Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 17 novembre 2018 - 03:06  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles en d'autres langues


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité de septembre/octobre 2018
(Rubrique écrite par David Brunet - octobre 2018)


- AmigaOS 3.1.4, mise à jour d'un ancien système

Alors que le développement d'AmigaOS pour processeurs 68k s'était arrêté à la version 3.9 (et ses mises à jour nommées Boing Bag), une nouvelle version de la série 3.1 a été commercialisée le 30 septembre 2018. Et c'est Hyperion Entertainment, société qui développe déjà AmigaOS 4.x pour processeurs PowerPC, qui s'est chargée de cela, grâce aux programmeurs Thomas Richter et Olaf Barthel.

C'est une nouvelle version nettoyée et optimisée corrigeant tous les petits soucis qui s'étaient accumulés depuis toutes ces années. Au départ, ce projet était prévu pour n'être qu'une version corrigeant les bogues mais, au final, il modernise également de nombreux composants du système précédemment mis à jour dans AmigaOS 3.9. Et contrairement à ce que peut laisser penser ce modeste numéro de révision, cette mise à jour 3.1.4 est au moins aussi importante que ne l'était AmigaOS 3.9, et le dépasse en terme de stabilité et robustesse. Un texte de plus de 320 ko explique l'ensemble des modifications apportées, du menu de démarrage aux datatypes.

AmigaOS 3.1.4 peut être acheté en version dématérialisée sur le site de Hyperion au prix de 29,95 euros. Une version sur disquettes avec ROM physique devrait voir le jour prochainement.

Quelques nouveautés d'AmigaOS 3.1.4
  • Plus de 20 modules Kickstart et de nombreux autres composants du système ont été corrigés, mis à jour ou ajoutés.
  • Gestion native de tous les processeurs Motorola, du 68000 au 68060 avec un processus d'auto-configuration plus robuste.
  • Gestion des gros disques durs, même pour la partition de démarrage, et ce, pour tous les contrôleurs compatibles AmigaOS 2.x/3.x gérant le HD_SCSI_CMD, TD_64 et/ou NSD. La partition de démarrage dédiée appartient désormais au passé, même sur les anciens périphériques. Vous pouvez également utiliser des "super disquettes" de taille variable.
  • Le bureau Workbench a été modernisé pour être aussi puissant que celui d'AmigaOS 3.9, incluant de nouvelles préférences, ou des préférences mises à jour, mais dans l'esprit Gadtools hérité d'AmigaOS 3.1. Les outils DiskCopy et Format gèrent désormais les gros fichiers. Les imprimantes, disques durs et bien d'autres outils ont été corrigés et améliorés.
  • DiskDoctor a été refait et peut à présent récupérer les données de vos disquettes et disques durs de manière plus fiable.
  • Le CLI/Shell et un grand nombre de ses commandes ont été retravaillés et modernisés, gérant désormais nativement les pipes, les liens symboliques, les liens matériels et les noms longs. Les nouvelles commandes peuvent lancer des logiciels Workbench depuis le Shell ou mettre à jour les modules ROM.
  • CrossDOS et le système de fichiers pour CD sont désormais plus malins, plus rapides et gérés en multi fils d'exécution. Ils gèrent les extensions Rockridge, Joliet ainsi que l'UDF.
  • Les pilotes d'imprimantes ont été entièrement retravaillés, modernisés et corrigés et incluent désormais la gestion du PCL et de Ghostscript. La gestion des anciennes imprimantes NEC et Epson a été conservée.
  • Une mise à jour optionnelle d'intuition.library (v45.10) permet de déplacer les fenêtres en dehors de l'écran pour les écrans OCS, ECS, AGA et RTG en Picasso96.
  • Un lot d'icônes colorées et conçues de manière professionnelle est inclus, ainsi que le lot d'icônes traditionnelles en 4 couleurs.
Ignacio Gully, qui a participé au bêta-test d'AmigaOS 3.1.4 propose Updateto314 sur Aminet, un script permettant de mettre à jour votre AmigaOS 3.5/3.9 avec les fichiers d'AmigaOS 3.1.4.


- Déjà des problèmes pour AmigaOS 3.1.4 ?

Avangate, le service utilisé par Hyperion pour vendre en ligne AmigaOS 3.1.4, a reçu une ordonnance de cessation et d'abstention de la part d'Amino (Amiga Inc. basé à Washington). Une ordonnance de cessation et d'abstention (en anglais "Cease and desist order") est un terme juridique américain employé pour demander à une personne ou une organisation de cesser de manière permanente de faire quelque chose. Amino pense donc que Hyperion vend illégalement AmigaOS 3.1.4.

Ainsi, il n'était plus possible d'acheter AmigaOS 3.1.4 à partir du 19 octobre 2018 car les liens pointant vers Avangate ne débouchaient sur rien. Mais le 20 octobre, Hyperion a indiqué sur FaceBook que l'achat d'AmigaOS 3.1.4 était de nouveau possible. Le service d'achat en ligne a cependant changé, il est passé sur ShareIt.

Les dirigeants de Hyperion se sont expliqués le 25 octobre sur Amiga Future. Voici les points importants :
  • Une ordonnance de cessation et d'abstention a été envoyée à la société 2Checkout par un avocat américain prétendant représenter la société Amino Development Corporation depuis le 2 janvier 2009, dissoute par voie administrative.
  • La lettre a été envoyée par le même avocat qui représente également Cloanto dans le procès en cours à Seattle.
  • 2Checkout, qui voulait avoir le temps d'enquêter sur ces demandes, a par la suite suspendu les ventes d'AmigaOS 3.1.4 en attendant la fin de son enquête.
  • Selon Hyperion, la lettre est assez trompeuse : non seulement elle ne révèle pas le statut de société Amino (NDLR : statut inactif selon le registre des sociétés de l'état de Washington), mais elle suggère faussement qu'Amino revendique des droits sur les marques AmigaOS et Boing Ball.
  • La lettre affirme que Hyperion Entertainment a violé les droits d'auteur, ce qui est (selon Hyperion) incorrect, comme l'a souligné le cabinet d'avocats de Hyperion basé à Seattle.
  • Hyperion a tous les droits nécessaires pour publier des variantes d'AmigaOS basées sur l'AmigaOS 3.1 d'origine, quel que soit le numéro de version utilisé. Ceci est inscrit dans l'accord de 2009 entre Amiga Inc. et Hyperion.
  • Les avocats américains de Hyperion croient clairement que c'est Cloanto qui est à l'origine de cette action.
  • La raison de cette lettre serait l'argent : certaines parties du procès en cours à Seattle estiment que, en mettant une pression financière sur Hyperion et en limitant ses ressources en réduisant les ventes de ses produits, elles pourront prendre le dessus, car Hyperion n'aurait plus les moyens financiers pour se défendre devant un tribunal et perdrait le procès "par défaut".
  • Selon Hyperion, c'est exactement la même tactique que celle utilisée par Amiga Inc. et Itec LLC en 2007 lorsque ces parties ont tenté d'obtenir la pleine propriété d'AmigaOS 4.x, y compris du matériel protégé par le droit d'auteur pour lequel Hyperion ne détenait qu'une licence (exclusive).
Et dernier rebondissement dans cette affaire, le 29 octobre, AmigaOS 3.1.4 n'était plus achetable sur le site de Hyperion (et son prestataire de vente en ligne). La société a indiqué que les ventes de la version numérique étaient terminées. A présent, on peut acquérir AmigaOS 3.1.4 uniquement en version disquette (avec ROM) via les revendeurs, au prix de 35 euros environ.


- Droit d'auteur d'AmigaOS 3.1.4

La "nouvelle" version d'AmigaOS 3.1.4 vendue via ShareIt dispose d'une mention différente pour le droit d'auteur. On passe ainsi de Copyright ©2018 Hyperion Entertainment. All Right Reserved. à Copyright ©2018 Hyperion Entertainment CVBA. Developed under license. Mais ceci n'est pas une conséquence de l'agissement d'Amino selon Olaf Barthel, l'un des développeurs d'AmigaOS 3.1.4. En fait, l'équipe de développement n'avait pas remarqué cette différence et il ne leur a pas été possible de rectifier le texte à temps. Quand le développement d'AmigaOS 3.1.4 a débuté, Olaf Barthel avait supprimé tous les ajouts qu'il avait effectué dans le Kickstart pour le rendre tel qu'il était en 1994. La mention des droits d'auteur avait donc été restaurée et il n'avait pas pensé à le changer.


- AmiWest 2018

Le salon AmiWest 2018 s'est déroulé du vendredi 12 au dimanche 14 octobre 2018 à Sacramento, aux États-Unis. Voici les quelques informations que l'on peut retenir de ce rassemblement :
  • Concernant la carte Tabor/AmigaOne A1222, elle fut envoyée aux développeurs en 2014 et aux bêta-testeurs en 2015. Personne ne prévoyait que son développement (et le portage d'AmigaOS 4) ne prenne autant de temps.
  • Le pilote audio n'est pas encore finalisé sur la Tabor.
  • Pour la Tabor, il y a deux pilotes Ethernet disponibles. Son firmware a été mis à jour pour être au niveau de celui de l'AmigaOne X5000. Quelques composants de la carte mère ont été remplacés car ils n'étaient plus disponibles.
  • La Tabor devrait est commercialisée dans le courant du premier trimestre 2019.
  • Pas de nouvelles à propos du portage sur AmigaOS 4 de la suite bureautique Libre Office. On sait juste que Hans-Jörg Frieden a travaillé dessus pendant deux ans sur son temps libre (...office).
  • Après avoir livré une version bêta de Libre Office aux bêta-testeurs en 2017, Hans-Jörg Frieden a été confronté à des "problèmes insurmontables" pour finir le portage car il manquait trop de fonctions à AmigaOS 4. Il a donc été décidé de baser le portage sur la version Android de Libre Office 5, dans laquelle de nombreux problèmes qu'avait rencontrés Hans-Jörg Frieden ont été réglés. Le travail doit donc être repris de zéro, mais une version bêta pourrait être envoyée aux bêta-testeurs en janvier 2019.
  • Les développeurs auront un accès gratuit, plus tard cette année, à Enhancer Software Essentials Pack, un lot comprenant des bibliothèques, gadgets et classes pour AmigaOS 4 afin que davantage d'applications puissent utiliser les nouvelles fonctionnalités de ce lot.
  • Une version payante du lot Enhancer, nommée Enhancer 2, est en cours de réalisation. Elle proposera les pilotes graphiques RadeonHD 3.6 (gérant plus de 256 Mo de mémoire graphique), RadeonRX 1.11 (avec gestion des dernières cartes Polaris) et Warp3D Nova et Warp3D Nova SI 1.58, ainsi qu'un nouvel outil pour désarchiver, et enfin X-Dock 2 (avec la gestion de la bibliothèque Dock), la nouvelle API "Hardware monitoring"
  • A-EON Technology prépare aussi Enhancer Software Graphics Update Pack, un lot de pilotes graphiques pour AmigaOS 4.
  • La version AmigaOS 3 d'Enhancer Software est toujours en cours de développement. Les testeurs intéressés peuvent contacter A-EON Technology sur enhancersoftware@amiga.org. Cette version nécessitera AmigaOS 3.9 (donc pas AmigaOS 3.1.4).
  • A-EON Technology a acquis les droits de MediaToolBox, l'outil de partitionnement de disque présent sur AmigaOS 4.
  • A-EON Technology cherche des développeurs intéressés pour travailler sur les applications qu'il a acquis ces dernières années, comme OctaMED, ImageFX et Aladdin 4D.
  • Le site AmigaDevelopper.com dispose à présent de 50 développeurs, bêta-testeurs et traducteurs. Il y a plus de 10 projets en cours de développement.
  • Hyperion n'a pas fait de présentation, c'est une première depuis des années.

- Amiga Inc. refinancée

La société Amiga Inc. (celle basée au Delaware, anciennement KMOS), avait négligé tous les enregistrements de ses marques pendant des années, entraînant la perte de nombreuses marques déposées, dont l'importante marque "Amiga" aux États-Unis, ce qui avait finalement abouti au litige en cours avec Hyperion. Amiga Inc. du Delaware fut même répertoriée comme "invalide" dans le registre des sociétés de son état, accusant une dette de 540 000 $ en 2017. Mais depuis le 24 octobre 2018, son statut a changé en "bon état" et sa dette a été totalement épongée. La réactivation d'Amiga Inc. est cependant importante dans le procès qui l'oppose à Hyperion car cela lui permet de ne pas perdre les quelques actifs qui lui reste. Mais la grande question est : qui a bien pu payer plus d'un demi-million de dollars pour faire revivre une société moribonde sans projets ? [Twitter Amiga Documents].


- Mariage Amiga/Raspberry Pi

AmiPiBorg permet de coupler un Amiga à un Raspberry Pi. Un serveur est exécuté sur les deux machines permettant l'échange de données via le port parallèle. Un client sur l'Amiga fait une requête de connexion à un gestionnaire (handler) et si le Raspberry Pi gère ce gestionnaire, une connexion est établie entre les deux machines [github.com/adkennan/AmiPiBorg-amiga].


- AIBB 6.7

Le programmeur américain Kevin Hoague a mis à disposition du public, le 15 septembre, un correctif (non officiel) pour AIBB, un outil pour les tests de performance. Il s'agit de la version 6.7 (1, 2) qui gère mieux le processeur 68060. Pour le faire fonctionner, vous aurez besoin d'AIBB 6.6 et de l'outil Spatch de SAS [eab.abime.net].


- Des nouvelles de l'équipe Apollo

Renaud Schweingruber a publié un rapport d'activité concernant le projet Vampire pour le mois de septembre 2018. Il n'y a toujours pas de disponibilité pour les cartes Vampire V4 (qui étaient prévues pour cet été) mais l'équipe continue de travailler.

Gold 2.11

La branche du développement du coeur Apollo Gold 2.x est toujours en activité et nous devrions bientôt sortir une nouvelle version de cette série avec le nom Gold 2.11. Le Gold 2.11 introduira des fonctionnalités très intéressantes comme l'amélioration du Blitter, qui devrait permettre de faire tourner de nombreux jeux mal écrits sur WHDLoad, et qui délirent un peu trop avec les IRQ.

Le FPU a également été grandement amélioré : nous avons pu utiliser un peu d'espace FPGA restant pour étendre la précision du FPU jusqu'à 50 bits. Cette amélioration rectifie le comportement des démos RTG du groupe Elude qui ont été affectées par le "bogue de la date" signalé sur le site A1k. L'émulation Mac OS a également été affectée (vous pouvez le voir lors de l'exécution de Warcraft 2, l'animation d'introduction était un diaporama). Michal Wozniak nous a aidés à résoudre ce problème et nous le remercions pour cela.

Nous avons également introduit une exécution "Out Of Order" sur les instructions du FPU, ce qui accélère les opérations avec une autre marge importante lorsque le logiciel en profite. Par exemple, POVray l'aime beaucoup et le calcul est maintenant plus rapide sur les scènes de rendu 3D.

L'équipe travaille également sur ICache Prefetch. Cette fonctionnalité accélérera également de nombreux programmes pouvant en tirer parti. Celui-ci n'est pas anodin et doit être mis en oeuvre consciencieusement pour ne pas introduire de comportements indésirables. Si cela devient assez bon, ce sera intégré dans Gold 2.11.

Gold 3

Le développement du coeur Apollo Gold 3 s'est également poursuivi au cours de cet été. Nous avons testé pas mal de jeux et en avons corrigé beaucoup mais cela demande encore un peu d'amour. Nous envisageons de lancer le coeur Gold 3 en tant que version alpha et d'ouvrir une page Web pour signaler les bogues afin d'accélérer le développement.

Vampire V4

La carte Vampire V4 est activement testée et nous sommes toujours en train de porter le code actuel du FPGA Cyclone III sur le Cyclone V. Comme les cellules FPGA du Cyclone V réagissent très différemment du bon vieux C3, nous devons nous assurer que le coeur se comporte comme prévu sur tous les cas que nous lui soumettons. Ce processus est long et très éprouvant et implique même des personnes d'Altera pour y arriver.


- Mort de Ben Daglish

Le compositeur et musicien Ben Daglish nous a quittés le 1er octobre 2018. Il fut diagnostiqué d'un cancer du poumon en 2015, et il a malheureusement succombé aux complications associées à cette maladie à l'âge de 52 ans. Il fut l'auteur de nombreuses musiques sur ordinateurs 8 bits et sur Amiga comme Rick Dangerous, Pac-Mania, Super Cars, Switchblade, Mickey Mouse ou The Flintstones [Wikipédia].


- Bonus pour AmigaOS 3.1.4

Hyperion Entertainment propose depuis le 10 octobre des bonus à télécharger pour les utilisateurs enregistrés à AmigaOS 3.1.4. Il s'agit de fonds d'écrans et d'icônes réalisées par Martin Merz [www.hyperion-entertainment.com].


- Enhancer Software Pack 1.4

A-EON Technoloy a annoncé le 9 septembre la disponibilité de son lot logiciel Enhancer Software en version 1.4 pour AmigaOS 4. La mise à jour se fait directement via l'outil Updater pour tous les utilisateurs existants d'Enhancer Software. Il y a trois versions : Plus, Standard et Special. Voici un résumé des améliorations les plus notables :
  • Warp3D Nova et la bibliothèque OpenGLES2 ont reçu une mise à jour majeure permettant la gestion du récent adaptateur GL4ES et autorisant ainsi le portage de nouveaux jeux.
  • Les pilotes Ethernet pour les AmigaOne A1222 et X5000 conçus par A-EON sont présents dans cette mise à jour. Le pilote Ethernet USBADM8511 a été mis à jour par AmigaKit. Le pilote Ethernet est l'oeuvre de Mark Olsen de l'équipe de développement de MorphOS.
  • MultiViewer (image) a été mis à jour et dispose d'un nouvel outil de mise à l'échelle. De plus, il gère maintenant le MediaDeck Gadget lorsqu'il joue un son via un datatype audio.
  • Les datatypes audio (image) ont été mis à jour avec la gestion de la nouvelle classe Media Deck Gadget qui apporte des contrôles avancés dans MultiViewer. La préférence Sound a elle aussi été mise à jour suite aux retours des utilisateurs.
  • X-Dock (image) a été revu en profondeur pour apporter la gestion du nouveau DockLib. Cela permet l'ajout, pour la première fois, des DockApps. Une demi-douzaine d'exemples sont inclus dont le Dock App RadeonMem officiel. D'autres DockApps vont suivre prochainement dont la plupart seront gratuitement récupérables via l'outil Updater.
  • L'outil Updater a lui-même été amélioré, en même temps que le serveur AmiSphere et ses préférences. Ils gèrent maintenant les téléchargements de logiciels tiers entre autres améliorations.
  • Nouveau SSH2-Handler.
  • De nombreux gadgets et classes ont été mis à jour suite aux retours des utilisateurs.
  • Une demi-douzaine de nouvelles bibliothèques ont été ajoutées au paquet permettant aux systèmes des utilisateurs de rester à jour.
Composants mis à jour
  • Devs (nouvelle section) : A1222ethernet.device v1.2 (mise à jour), USBADM8511.device v53.11 (mise à jour), X5000ethernet.device v52.6 (mise à jour).
  • Classes : InfoWindow.class v53.11 (mise à jour).
  • Datatypes : MOD.datatype v54.2 (mise à jour), MPEGA.datatype v54.2 (mise à jour), Logfile.datatype v53.1 (nouveauté), Sound.datatype v54.6 (mise à jour), WAV.datatype v54.4 (mise à jour).
  • Gadgets : Mediadeck.gadget v53.8 (mise à jour), Sliderbar.gadget v53.21 (mise à jour), Tickbox.gadget v53.8 (mise à jour).
  • L (nouvelle section) : SSH2-Handler v53.9 (nouveauté).
  • Bibliothèques : Codesets.library v6.21 (nouveauté), Expat.library v53.6 (nouveauté), Filesysbox.library v54.8 (nouveauté), Geocode.library v1.4 (nouveauté), z.library v53.9 (mise à jour), OGLES2.library v1.22 (mise à jour), Warp3DNova.library v1.58 (mise à jour), Warp3DNovaSI.library v1.58 (mise à jour).
  • Préférences : AmiSphere Preferences v53.37 (mise à jour), Sound Preferences v53.26 (mise à jour), Time Preferences v53.21 (mise à jour).
  • Système : AmiSphereServer v53.37 (mise à jour), Format v53.33 (mise à jour), Updater v53.50 (mise à jour).
  • Utilitaires : AmiPDF v1.40 (mise à jour), Calendar v53.29 (mise à jour), Clock v53.27 (mise à jour), MultiEdit v1.7 (mise à jour), MultiViewer v2.12 (mise à jour), X-Dock v2.37 (mise à jour).

- EasyRPG Player

Szilárd Biró a porté sur MorphOS, début septembre, EasyRPG Player. C'est un interpréteur gratuit, sous licence GPL3, permettant de jouer aux jeux créés avec RPG Maker 2000 and 2003. Il ne s'agit que de l'interpréteur et non de l'éditeur (EasyRPG Editor) capable de créer des jeux de rôle [EasyRPG Player].


- RedPill de plus en plus rouge

RedPill est un outil de création de jeux sur Amiga, conçu en AmiBlitz2 par Carlos Peris et son équipe. La mise à jour 0.6.6 est apparue en octobre et propose des améliorations pour les animations et les sprites d'arrière-plan [tiny.cc/getredpill].


- Abiword se rapproche de MorphOS

Le traitement de texte Abiword est en cours de portage sur MorphOS. Ce traitement de texte multiplates-formes fut lancé en 2002 par la société SourceGear Corporation, mais il fut ensuite entièrement confié à une équipe de développeurs volontaires. Le portage est l'oeuvre de deux développeurs Linux (Dierk-Bent Piening et son collègue), qui ont d'abord tâté AROS mais furent frustrés par cette expérience. Ils ont ensuite découvert MorphOS en 2017, acheté deux Mac mini G4 et ils ont décidé de porter Abiword dessus. Plus d'informations dans les semaines à venir... [MorphZone]

Dierk-Bent Piening s'est déjà fait la main sur MorphOS avec le développement de plusieurs petits programmes au cours de ces dernières semaines. On peut noter la calculatrice dédiée à l'électronique Ecalc, l'outil Hashc, le désarchiveur MorphZIP, le convertisseur graphique FICE ou encore l'outil de téléchargement EasyLoad.


- BestWB

Ignacio Gully avait mis sur pied BetterWB, une distribution gratuite visant à améliorer AmigaOS 3.1. L'auteur s'est lancé dans une nouveau projet, similaire à BetterWB, et nommé BestWB. Ce dernier vise à améliorer le nouvel AmigaOS 3.1.4, sans lui ajouter d'éléments lourds et inutiles pour le système. Voici quelques-unes de ses avancées :
  • Un outil de recherche (SimpleFind).
  • De nouveaux datatypes pour les formats GIF, JPG, BMP, PNG, PCX, TGA, TIFF et WAV.
  • Un outil pour monter les partitions (SCSIMounter).
  • Un outil de surveillance (SnoopDOS).
  • Un outil pour copier les disquettes (SuperDuper).
  • Une meilleure détection des processeurs (MMULib et BoardsLib).
  • Un gestionnaire de fichiers (DirWork).
  • Beaucoup de commodités pour améliorer l'expérience utilisateur (GrabIFF, AssignWedge, CleverWIN, FreeWheel, Rewincy, ToolsMenu, ToolAlias, NewMode, yStart, DosPrefs, BenchTrash, PowerSnap, CronTask, PM et MagicMenu).
  • 58 pilotes d'imprimantes supplémentaires.
  • Commandes supplémentaires (AddMem, DMS, WBCtrl et Showboards).
  • Gestion des lecteurs Zip et Jaz.
  • Bibliothèques XPKMaster pour compresser/décompresser via les programmes qui les gèrent.
  • Outil pour gérer les caractères d'une police (Charmap) et les polices de caractères (FontView).
  • Gestionnaire de port PCMCIA (Prepcard+).
  • Commandes pour archiver/désarchiver des fichiers (Lha, Lzx, GZip, Zip et UnZip).
  • Lecteur de CD (ACDPlay).
  • Gestion du MIDI (camd.library et préférences Midiports).
  • Gestion des ADF et DMS (TSGUI).
  • Gestionnaire de WBStartup et de commodités (WBStartupPrefs).
  • Éditeur de texte (Redit).
  • Pilotes d'affichage pour la puce graphique Amiga (Film24, HD720, HighGFX, SuperPlus et Xtreme).
  • Outil de sauvegarde (ABackup).
  • Un Shell avec complétion des commandes, ascenceurs et autres fonctions (VinCed).
  • Outil de défragmentation (DiskOptimizer).
  • Calculatrice (Totalcalc).
  • Outil avec interface graphique pour désarchiver (Unpacker).
  • Antivirus gérant la xvs.library (Fungicide).
  • Afficheur de texte gérant le HTML et d'autres formats (TextView).
  • Visionneur d'images (DTView2).
  • Réimplémentation de l'icon.library qui gère les icônes standards, NewIcon, GlowIcon et PNG (IconLib 46.4).
  • Outil pour optimiser les palettes de couleurs (FullPalette).
  • Beaucoup de manuels pour expliquer toutes ces nouveautés (dans le répertoire HELP:).

- Foundation: The Directors Cut en libre téléchargement

En octobre, le magazine Amiga Future a obtenu l'autorisation pour mettre en libre téléchargement le CD du jeu Foundation: The Directors Cut. Il s'agit d'un jeu de stratégie créé par Paul Burkey et publié par Epic Marketing en 1999. Ainsi, les quatre versions de Foundation sont maintenant téléchargeables sur le site d'Amiga Future, qui comprenait déjà Foundation (le premier), Foundation Gold et Foundation: The Undiscovered Land. Le jeu nécessite un 68030, 6 Mo de mémoire, l'AGA ou une carte graphique [www.amigafuture.de].


- Cloanto diversifie sa ligne Forever

Il y a quelques années, la société italienne Cloanto avait lancé trois nouveaux projets d'émulation : DOS Forever (une suite d'émulation PC avec des jeux), ST Forever (une suite d'émulation Atari ST avec des jeux) et Spectrum Forever (une suite d'émulation ZX Spectrum avec des jeux). Après des années de développement secret, où en sont ces projets ? Toujours nulle part, bien que Cloanto travaille dessus et propose à tout a chacun de pouvoir s'informer via un bulletin d'information présent sur lesdits sites.


- Nouvelles productions de la scène démo

Voici les productions de la scène démo Amiga qui ont été ajoutées sur le site pouet.net ces deux derniers mois :
  • Preschool #1, musicdisk OCS par Abyss.
  • Strukton, démo 64 ko AGA par Focus Design.
  • Alex Menchi Music Disk, musicdisk AGA par Fanatic2k.
  • Black Scarlett, graphisme procédural 8 ko par Joker.
  • 303 From Hell, démo OCS par A-Tracks.
  • Glitch My Bits Up, démo 256 octets OCS par Wanted Team.
  • Lemonade, démo OCS par Lemon.
  • Platte, démo OCS par AttentionWhore.
  • Chimpbembly+ Trainer Intro, démo 4 ko OCS par TMR.
  • The Crows, démo OCS.
  • Alpa's World Spin Day, intro OCS par ABC.
  • Byebyetro, démo OCS par CrapTeam.
  • Wonder Gal, graphisme procédural 4 ko OCS par Joker.

- Vampire ou lecteur de disquette, il faut choisir

Avec l'apparition du coeur Apollo Gold 3 alpha, les lecteurs de disquette des Amiga dotés d'une carte Vampire ne sont plus fonctionnels. En fait, c'est un problème de mémoire Chip et des puces spécialisées : étant donné que les puces spécialisées sont déportées dans la Vampire elle-même, y compris Paula, le lecteur de disquette ne fonctionne pas. Actuellement, ça ne marche pas mais l'équipe Apollo pourrait trouver une solution pour la version finale du coeur [www.amigaimpact.org].


- Monkey Business retrouvé

Le jeu Monkey Business, que certains considèrent comme le premier jeu* commercialisé sur Amiga (fin 1985), a été retrouvé. Il s'agit d'un clone de Donkey Kong créé par la société The Other Valley Software et vendu, dans un premier temps, par correspondance. Monkey Business fut notamment le premier jeu testé par le magazine Amiga World, le premier magazine Amiga au monde.

* En effet, le titre de premier jeu commercial sur Amiga se joue entre Monkey Business, une première version de Golden Oldies (de Software Country), Hacker (d'Activision) et l'un des jeux d'Electronic Arts (One on One, Seven Cities of Gold, Archon).

Une version pirate de Monkey Business (diffusée par le groupe Niwa Software dans les années 1980) fut retrouvée dans une archive BBS belge par Denis Lechevalier. Malheureusement, des pistes contenant les données étaient endommagées. Et c'est le programmeur Zbigniew Ross qui a ajouté les données manquantes à partir de la version Atari ST, qui est identique à la version Amiga [eab.abime.net].


- Le lent développement d'ARIX

ARIX est un projet de système d'exploitation lancé en novembre 2013, basé sur deux noyaux (Linux et ARIX) et reprenant une bonne partie des éléments système d'AROS. Son développement a été assez lent et le peu d'informations divulguées laissaient penser que le projet était mort. Mais Michal Schultz, l'un de ses principaux développeurs, a posté un message le 19 octobre 2018 sur Patreon.com, rappelant que le projet continuait vaille que vaille. Michal Schultz, qui vient d'être opéré du genou, est cloué au lit et a donc eu du temps pour bidouiller un peu ARIX. Il a testé les fichiers qu'il avait en sa possession pour voir s'ils pouvaient être démarrés par le noyau Linux. Ce noyau Linux a ainsi démarré mais seulement en mode console, sans graphismes. Michal Schultz a pu tester les ports de messages et les "threads", et a ajouté les fonctions TagList d'AROS à l'utility.library. Donc pour résumer, le projet n'est pas mort mais son développement prend un temps considérable (déjà cinq ans).


- AmigaOS 4.2 ?

Trevor Dickinson a répondu à une question à propos d'AmigaOS 4.2 lors du salon AmiWest 2018. Voici sa réponse :
"Je ne peux parler à la place de Hyperion. Qu'est-ce qu'AmigaOS 4.2 ? C'est un chiffre. Je pense que le problème est que Ben Hermans a en quelque sorte créé ce dilemme quand, en 2010, il a déclaré qu'AmigaOS 4.2 intégrerait ceci, cela et d'autres choses. C'était il a déjà 8 ans. Et donc 8 ans plus tard, il n'y a pas d'AmigaOS 4.2. Il n'est pas sorti à cause d'un certain nombre de raisons. Mais cela a changé, toute la dynamique a changé depuis. AmigaOS 4.2 devait être Gallium. Mais le développement de Gallium est pour le moment arrêté et Warp3D Nova le remplace dans les faits. La gestion multiprocesseur symétrique était supposée être gérée avec AmigaOS 4.2 et je pense que c'est là que les prochains développements iront, vers ExecSG, et je peux en parler car je suis impliqué dans ExecSG. C'est dans cette direction que nous allons nous concentrer et je pense que nous allons essayer de constituer une équipe pour que cela aboutisse plus rapidement. Pour ce qui est du reste d'AmigaOS 4.2, je ne peux pas vraiment faire de commentaire car je ne suis pas le porte-parole de Hyperion et je ne sais pas quels sont leurs plans."

- Les ventes d'AmigaOS 3.1.4 par pays

Hyperion Entertainment a publié en octobre un graphique montrant les ventes d'AmigaOS 3.1.4 en fonction des pays. L'Allemagne arrive largement en tête avec 26% des ventes, suivie par les États-Unis (13%) et le Royaume-Uni (12%) qui sont les seuls autres pays à dépasser la barre des 10%. Arrivent ensuite la Suède (5%), la France (5%), la Pologne (4%), les Pays-Bas (4%), la Finlande (3%), l'Australie (3%), l'Espagne (3%), l'Italie (3%), le Canada (3%), la Norvège (3%), le Danemark (2%), la Belgique (2%), la Suisse (2%) et l'Autriche (2%). Les autres pays rassemblent les 6% restants.


- Mini Legión

Mini Legión est un jeu d'action réalisé par José Gonzáles. Vous incarnez un légionnaire qui se voit mobiliser pour mener à bien une série de missions dans le désert, notamment secourir des otages. Mini Legión a été créé avec l'éditeur de jeux Backbone ainsi que Deluxe Paint 5 pour les graphismes (résolution de 320x256 en 16 couleurs). Il fonctionne sur un Amiga 500 mais l'auteur conseille d'y jouer sur un Amiga 1200 pour éviter les ralentissements [www.xente.mundo-r.com/jojo073/pages/minilegion.html].


- DizzyTorrent 2.0

David Zvekic a sorti le 19 octobre 2018 la version 2.0 de DizzyTorrent, son client BitTorrent pour Amiga Classic. Cette version 2.0 est à présent shareware, intègre une interface MUI (version 3.9+), permet de multiples flux Torrent simultanés via une seule instance du programme, gère les priorités de téléchargement, améliore les performances de la première version et les projets peuvent être chargés/sauvés [Aminet].


- AmiKit aime AmigaOS 3.1.4

AmiKit, la distribution logicielle Amiga créée par Jan Zahurancik, s'adapte elle aussi à AmigaOS 3.1.4. Sa version 10.5.1 d'octobre 2018 permet ainsi d'utiliser le dernier-né des systèmes d'exploitation pour Amiga Classic. Son installation est d'ailleurs facilitée : il suffit de lancer l'outil MorpheuZ et de cliquer sur l'option "OS Update", la ROM 3.1.4 n'est pas nécessaire. Parmi les autres nouveautés d'AmiKit, on note l'ajout de RAWBinfo pour la gestion des informations d'icônes (pour AmigaOS 3.5/3.9), l'ajout du bouton "Go to parent directory" qui permet d'afficher la liste de périphériques, l'amélioration du temps de démarrage, ou encore le fonctionnement de l'horloge LimpidClock sur AmigaOS 3.1. Cette mise à jour se fait via l'option LiveUpdate [www.amikit.amiga.sk].


- KA02, le sommet du PCMCIA

La société RastPort a conçu un nouveau produit pour Amiga 1200. Il s'agit de KA02, un adaptateur PCMCIA externe à 90 degrés, utile pour économiser de la place sur votre bureau. Les cartes PCMCIA peuvent toujours se connecter à chaud. Disponible en blanc ou en noir. Prix : environ 30 euros [rastport.com/products/KA02].


- Re-Amiga 1200 1.2

John Hertell a indiqué que son projet Re-Amiga 1200, qui vise à répliquer la carte de l'A1200 révision 1D.4, avait deux erreurs. L'une d'entre elles est très grave : si vous ajoutez une alimentation d'Amiga 500, il y a un risque de court-circuit ! Il explique cela sur son site Internet et a mis à jour en version 1.2 les documents utiles pour la conception d'une carte Re-Amiga 1200. Cette nouvelle version propose également la possibilité de placer deux Kickstart différents dans une PROM et de passer de l'une à l'autre.


- ScoutNG

Une première version d'une refonte de Scout, nommée ScoutNG, a été publiée début octobre par Jacek Piszczek. Il s'agit d'une version native MorphOS. ScoutNG est un outil de surveillance de système. Il est plus moderne que son ancêtre (qui était surtout destiné à AmigaOS 3.1) mais est, pour le moment, moins fourni en options. L'auteur prévoit de réaliser un outil capable de visualiser les entrailles d'Exec, d'Intuition et du DOS, ainsi que la capacité d'afficher certaines listes de systèmes en contexte (processus/tâches/fenêtres sous forme d'arborescence) [MorphZone].


- De belles touches pour vos Amiga Classic

Brian Robotham est en train de travailler sur un projet visant à remplacer les touches des Amiga 500, 600 et 1200 par de nouvelles touches plus modernes issus d'un clavier Cherry MX. Il a créé des platines (A500/A1200 Cherry MX et A600 Cherry MX) qui s'installent sous le clavier de ces Amiga et sur lesquelles de nouvelles touches peuvent être placées. Des versions pour les autres Amiga pourraient arriver, tout comme l'ajout du rétro-éclairage. Brian Robotham ne souhaite pas vendre ses matériels, il indique que les gens intéressés devraient plutôt se tourner vers le revendeur Amiga On The Lake qui s'occupe des précommandes depuis le mois d'octobre 2018. Le clavier complet (avec platine, commutateur, touches, vis, etc.) est actuellement en précommande au tarif de 189,95 dollars pour la version A1200 et 199,95 dollars pour la version A500 [www.kipper2k.com].


- AppLauncher

AppLauncher est un outil pour MorphOS, sous forme d'un module de barre de titre, simplifiant le lancement d'applications, que ce soit depuis Ambient ou depuis n'importe quel écran public. Il est l'oeuvre de Thomas Igracki qui a multiplié les versions durant les mois de septembre et octobre 2018. Un éditeur de menu a notamment été ajouté dans la version 2.0. Les versions postérieures 2.1 et 2.2 se focalisent, elles, sur des corrections de bogues [Aminet].


- En route

Dennis Lohr, connu sous le nom d'artiste de Psyria, a enregistré un nouvel album nommé Moving On. Comme pour ses précédents albums, celui-ci a été créé sur Amiga. Moving On est disponible depuis le 5 octobre en version numérique (sur Spotify et iTunes) et depuis le 19 octobre sur CD. Les pistes :
  • 1. Intro 1:35
  • 2. Euphoria 5:05
  • 3. Atlantis 4:50
  • 4. Dark Heart 4:10
  • 5. I Miss You 4:38
  • 6. Feel Alright 3:50
  • 7. You Do 4:23
  • 8. Running 3:51
  • 9. You're Ready 3:33
  • 10. Out of Your Love 3:47
  • 11. Oldschool Babe 3:26
  • 12. Once in a Life 2:59
  • 13. Yesterday Becomes Tomorrow 4:34
  • 14. Everlasting 4:06

- InstallerLG

L'outil Installer créé par Commodore dans les années 1990 permettait de standardiser le processus d'installation des applications sur AmigaOS 2.1 et supérieur. Or, cet outil présentait quelques bogues et limitations et plusieurs tentatives furent depuis entreprises pour recréer un outil d'installation standard. Aujourd'hui, c'est Ola Söder qui s'y colle et qui a publié en septembre et en octobre 2018 les premières versions alpha d'InstallerLG. Cette réimplémentation d'Installer a pour objectif d'être totalement compatible avec l'outil original. Mais la plupart des limitations de l'outil de Commodore ont disparu et l'interface graphique a été remplacée par une en MUI/Zune. InstallerLG est disponible sur AROS et MorphOS. Son code en C est disponible [Aminet].


- Encore un jeu de plates-formes

Après Solid Gold, les frères Frank et Gerrit Wille nous proposent Trap Runner, un nouveau jeu de plates-formes pour tout Amiga Classic doté de 1 Mo de mémoire. Le jeu s'étale sur cinq mondes différents scindés en quatre niveaux et avec un niveau bonus et des niveaux cachés. Votre personnage peut activer des pouvoirs spéciaux en collectant des potions magiques et autres bonus. Ce jeu, qui a été présenté au rassemblement démo Function à Budapest en septembre dernier, est gratuit mais les auteurs pensent réaliser une version collector commerciale s'il y a suffisamment d'intérêt [www.pouet.net].


- Les oeuvres Amiga de George Stibitz

George Stibitz est un pionnier de l'informatique, né en 1904, et qui travailla dès 1930 chez Bells Labs. Il fut l'un des pères des premiers ordinateurs numériques. Une anecdote intéressante est que, vers la fin de sa vie, il se mit à dessiner sur ordinateur et pas n'importe lequel, c'était sur Amiga. Les infographies créées sur Amiga ont été données par sa fille à l'institut des mathématiques et de l'informatique de l'université de Denison (Ohio, États-Unis). Elles sont visibles sur ce site.

Voici ce qu'il disait dans une lettre au président du département d'informatique de Denison en 1990 :
"Je me suis tourné vers des utilisations non verbales de l'ordinateur et j'ai fait une démonstration de "l'art" informatique. Les guillemets sont obligatoires car le résultat de mes efforts n'est pas de créer un art important, mais de montrer que cette activité est amusante, autant que la création d'ordinateurs l'était il y a cinquante ans".

- Trois jeux gratuits supplémentaires chez Amiga Future

Trois jeux supplémentaires ont été ajoutés en libre téléchargement sur le site d'Amiga Future. Il s'agit de Galleons (jeu shareware de Shadow Software, 1991), Magic Forest 2 (jeu licenceware de Shadow Software, 1991) et de The Attack Of The Green Smelly Aliens From Planet 27b/6 (jeu distribué sur une disquette de couverture de magazine et réalisé par Alex May, 1991). Tous ces jeux sont OCS [www.amigafuture.de].


- Adaptateur manette USB Arana

Le concepteur espagnol Eduardo Luis Arana a conçu un adaptateur pour brancher des manettes DB9 (Commodore, Amiga, Atari, Amstrad...) sur un port USB commun sur les appareils modernes. L'installation de l'adaptateur est simple, car il est automatiquement détecté par le système, il est installé et reconnu immédiatement sans rien faire d'autre. Prix : 15 euros [www.arananet.net].


- Gonfler votre Chip

Individual Computers commercialise ACE2 (Amiga Chipram Extender 2MBytes), une extension de 2 Mo de mémoire Chip pour les Amiga 500, 1500, 2000, 2500 et CDTV. Cette petite carte s'installe sur le socle de la puce Fat Agnus. Elle fonctionne sans aucun cavalier ni soudure, c'est d'ailleurs la carte de ce genre la plus facile à installer selon le constructeur. Les 2 Mo de mémoire sont déjà présents sur la carte, donc la mémoire Chip originale de l'Amiga est désactivée. ACE2 présente une puce Agnus ECS qui est compatible PAL et NTSC. Prix : 139,92 euros (qui devrait augmenter en fonction des ventes, jusqu'à 169,92 euros) [icomp.de].


- Codes sources d'iGame et de la classe MUI PCD

Dans un geste altruiste, Carsten Siegner a placé sur Aminet le code source de sa classe MUI PCD. Celle-ci permet de visualiser les images au format Photo-CD. L'auteur espère ainsi que sa classe puisse être portée sur AROS, AmigaOS 3 et AmigaOS 4.

Les auteurs d'iGame, l'interface de lancement de jeux WHDLoad pour AmigaOS, ont également publié le code source de leur application. Il est disponible sur un dépôt GitHub. Une première version bêta publique de cette nouvelle mouture a, entre temps, été mise à disposition. Le numéro de version est passé en 2.0 et elle apporte notamment les changements suivants :
  • Une nouvelle interface utilisateur.
  • Ajout d'une nouvelle fenêtre de réglages.
  • Ajout de nouvelles options de configuration et possibilité de lire/écrire des listes des jeux catalogués.
  • Amélioration de la gestion des erreurs et de la navigation à partir du clavier.
  • Localisation ajoutée.
  • Possibilité de compiler des versions pour AmigaOS 4 et d'une compilation améliorée pour MorphOS.

- Iris bêta 38 à 41

Jacek Piszczek poursuit le développement d'Iris, un client de courriers électroniques natif MorphOS. Les versions bêta 38 à 41 ont été diffusées lors des deux derniers mois. Les avancées se concentrent sur l'interface graphique, des optimisations, de nouvelles icônes et la possibilité de déplacer des messages dans un compte IMAP et d'un dossier à l'autre [tunkki.dk/~jaca/iris.lha].


- Le matos de Matthias

Le 13 octobre, plusieurs des développements matériels (fichiers Gerber, instructions...) de Matthias Münch ont été publiés en Open Source. On peut noter Clockport Expander, Gayle Adapter, l'adaptateur A1000-Kickstart ou encore l'adaptateur A3000 SIMM [www.amigaworld.de/blog/hardware/open-source-hardware/].


- Le sort en est tiré

Raffeli est un simple programme MUI pour AmigaOS 3, AmigaOS 4 et MorphOS créé avec Hollywood. Il est destiné à réaliser des tirages au sort et est utile pour tout ce qui nécessite des résultats aléatoires à partir de listes personnalisées, ou pour mélanger les listes dans un ordre aléatoire. Son auteur est JPV. Voici quelques caractéristiques :
  • Un ou plusieurs gagnants peuvent être tirés au sort à chaque tour.
  • Peut montrer différentes images selon le résultat final du tirage au sort.
  • Effets sonores.
  • Des fichiers texte peuvent être importés et ajoutés à la liste des entrées.
  • Les listes d'entrées et les résultats peuvent être exportées sous forme de fichiers texte.
  • La liste des entrées peut être triée selon les résultats.
  • La liste des entrées peut être mélangée dans un ordre aléatoire.

- Lecteur Word

MS Tools est un outil créé par Carsten Siegner pour MorphOS permettant de visualiser les fichiers binaires Microsoft Word. Il sait gérer le texte, les listes, les images (BMP, PNG et JPEG), les feuilles de calcul Excel, les en-têtes, les pieds de page, les notes de bas de page et les propriétés du document [world-of-amiga.eu/download/Microsoft_Tools_1.0.lha].


- Linux à la sauce Amiga

Workbench OS est une distribution Linux fournie par John Petrella et Adriano Morselli qui présente un aspect inspiré de l'Amiga. Les thèmes graphiques et le jeu d'icônes ont été adaptés pour ressembler à diverses versions du Workbench. En outre, l'émulateur FS-UAE est préinstallé (sans ROM Kickstart). Le projet ne semble pas terminé car le résultat n'est pas encore au rendez-vous [workbenchos.prismadigitale.it].


- Cartes tout-en-un pour Amiga 500

Les concepteurs polonais Szymon Paprocki et Andrzej Rogozynski de CS-Lab sont en train de travailler sur deux cartes multifonctions pour l'Amiga 500 : les CS530 et CS540. Ces cartes peuvent être équipées d'un processeur 68030, 68040 ou 68060. Mais leur intérêt réside dans le fait qu'elles embarquent également d'autres circuits aux fonctions diverses comme :
  • De la mémoire SDRAM ou DDR en tant que mémoire Fast (contrôlée par un contrôleur FPGA Spartan6).
  • Un port pour cartes mémoire CompactFlash.
  • Un port pour cartes mémoire MicroSD.
  • Un port IDE (40 broches).
  • Un microcontrôleur ARM ST32H7 à 400 MHz.
  • Une carte audio à base de puce NAU8822AYG avec décodeur MP3 et une implémentation AHI.
  • Un port USB.
  • Un connecteur Universal EXTension (UEXT).
  • Un module Wi-Fi ESP 32 WROOM.
  • Un échantillonneur stéréo 12 bits.
  • Un décodeur vidéo MPEG matériel.
  • Un port vidéo HDMI.
Des prototypes existent déjà. Vous pouvez voir une vidéo d'une de ces cartes sur YouTube. Le projet des concepteurs est de commercialiser trois types de cartes : WIND530 (avec 68030), FAST540 (68040) et WARP560 (68060)


- Enhancer Software Graphics Upgrade

Le 25 octobre 2018, dix jours après sa présentation lors du salon AmiWest, A-EON Technology a annoncé la disponibilité immédiate d'Enhancer Software Graphics Upgrade. Ce lot de pilotes graphiques, développés par Hans De Ruiter pour AmigaOS 4, propose deux avancées : la gestion de plus de 256 Mo de mémoire graphique (avec les cartes Southern Islands via Warp3D Nova et le Warp3D "Classic") et la gestion de la puce graphique Polaris en 2D et 3D (avec les cartes Radeon RX uniquement).

Enhancer Software Graphics Upgrade inclut les pilotes RadeonHD 3.6, RadeonRX 1.11 et Warp3D Nova 3D pour Radeon RX. La présence au préalable d'Enhancer Software version 1.x est nécessaire. Le pilote RadeonHD 3.6 fonctionne avec les cartes Southern Island ou la puce Oland sur les ordinateurs AmigaOne A1222, X1000, X5000, Sam460ex et Sam440ep (avec adaptateur PCI->PCI-E). Le pilote RadeonRX, lui, fonctionne avec une carte Radeon RX 460/470/480/540/550/560(D)/570/580 sur les ordinateurs AmigaOne A1222, X5000 et Sam460ex (bien que pour ce dernier, il n'y ait pas de sortie graphique sur U-Boot). Les autres machines ont besoin d'une mise à jour de leur firmware pour profiter de RadeonRX. Ce lot est disponible sur AMIStore.


- Le livre de David Pleasance est disponible

Commodore - The Inside Story, ouvrage écrit par David Pleasance, ancien directeur général de Commodore UK, et financé via Kickstarter, est disponible depuis le 17 septembre 2018. Donc après quelques retards (sortie initiale prévue pour novembre 2017), ce livre est enfin en vente, par exemple chez AmigaKit au prix de 29,99 £.

Dans "Commodore - The Inside Story", David Pleasance parle de ses histoires personnelles et de ses expériences au sein de l'entreprise en plus de douze ans. Il y a aussi des points de vue d'autres directeurs, ingénieurs, fournisseurs et fans de cet ancien géant de l'informatique grand public.

Rappel du parcours de David Pleasance chez Commodore :
  • De juin 1983 à 1990 : directeur commercial de Commodore UK.
  • De 1990 à janvier 1992 : directeur général à Bâle (Suisse) chez Commodore Electronics Ltd. Responsable de 37 pays.
  • De janvier 1992 à décembre 1992 : vice-président des produits grand public chez Commodore Inc. (société de vente aux États-Unis).
  • De janvier 1993 au 30 août 1995 : directeur général de Commodore UK.

- Jeux Vivid Image chez Amigaland

Depuis le 28 octobre, le site Amigaland propose en libre téléchargement des jeux de l'éditeur Vivid Image. On compte The First Samurai (OCS), Second Samurai (OCS et AGA), Time Machine (OCS), Street Racer (AGA) et Hammerfist (OCS) [amigaland.de].


- Amishion Impossible

Éric Hogan et son équipe ont sorti un nouveau jeu de tir subjectif pour Amiga AGA. Son nom est Amishion Impossible dans lequel vous êtes un Amish qui doit combattre les appareils technologiques. Adapté d'un jeu de 2014 réalisé lors du rassemblement 7FPS Jam, Amishion Impossible a été reprogrammé de zéro pour l'Amiga. Son moteur de jeu est assez limité, il n'y a ni murs ni textures au sol, mais cela permet de le faire fonctionner sur une CD32 ou un A1200 de base [earok.itch.io/amishion-impossible-amiga].


- Stratagus pour WarpOS

Le moteur de jeu Stratagus, en version 2.1, a été porté sur WarpOS par Wrangler. Rappelons que ce moteur Open Source permet de lancer des jeux de stratégie tels que Invasion Battle Of Survival, WarCraft 2 et Astroseries. L'archive inclut Invasion Battle of Survival et l'outil Wartool, utile pour extraire les données de Warcraft 2 en version MS-DOS. Configuration nécessaire : AmigaOS 3.x, WarpOS, carte PowerPC, système de fichiers gérant les noms longs (SFS par exemple) [Aminet].


- Avancement d'Ignition

La sixième version bêta du tableur Ignition pour AmigaOS 4 est en cours de développement. Son auteur, Axel Dörfler, a posté sur OS4Welt.de la liste des avancées de cette version dont la date de sortie est toujours inconnue :
  • Implémentation de la fonction "Qroot".
  • Gestion de la molette de la souris (grâce à Tony Wyatt), également dans la direction horizontale.
  • Fonction "Créer une chaîne".
  • Corrections de bogues (copie de bloc, fonctions log10() et ln()...).
  • La commande anzahl() peut gérer les noms maintenant.
  • Suppression des problèmes avec la fonction "Annuler" en mode saisie.

- Vampire V3 en prototype

Une carte accélératrice Vampire V3 prototype pour Amiga 600 a été montrée lors du rassemblement µAlchimie fin octobre. Voici sa présentation faite par Jérôme Marchal d'Amiga France :

C'est lors de la µAlchimie qui a eu lieu le week-end dernier que cette carte a été présentée au public. Elle se présente comme une carte intermédiaire offrant près de deux fois plus de portes logiques dans son FPGA que la V2 mais étant moins performante que la V4. On peut dès lors imaginer qu'elle permettrait l'intégration du FPU matériel en plus de l'AGA, là où une V2 semble un peu à l'étroit. Elle intègre également un port IDE comme son homologue pour Amiga 500 venant avantageusement remplacer le port interne de l'Amiga 600. Un port d'extension visiblement destiné à une connexion Ethernet est également intégré.

Cette carte est en l'état un prototype. Elle fait partie des possibilités sur lesquelles travaille l'équipe Apollo mais n'est pour le moment pas à considérer comme une annonce d'une carte à venir. Projet intéressant néanmoins qui permettrait d'avoir dans une future gamme deux cartes intégrant toutes les possibilités du coeur complet mais à deux niveaux de prix et de performances bien distincts.


- Super Mario War sur AROS

Super Mario War est un jeu de plates-formes développé par Florian Hufsky et son équipe. Il reprend les graphismes et les sons de Super Mario World édité par Nintendo. Une version pour AmigaOS 4 avait déjà été portée et cette fois-ci, ce jeu de plates-formes arrive sur AROS x86 [AROS Archives].


- Nouvelle X-Surf

Individual Computers a annoncé le 19 octobre l'ouverture des précommandes pour sa carte X-Surf 500. Cette carte réseau 100 Mbps est destinée à l'Amiga 500 et la carte accélératrice ACA500. Elle inclut également une licence pour la pile TCP/IP AmiTCP ainsi qu'une interface graphique et un pilote DHCP. Prix : 79,98 euros [forum.icomp.de].


- Panther Mini

Panther Mini est un petit adaptateur CF-IDE/IDE qui se branche sur le port IDE 44 broches des cartes mères Amiga. Il a été conçu par Arananet spécialement pour les Vampire V4 et Vampire 500. Prix : 17 euros [www.arananet.net].


- Icaros Desktop 2.2.4

Icaros Desktop, la distribution logicielle pour AROS concoctée par Paolo Besser, est passée en version 2.2.3 le 29 octobre 2018. Cette nouvelle version arrive avec les nouveautés suivantes :
  • Ajout des programmes GlJewels, AmiTimeKeeper, ModExplorer, Open Gladiators, Super Mario War, Stunt Car Remake, UHCTools, utilitaires SOX, SFXR, datatype Targa, ZuneBrot, WHD_Menu, datattype ICO et RNOeffects.
  • Mise à jour des programmes AmicastPlayer, AMath, datatype FIG, datatype Info, OpusTools, Vim 8.1 (maintenant avec une interface graphique), ZuneView, ZunePaint et VICE 3.1
  • Remplacement d'AROS Installer par InstallerLG pour AROS i386 et 68K, remplacement de SysMon par SysMon-XPT.
  • Ajout d'une icône pour les musiques et les vidéos dans MyWorkspace.

- Changement d'adresse pour AROS-Exec

Le propriétaire du nom de domaine aros-exec.org est injoignable depuis quelques semaines. Cette absence a forcé les administrateurs de ce portail dédié à AROS à passer sur une nouvelle adresse : ae.amigalife.org/index.php. Ils en ont profité pour migrer le forum sur un nouveau moteur, les utilisateurs sont donc invités à se réinscrire. L'ancien forum est disponible en lecture seule à l'adresse ae.amigalife.org/old.


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 07/08 2018]