Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 19 novembre 2018 - 03:35  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles en d'autres langues


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité de juillet/août 2018
(Rubrique écrite par David Brunet - août 2018)


- Sortie de MorphOS 3.11

L'équipe de développement de MorphOS a annoncé le 6 juillet 2018 la disponibilité immédiate de son système d'exploitation MorphOS en version 3.11. En plus des habituelles corrections de bogues (notamment pour Ambient), on trouve dans cette nouvelle mouture les avancées suivantes :
  • Mise à jour du navigateur Web Odyssey 1.25 : améliorations de la gestion du CSS, du HTML et du XML, prévention pour la lecture automatique des vidéos, etc.
  • Correction du délai lors du démarrage du CD de MorphOS sur les Sam460ex/cr.
  • Meilleure gestion du ventilateur des PowerBook G4 5,6 et 5,7.
  • Correction d'une fuite mémoire pour les anciens PowerBook G4 et les iBook G4.
  • Ajout de P50x0_eth, une ressource utilisée pour gérer le réseau Ethernet des cartes mères à base de P50x0 (Cyrus Plus).
  • Nombreuses corrections/améliorations mineures pour FlowStudio (pour les codes de caractères, l'impression, les performances, les icônes...).
  • Amélioration de l'émulation 68000 avec les instructions CAS/CAS2.
  • RemoteShell est maintenant basé sur la version 1.0.2o de SSL.
  • Diverses améliorations de l'impression pour VPDF.
  • Inclusion d'USBPAR dans le répertoire "DOSDrivers" pour imprimer par le port parallèle via USB.
  • Gestion des interruptions pour les cartes graphiques ATI/AMD à base de puces R600/R700/Evergreen/Northern Islands.
  • Ajout de Cryptostorage, une bibliothèque de stockage de valeur-clé chiffrée.
  • Thumbnail, la bibliothèque responsable de la prévisualisation des vidéos dans Ambient, est à présent basée sur la version 3.4.2 de FFmpeg.
  • Les images manquantes lors de l'installation ont été ajoutées.
MorphOS 3.11 coûte 79 euros (sur Pegasos I/II, Mac mini G4, eMac, Power Mac G4, Power Mac G5, iBook G4, PowerBook G4 et AmigaOne X5000) ou 49 euros (sur Efika 5200B et Sam460ex/cr). La mise à jour est gratuite pour les machines déjà enregistrées [www.morphos-team.net].


- Trevor Dickinson accuse Ben Hermans de comportement criminel

En avril 2009, la société A-EON Technology fut créée en Belgique afin de développer une machine PowerPC pour AmigaOS 4. Trevor Dickinson, Anthony Moorley et Ben Hermans furent alors nommés administrateurs de la nouvelle entité. Cette première A-EON n'a pas duré longtemps, et une nouvelle société appelée A-EON Technology Ltd. située au Pays de Galles, prit ses fonctions au printemps 2012 et est depuis responsable de l'AmigaOne X1000 et des autres produits A-EON. Ce changement ne fut jamais vraiment communiqué ni expliqué au public.

Dans les coulisses, des rumeurs commencèrent à circuler à propos du démantèlement de la société belge A-EON car l'un des partenaires vola une grande partie des fonds de la société et tenta de les cacher aux autres administrateurs en leur envoyant de faux relevés bancaires.

Un enregistrement audio avec Trevor Dickinson, qui fut un temps présent sur YouTube, semble confirmer au moins certaines parties de cette rumeur : dans ce qui ressemble à une conversation privée, le narrateur - sa voix est la seule enregistrée - raconte ce qui suit :
"[...] De l'argent disparaît de Hyperion et de Ben Hermans [...] Je veux dire, tout du moins, vous pourriez le mettre au chômage - je veux dire, avec son cabinet d'avocats - parce que j'ai reçu les copies des documents qu'il a envoyés... qu'il m'a télécopiés [...] Il niait, niait, niait - et a ensuite organisé une réunion où on nous disait : "Voilà - vous signez ceci ou nous allons à la police". Et nous avons fait toute une série de choses : licence gratuite, gratuité de ceci, gratuité de cela, accès à ceci, utilisation de cela, pas de redevances... nous avons fait tout cela."
Des parties de l'enregistrement ont été visiblement coupées, ces coupes sont marquées "[...]" dans la transcription ci-dessus. Les personnes voulant vérifier si la voix enregistrée est bien celle de Trevor Dicksinson peuvent trouver des vidéos Youtube sur A-EON, comme ce discours de 2017.

L'enregistrement a été rendu public par Generation Amiga, un site qui a tendance à publier des articles d'actualité mal documentés, exagérés ou fausses. Mais amiga-news.de peut confirmer que ce n'est pas la source originale, apparemment l'administrateur du site était moins soucieux de garder cela caché que d'autres parties que nous connaissions et qui avaient également accès au fichier.

Notes d'amiga-news.de : en supposant que la personne qui a fait ces déclarations soit bien Trevor Dickinson, il accuse clairement Ben Hermans de comportement criminel. Bien que les détails réels des actions de Ben Hermans ne soient pas expliqués dans la partie de l'enregistrement qui a été rendue publique, les mots de Trevor Dickinson sur "appeler la police" ou l'idée que Ben Hermans pourrait perdre son emploi, ou sa licence pour pratiquer le droit, est assez claire.

Mais dans le même temps, Trevor Dickinson s'incrimine lui-même : la déclaration selon laquelle Ben Hermans aurait été contraint de signer un contrat donnant à Trevor Dickinson et à ses partenaires un accès gratuit à la propriété et aux licences de Hyperion équivaut à un aveu de chantage. Sans compter que ce contrat nuirait probablement à la société Hyperion - par exemple en coupant la plupart de ses sources de revenus - alors que la description de Trevor Dickinson suggère que seule la personne Ben Hermans semble être responsable des problèmes d'A-EON.

Amiga Future a approché Trevor Dickinson et Ben Hermans pour en savoir plus. Les deux parties soulignent qu'A-EON paie le prix total pour chaque copie d'AmigaOS 4 :

Trevor Dickinson : "A-EON Technology dispose d'une sous-licence mondiale octroyée par Hyperion Entertainment pour utiliser le nom AmigaOne, le nom AmigaOS et Boing Ball sur les produits qu'il développe pour AmigaOS 4. Cependant, A-EON Entertainment doit effectuer des paiements significatifs à Hyperion Entertainment pour porter AmigaOS 4 sur le matériel AmigaOne qu'il produit. Cela inclut les paiements pour le portage du noyau, l'écriture de tous les pilotes nécessaires et/ou d'autres utilitaires spéciaux pouvant être nécessaires pour faire fonctionner AmigaOS 4 sur le matériel AmigaOne d'A-EON. Comme Matthew Leaman l'a écrit sur AmigaWorld.net, A-EON Technology a également prépayé (en plusieurs fois) le coût important de la licence logicielle complète pour Hyperion Entertainment pour ses machines AmigaOne (X1000, X5000 et la version bêta A1222).

Chaque machine AmigaOne qu'A-EON commercialise dispose d'une licence logicielle AmigaOS 4 prépayée à Hyperion Entertainment au prix total de la licence, et non au prix de vente réduit que Hyperion a facturé aux clients pour la version AmigaOS 4 Final Edition. A-EON est empêché de divulguer le prix total de la licence par les termes de ses accords avec Hyperion Entertainment, mais on peut dire qu'il est bien plus important que le prix de vente spécial unique d'AmigaOS 4 Final Edition."

Ben Hermans : "C'est vrai, A-EON paie pour les licences que nous avons négociées."

Source : Amiga-news.de.


- QEMU fait fonctionner MorphOS

Le 24 avril 2018, l'émulation de la carte mère Sam460ex fut officiellement ajoutée dans la version 2.12.0 de QEMU, logiciel libre de machine virtuelle. A l'époque, Zoltan Balaton avait créé une page Web montrant ses essais d'émulation d'AROS et AmigaOS 4 sur QEMU. Et depuis juillet 2018, il a testé avec succès MorphOS sur QEMU 3.0. La machine émulée n'est pas une Sam460ex mais un Mac PowerPC (modèle PowerMac3,1) avec une carte graphique SM502.

Une vidéo montrant l'émulation de MorphOS 3.11 sur un PC équipé de QEMU 3.0 et d'un processeur AMD-Threadripper-1950X a été postée sur YouTube par Luigi Burdo. La vidéo ne montre pas d'applications gourmandes en ressources mais des utilitaires du système d'exploitation lui-même, des petits jeux, le navigateur Odyssey, les préférences et quelques économiseurs d'écran. Pour le moment, la 3D ne fonctionne pas et il y a des problèmes avec les périphériques USB et le PCI. Sans compter que la vitesse est molassonne mais c'est une première très encourageante.


- La réunion Cloanto/Hyperion de l'Amiga32

En marge du salon Amiga32, qui s'est déroulé en octobre 2017 à Neuss (Allemagne), s'est tenue une réunion entre Mike Battilana (Cloanto), Ben Hermans (Hyperion) et d'autres personnes. Un document publié en août par Amiga Documents fait le compte-rendu de cette réunion pour le moins informative (voir aussi la traduction en français) :
  • Mike Battilana indiqua que Ben Hermans mit Jens Schönfeld dans une position difficile, l'encourageant à contester certaines licences de Cloanto, et tentant de lui offrir gratuitement des licences Amiga que Jens Schönfeld recevait alors de Cloanto.
  • Le vendredi soir, à l'entrée d'une pizzeria, Mike Battilana se tourna vers Jens Schönfeld mais ce dernier ne lui dit pas un mot et refusa de lui serrer la main.
  • Mike Battilana indiqua à Ben Hermans que cela était le résultat de ses agissements pour tenter de faire pression sur Cloanto.
  • Jens Schönfeld a un père très riche qui est d'ailleurs son investisseur.
  • Ben Hermans dit à Mike Battilana qu'il a des avocats dans le monde entier (avec son cabinet Monard Law) prêts à le poursuivre.
  • Selon Mike Battilana, c'est Hyperion qui commença à se développer en dehors du domaine d'AmigaOS 4, et non Cloanto qui fit le contraire.
  • Mike Battilana demanda à Ben Hermans pourquoi il avait enregistré la marque "Amiga Forever". Ben Hermans répondit "Pour mettre quelque chose sur la table des négociations".
  • Mike Battilana rappela à Ben Hermans comment il aida Timothy De Groote à mettre en place le commerce électronique de Hyperion avec un ami (Avangate), et comment il se sentit poignardé quand Hyperion utilisa ce commerce électronique pour vendre les mêmes produits que Cloanto.
  • Mike Battilana indiqua (à propos d'AmigaOS 4 pour Classic) que Cloanto ne l'avait jamais vendu, la société donna juste le lien vers l'offre de Hyperion sur la liste de diffusion Amiga Forever et sur son site.
  • Hyperion généra beaucoup d'argent avec la vente d'AmigaOS 4 Classic (et versa une petite commision à Cloanto).
  • La présence de la ROM Kickstart 1.3 dans AmigaOS 4 est bel et bien un problème. Cloanto contacta d'ailleurs Hyperion à ce sujet.
  • Mike Battilana demanda à Ben Hermans si c'étaient les nouveaux directeurs de Hyperion (Timothy De Groote et Costel Mincea) qui poussaient la société dans cette direction en dehors d'AmigaOS 4, brisant ainsi huit années de coexistence pacifique. Ben Hermans resta silencieux, d'une manière qui semblait indiquer que Mike Battilana avait raison.
  • Ben Hermans menaça Itec de poursuites judiciaires afin que cette société laisse tout tomber du côté Amiga une fois que Hyperion et Cloanto aient réglé leurs affaires.
  • Mike Battilana demanda aux gens de Hyperion s'ils avaient réfléchi à son offre d'utiliser Cloanto pour continuer à développer AmigaOS 4, sous une nouvelle société qui n'avait aucune dette, et restaurer la paix sur le front de l'Amiga Classic.
  • Ben Hermans répondit que cela ne serait pas possible car Hyperion lui devait plus d'un million d'euros et qu'il n'avait pas l'intention de céder.

- L'Amiga 4000 en ATX

Le bidouilleur finlandais Hese est l'auteur des cartes mères A4000+ Alice qui est une carte mère nue, clone de l'Amiga 4000cr. Il avait prévu de réaliser également une carte mère d'Amiga 4000 au format ATX. Et c'est à présent chose faite depuis le 20 août. Elle se nomme A4000TX ATX et est la première carte mère d'Amiga Classic au format ATX (en fait, il s'agit d'un hybride entre ATX et EATX). L'A4000TX intègre une carte mère d'Amiga 4000cr avec une carte fille et ajoute quelques caractéristiques supplémentaires. La carte mère est entièrement routée à la main comme sur la carte mère A4000+ Alice.

Ses caractéristiques :
  • Processeur 68030 avec FPU 68882 (sur la carte).
  • 16 Mo de mémoire Fast et 2 Mo de mémoire Chip.
  • Jeu de composants AGA.
  • Port processeur (pour carte accélératrice).
  • Quatre ports Zorro III pleine longueur.
  • Trois ports ISA.
  • Port vidéo étendu.
  • Port IDE 3,5".
  • Port lecteur de disquette interne.
  • Port clavier PS/2 gérant les claviers Amiga et PC (en cours de développement pour les claviers PC).
  • Port souris PS/2 (en cours de développement).
  • Port souris et clavier DB9 Amiga.
  • Port série.
  • Port parallèle.
  • Port vidéo VGA avec sortie RVB 15 kHz.
  • Connecteur 24 broches avec gestion du port RVB (pour doubleurs de fréquence, genlocks, câbles Péritel...).
  • Connecteur audio stéréo Jack 3,5 mm.
  • Horloge temps réel avec batterie.
  • Rentre dans un boîtier (E)ATX.
  • Utilise une alimentation ATX standard.
Photos : carte mère nue (recto), carte mère nue (verso), carte mère avec composants, carte mère avec composants (zoom), carte installée dans un boîtier et face arrière.

C'est un circuit imprimé quatre couches. Il est assez encombré de composants en haut et en bas et il n'y a plus beaucoup de place libre sur la carte pour ajouter de nouveaux composants. Le but du projet est de créer une carte mère d'Amiga Classic qui rentre dans un boîtier ATX et qui puisse utiliser les cartes Zorro III existantes. Le bas de la carte est plus large (30 cm), cela permet ainsi d'installer des cartes Zorro III pleine longueur (34 cm). L'auteur indique que l'Amiga 4000TX fonctionne parfaitement sauf pour les ports clavier et souris PS/2 qui doivent encore être travaillés. Quelques cartes prototypes seront mises en vente [eab.abime.net].


- Apollo 68080 Gold 2.10 et SAGA 1.4

L'équipe Apollo a sorti le 22 juillet une nouvelle version du coeur processeur Apollo 68080 (Gold 2.10) et des pilotes SAGA (1.4). Le coeur Gold 2.10 propose à présent le choix de quatre vitesses pour l'IDE (sur Vampire 500), la correction de l'instruction SBCD, la correction de la détection de mémoire Chip et une amélioration des synchronisations CIA (sur Vampire 600). De son côté, les pilotes de la puce SAGA proposent la mise à jour de quatre outils : VControl 1.6, VampireSN pour Vampire V4, SDNet 1.92 et V2ExpEth 1.92 [www.apollo-core.com].


- Carte Amiga 4000 rev B Replica disponible

Paul Rezendes avait révélé en mars dernier son projet Amiga 4000 rev B Replica et une campagne de financement avait alors débuté. Son but était de produire une réplique de la carte mère d'Amiga 4000 révision B (carte nue sans composants). Le 23 juillet 2018, il a informé sur son blog qu'il avait reçu les premières photos des circuits imprimés de la part du fabricant. Les envois vers les clients (ceux qui ont soutenu financièrement le projet) ont ensuite commencé. Les fichiers et la documentation sont disponibles publiquement sur un dépôt Github.


- Hyperion de retour dans le registre des sociétés belges

En octobre 2017, Hyperion fut effacée du registre des sociétés de Belgique (KBO, Kruispuntbank van Ondernemingen) car elle avait omis de remettre ses trois derniers rapports annuels à la Centrale des Bilans de la Banque nationale de Belgique. Hyperion a maintenant déposé ces rapports manquants, ce qui signifie qu'ils sont à nouveau répertoriés en tant que société régulière.


- Nouveautés d'Updater

Matthew Leaman d'A-EON Technology a annoncé les mises à jour téléchargeables via l'outil Updater d'AmigaOS 4 pour le 1er juillet 2018. Il s'agit du sliderbar.gadget 53.21, du sound.datatype 53.30, du mod.datatype v53.26, du mpega.datatype v53.28 et du wav.datatype v53.28.

Au 29 juillet, cinq autres éléments du système ont été proposés (Updater v53.48, AmiSphere Prefs v53.35, AmiSphereServer v53.35, InfoWindow.class v53.11 et Tickbox.gadget v53.8) et un pour le 7 août (Sound Prefs v53.26) [www.amigans.net].


- UN Squadron se refait la cerise

Erik Hogan a publié une nouvelle version d'UN Squadron, un jeu qui fut publié sur Amiga par US Gold en 1990. Cette nouvelle version se nomme Area 88, elle propose un nouvel écran titre et un nouvel écran de chargement et, surtout, une animation moins rapide pour faciliter le jeu. Certaines parties de l'histoire ont aussi été modifiées pour mieux refléter le dessin animé d'origine [earok.net/game/area-88-un-squadron-se].


- Livre Amiga OS 3.1 Volume 2

Adam Zapela a finalisé le deuxième tome de sa série sur l'utilisation d'AmigaOS 3.1. Ce livre en anglais, intitulé "Amiga OS 3.1 Volume Two" se concentre sur comment modifier l'interface graphique, l'extension des possibilités du système, la compression de données, l'utilisation des systèmes de fichiers, la création de scripts d'installation et de documents AmigaGuide, etc. Le livre comprend 500 pages au format B5. Prix : 19 euros [amiga.net.pl].


- Smokin' Guns sur WarpOS

Les jeux sur WarpOS sont peu nombreux et ils se sont même faits très rares ces 15 dernières années. Mais le programmeur espagnol Cowcat multiplie les portages de jeux d'action 3D pour ce système : après Quake 3 et OpenArena ces derniers mois, Cowcat nous offre une version native WarpOS de Smokin' Guns. Pour rappel, Smokin' Guns est un jeu vidéo sorti en 2008 sur Linux et Windows. C'est un jeu de tir à la première personne où le but est d'abattre ses adversaires dans un univers western. Le moteur de jeu utilisé est le id Tech 3 (ioQuake 3).

À l'origine, Smokin' Guns s'appelait Western Quake et était une modification de Quake III. Sorti en 2003 par Iron Claw Interactive, le développement fut pourtant abandonné peu après, laissant le projet à l'état de bêta. Une autre équipe de modificateurs se nommant Smokin' Guns Productions prit le relais en 2005 et finalisa le jeu en 2008.

Le programmeur indique qu'il faut récupérer les données en version 1.0 du jeu (et non les dernières en v1.1) sur le site www.smokin-guns.org. Rappelons que Smokin' Guns fut déjà porté sur AmigaOS 4 en 2014 par Hugues Nouvel [eab.abime.net].


- MNT ZZ9000, une carte multifonction

La MNT ZZ9000 est une nouvelle carte graphique en développement pour Amiga 2000/3000/4000 et créée par Lukas Hartmann. Il s'agit de la "grande soeur" de la VA2000 du même constructeur. La MNT ZZ9000 sera un mélange de carte graphique RTG, de doubleur de fréquence AGA, de carte réseau et de coprocesseur ARM à 666 MHz (c'est une première sur Amiga, mais l'auteur n'a pas encore indiqué comment les éventuels programmes natifs ARM fonctionneront sur Amiga). La carte est issue de la carte de développement Z-turn de Zynq. Les améliorations apportées aux pilotes de cette carte serviront également à mettre à jour la VA2000.

Ses caractéristiques :
  • Puce Xilinx ZYNQ XC7Z020 (FPGA 7 Series).
  • Résolution RTG jusqu'en 1920x1080 FullHD en 8 bits Chunky, 16 bits et 32 bits.
  • Passerelle vidéo Amiga natif VA2000CX améliorée avec gestion de l'AGA (doubleur de fréquence).
  • Deux coprocesseurs ARM Cortex A9 à 666 MHz utilisables par exemple pour le décodage JPEG, le décodage MP3 et l'accélération graphique.
  • 1 Go de mémoire DDR3.
  • Interface Ethernet.
  • Interface carte SD.
  • Port série de débogage USB.
  • Compatible Zorro II/III.
  • Les pilotes, le firmware et les schémas seront disponibles gratuitement.
  • Comprend tous les câbles nécessaires ainsi que la plaque métallique.
La carte est actuellement en développement et, depuis le 10 juillet, en précommande sur le site shop.mntmn.com. La livraison est prévue pour fin octobre 2018.


- Flies: Attack On Earth gratuit

Flies: Attack On Earth est un jeu d'aventure réalisé par Ego Software et qui fut publié par Rainbow Arts dans les pays germanophone en 1993. Le magazine Amiga Future propose dorénavant ce jeu en libre téléchargement, en version ADF et IPF. Flies: Attack On Earth fonctionne sur Amiga OCS avec 512 ko de mémoire [www.amigafuture.de].


- Adaptateur souris USB pour A1200

A1200 USB Mod. est une petite carte USB à placer sur la carte mère d'un Amiga 1200 (révision 2B) et qui permet de remplacer le port souris D-Sub 9 d'origine. Ce matériel est basé sur l'adaptateur USB SmallyMouse2 conçu par Simon Inns. On doit A1200 USB Mod. à la société tchèque Centurion Tech, qui a ouvert ses portes en avril 2018, et qui le propose sur son site depuis le 10 juillet au prix de 29 euros. Attention, A1200 USB Mod. ne fonctionne pas avec les manettes USB [centuriontech.eu/].


- Mise à jour d'AMIStore

AMIStore, la plate-forme de téléchargement d'applications pour AmigaOS 3 et 4, dispose d'une nouvelle version 0.664 depuis la mi-juillet. La nouvelle version fonctionne sur un nouveau serveur plus rapide et propose une nouvelle option (Checkout, en français Vérification) permettant de recevoir un courriel pour valider le paiement Paypal, au lieu de passer par un navigateur Web.


- Pioly

Michael Dimych et Olivier Chatrenet ont concocté Pioly, un petit adaptateur se fixant sur Gayle et qui joue sur les synchronisations (timers) afin d'obtenir le mode PIO 2 (au lieu de PIO 0) pour les Amiga 1200. Aucun pilote logiciel n'est requis. Au niveau du montage, il y a trois connexions à effectuer : les deux broches 23 (/IOWR) et 25 (/IORD) vers le disque dur, coupées du connecteur interne 2,5" et une autre (/DSACK1). Le prix de Pioly n'est pas communiqué [leblogdecosmos.blogspot.com].

Rappel sur le mode PIO : la transmission des données se fait grâce à un protocole appelé PIO (Programmed Input/Output) qui permet aux périphériques d'échanger des données avec la mémoire vive à l'aide de commandes gérées directement par le processeur. Cependant, de gros transferts de données peuvent rapidement imposer une grosse charge de travail au processeur et ralentir l'ensemble du système, contrairement au mode DMA. Il existe cinq modes PIO au taux de transfert différents : PIO 0 (3,3 Mo/s), PIO 1 (5,2 Mo/s), PIO 2 (8,3 Mo/s), PIO 3 (11,1 Mo/s) et PIO 4 (16,7 Mo/s).


- Nouvelles productions de la scène démo

Voici les productions de la scène démo Amiga qui ont été ajoutées sur le site pouet.net ces deux derniers mois :
  • 0xf_anniversary, démo OCS par DKW.
  • Grey Screen With No Music, démo 64 ko OCS par Unstable Label.
  • Splatblob, démo 1 ko AGA par Loonies.
  • Craptro5: We Can't Stop Crapin', démo OCS par CrapTeam.
  • Last Minute, démo 1 ko par SKBG Allstars.
  • Compo Guano, intro 40 ko OCS par Desire.
  • Befehl Aus Dem Dunklen, inviation PowerPC/RTG par AA.
  • Speek, invitation OCS par Spaceballs.
  • 3r0hw, démo AGA par Insane.
  • Bomb, démo OCS par Insane.
  • A Greetztro, démo AGA par Nah-Kolor.
  • 512 Byte Brigade, démo 512 octets par AttentionWhore.
  • Thanktro vs8, démo 32 ko OCS par Nukleus.
  • Welcome To The Jungle, démo 64 ko OCS par The Gang.
  • Gabbetuss Har Boozdag, démo AGA par Boozoholics.
  • Royal Palms, démo OCS par Y-Crew.
  • Bitplane Surfer, démo 4 ko OCS par Offence.
  • We Love C, démo 64 ko OCS/AGA par Void.
  • The Return Of The Cube, intro OCS par Goblins.
  • Crapcrunch, démo OCS par CrapTeam.
  • 604, démo OCS par Altair.
  • Intro For Posadas III, intro OCS par Batman Group.
  • A.L.O., démo AGA par CRANE.
  • Versus #8, diskmag OCS/PowerPC/RTG par Nukleus et Void.

- Le Checkmate fait son retour

Le Checkmate A1500 est un boîtier pour Amiga 500 qui le transforme en un ordinateur de bureau. Il fut commercialisé par Checkmate Digital (société de Stephen Jones) en 1990. Et Stephen Jones a annoncé cet été qu'il allait lancer Checkmate A1500 Plus, une mise à jour de son matériel qui pourra non seulement accueillir un Amiga 500/500+ mais aussi un Amiga 600, un Amiga 1200, une carte Tabor, un Raspberry Pi ou toute carte micro-ATX. Et comme dans la version d'origine, une carte en équerre fournira une extension Zorro II. Prix et disponibilité n'ont pas été communiqués et le concepteur compte sur une campagne de financement pour lancer son projet [www.amigasystems.com].


- Une nouvelle Wicher

La carte Wicher 500i rev.2c est un nouveau modèle de la famille des cartes accélératrices Wicher, conçu pour Amiga 500 et 500+ par Retro 7-bit. Elle est vendue sans processeur mais elle dispose d'un emplacement pour 68000/68010. Elle est disponible à l'achat depuis le 22 juillet pour un prix de 130 euros environ. Les caractéristiques de la Wicher 500i rev.2c :
  • Se loge à la place du processeur d'origine.
  • Support pour les processeurs 68000/68HC000/68010 en boîtiers PLCC68.
  • Gestion des fréquences 7, 12, 14, 16, 25, 28, 33, 42 et 50 MHz.
  • Emplacement mémoire SIMM 72 broches (jusqu'à 12 Mo).
  • Contrôleur IDE compatible avec l'Amiga 600.
  • Contrôleur SPI.
Un test sur SysInfo avec une Wicher 68000 à 50 MHz montre des performances presque égales à un Amiga 3000/68030 à 25 MHz (4,53 MIPS).

Le constructeur polonais annonce aussi l'arrivée prochaine de la Wicher CD32, qui était en développement depuis l'année dernière. Il s'agit d'une carte accélératrice pour Amiga CD32 pourvue de 10 Mo de mémoire, d'un emplacement pour un port horloge et d'un contrôleur IDE [retro.7-bit.pl].


- Retour d'Amiga.org

Le portail Amiga Amiga.org a enfin réouvert son forum après trois mois d'inactivité. Ce site Web, qui rappelons-le appartient à A-EON Technology, a été mis à jour et a connu quelques difficultés techniques comme l'a indiqué Matthew Leaman. D'après lui, la longueur du délai était dû à la conformité avec le RGPD (Règlement général sur la protection des données) de l'Union Européenne, le changement de gestionnaire de site (passage de VBulletin 3 à Simple Machines Forum), l'ajout d'un certificat SSL, la migration vers un nouveau serveur plus rapide et le déplacement des autres services d'Amiga.org (Wiki, Amiga Developer, Bug Tracker).


- Arrêt de Generation Amiga

Alors qu'Amiga.org revient, un autre site dédié à l'Amiga s'arrête : il s'agit de Generation Amiga, un site spécialisé dans l'actualité gravitant autour de la machine. Lancé en septembre 2015 par Jimmy Proost, Generation Amiga aura duré trois ans. Le site Web ainsi que ses comptes Facebook et Twitter resteront cependant en ligne. L'auteur du site indique que "cela fut une aventure avec plein de haine et de respect" [www.generationamiga.com].


- Quelques nouveautés d'A-EON en vue

Le 10 août, Matthew Leaman a donné quelques informations sur les projets en cours d'A-EON Technology :
  • Le paquetage logiciel Enhancer Software aura une mise à jour 1.4 gratuite puis une grosse mise à jour 2.0 plus tard dans l'année.
  • Le pilote graphique Radeon RX Polaris a été étendu pour gérer la 2D et Warp3D Nova.
  • Les nouveaux pilotes RadeonHD v3 et RadeonRX proposent une gestion 64 bits de la mémoire vidéo permettant d'utiliser une plus grande qualité de mémoire (au delà des 256 Mo).
  • A-EON Technology travaille sur un nouveau logiciel qui prend en compte les fonctions de rendu Shaders.
  • Le pilote Ethernet de l'AmigaOne X5000 a été complété et sera présent dans Enhancer Software 1.4.
  • L'outil de visualisation d'images MultiViewer dispose à présent de fonction de redimensionnement et de mise à l'échelle. Il gère aussi le nouveau Sound Datatype.
  • X-Dock propose la gestion de DockApp, fonction importante selon Matthew Leaman pour surveiller/contrôler les cartes Radeon.

- Boutique rétro

La boutique danoise Want To Sell Retro, spécialisée dans l'informatique rétro, vend aussi des Amiga. On peut trouver des Amiga 500, 600 et 2000. Les prix sont assez élevés, généralement entre 100 et 200 euros. D'autres produits (matériels et logiciels) sont également disponibles [www.wtsretro.dk].


- 68080 : OoO, oh, oh, oh !

Gunnar von Boehn, membre de l'équipe Apollo, a annoncé le 17 août 2018 sur le forum Apollo que leur processeur Apollo 68080 allait bientôt intégrer la fonctionnalité Out of Order (OoO, alias exécution dans le désordre). Ceci consiste à réorganiser l'ordre dans lequel les instructions vont s'exécuter dans le processeur. Ces instructions ne sont alors pas forcément exécutées dans l'ordre dans lequel elles apparaissent dans le programme. Le gain de performance dépend des programmes, mais il parle d'un gain moyen de l'ordre de 10%. Gunnar von Boehn indique que cette fonction a été testée avec succès sur l'unité FPU. Il ajoute que le FPU a été conçu dès le départ pour fonctionner ainsi, et donc que cette fonctionnalité va s'intégrer sans surcoût sur les cartes Vampire existantes (avec coeur Gold 2.x).


- Multiplication des cartes PowerPC pour SonnetAmiga

Pour rappel, SonnetAmiga est un projet visant à réimplémenter WarpOS sur les cartes PowerPC Sonnet Crescendo 7200 en PCI. La plus grande partie de ce projet repose une bibliothèque, la sonnet.library, qui a pour objectif d'être compatible avec la powerpc.library de WarpOS. On peut ainsi utiliser les Sonnet Crescendo 7200 en tant que cartes accélératrices PowerPC/WarpOS sur Amiga 3000(T)/4000(T) (avec l'aide d'un bus Mediator).

La version 17.10 de la sonnet.library, apparue début août 2018, est à présent compatible avec la carte BigFoot Killer NIC M1. Le truc c'est que cette carte est une carte réseau pourvue d'un NPU (Network Processing Unit) qui est en fait un processeur PowerPC MPC8343E à 400 MHz. Et ce processeur est donc utilisé comme accélérateur PowerPC grâce à la sonnet.library. Ce genre de carte est trouvable au prix de 30 euros seulement, ce qui en fait les cartes PowerPC les plus abordables sur Amiga. Selon un test, Quake fonctionne deux fois plus rapidement sur la BigFoot Killer NIC M1 que sur CyberStormPPC. Le seul problème est que cette carte ne dispose que de 64 Mo de mémoire.

Pour résumer, le projet SonnetAmiga fait actuellement fonctionner les cartes suivantes :
  • Sonnet avec G3/G4 et 192 Mo de mémoire.
  • Rapture avec G4 7410 à 450 MHz et 256 Mo de mémoire.
  • Apocalypse avec G4 7410 à 450 MHz et 256 Mo de mémoire.
  • Ragnarok avec G3 750FX à 800 MHz et 256 Mo de mémoire (pas officiellement gérée mais fonctionne correctement).
  • BigFoot Killer NIC M1 avec MPC8343E à 400 MHz et 64 Mo de mémoire.
Test de performance de la carte BigFoot Killer NIC M1

                      CyberStormPPC   BlizzardPPC     Sonnet        PrPMC800      Killer NIC
                      360 MHz         330 MHz         500 MHz       450 MHz       400 MHz
                      CyberVisionPPC  Voodoo3         Voodoo3       Voodoo3       Voodoo3

Blitting Test         18.7            8.2             36.8          137.7         40.0
Plasma                18.5            8.2             32.8          81.5          34.3
Rotozoomer            17.3            6.3             33.1          96.7          34.3
Rotozoomer Near       18.6            8.2             33.6          100.9         36.1
Rotozoomer Far        14.8            4.2             31.7          86.0          30.2
Radial Blur           6.9             1.6             9.9           19.4          12.0
3D Bunny              3.6             1.6             5.1           11.2          7.0

Test sur les jeux

                Sonnet G3 500 MHz    PrPMC G4 450 MHz       Killer NIC 400 MHz
                320x240  640x480     320x240  640x480       320x240  640x480
QuakeWOS         68.3     24.6        93.0     40.3          60.0     25.3
glQuake          x        48.9        x        50.1          x        44.5
Quake II         x        51.2        x        55.1          x        44.3
Quake III        x        28.3        x        32.0          x        a

x = non mesuré
a = pas assez de mémoire

- Refaire l'Amiga 1200

John Hertell a présenté le 18 août 2018 son projet Re-Amiga 1200 (ou R1200) qui vise à refaire l'Amiga 1200 révision 1D4. L'idée a germé en juin dernier quand il s'est posé la question "De quel circuit imprimé pourrais-je réaliser une rétro-ingénierie ?". Comme il disposait de plusieurs cartes mères d'Amiga 1200 sans composants, le choix fut vite arrêté. Folkert De Gans lui envoya ensuite une numérisation haute résolution du circuit imprimé de l'A1200 et John Hertell commença son travail sur Sprint, même si ce logiciel n'est pas la panacée pour concevoir des circuits imprimés selon lui.

John Hertell commença à placer tous les composants à la bonne place (aux dix-millièmes de millimètre) puis tracer les pistes. La sortie antenne (RF-Modulator) fut supprimée (les puces CXA ne sont plus disponibles). Le circuit imprimé fut ensuite réalisé et les divers composants furent placés.

Cette carte mère fut enfin testée en réel avec diverses cartes accélératrices (Apollo 1260, BlizzardPPC, Blizzard 1230 MK2, MBX 1230) et avec succès. John Hertell rappelle que Re-Amiga 1200 est un projet personnel et qu'il n'y a aucune garantie. Il prévoit tout de même d'en fabriquer quelques-unes (60 euros). Les fichiers qui lui ont servi pour la conception sont disponibles librement [wordpress.hertell.nu].

Ses caractéristiques :
  • Gestion des connecteurs d'alimentation secteur ronds et carrés (les ronds ont deux fils +5V entrants).
  • Nouvelle logique pour la sortie Composite, avec gestion du S-Video.
  • Sortie antenne supprimée et remplacée par un connecteur VGA optionnel, disposant de tampon mémoire (mais pas de doubleur de fréquence).
  • Signaux SEL sélectionnables pour les lecteurs de disquette (pour cela, il faut couper les pistes et souder un connecteur).
  • Interrupteur NMI optionnel (IRQ7).
  • En-tête pour la réinitialisation.
  • Connecteur clavier compatible Amiga 500 (pas encore testé).
  • Gestion des commutateurs d'André Pfeiffer (Ratte Switch) avec trous pour les signaux requis, donc pas besoin de connecteur (socket) pour le CIA.
  • Présence de connecteurs d'alimentation supplémentaires +5V et +12V pour ventilateurs. Présence d'un autre connecteur d'alimentation à proximité du port processeur.
  • Correctif pour la réinitialisation du port PCMCIA (pas besoin de l'outil CardReset).
  • Diodes optionnelles sur la carte (avec une diode pour l'activité du PCMCIA).
John Hertell a ensuite proposé, fin août, une mise à jour 1.1. Celle-ci corrige les bogues de l'alimentation.


- Disponibilité de CD32 Scene Magazine

Le premier numéro de CD32 Scene Magazine, une revue dédiée à la CD32, a été envoyé à ses lecteurs durant le mois d'août 2018. Ce magazine créé par l'anglais AmigaJay propose 40 pages au format A5. Il y a même un CD en couverture. Son prix est de 4,99 £, soit 5,56 euros (hors frais de port) pour une périodicité bimestrielle [cd32-scene-magazine.onlineweb.shop].


- ACE 1.17

Philippe Rimauro a proposé en août une nouvelle version de ACE, son émulateur Amstrad CPC pour MorphOS. Voici les changements de la version 1.17 :
  • Plusieurs désassembleurs et éditeurs mémoire peuvent maintenant être ouverts simultanément.
  • Ajout de nouvelles fenêtres (registres d'interruption et vidéo de l'ASIC, contrôles avancés, compteurs utilisateurs).
  • Réorganisation de quelques menus, fenêtres et touches de raccourcis.
  • Correction de tous les bogues connus dans l'affichage de la carte mémoire.
  • Optimisation en vitesse de l'interface graphique.
  • Mise à jour de la traduction en allemand (par Stefan Haubenthal).
  • Changements internes importants relatifs aux interfaces graphique et ARexx en vue de futures fonctionnalités.
  • L'AltiVec n'est plus obligatoire.

- AmiKit s'assombrit

AmiKit, la distribution logicielle Amiga créée par Jan Zahurancik, dispose d'une nouvelle version 10.5.0 depuis début juillet 2018. Pas moins de 35 nouvelles caractéristiques, mises à jour et corrections ont été effectuées. On trouve par exemple l'ajout du jeu d'action Payback (version démo), de la démo Starstruck (version finale), du programme audio RNOInfoScreen, d'une fonction pour convertir les MOD en WAV (en un seul clic), de plusieurs musiques de jeux Amiga ou encore du lecteur vidéo RiVA. Au niveau cosmétique, l'auteur a ajouté un thème sombre nommé Dark Mode [www.amikit.amiga.sk].


- WinUAE 4.0.1

Toni Wilen a une nouvelle fois mis à jour WinUAE, son émulateur Amiga pour Windows. La version 4.0.1 du 16 juillet 2018 ajoute notamment l'émulation de la carte accélératrice QuikPak 4060 et du mode vidéo VSync D3D9 et D3D11 en 100/120 Hz. Quelques corrections de bogues (pour la lecture audio, du presse-papiers, de la réinitialisation avec écran RTG, etc.) ont également été effectuées [www.winuae.net].


- Fuse 1.5

Le développeur italien AmigaBlitter a posté sur OS4Depot une nouvelle version du portage de Fuse sur AmigaOS 4. Pour rappel, Fuse (Free Unix Spectrum Emulator) est un émulateur d'ordinateurs ZX Sinclair. Il gère plusieurs modèles, y compris les 128, 16K, 48K, 128K, +2, +2A, +3, Pentagon 512, Pentagon 1024 et Scorpion ZS 256. Les fichiers Z80, SNA, SZX, TAP et TZX sont gérés. Le petit plus de cet émulateur est l'émulation de périphériques audio comme Covox, Fuller, Melodik et SpecDrum, ainsi que l'émulation des imprimantes Zx.


- Un programme de dessin en tant que classe MUI

Carsten Siegner est en train de développer fotochop.mcc, un programme de dessin qui a la particularité de fonctionner en tant que classes MUI sous MorphOS. Voici quelques-unes des caractéristiques de la version actuelle 0.16 :
  • Dessin 24 bits.
  • Gestion des brosses.
  • Présence de divers outils pour couper des brosses.
  • Plusieurs filtres.
  • Gestion de la transparence et du zoom.
  • Prise en compte des formats TIFF, JPG, PNG, Sunraster, IFF-ILBM et IFF-DEEP.
  • Greffon pour décoder les formats SVG, WMF, DR2D, PSD et TCD.
  • Gestion des graphismes vectoriels.
  • Greffon pour l'impression (PS, Turboprint, PDF).
  • Greffon pour l'impression d'étiquettes.
  • Nouvelle interface avec barre d'icônes SVG.
  • Brosses textuelles.

- RNOInfoScreen 1.6

Le programmeur finlandais JPV a mis à jour RNOInfoScreen, son interface graphique pour divers lecteurs audio et multimédias. Dans cette nouvelle version, RNOInfoScreen gère à présent Digital Audio Player, propose une option pour avoir des fenêtres sans bord et règle un problème de non sauvegarde des réglages sur AmigaOS 3. RNOInfoScreen est gratuit et disponible pour MorphOS, AmigaOS 4, AmigaOS 3 et WarpOS [Aminet].


- myCatalog 3.0 et 3.1

myCatalog est un gestionnaire de bases de données pour vos collections de musiques, films, liens, applications, etc. Ce logiciel shareware (4,99 $) est l'oeuvre de Sasha Pont. Les versions 3.0 et 3.1 de ce programme natif MorphOS, AmigaOS 4 et AmigaOS 3 ont été postées sur Aminet durant le mois de juillet 2018. Parmi les nouveautés, on peut noter le tri des entrées en colonne, la modification possible à partir de la table et l'ajout de la localisation en français [Aminet].


- Games Coffer se remplit encore

Games-Coffer, site de téléchargement géré par Mark D., a eu plusieurs mises à jour ces deux derniers mois. Il y a par exemple des jeux freewares et sharewares (Cosmic Racer, Feeding Frenzy, Mattix, Mystery 2144AD, Spacewalker, Telekommando 2, The Talisman), des utilitaires (Amigafox 1.0, Magnetic Pages 1.0, Rippers Guide, Time Utilities, Zodiac Compacter) et des animations (Dinowalker, Lost In Space, Marcos Box-O-Fun, Millennium Anim, Unicycle) [www.gamescoffer.co.uk].


- Deux jeux portés par Czeslaw Mnich

Nutmeg est un jeu d'arcade conçu par le collectif Photon Storm pour appareils mobiles et navigateurs Web (HTML5). Czeslaw Mnich en a fait une version Amiga grâce à Backbone. Ce jeu freeware nécessite un Amiga OCS avec 1 Mo de mémoire Chip et 1 Mo de mémoire Fast [amigafans.exec.pl].

Czeslaw Mnich ne s'est pas arrêté là puisqu'il a également porté Insidia, un jeu de duels tactiques au tour par tour réalisé par Game Pirate. Dans ce jeu, vous devez déplacer votre équipe de puissants champions avec précaution et allier leurs attaques afin de revendiquer la victoire sur le champ de bataille. Vous devez battre vos ennemis et récupérez le butin de ce monde post-apocalyptique. Configuration nécessaire : Amiga OCS, 1 Mo de mémoire Chip, 1,5 Mo de mémoire Fast. Davantage de mémoire vous permettra de passer les graphismes de 8 à 16 couleurs [amigafans.exec.pl].


- Le cas N°21

La société polonaise RastPort, mise sur pied par Grzegorz Kraszewski, propose depuis quelques années toute une série de matériels et accessoires pour Amiga Classic. Le point commun de ces matériels est leur nom : ils se nomment tous "KA" avec un nombre. Depuis juillet 2018, RastPort met sur le marché le KA 21, une solution matérielle permettant de corriger le bogue de réinitialisation du port PCMCIA de la puce Gayle. Cette puce, présente dans les Amiga 1200, ne peut en effet pas permettre la réinitialisation des cartes PCMCIA lors du redémarrage de la machine. Ainsi, certaines cartes PCMCIA ne fonctionnent plus ensuite. KA 21 se fixe sur Gayle (boîtier PLCC) et ne nécessite aucun pilote [rastport.com/products/KA21/].


- Odyssey avec JIT JavaScript

Le 18 juillet, Mark Olsen a publié une version de test du navigateur Odyssey 1.25 pour MorphOS qui dispose d'un moteur JavaScript avec compilation JIT (à la volée). Avec un JavaScript doté d'une compilation JIT, la navigation Web peut être grandement accélérée. Il ne s'agit pour l'instant que du premier niveau de JIT, donc les améliorations sont encore modestes, mais Mark Olsen prévoit d'autres améliorations à terme. A noter aussi que l'utilisation du JIT consomme beaucoup de mémoire. Ce travail a été réalisé dans le cadre d'une cagnotte et Mark Olsen empoche plus de 700 euros.


- RNOEffects

JPV a conçu un nouvel outil, pour MorphOS et AmigaOS 4, du nom de RNOEffect. Ce dernier permet de réaliser du traitement d'image et de la conversion par lot. Une trentaine d'effets graphiques peuvent être opérés. RNOEffect peut aussi fusionner des images en une seule image et sauver plusieurs images dans un fichier PDF [Aminet].


- Iris se complète

Jacek Piszczek poursuit son travail sur Iris, son gestionnaire de courriers électroniques pour MorphOS. Les versions bêta 28 à 36 sont apparues durant ces deux derniers mois. Entre autres, Iris dispose à présent d'un dossier "Messages sortants", de brouillons pour la rédaction des messages, d'une synchronisation des dossiers ou encore de la possibilité d'utiliser Scintilla au lieu d'Odyssey pour l'affichage et l'édition du texte [tunkki.dk/~jaca/iris.lha].


- IBrowse bouge encore

L'équipe derrière le navigateur Web IBrowse donne de temps en temps des nouvelles de l'avancement du développement de leur logiciel. Une petite mise à jour (la 25.78) a été rendue publique le 22 juillet. Il y a vraiment peu de nouveautés : ajout du type MIME pour le XHTML et le XML, gestion des valeurs hexadécimales HTML avec trois chiffres, et la finalisation de la localisation des préférences du menu "Spoofing" (usurpation). Pour rappel, ce navigateur Web pour AmigaOS 3 et 4 n'est toujours pas disponible [www.ibrowse-dev.net].


- Icaros Desktop 2.2.3

Icaros Desktop, la distribution logicielle pour AROS concoctée par Paolo Besser, est passée en version 2.2.3 le 5 août 2018. Elle n'est disponible que pour les utilisateurs participant à son financement (la version publique devrait être accessible un peu plus tard). La version 2.2.3 arrive avec les nouveautés suivantes :
  • Ajout du lecteur audio AmiCast Player.
  • Ajout de l'horloge DClock.
  • Ajout du jeu HyperRogue.
  • Ajout de Polybios.
  • Ajout de XPDFTools.
  • Ajout des datatypes Koala Paint, ZXSCR, XBM, XPM, SVG et FIG.
  • Ajout du jeu Hermes.
  • Mise à jour d'Annotate, Lame 3.100, du greffon RapaGUI, d'AmiCloud 2.0-RC9, GrafX2 2.5, YAM 2.9p1 et de la bibliothèque asl.library.
  • Mise à jour des jeux Giana's Return, Sqrxz 2, 3 et 4.

- WHDLOpener

Intégrer UAE dans un système Amiga NG n'est pas nouveau mais Marcin Kornas et Manfred Bergmann nous ont concocté un nouveau paquetage logiciel, nommé WHDLOpener, permettant d'intégrer E-UAE et WHDLoad dans MorphOS. Ainsi, les jeux WHDLoad peuvent être démarrés en exécutant le fichier esclave (.slave) ou simplement en cliquant sur l'icône du jeu. Les images ADF peuvent être également lancées via E-UAE, montées dans MorphOS et lancées sous AmigaOS.

En plus de WHDLOpener, vous aurez besoin des disquettes (ou des fichiers-images) du Workbench 3.1, de la ROM Kickstart 3.1 de l'Amiga 1200 et celle 1.3 de l'Amiga 500. Le SDK de MorphOS est recommandé, même si vous pouvez vous en sortir avec certaines commandes se trouvant dans le répertoire C [morph.zone].


- Archives informatiques de la BBC

La chaîne de télévision britannique BBC a publié sur Internet toutes les émissions de son programme "The Computer Literacy Project", diffusées entre 1982 et 1989. Grâce au moteur de recherche inclus, on peut trouver des références à l'Amiga. Le 11 octobre 1985, l'Amiga fut mentionné pour la première fois et présenté comme étant le seul ordinateur domestique ayant une fonction de parole sans la nécessité d'un équipement supplémentaire [computer-literacy-project.pilots.bbcconnectedstudio.co.uk].


- Boîtier A1200 chez les revendeurs

Initiés il y a un an et demi par Philippe Lang, les boîtiers de remplacement pour l'Amiga 1200 sont maintenant également disponibles via divers revendeurs. Ainsi, vous pourrez vous en procurer chez Amigastore.eu (Espagne), Amedia Computer (France), AmigaKit (Royaume-Uni), AmigaOnTheLake (États-Unis) et Alinea Computer (Allemagne). Le choix se porte sur trois coloris : blanc, noir et transparent. Prix : environ 90 euros.

Rappel des caractéristiques des boîtiers :
  • Produit sous licence officielle Amiga.
  • Plastique ASA (Acrylonitrile Styrène Acrylate, un polymère styrénique) très résistant aux UV afin d'éviter de futurs problèmes de jaunissement/décoloration.
  • Nouveau port CompactFlash (au-dessus du port PCMCIA).
  • La trappe ventrale avec grille d'aération.
  • La trappe arrière sera fournie avec un cache supplémentaire pour port DVI.
  • Deux ports USB en option (sur le côté droit).
  • Quatre pieds en caoutchouc.
  • Modification de la sortie vidéo "RF Modulator" en forme de sortie VGA.
  • Compatible avec divers matériels Amiga comme MiST, Keyrah v2, HxC, LCD Display ou la future carte mère Reloaded Amiga 1200 d'Individual Computers.
  • Un lot de vis.
  • Signatures de quelques personnalités Amiga (Dave Haynie, David Pleasance, RJ Mical, Dave Needle, Ron Nicholson, Dale Luck...).

- AIBOT, un robot éducatif

AIBOT est un nouveau jeu pour toutes les variantes Amiga réalisé par Samuli Holopainen lors de la convention Christiandevs Speedgame 2018. Dans ce jeu, vous contrôlez un robot pour accéder à d'autres niveaux tout en utilisant un langage de programmation simple. Le but est d'apprendre les principes de la programmation au joueur. AIBOT est gratuit et disponible sur Indiego Appstore pour AmigaOS 3, AmigaOS 4, AROS et MorphOS. Ce jeu réalisé avec Hollywood utilise beaucoup de graphismes et nécessite une machine puissante.


- Amiga Future Archive 4

La rédaction du magazine Amiga Future a lancé le 28 août le quatrième DVD de son archive. Nommé Amiga Future Archive 4, ce DVD contient les numéros d'Amiga Future de ces vingt dernières années soit les numéros 11 à 130 en allemand et 67 à 130 en anglais. Les numéros 11 à 26 ont été numérisés alors que les autres sont au format PDF. Le numéro 11 est en fait le premier numéro publié, vous avez donc avec Amiga Future Archive 4 toute l'histoire du magazine. Prix : 29 euros [www.amigashop.org].

A noter que ce DVD fut lancé lors du rassemblement Gamescon de Cologne qui a eu lieu du 21 au 25 août 2018. Les responsables d'Amiga Future et d'APC&TCP étaient présents sur un stand de 70 m2 (dans le secteur "Rétro") avec pas moins de 20 Amiga en démonstration afin d'essayer d'attirer de nouveaux utilisateurs. Une douzaine de personnes, tous volontaires, géraient le stand en répondant aux questions des visiteurs.


- DOSControl gratuit

DOSControl est un gestionnaire de fichiers développé jusqu'en 1996. Il fut jusque-là publié en tant que shareware mais son auteur, Michael Engelke, le propose en freeware depuis le mois d'août 2018. DOSControl nécessite le Kickstart 2.04 [www.mengelke.de].


- Pièces détachées Amiga en impression 3D

Dennis Brink, un utilisateur Amiga néerlandais, propose un service d'impression 3D pour les pièces détachées Amiga. Il peut produire des pièces de remplacement pour les boîtiers Amiga, modèles A500, A600, A1000, A1200, A4000 et CDTV. C'est également le cas pour le moniteur 1084S, le lecteur de disquette Chinon FZ-354 et le Raspberry Pi [3dprint.dreammerchandise.nl].


- The Commodore Story sur Amazon

Après Viva Amiga, The Commodore Wars et From Bedrooms to Billions: The Amiga Years, un quatrième film sur l'histoire de Commodore est disponible dans les bacs. Il s'agit de The Commodore Story - Changing the world 8-bits at a time. Il retrace l'histoire des machines PET, VIC-20, C64 et Amiga à travers leurs ingénieurs, leurs développeurs de jeux et revient sur comment Commodore influença la génération des utilisateurs d'ordinateurs 8 bits. Ce film a été créé par l'anglais Steven Fletcher via sa société WavemStudios et a été financé avec succès via Kickstarter (objectif de 17 500 £). Il est disponible sur Amazon en version numérique téléchargeable et en Blu-ray (et bientôt sur iTunes et Google Play). Un livre est également disponible.


- Elfie The Unicorn et Zerosphere en boîte

Elfie The Unicon est un jeu de plate-forme pour Amiga OCS avec 68020 et 2 Mo de mémoire. Une version gratuite est disponible sur Aminet mais l'auteur, Christian Geising, a décidé de produire une version en boîte (photo 1, photo 2). Celle-ci coûte 10 euros mais n'est tirée qu'à 20 exemplaires.

En outre, Zerosphere, le jeu de plate-forme freeware à l'environnement déformé et créé en 2015 par Alexander Grupe, aura également une version en boîte. L'éditeur est allemand et se nomme Poly.play. Il s'agira de la version Collector's Edition qui coûtera 25 euros. Cette nouvelle version sera disponible sur disquette dans une boîte et accompagnée d'une carte microSD (comprenant les fichiers ADF et la musique en MP3), d'un yo-yo, d'un manuel de 16 pages, d'un poster et d'autocollants. Le jeu lui-même a été amélioré, il présente de nouveaux tableaux et de nouveaux éléments et la possibilité de charger d'autres niveaux qui seront disponibles à l'avenir.


- Amiga Camping sur France 3

Le rassemblement Amiga Camping, organisé en août par Frédéric Boisdron, a eu droit à un reportage de deux minutes sur France 3 Pays de la Loire. Dans la vidéo, on peut reconnaître François Lionet (auteur d'AMOS) et Victorien Ferry (demomaker de Mankind) qui nous parlent rapidement de l'Amiga. Un article est également disponible sur le site de la chaîne et s'intitule "Vendée : ils se rassemblent autour de l'Amiga, un drôle d'ordinateur vintage".


- L'AA3000 en état de marche

Au printemps 2018, Matthias Heinrichs avait réussi à racheter cinq cartes mères nues d'AA3000. C'est une carte qui n'existe qu'à l'état de prototype et qui fut développée par Dave Hynie en 1990/1991. Cette carte est en fait une suite à l'Amiga 3000 qui devait être équipée pour la première fois du jeu de composants AGA et d'un DSP. Ce projet fut ensuite annulé en faveur de l'Amiga 4000. Avec l'aide des schémas techniques inclus aux cartes et au code source des PAL (matrice logique programmable) disponible sur le site de Dave Haynie, Matthias Heinrichs et Christian Euler ont pu peupler des cartes d'AA3000 avec des composants afin de les rendre fonctionnelles.

Matthias Heinrichs a terminé son projet avant celui de Christian Euler et a pu donner des conseils à ce dernier qui a pris des photos des différentes étapes (voir plus bas). Il a fallu environ deux mois à Christian Euler pour compléter sa carte. Il a dû recommander trois fois les composants et reprendre la ligne à retard de l'un de ses Amiga 3000. Le DSP ne peut pas être acheté à un prix raisonnable et nos deux bidouilleurs ont dû improviser. Les ingénieurs de Commodore ont utilisé un composant RTC différent pour cette carte, qui est connecté à la puce DMAC via le bus I2C. Mais cette caractéristique n'est disponible dans aucune des révisions DMAC. Matthias Heinrichs a du créer une carte adaptateur pour faire fonctionner un RTC commun.

Après avoir ajouté les composants et usé du fer à souder, Christian Euler mit sous tension la carte. Résultat : ça ne fonctionnait pas. La raison venait du processeur 68030 qui n'était actif que pendant une courte période et qui se mettait ensuite en mode "sommeil". En fait, un circuit dans la section horloge n'était pas le bon (un de type LS était installé, au lieu d'un de type F). Après ce changement et après avoir découvert deux autres problèmes (EPROM défectueuse et brochage du DAC), la carte était enfin en état de marche. Christian Euler compléta l'installation en ajoutant le Kickstart, une carte accélératrice CyberStorm Mk2, une carte graphique Picasso IV et une carte USB Deneb. Il reste encore quelques éléments à ajouter (comme le port parallèle et le port SCSI) et Christian Euler pourra finaliser le projet et installer la carte dans un boîtier d'Amiga 3000.

Quelques photos :

- Code source de PCQ

PCQ Pascal est un compilateur pour le langage Pascal qui a été publié sur Amiga à la fin des années 1980. Son auteur, Patrick Quaid, publie depuis août 2018 le code source de son compilateur sur Github. On y trouve également la bibliothèque runtime, les includes et divers outils.


- Membrane de clavier

La société anglaise RWAP Software est spécialisée dans les ordinateurs Sinclair. Depuis quelque temps, elle propose à la vente des membranes pour le clavier des Amiga 500, 500+, 600 et 1200. Le prix varie de 21 à 24 euros [www.sellmyretro.com].


- RedPill 0.6.4

RedPill est un outil de création de jeux sur Amiga OCS/AGA, oeuvre de Carlos Peris et programmé en AmiBlitz2. La dernière version alpha en date est la 0.6.4, sortie en août. Elle propose notamment la gestion des modules compressés en PowerPacker, l'ajout des déclencheurs d'action de fondu entrant et sortant (Fade In et Fade Out), la correction d'un problème graphique apparaissant en début de jeu et une correction dans la routine de défilement [tiny.cc/getredpill].


- Une nouvelle carte accélératrice pour Amiga 500

La société polonaise CS-Lab est en train de travailler sur une nouvelle carte accélératrice/multifonction pour Amiga 500. Elle se nomme sobrement Amiga 500 Turbo Board et propose les caractéristiques suivantes :
  • Processeur 68030.
  • Coprocesseur 68882.
  • Mémoire Fast SDRAM ou DDR avec accès rapide au 68030.
  • Contrôleur basé sur le FPGA Spartan 6.
  • Connecteurs CompactFlash et IDE 40 broches.
  • Microcontrôleur ARM ST32H7 à 400 MHz avec accès à la mémoire Fast.
  • Puce audio NAU8822AYG, décodeur MP3, compatible AHI.
  • Échantillonneur audio stéréo 12 bits.
  • Décodeur matériel MPG.
  • Un port USB.
  • Port UEXT (Universal EXTension).
  • Module Wi-Fi (ESP 32 WROOM).
  • Carte microSD.
  • Sortie vidéo HDMI.
Le prix et la disponibilité n'ont pas encore été annoncés [www.ppa.pl et en.cs-lab.eu].


- DeTerm(iné)

Filip Maryjanski a programmé un petit outil natif MorphOS nommé DeTerm. Il sert à capturer des fichiers-journaux depuis une interface série. Le programme et son code source peuvent être téléchargés depuis le site Web de l'auteur. Il convient aussi d'ajouter que DeTerm a été créé en utilisant le langage Objective-C, son code source peut donc servir d'exemple aux novices pour programmer dans ce langage.


- Mise à jour de Coffin

Coffin est une distribution logicielle pour AmigaOS 3.9 destinée aux Amiga dotés d'une carte accélératrice Vampire. Elle se matérialise sous forme d'une image-disque de 32 Go contenant des jeux, logiciels et même le système d'exploitation AmigaOS 3.9 (sans accord des ayants-droits apparemment). La version r53 est apparue fin juillet, elle propose l'ajout des jeux GianaSisters SE et Hexen 2, de l'outil SCSIQuicker 1.0, de scripts de gestion de NetInterfaces et la mise à jour d'une douzaine de programmes (dont WBStartup+ 3.25, RetroWars, GnGeo, DizzyTorrent 1.05, SamQuake et SMBFS 1.170 [apolloos.weebly.com].


- Replique de la carte fille d'A4000

Après les répliques des cartes mères d'A4000 (A4000TX, Amiga 4000 rev B Replica), c'est au tour de la carte fille de cette machine d'être refaite. Ce travail a été réalisé par le concepteur espagnol Eduardo Luis Arana qui s'est tout simplement aider des schémas techniques originels. La carte dispose de tous les ports Zorro III et même d'une sortie vidéo VGA 15 kHz, qui doit être utilisée avec un support VGA en métal (photo 1, photo 2). Les ports ISA, eux, ont été supprimés. L'auteur indique que sa carte fille fonctionne sur toutes les versions d'Amiga 4000 sauf l'A4000T, et que le travail est encore en cours [github.com/arananet/A4000db].


- NetSurf 3.8

Le navigateur Web NetSurf est disponible depuis fin août en version 3.8. Au programme, on note surtout des corrections de bogues pour améliorer la stabilité et la sécurité, une mise à jour pour une nouvelle API pour l'authentification HTTP et la conversion des identifiants et mots de passe de/vers UTF8. La version AmigaOS 4 de Chris Young est disponible sur le site officiel alors que la version AmigaOS 3 Reaction est téléchargeable séparément. Cette dernière n'a pas la gestion de SSL et TLS. Enfin, la version AmigaOS 3 SDL d'Artur Jarosik devrait arriver prochainement.


- Adaptateur triple LED

AmigaKit a conçu et vend un adaptateur triple LED pour Amiga 1200. Il dispose de trois diodes pour l'alimentation, le disque dur et le lecteur de disquette. Les diodes sont interchangeables donc l'utilisateur à le choix des couleurs. Prix : 8,50 £ [amigakit.amiga.store].


- AmigaLive

AmigaLive est une interface graphique permettant de jouez en ligne aux jeux Amiga grâce aux fonctionnalités réseau de l'émulateur FS-UAE. Il gère la plupart des jeux Amiga jouables à deux. Ce logiciel est actuellement en version 0.93 pour Windows, Mac OS X et Linux. Il est gratuit et téléchargeable sur www.amigalive.com.


- AROSAmp bouge encore

Après plus de 10 ans sans mise à jour, le développeur Mithrandir a posté de nouvelles versions (0.22 à 0.24) d'AROSAmp, un lecteur audio pour AROS. Ce dernier n'était plus compatible avec AROS, ce qui est chose faite à présent. L'auteur en a aussi profité pour corriger un bogue concernant la fermeture du logiciel, et ajouter une fonction qui enregistre le dernier répertoire ouvert, et la lecture automatique à l'ouverture. AROSAmp nécessite AHI et la mpega.library [AROS Archives


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 05/06 2018] / [Période suivante : 09/10 2018]