento, aux États-Unis :
  • La principale présentation fut celle de Trevor Dickinson (A-EON) et Steven Solie (Hyperion). Pour la première fois depuis des années, Hyperion n'a pas fait d'annonce. Le représentant de Hyperion a juste répondu aux questions à la fin de la présentation.
  • Les AmigaOne X5000 "se vendent bien" même si AmigaOS 4.1 n'est pas encore "pleinement optimisé" pour cette machine.
  • Le revendeur Amiga On The Lake a indiqué que sa société avait eu 450 commandes d'AmigaOne X5000. 24% de ces acheteurs n'ont jamais utilisé AmigaOS 4.1.
  • Steven Solie a indiqué que le pilote SATA d'AmigaOS 4.1 sur AmigaOne X5000 "fonctionne tout juste, il n'est pas optimisé du tout".
  • Un AmigaOne X5000 avec MorphOS 3.10 était présent.
  • AmigaOS 4.1 sur la carte Tabor (AmigaOne A1222) a été vu pour la première fois en public.
  • Il n'y a pas encore de pilotes Ethernet et audio pour AmigaOS 4.1 version Tabor. Une émulation du FPU pour cette version est en cours de développement. Une fois ces problèmes réglés, la Tabor pourra être commercialisée.
  • Le prix de la Tabor sera d'environ 400 euros. Mais on ne sait pas si le prix inclut une licence AmigaOS.
  • A-EON Technology fournira des exécutables de son Enhancer Software spécialement conçus pour le FPU incompatible de la Tabor.
  • Hyperion proposera une mise à jour du SDK pouvant générer des exécutables pour la Tabor.
  • Concernant l'ordinateur portable A.L.I.C.E., il aurait dû être en vente cette année. Mais suite à des problèmes avec un fournisseur, très peu de machines étaient présentes à l'AmiWest 2017. Ce délai supplémentaire a permis à l'équipe de développement "d'ajouter des fonctionnalités".
  • Le prix d'A.L.I.C.E. va dépendre de l'ordinateur portable utilisé. Apparemment, différentes versions seront proposées (voir par exemple le site du revendeur Rabbit Hole Computing).
  • Robert Bernardo du Fresno Commodore User Group a acheté une A.L.I.C.E. au prix de 575 $ (rabais de 25 $) et montre une rapide présentation de la machine sur son blog. Sa configuration : processeur i3 7100U à 2,4 GHz, 4 Go de mémoire, écran de 15,3 pouces (1920x1080), SSD de 256 Go.
  • Hans de Ruiter est en train de concevoir un boîtier pour la carte Tabor. Son projet se nomme PORTIA (PORtable Tabor Incorp. AmigaOne A1222). Ce boîtier Mini-ITX en plastique devrait être un produit commercial.
  • Le lot Enhancer Software 2.0 sera bientôt disponible. Il y aura notamment une nouvelle version du pilote graphique RadeonHD (v3.3) qui prendra en compte la totalité de la mémoire des cartes graphiques (256 Mo de limite actuellement), et qui gérera de nouvelles puces Radeon plus récentes comme les Polaris. Autres nouveautés : un outil pour (dé)archiver, X-Dock 2 et un outil de sauvegarde/restauration de fichiers.
  • Pas de nouvelles du portage de LibreOffice. Les frères Frieden qui s'en occupent travaillent dessus sur leur temps... libre.

- Amiga32

Une semaine seulement après l'AmiWest se tenait l'Amiga32, organisé le 28 octobre 2017 à Neuss, en Allemagne. Voici quelques informations intéressantes qui sont ressorties de ce salon :
  • L'affluence a été très bonne. Pas moins de 520 personnes ont participé au salon. Les organisateurs auraient pu vendre davantage de billets d'entrée mais les réservations étaient complètes plusieurs jours avant l'ouverture du salon.
  • 27 exposants et 12 utilisateurs ont fait des démonstrations de leurs produits.
  • Des personnalités Amiga étaient présentes comme Jeff Porter, Tim et Jessica King, Ron Nicholson, Jürgen Haage, Perry Kivolowitz, David Pleasance, Birgit Roßmöller, RJ Mical ou bien Dave Haynie.
  • Des musiciens Amiga faisaient écouter leurs oeuvres comme Blue Metal Rose, Chris Hülsbeck et Mark Knight.
  • Cloanto a donné des exemplaires gratuits de sa suite d'émulation Amiga Forever à chacun des invités.
  • Le numéro "spécial retour" du magazine Amiga Joker était disponible au prix de 5 euros [photo].
  • Le samedi, le documentaire "From Bedrooms to Billions: The Amiga Years" a été projeté.
  • L'AmigaOne 1222, alias Tabor, fonctionnait sous AmigaOS 4.1 [photo].
  • Des cartes Vampire V4 en version autonome et pour A500 furent exposées. L'équipe Apollo faisait notamment tourner des vidéos (sortie HDMI) et Quake sur ces Vampire [photo 1, photo 2].
  • On a pu voir MorphOS 3.10 tourner sur AmigaOne X5000. Quelques nouveautés supplémentaires : de nouvelles icônes vectorielles, deux nouveaux thèmes graphiques, un calendrier, la gestion des claviers MIDI, Odyssey dans une nouvelle version. Une sortie pour la fin de l'année serait possible [photo].
  • MorphOS 3.10 tournait également sur Amiga 1200 et Amiga 4000, sur le stand de Karoly Balogh. On ne sait pas si ces versions seront commercialisées, sans doute pas [photo].
  • Hyperion a parlé de la venue prochaine d'AmigaOS 3.1.4, une nouvelle révision du système d'exploitation pour Amiga 68k. Olaf Barthel et Thomas Richter en sont les développeurs. La principale nouveauté est la gestion des grosses partitions et des noms longs. FFS, HDToolbox et Mount ont été réécrits en ce sens. En bonus, cette version fêtera le retrait du dernier bout de code en BCPL (aux-handler est maintenant entièrement écrit en C) [photo].
  • Jens Schönfeld d'Individual Computers a parlé de la carte Buddha Flash "20 Year Anniversary Edition". Cette nouvelle version de ce contrôleur IDE sera compatible avec les précédentes. Elle proposera des circuits programmables, un port IDE en ligne (et non parallèle) et un lecteur Flash de 128 Mo (Disk-On Module) sur lequel les pilotes seront installés.
  • Les nouvelles cartes accélératrices de Phase 5 (CyberStorm A4040/A4060, Blizzard 1260 MK3, etc.) étaient présentées [photo].
  • La révision 04 de la carte GBA1000 de Georg Braun était de la partie. Cette carte mère de remplacement pour Amiga 1000 proposait un processeur 68060 à 100 MHz, 8 Mo de mémoire Fast SRAM 32 bits, 2 Mo de mémoire Chip, l'ECS, une ROM de 1 Mo, un contrôleur IDE, un désentrelaceur avec sortie VGA (basé sur la puce Amber), une horloge sauvegardée par pile, deux ports Zorro I, un port Zorro II et deux emplacements pour ROM Kickstart, Des extensions optionnelles sont possibles : une carte USB 1.1, une carte accélératrice 68060/100 MHz et une carte graphique basée sur une puce GD5434 comme la Picasso II (4 Mo de mémoire).
  • Le jeu Wings Remastered Edition pour AmigaOS 4 et MorphOS est quasiment terminé. Quelques exemplaires étaient disponibles à la vente (en préversion) à 50 euros. Les acheteurs recevront la version finale dès que possible.
  • Cinemaware a aussi terminé le jeu Rocket Ranger - Extended Collector´s Edition. Il fonctionne sur Amiga avec lecteur de CD et sur CD32. Prix : 45 euros [photo].
  • On pouvait voir tourner une démo du jeu Tower57.
  • Spencer, un nouveau jeu de plates-formes pour AmigaOS 4, était présenté par ses auteurs, Entwickler X.
  • Les visiteurs pouvaient tester la dernière version du navigateur Internet IBrowse 2.5.
  • Quelques jeux AmigaOS 68k étaient aussi en démonstration : Reshoot R, Inviyya et AlartCity.
  • Une nouvelle version de Final Burn Alpha, un émulateur de consoles pour AmigaOS 4 porté par Hugues Nouvel, était en démonstration. L'émulation de la série des ordinateurs MSX a notamment été ajoutée [photo].
  • Une personne de Taïwan avait fait le déplacement pour promouvoir ses activités Amiga dans ce pays concernant l'enseignement de l'informatique [photo].
  • François Lionet était présent pour montrer/parler d'AMOS sur FriendUP [photo].

- Encore un prétendant pour la marque Amiga

Depuis le début de l'année 2017, Cloanto et Hyperion se disputent l'octroi de la marque déposée Amiga. Mais depuis le 30 août, un troisième compétiteur est entré en scène. Il s'agit de Heinz-Alexander Drews qui a déposé une demande au bureau allemand des brevets et des marques déposées. Le même jour, une personne anonyme (mais avec la même société juridique que Heinz-Alexander Drews) a également déposé une demande pour la marque Amiga au bureau européen des propriétés intellectuelles. Heinz-Alexander Drews semble compter sur le fait qu'Amiga Inc. n'ait pas eu le temps/les moyens de réenregistrer la marque Amiga dans les bureaux sus-cités.

Et selon le site Amiga-News.de, une autre tentative de contrôle de la marque Amiga a été effectuée par Ján Zahurancík, l'auteur d'AmiKit. Il a fait une demande en mars 2017 pour la marque Amiga dans son pays, la Slovaquie. Et cette demande a été approuvée en août. On assiste donc à un véritable émiettement de la propriété intellectuelle Amiga, sans aucune réaction d'Amiga Inc.


- IBrowse n'est pas mort

Le développement du navigateur Internet IBrowse 2.5 est en marche depuis des années. A la mi-octobre, Stefan Burstrom a posté une annonce sur son site officiel. Ce navigateur Internet pour AmigaOS 3 et 4 devrait proposer les nouveautés suivantes :
  • Gestion d'AmiSSL 4.
  • Gestion de MUI 4.0 et 5.0.
  • Gestion du canal alpha (sur AmigaOS 4).
  • Gestion des fichiers/téléchargements de plus de 4 Go (sur AmigaOS 4).
  • Gestion d'OpenSearch.
  • Réécriture complète de TextEditField, l'éditeur de texte interne du programme.
  • Réécriture de la fonction de nettoyage du cache.
  • Amélioration du moteur JavaScript.
  • Amélioration des moteurs HTTP et HTML. La vitesse d'affichage des images de fond avec transparence a été améliorée.
  • Amélioration du gestionnaire de mots de passe. Les identifiants FTP seront stockés.
  • Amélioration de la gestion des cookies.
  • Amélioration de la gestion de la mémoire.
  • Amélioration des décodeurs d'images internes.
  • Amélioration de l'interface graphique.
  • Correction de bogues.
Par contre, la véritable disponibilité du logiciel n'a pas été précisée. On sait juste que IBrowse 2.5 ne sera pas disponible en 2017. De plus, les auteurs n'ont pas encore décidé si cette version 2.5 sera gratuite ou non.


- AmigaOS 3.1.4

Comme mentionné dans la brève sur l'Amiga32, Hyperion Entertainment travaille sur la mise à jour d'AmigaOS 3.1. Ce travail, réalisé par Thomas Richter et Olaf Barthel, propose les changements suivants :
  • Gestion 64 bits du FastFileSystem avec prise en compte de NSD, TD64 et du SCSI de façon directe, gestion des noms longs et des médias redimensionnables.
  • Gestion 64 bits pour CrossDOS avec prise en compte de NSD, TD64 et du SCSI de façon directe, gestion des noms longs et des médias redimensionnables. Nouveau mfm.device.
  • Gestion 64 bits pour Format, DiskCopy et HDToolbox avec prise en compte de NSD, TD64 et du SCSI de façon directe. Corrections de bogues.
  • Commande Mount gérant les médias de grande taille, prise en compte du SCSI de façon directe, gestion médias redimensionnables.
  • Liens symboliques fonctionnant avec le RAM Disk et FastFileSystem.
  • OUtils pour le Shell avec gestion des noms longs, des liens symboliques et des médias de grande taille.
  • Les bibliothèques mathématiques se reconfigurent elles-mêmes si un FPU est détecté après le chargement du système.
  • Nouvelle commande "Dir" avec des résultats de sortie mieux présentés.
  • Un nouveau Workbench qui copie également les liens.
  • Commande "CPU" qui prend en compte le 68060.
  • La bibliothèque exec.library ne meurt plus avec un processeur 68060.
  • Une commande "SetPatch" sans recours à NSDPatch et RomUpdates (qui ne sont plus nécessaires).
  • Intuition permet de déplacer les fenêtres hors de l'écran.
  • Aux-handler réécrit entièrement en C. Il n'y a maintenant plus aucun bout de code BCPL dans AmigaOS.
  • Corrections de bogues pour audio.device, asl.library, les polices Compugraphic, diskfont, fixfonts, icon.library, iffparse.library, Installer, iPrefs, Locale, parallel.device, serial.device, RAMlib, RAMdrive, rexxsyslib, scsi.device, speak-handler, More, etc.
  • Ajout des versions V45 de layers.library et la commande "Execute". Ajout de la version V46 du Shell.
Cette mise à jour n'est pas encore finalisée. Elle sera payante et disponible sur le site Hyperion.


- Un AmigaOne X5000 tiré par les cheveux

Trevor Dickinson a indiqué, toujours dans son blog qu'il a été contacté, il y a quelques mois, par Charles Paek qui souhaitait obtenir un AmigaOne X5000 pour une publicité vidéo pour des salons de coiffure. Quelques photos de la préparation de la publicité sur le plateau de tournage ont été prises (1 et 2) alors que la publicité est visible sur Vimeo. C'est Bill Borsari, organisateur des salons AmiWest, qui a prêté sa machine pour l'occasion. On voit donc clairement un AmigaOne X5000 faisant tourner AmigaOS 4.1 dans une publicité !

Charles Paek possède quelques anciens modèles d'Amiga (A2000, A500 et A1200) et il a travaillé en tant que producteur vidéo pour de nombreuses entreprises comme Lexus, Target, Acura, Infiniti, Marvel, Paramount et Tanqueray. Il est notamment l'auteur de la publicité Aston Martin Reverie et lauréat d'un Clios Award.


- Mise à jour d'A.L.I.C.E.

Dans un billet posté le 16 septembre 2017 sur son blog, Trevor Dickinson a révélé quelques détails supplémentaires sur A.L.I.C.E., l'ordinateur portable compatible AmigaOS 4 de chez A-EON Technology. Cette machine était en vente lors du salon AmiWest 2017 en octobre, après des mois de retard. Ce délai a été mis à profit par Ken Lester, le développeur qui s'occupe de cet ordinateur, pour réaliser quelques mises à jour :
  • A.L.I.C.E. gère maintenant les résolutions jusqu'à 1920x1080 pour AmiKit et AmigaOS 4.1 Final Edition Classic (auparavant : 1366x768).
  • AmigaOS 4.1 Classic fonctionne en émulation sur WinUAE et plus FS-UAE. Il dispose maintenant de graphismes natifs UAE ainsi qu'un accès au disque dur hôte.
  • Le système hôte pour AmigaOS 4.1 et AmiKit est Ubuntu 16.04 au lieu d'Ubuntu 14.04.
  • AmiKit et AmigaOS 4.1 sont aussi installés sur une partition Windows.
  • La version d'AmigaOS 4.1 sur A.L.I.C.E. dispose des dernières mises à jour en date du système (Final Edition).
  • Le paquet logiciel Enhancer Software SE est inclus à A.L.I.C.E.
  • En plus de la fonction "Rabbit-Hole" (terrier) d'AmiKit, AmigaOS 4.1 inclus un accès aisé aux programmes Linux via la fonction "Looking-Glass" (loupe) activable avec la touche F11.
  • A.L.I.C.E. dispose à présent d'un système fiable de restauration via une mémoire Flash amorçable. A partir de là, la réinstallation du système est possible.
  • De nouveaux fonds d'écran et icônes sont de la partie.
Une vidéo sur YouTube montre A.L.I.C.E. en action. On a aussi appris qu'Alex Perez d'Inertial Computing est le distributeur principal d'A.L.I.C.E.


- Stephen Leary et Brian Robotham

Le 26 septembre, Stephen Leary a indiqué que Brian Robotham travaillait avec lui notamment sur son projet de carte accélératrice TF328 (et sa variante pour Amiga 1200). Pour rappel, Brian Robotham était la personne qui devait construire les cartes Vampire 600 V2 mais qui avait changé d'avis en juillet dernier. Brian Robotham s'est donc trouvé une autre activité en relation avec du matériel Amiga [eab.abime.net].


- Décès de David Marchevet

David Marchevet, alias Diesel ou Leon bli dans la scène démo avait été porté disparu depuis fin juillet 2017 par sa famille et plusieurs appels a témoins furent publiés dans la presse régionale. Mais son corps a finalement été retrouvé dans le Doubs. Il est mort le 25 juillet à l'âge de 41 ans, et inhumé le 30 septembre au cimetière de Valdahon. David Marchevet, originaire de Besançon, était connu sur Amiga pour ses graphismes 2D (1, 2), ses musiques chiptunes et ses programmes en AMOS [leonbli.free.fr (site personnel) - leonbli.jimdo.com (site professionnel)].


- Le musée Amiga d'Andy Warhol

L'Andy Warhol Museum à Pittsburgh, aux États-Unis, a ouvert cette année une exposition ayant pour sujet Andy Warhol et l'Amiga. L'exposition montre le matériel, les logiciels et la relation qu'avait l'artiste avec la machine. Ses dessins sont aussi montrés [photo de l'exposition].


- Site www.amiga.com à l'abandon

Le site officiel d'Amiga Inc., www.amiga.com, semble abandonné depuis le début du mois d'octobre. A la place, on peut voir actuellement une simple page Wordpress avec une adresse électronique, comme si le nom de domaine était en vente. La personne qui gère le site d'Amiga Inc. se nomme Vince Pfeifer et il semble que ni lui ni la société n'aient les 25 dollars nécessaires au renouvellement du site.


- Pintor Web 2.20

Le collectif espagnol Morgue Soft propose depuis le 2 septembre un outil pour gérer vos images pour sites Internet. Il se nomme Pintor Web, est disponible en version 2.20 pour AmigaOS 4 et MorphOS. C'est une application Hollywood qui requiert les greffons Hollywood apng.hwp, yafa.hwp, tiff.hwp et jpeg2000.hwp. Pintor Web permet de redimensionner les images, les filigraner, leur appliquer des effets, les tourner, changer la qualité JPEG, etc. [www.morguesoft.eu/Paginas/Software.htm].


- L'Apollo Team donne des nouvelles

Le 8 octobre, Renaud Schweingruber a publié un communiqué de presse au sujet du projet de carte accélératrice Vampire. Beaucoup de travail a été réalisé par l'équipe Apollo depuis la sortie du coeur processeur Gold 2 en janvier dernier. L'équipe Apollo est en train de tester le coeur Gold 2.7 qui devrait être une mise à jour majeure. Voici les changements apportés :
  • Les instructions AMMX ont été améliorées avec un lot complet de nouvelles instructions vectorielles. On parle maintenent d'AMMX2.
  • Réécriture complète du pilote RTG pour les cartes graphiques, optimisé pour tirer parti des instructions AMMX2.
  • Ajout du FastIDE afin d'accélérer la vitesse de l'IDE de l'Amiga 600.
  • Gestion des sprites matériels.
  • Exec gère à présent le changement de contexte AMMX.
  • Ajout de la fonction MapROM (par exemple, pour une utilisation de EmuTOS/FreeMint/AROS).
  • Ajout d'un FPU qui est un mélange de matériel/logiciel (avec l'aide de FEMU).
  • Gestion de l'HyperThreading.
  • Ajout du registre Bn (E0 à E23 : registres de données, entièrement 64 bits, accessibles par AMMX).
  • Ajout du vampire.resource pour les développeurs.
  • Ajout du processor.resource pour les développeurs.
  • Ajout de l'instruction BANK.
  • Augmentation de la fréquence d'horloge de la mémoire.
Le coeur Apollo Gold 2.7 devrait être le dernier avant la version 3.0 et sera disponible pour les Vampire 600 V2, Vampire 500 V2 et la future Vampire V4.

En parallèle du coeur Gold 2.7, beaucoup d'efforts ont été investis pour apporter l'AGA au coeur 68080. L'équipe Apollo a testé méthodiquement et individuellement chaque jeu AGA pour comprendre comment il fonctionnait. Elle a créé SAGA sans se contenter d'en faire une réimplémentation de l'AGA mais avec l'objectif de l'amener vers un nouveau niveau de performance, ce qui a pris énormément de temps.

SAGA offre un gain de rapidité dû à l'utilisation de la mémoire Fast au lieu de la mémoire Chip. Avec le coeur Gold 3, tout écran AGA est rapide. Avec ce coeur, vous n'aurez besoin que d'un seul câble pour sortir l'affichage AGA, RTG ainsi que l'audio.

La Vampire V4, conçue par Christoph Hoehne, est toujours prévue pour une sortie au quatrième trimestre 2017. La production de masse a déjà commencé et un gros stock de cartes est arrivé afin d'assurer les premières livraisons aux revendeurs. De nombreux sites d'informatiques générales ont d'ailleurs relayées l'information comme HardOCP, OSNews, TheRegister, Hexus, SlashDot, HotHardware, IndieRetroNews, Kotaku, Tweakers.net et GameStar.de. Cela témoigne que ce projet pourrait peut-être faire revenir d'anciens utilisateurs sur la scène Amiga.


- On reparle d'Amy

Amy Dream Clone fut une carte prototype dévoilée en 2013 par son auteur M. Andersson. Censée cloner un Amiga 500, cette carte a évolué ces dernières années et une nouvelle version a vu le jour en 2017. Des photos ont été postées sur les forums Amiga (1, 2, 3) montrant la nouvelle carte, dont une petite production de 25 unités, appelée "Earlybird", a été lancée puis livrée à quelques chanceux. La nouvelle carte est maintenant au format Mini-ITX et propose deux ports Zorro II au lieu d'un. Toutes les puces non-Commodore sont des composants montés en surface de petite taille, ce qui a aidé à réduire la taille de la carte. Par contre, les puces spécialisées Amiga doivent toujours être reprises d'un Amiga 500/500+/600. D'autres informations sont disponibles sur le site du projet. Une nouvelle production, plus large, n'a pas encore été décidée.

Les spécifications d'Amy :
  • Format ITX 170x170 mm.
  • Un processeur 68000 à 8 MHz.
  • Les puces spécialisées doivent être reprises d'un Amiga 500 (ou 500+/600) : Fat Agnus 8372A, Gary 5719, Denise 8362R8, Paula 8364R7, deux CIA 8520A, ROM 2.04.
  • Peut gérer l'ECS et 2 Mo de mémoire Chip.
  • Deux ports Zorro II.
  • Un port horloge.
  • Un port lecteur de disquette Amiga.
  • Un connecteur pour mémoire DRAM.
  • Un port souris PS/2 et un port clavier PS/2.
  • Deux ports manettes au standard Atari.
  • Un port série et un port parallèle.
  • Une sortie audio Jack 3,5 mm et Scart (alias Péritel).
  • Un connecteur d'alimentation ATX.
  • Port audio/vidéo 15 broches personnalisé de taille réduite.

- Prof Paula Powered

Le groupe musical Paula Powered animera une présentation sur la création de musique sur Amiga. Cette présentation se tiendra le 3 novembre 2017 à la médiathèque Champollion, à Dijon, entre 14h30 et 16h30. Sylvain de St Pierre et Sally Ann annoncent : "Nous vous présenterons les capacités de cet ordinateur multitâche - graphisme, musique, jeux vidéos - et comment on l'utilise pour créer de la musique et les images. Puis, ce sera à vous de faire votre propre création sur une des cinq machines mises à votre disposition." [piky.fun/].


- Cheubloh crayonne l'Amiga

Cheubloh, alias Frédéric Brogard, est un dessinateur français qui devrait finaliser d'ici mi-novembre "Les coloriages de Cheubloh - Tome 3", un livre de coloriages très détaillés grand format. Parmi ces 26 dessins, un est intitulé "une salle d'ordinosaures" et est dédié aux anciens ordinateurs dont l'Amiga. Le financement du projet est géré via le site Ulule.


- Mises à jour d'ADF-Drive

Dominik Tonn a publié deux mises à jour d'ADF-Drive lors de ces deux derniers mois. Il s'agit d'un firmware fonctionnant sur ADF-Copy, un petit montage matériel conçu par ses soins et permettant de lire et écrire, sous Windows, des disquettes non protégées contre la copie avec un simple lecteur de disquette PC. Les mises à jour 0.621 et 0.625 du firmware apportent quelques nouveautés comme :
  • La gestion du système de fichiers Amiga (accès au lecteur USB comme s'il s'agissait d'une disquette Amiga) :
    • Lecture/écriture de fichiers.
    • Création de répertoires.
    • Effacement de répertoires vides.
    • Formatage DF0:.
    • Les disquettes HD devraient fonctionner, mais elles sont fragiles et l'écriture pourrait ne pas fonctionner.
    • Les choses qui ne fonctionnent pas encore : le renommage, l'effacement de répertoires plein.
  • Des codes d'erreur pour la LED (trois flashs = erreur de lecture, cinq flashs = erreur d'écriture, etc.).
  • Les erreurs de lecture/écriture sont aussi affichées pour le nom "DF0:".
  • Le formatage de disquettes HD.
  • Une meilleure prise en compte des erreurs.
  • Une meilleure compatibilité avec Windows 7.

- Prototype de la Wicher CD32

Le collectif Retro 7-bit s'est lancé en juillet dans un nouveau projet de carte d'extension pour CD32. Elle se nomme Wicher CD32 et devrait inclure 8 Mo de mémoire Fast, un contrôleur IDE et un port horloge. Un premier prototype a été réalisé le 12 septembre. Prix et disponibilité pas encore annoncés [retro.7-bit.pl].


- Nouvelles productions de la scène démo

Voici les productions de la scène démo Amiga qui ont été ajoutées sur le site pouet.net ces deux derniers mois :
  • Nullae, intro 40 ko OCS par Wanted Team.
  • Applejack Pack 2, musicdisk OCS/AGA par Void.
  • 7 Ate 9, intro OCS/AGA par Void.
  • Inspirited, démo OCS par tEk.
  • Craptro4: Don't Let Craptro Win The Compo, démo OCS.
  • Zener Drive, démo OCS par Altair.
  • International Super-Best, invitation 64 ko OCS.
  • Alien Apparat 80%, démo OCS.
  • The Prophecy Returns 2.0, démo AGA 64 ko par Nah-Kolor.
  • Checkerboard Challenge, invitation 4 ko OCS par Loonies.
  • Beam Riders, démo AGA par Ghostown et Haujobb.
  • Coffee, démo OCS par Y-Crew.
  • Future Balls, démo AGA par Resistance.
  • Rusty (rust 2.0), graphisme procédural 4 ko OCS par DreamWeb.
  • Serenity, graphisme procédural OCS par DreamWeb.
  • Rise And Shine, démo AGA par Elude.
  • Gerp 2018 Invitation, invitation OCS par Traktor et Nature.
  • Hack In A Box, démo OCS par Wine Design.
  • Yet Another Sin, démo 1 ko OCS par Planet Jazz.
  • Naughty, démo AGA par Nature.
  • B2b6, démo OCS par Insane.
  • The Glitch, démo 4 ko AGA par Broken Cube.
  • Amiparty XXII Invitro, invitation OCS par DRRM.
  • Let's Twist Again, démo 1 ko AGA par Booze Design.
  • Boot Me Up Before You Go Go, démo 1 ko OCS par Booze Design.
  • Irregular Review #3, diskmag OCS par Spaceballs.

- AMOS pour FriendUP

François Lionet, l'auteur de STOS et AMOS, est impliqué dans le projet de système d'exploitation Open Source FriendUP. Actuellement, il travaille à une implémentation JavaScript d'AMOS sous l'environnement FriendUP. Ainsi, vous aurez la possibilité de programmer directement en JavaScript et d'utiliser la bibliothèque AMOS. Vous pourrez importer de véritables fichiers AMOS, convertir des images en PNG, des sons en MPG ou en WAV, etc. ce qui ouvrira l'accès à l'énorme collection de jeux et d'applications AMOS.

AMOS sur FriendUP ne sera pas limité à une pure émulation AMOS : il gérera également Friend Network, ce qui lui permettra d'ajouter très facilement (une seule commande) une connexion P2P vers d'autres machines, créer des jeux en ligne massivement multijoueurs, etc. [www.facebook.com].


- Dir Me Up 3.90

Dir Me Up, conçu par Boing Attitude :) pour AmigaOS 4.1, est un logiciel permettant d'explorer et manipuler les fichiers, liens et tiroirs de votre Amiga NG. La version 3.90, publiée le 16 septembre, propose quelques nouveautés comme :
  • La possibilité d'explorer le contenu des archives, tout en profitant des fonctionnalités de Dir Me Up : vue par liste ou icônes, filtre, tri, aperçu, miniatures, copie...
  • La possibilité d'utiliser une sélection persistante (comme sous DOpus).
  • Le bouton "Sélectionner tout" permet alternativement de tout sélectionner ou désélectionner.
  • L'optimisation de l'analyse pour une copie (jusqu'à 90% plus rapide selon la complexité de l'arborescence à copier).
  • L'optimisation du chargement de la vue par liste (30% plus rapide environ).
Le prix du logiciel est de 14,99 euros, mais cette mise à jour est gratuite pour les utilisateurs actuels [boing.attitude.online.fr/produits/dirmeup.html].


- Une carte terrible pour CD32

Stephen Leary, à qui l'on doit déjà les cartes accélératrices TerribleFire 530 pour A500, propose un nouveau projet, mais cette fois-ci pour CD32. La carte se nomme TerribleFire TF328 et apporte 8 Mo de mémoire Fast et un contrôleur IDE pour la console de Commodore. Ce projet, encore en version bêta, et tous les fichiers servant à sa conception sont libres et sous licence GNU GPL v2. Vous devez construire vous-même la carte [github.com/terriblefire/tf328].


- Des vidéos sur l'Amiga

Thierry Mazzoleni a ouvert un site Internet nommé Amigavideo.net. C'est un site dédié à la préservation audiovisuelle de l'Amiga, de ses sociétés, de ses matériels et de sa logithèque. Actuellement, le site regroupe 90 cassettes, soit 82 heures de tutoriels, vidéos promotionnelles et autres publicités qui ont déjà été converties avec soin et mises à disposition des fans.


- Commodore The Amiga Years arrive enfin

L'ouvrage "Commodore - The Amiga Years", rédigé par Brian Bagnall, a été envoyé à ses acheteurs Kickstarter début octobre, après des années d'attente. Rappelons que ce livre se concentre sur l'Amiga et présente de nombreuses entrevues d'employés de Commodore et des présentations de machines. Il ne s'agit cependant que de la première partie de l'ouvrage initialement prévu car son auteur avait décidé, il y a quelques mois, de le scinder en deux. Le second volume sera intitulé "The Final Years" [www.kickstarter.com/projects/1462758959/commodore-the-amiga-years-book/].


- TAWS 0.28

TAWS, The Amiga Workbench Simulation, est une simulation du Workbench Amiga 1.0 à 4.1 qui fonctionne sur Internet à l'aide d'un navigateur. Sa version 0.28 a été mise en ligne le 1er septembre 2017. Son auteur, Michael Rupp, propose plusieurs améliorations comme :
  • Des réglages s'inspirant d'AmiKit X, dont l'animation de démarrage, les icônes et le pointeur de souris.
  • Une traduction en polonais.
  • TAWS peut être lancé par le navigateur Internet SeaMonkey.
  • Quelques nouveaux aspects pour les styles, l'Early Startup Control d'AmigaOS 4.1 et les flèches d'AmigaOS 3.9.
  • TAWS refonctionne avec Firefox.

- Epub.mcc

Epub.mcc est une classe MUI pour MorphOS, conçue par Carsten Siegner, permettant de visualiser les documents au format EPUB. L'auteur a publié de nouvelles versions (0.2, 0.3, 0.4) durant les deux derniers mois. Ces moutures ont de meilleures performances, gèrent à présent les hyperliens, le SVG, l'Unicode, l'exportation en PDF, l'impression et proposent une gestion partielle du CSS (seuls les styles de texte sont pris en compte, pas les styles pour les images). En outre, les eBooks créés avec Calimero (logiciel de PAO du même auteur) sont également gérés [world-of-amiga.eu/download/Epub_mcc.0.3.lha].


- AmiKit X 10.3 et 10.4

AmiKit X, la distribution AmigaOS pour Windows/Mac OS/Linux et conçue par Jan Zahurancik, a reçu deux mises à jour durant les mois de septembre et octobre 2017. AmiKit X propose maintenant pas moins de 390 programmes pré-installés. Dans les versions 10.3 et 10.4, on note par exemple :
  • L'ajout de la trilogie de jeux de réflexion Boxx.
  • L'ajout de la commande Info 39.18b de Stephan Rupprecht.
  • La mise à jour de AHI (AHI Prefs 6.2 et pilote paula.audio 4.30).
  • Les mises à jour de LAME 3.100a2, NetSurf 3.7, OpenURL 7.17, etc.
  • Le retrait des fichiers PowerPC en ".elf".
  • Le remplacement de certains outils non présents dans Amiga Forever (par exemple Action par FroggerNG, EditPad par microgolded, PlayCD par SongPlayer, etc.)
  • L'ajout du logiciel de dessin GrafX 2.5.
  • La mise à jour des classes MUI MCC_BetterString 11.31, MCC_NList 0.121, MCC_TextEditor 15.49 et MCC_TheBar 26.18.
  • La mise à jour de MUI 5.0 2017R3.
  • La mise à jour de MUIbase 4.0 et NetSurf 3.7
En outre, trois greffons pour AmiKit ont été réalisés : ArtiGames (35 jeux SDL portés par Artur Jarosik), Extra Themes (13 thèmes graphiques pour AmiKit X) et Real3D (le célèbre logiciel de ray-tracing ainsi que son greffon Phenomena). Prix : 4,95 euros.


- RNOComics

Après RNOAnim et RNOInfoScreen, le programmeur finlandais JPV nous propose RNOComics, un lecteur de Comics pour AmigaOS 4 et MorphOS. Ce logiciel peut ouvrir n'importe quel fichier compressé ou répertoire comprenant des images non compressés. RNOComics gère les fichiers CBR, CBZ, CBT et toutes celles gérées par XAD. Il dispose d'une interface graphique intuitive en MUI et propose des options classiques d'agrandissement, de rotation, d'historique et bien d'autres [jpv.wmhost.com/jpv_software/RNOComics/].


- NetSurf 3.7 aussi sur AGA

La dernière version du navigateur NetSurf portée sur Amiga 68k par Artur Jarosik (la 3.7) ne fonctionnait que sur carte graphique. A présent, une version AGA est aussi proposée sur le site de l'auteur.

L'autre NetSurf, celui en ReAction et porté par Chris Young, est également disponible en version 3.7. Au programme : quelques améliorations au niveau de la performance, amélioration de la mise en page, recherche possible dans les favoris, l'historique et les cookies. Cette version est pour AmigaOS 3 et 4 [www.netsurf-browser.org].


- DiagROM

DiagROM est un logiciel de diagnostique pour Amiga Classic. Cet outil doit être "brûlé" sur une EPROM par l'utilisateur et doit remplacer les ROM Kickstart d'un Amiga. Ensuite, les données de diagnostique sont envoyées sur le port série. Son auteur, John Hertell, a finalisé la version 1.0 pile poil pour le salon Amiga32. Voici les quelques avancements de cette dernière version :
  • Fonctionne maintenant sur Amiga 1000.
  • Le test RTC s'est amélioré avec le jeu de puces OKI.
  • Refonte de la gestion de l'autoconfiguration afin de disposer d'une meilleure gestion du Zorro III.
  • Possibilité de (dé)activer le cache (ceci plantera votre machine 68000/68010).
  • Ajout d'un écran "no chipmem" afin de mieux voir les erreurs (barre sombre=octet mort, barre claire=octet fonctionnel).
  • Tests des ports parallèle et série via l'utilisation d'adaptateurs SysTest.
  • Test du lecteur de disquette.

- Pilote HDAudio pour AROS

Neil Cafferkey a publié une mise à jour des pilotes HDAudio pour AROS x86. La version actuelle est la 6.27 et est déjà présente dans les recompilations journalières du système depuis plusieurs semaines [aros-exec.org].


- SDL arrive à Hollywood

Andreas Falkenhahn d'Airsoft Softwair a annoncé le 10 septembre 2017 la sortie de RebelSDL, un nouveau greffon pour son application Hollywood. Ce greffon permet d'utiliser la bibliothèque SDL (Simple DirectMedia Layer) depuis Hollywood. Ceci permet d'écrire des scripts utilisant le matériel graphique du système hôte, et ainsi créer des animations plus fluides qu'avec l'API graphique d'Hollywood (qui n'est pas accélérée par le matériel, mais implémentée logiciellement). Le gain est surtout visible sur des petites machines comme le Raspberry Pi. En plus des fonctions graphiques de SDL, RebelSDL permet aussi d'appeler les fonctions pour l'audio et les manettes de cette bibliothèque, qui sont bien plus flexibles que celles utilisées par défaut par Hollywood. Sur Amiga, ce greffon ne fonctionne pour le moment que sur MorphOS, mais de façon instable (SDL2 sur MorphOS est encore en version alpha). Le développement de la version AmigaOS 4 a été arrêté en raison de difficultés techniques. RebelSDL ne fonctionne pas non plus sur AmigaOS 68k et AROS car il n'y a pas encore de portage de SDL2 sur ces systèmes [www.hollywood-mal.de].


- GrafX 2.5 pour AmigaOS 3

Artur Jarosik a porté le logiciel de dessin GrafX 2.5 sur AmigaOS 3. Ce clone de Brilliance spécialisé dans les dessins en 256 couleurs requiert une carte graphique et ne fonctionne pas en AGA. Il s'agit d'un portage basé sur la dernière version 2.5 WIP [ami-soft.blogspot.fr].


- Un autre lecteur de disquette Amiga pour PC

Robert Smith est en train de travailler sur Arduino Amiga Floppy Disk Reader/Writer, un lecteur de disquette Amiga pour PC, similaire au projet ADF-Copy de Dominik Tonn. Ce matériel est également basé sur un microcontrôleur, mais dans ce cas, il s'agit d'une carte Arduino. Tous les documents du projet sont disponibles sous licences libres. Pour le moment, l'Arduino Amiga Floppy Disk Reader/Writer ne peut lire et écrire des disquettes entières [amiga.robsmithdev.co.uk].


- Encore un commutateur de Kickstart

Le bidouilleur italien Sampednawa, de la société Ember Heavy Industries Inc., est en train de travailler sur YAKS (Yet Another Kickstart Switcher), un commutateur de ROM Kickstart pour Amiga 500, 600 et 1200. La carte dispose de deux images de Kickstart supplémentaires, en plus de la ROM Kickstart physique déjà présente. Le changement de Kickstart peut se faire via un commutateur électrique ou en appuyant plus de quatre secondes sur Ctrl+Amiga gauche+Amiga droite. La carte émet ensuite un signal sonore pour confirmer le changement de Kickstart. Enfin, YAKS se souvient du dernier Kickstart utilisé, donc au prochain redémarrage, il sera de nouveau en place.

Des photos ont été diffusées (1, 2) sur lesquelles on peut voir que la carte porte un autre nom : Kickflash Switcher. L'auteur ne sait pas encore s'il doit ou non en fabriquer en quantité, mais en tout cas, les potentiels acheteurs devront maîtriser la technique et la soudure [eab.abime.net].


- Classes MUI pour Windows-Metafiles et WebP

Carsten Siegner a publié le 24 septembre une classe MUI pour MorphOS permettant de visualiser les fichiers WMF (Windows-Metafiles), un format d'images développé par Microsoft depuis 1990. L'archive contient des exemples, le visionneur et son code source [world-of-amiga.eu/download/Wmf_mcc.1.0.lha].

Quelques jours plus tard, ce même développeur allemand nous gratifiait d'une classe MUI pour MorphOS capable de visualiser les images et animations au format WebP. Il s'agit d'une version bêta pas encore complète [world-of-amiga.eu/download/webp_mcc.1.0.lha].


- Firmware 1.7.2 pour VA2000

Fin septembre, Lukas Hartmann a mis à disposition le pilote et le firmware 1.7.2 pour sa carte graphique VA2000 à base de FPGA. Quelques améliorations ont été opérées au niveau de la stabilité et de la compatibilité. Le nouveau firmware inclut aussi le correctif RTGPatch qui corrige le mauvais affichage des nouveaux écrans ouverts par certaines applications comme Directory Opus 4 [mntmn.com/va2000/].


- Un vampire à la menthe

MiNT (Mint is now TOS) est le successeur du système d'exploitation TOS sur Atari qui incorpore des fonctionnalités multitâches. Stefan Niestegge a conçu une distribution d'une version Open Source de ce système d'exploitation, nommée FreeMiNT, pour les Amiga équipés d'une carte accélératrice Vampire. La version initiale fut la 0.1. L'auteur a ensuite proposé une version 0.11 qui permet de charger FreeMiNT ou seulement le GEM [www.apollo-core.com].


- Amiga chez Popular Mechanics

Popular Mechanics est un magazine américain mensuel consacré à la science et à la technologie. Il a été publié pour la première fois le 11 janvier 1902 par H. H. Windsor. Le 3 octobre, ce magazine a publié un article sur l'Amiga, retraçant son histoire et parlant aussi de son actualité. L'article est intitulé The Cult of Amiga Is Bringing an Obsolete Computer Into the 21st Century et a été rédigé par John Wenz.


- Aqua, con ?

Sur le site Internet d'Amiga Future, on peut à présent télécharger gratuitement le jeu Aquakon. Pour rappel, il s'agit d'un jeu de tir conçu par Digital Ninja et publié en 1995 par F1 Licenceware. Il nécessite une machine AGA.


- SD Drive Z2

Viktor Kecskés a mis les derniers coups de vis à son nouveau projet : SD Drive Z2. Il s'agit d'un adaptateur de cartes SD pour les Amiga équipés d'un bus Zorro II/III. Il se compose d'un boîtier Plexiglas, d'un câble de raccordement à la carte Zorro II ainsi que d'un lecteur de cartes SD. Les pilotes fournis fonctionnent avec AmigaOS 3.1 et supérieur. Avec le SD Drive Z2, votre carte SD fonctionnera comme une disquette lors de son retrait et de son insertion. Le taux de transfert est de l'ordre de 1,2 à 1,5 Mo/s. A noter que toutes les cartes SD supérieures à 4 Go seront formatées en 4 Go à cause de la limitation du système. Pour le moment, seul le revendeur Amedia Computer le propose à la vente, pour un prix de 114,90 euros [amigaprj.blogspot.fr].


- Voyager libre

Le développeur David Gerber a décidé de publier le code source du navigateur Internet Voyager. David Gerber est le co-auteur de ce programme dont le développement commença en 1995 sous l'impulsion d'Oliver Wagner. Voyager fut l'un des trois principaux navigateurs Internet sur Amiga dans la période 1996-2008, aux côtés d'IBrowse et AWeb. Il y a des versions pour AmigaOS (68k et Coldfire), CaOS et MorphOS.


- CodeBench revient

La dernière version de CodeBench, l'environnement intégré de développement de Simon Archer, date de 2013 (v0.42). Une nouvelle version 0.55 a été publiée le 19 octobre pour le plus grand bonheur des développeurs sur AmigaOS 4. En fait, Simon Archer a travaillé sans répit sur son logiciel et a produit de nombreuses versions bêta internes. La version 0.55 offre ainsi quatre ans de nouveautés, améliorations et corrections de bogues. Quelques nouveautés en vrac:
  • Meilleur report des erreurs de vbcc.
  • Ajout de l'outil RebootCTRL.
  • Gestion des avatars dans l'interface graphique du Community Client.
  • Amélioration du contrôle du clavier avec la fenêtre HAYT.
  • Ajout d'un menu contextuel pour accéder aux fonctions les plus utilisées.
  • Le fenêtre de recherche a été revue.
  • Implémentation de la fonction Annuler/Refaire illimitée pour chaque fichier.
  • Gestion de multiples cibles.
  • Possibilité de lancer les exécutables directement depuis la liste de projet (version Hollywood).
  • Ajout d'une fonction pour créer une copie de sauvegarde d'un projet après l'avoir modifié.
  • etc.
CodeBench nécessite AmigaOS 4.1 Update 1 au minimum. Deux versions existent, une pour le SDK d'AmigaOS 4, l'autre pour Hollywood. La documentation n'a pas encore été mise à jour [codebench.co.uk].


- Red Board

APC&TCP propose un nouveau tapis de souris dans son catalogue. Cette fois-ci, c'est un tapis de souris, nommé Red Board, à l'effigie de l'Amiga 500 Plus Project Red, une carte mère rouge, clone de l'Amiga 500. Taille : 24x19 cm. Prix : 3,50 euros.


- AKReal 9

AKReal est l'adaptation officieuse de la distribution logicielle AmiKit pour les vrais Amiga sans carte graphique. Il nécessite un Amiga 68k AGA et un bureau en 16 couleurs. Il intègre quelque 350 programmes préinstallés. Son auteur, Fernando Martin, a sorti la version 9 en octobre 2017 qui apporte plus de stabilité et de vitesse, ajoute quelques outils et logiciels (la barre d'icônes AmiStart 0.70, l'interface de lancement de jeux iGame, la calculatrice CoolCalc, le jeu MiniSlug ou encore le logiciel de musique ProTracker 2.3e), l'ajout de 100 modules de musique, de nouvelles icônes AKReal 9, et la mise à jour d'une dizaine de programmes (MUI 5.0, AfAOS 4.8, NetSurf 3.7...) [real.amiga.sk].


- Firmware Fúria EC020

Les cartes accélératrices Fúria EC020 R1/28 MHz et EC020 R2/37,5 MHz, conçues par Boris Krizma, dispose d'un nouveau firmware depuis le 23 octobre. Le mode overlay a été revu, le relogeage de la ROM est plus stable et les ROM AROS et DiagROM sont maintenant gérées. En outre, le contrôleur mémoire DRAM a été modifié et la vitesse IDE a été optimisée, augmentant la vitesse de lecture à 5 Mo par seconde. La mise à jour sera distribuée par le revendeur Lotharek.


- Premier numéro d'Amiga NG

Le premier numéro du magazine Amiga NG est disponible depuis le 16 octobre. Il s'agit d'un magazine au format PDF et en langue polonaise (à ne pas confondre avec le site francophone Amiga NG créé par Mehdi Boulahia). Selon son rédacteur en chef, Adam Mierzwa, ce magazine trimestriel a été créé pour réduire l'écart entre les trois solutions Amiga de nouvelle génération (MorphOS, AROS, AmigaOS 4). Ainsi des articles sur ces trois solutions sont présents comme Hollywood sur AmigaOS 4, la configuration de LightWave 3D sur MorphOS ou bien le test de Mapparium sur AROS [amiga.org.pl/wp-content/uploads/2017/10/Amiga-NG-nr-1.pdf].


- MUIbase 4.0

MUIbase est un logiciel de gestion de bases de données relationnelles programmables avec une interface graphique pour Windows, Mac, Linux et Amiga. On doit ce logiciel gratuit à Steffen Gutmann. La version 4.0 publiée en octobre 2017 propose l'affichage des entrées multi-lignes des résultats de Select-from-where (sur Amiga, seule la première ligne est affichée), de nouvelles traductions en néerlandais et ukrainien, ainsi que des corrections de bogues [muibase.sourceforge.net/].


- Un Amiga Mini pour 2018 ?

Des sites Internet italiens parlent depuis le début du mois d'octobre de l'arrivée pour 2018 d'un Amiga Mini. Cette machine serait le fruit du travail de Retro Games Ltd (dont le responsable est Paul Andrews) en accord avec Cloanto. Ceci sentait bien bon jusqu'au jour où Michael Battilana de Cloanto démentît cette information. Selon lui, le journaliste du Milan Games Week a mal compris ses propos. Le patron de Cloanto a confirmé qu'il ne travaillait pas sur un nouvel Amiga et qu'il n'a pas fait d'annonce en ce sens [www.tomshw.it].


- Amilator

Amilator est un émulateur Amiga, basé sur FS-UAE, pour le noyau Linux 4.9 et la distribution Debian. Son petit plus est qu'il est installé/installable sur une clé USB amorçable et permet de lancer n'importe quel système Amiga, du 1.x au 4.x, sur un PC x86 standard. On doit ce projet à Nobody, un utilisateur Amiga anglais. Après la version initiale 4.12, des mises à jour ont été proposées au téléchargement. Elles offrent quelques nouveautés comme :
  • La présence de la ROM AROS.
  • Le WiFi et les manettes fonctionnent.
  • La gestion des manettes Dragonrise.
  • L'ajout de pilotes graphiques et WiFi.
  • La possibilité de lire le contenu d'un CD depuis le Workbench.
  • L'ajout d'un écran d'accueil.
  • Le retrait d'éléments inutiles.

- FleaFPGA Ohm

FleaFPGA Ohm est une petite carte (65x30 mm) de développement FPGA conçue par l'Australien Valentin Angelovski qui s'est basé sur un Raspberry Pi Zero. FleaFPGA Ohm peut s'utiliser de manière autonome au bien en tant que carte coprocesseur pour un Raspberry Pi. Quelques caractéristiques : FPGA Lattice ECP5 24K LUT, 256 Mo de mémoire SDRAM, 8 Mo de ROM, oscillateur à 25 MHz, port pour carte SD, sortie vidéo numérique (1080p30), deux ports micro USB, port GPIO.

Cerise sur le gâteau, parmi les firmwares disponibles, il y a celui du Minimig, ce qui apporte donc la compatibilité Amiga à cette carte. Son prix n'est que de 45 $. Les premières livraisons devraient débuter en janvier 2018 [www.indiegogo.com].


- Un clone de l'A3640

La carte accélératrice A3640 de Commodore, apparue en 1992, est connue pour avoir des problèmes de fuites de condensateurs. John Hertell travaille depuis quelques mois sur un clone de cette carte, mais sans ces problèmes de condensateurs et avec un processeur 68060 au lieu du 68040. Cette carte se nomme A3660. L'auteur vend les circuits imprimés pour 35 euros. Tous les fichiers nécessaires à la conception des cartes sont disponibles gratuitement. John Hertell a présenté sa carte au public lors du salon Amiga32 [wordpress.hertell.nu].


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 07/08 2017]