Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 20 novembre 2017 - 12:48  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité de mai/juin 2016
(Rubrique écrite par David Brunet - juin 2016)


- Jim Collas, 17 ans après

Jim Collas, l'ex-patron d'Amiga Inc. en 1999, a répondu à une entrevue de Krzysztof Radzikowski dans le douzième numéro d'AmiCast. Voici un résumé de l'entrevue :
  • Après avoir quitté le monde de l'informatique, Jim Collas a lancé une entreprise de services financiers nommée Engage Financial Technology.
  • Son activité Amiga a été pour lui un tournant dans sa vie. Cela a été à la fois son plus gros enthousiasme et sa plus grosse déception.
  • Il pense encore aujourd'hui à ces moments où il y avait une opportunité pour l'Amiga.
  • Sa vision à l'époque était les appareils connectés, une chose qui est aujourd'hui connue sous le nom d'Internet des objets (IoT ou "Internet of Things").
  • Son objectif était de réaliser un système (Amiga Operating Environment), un ordinateur multimédia et des appareils d'informations numériques.
  • Le matériel faisant fonctionner l'Amiga OE devait être destiné non seulement aux utilisateurs d'ordinateurs, mais aussi pour les consoles de jeux, les set-top boxes, les tablettes et les appareils mobiles.
  • Linux devait servir de base mais ce dernier n'était pas très convivial à cette époque. L'Amiga OE devait avoir quelque chose de spécial, du nom d'Amiga Objects, une couche logicielle qui aurait été exécutée sur n'importe quel appareil faisant tourner l'Amiga OE.
  • Dans le même temps, la communauté Amiga avait sa propre vision du futur de l'Amiga (différent d'Amiga Inc.).
  • Le choix du processeur fut un dilemme : Phase 5 et la communauté voulaient poursuivre avec le PowerPC, alors qu'Amiga Inc. prévoyait d'utiliser les processeurs x86 d'Intel.
  • Transmeta fut un compromis pour le choix du processeur car il était compatible Intel et pouvait être programmé pour ajouter des instructions spécifiques Amiga.
  • La machine prévue, l'Amiga MCC, n'était qu'au début de son développement quand Jim Collas a quitté Amiga Inc. (août 1999). Aucune décision ne fut prise pour elle car il y avait encore beaucoup d'aspects à prendre en considération.
  • L'Amiga MCC aurait sans doute été une machine comme un PC ou une X-Box : une console avec des fonctionnalités d'ordinateur.
  • Apple avait des projets partiellement similaires.
  • Jim Collas confirme que Gateway avait racheté l'Amiga en 1997 pour ses brevets. L'ajout de ces licences permettait de rivaliser avec IBM et de pouvoir réaliser des échanges de licences.
  • L'un des brevets les plus intéressants fut les menus déroulants.
  • Le problème pour Gateway, en tant que revendeur de Windows, se situait dans les brevets. L'acquisition des brevets Amiga permettait de mettre Gateway à l'abri de Microsoft. Cela a résulté en la création d'une société de développement détenue à 49% par Gateway (peut-être Amiga Development LLC ?).
  • Jim Collas a été en contact avec l'Amiga dès les années 1980. Il fut impressionné par ses capacités et voyait l'acquisition de la plate-forme comme une opportunité pour réaliser sa propre vision, au moment où il n'était plus d'accord avec la stratégie de Gateway pour le marché des PC (avec la nomination de Jeffrey Weitzen en tant que directeur technique).
  • Quand Jim Collas eut une bonne relation avec Ted Waitt, le fondateur de Gateway, une lutte de pouvoir s'est installée entre lui et Weitzen.
  • Jim Collas ne voulait pas de vice-président et de directeur technique. Il voulait réaliser ses objectifs Amiga sans l'aval de Gateway, via une société indépendante. Il voulait chercher des investisseurs afin de baisser la part de Gateway dans Amiga Inc. en dessous des 40%.
  • Jeffrey Weitzen n'avait aucun intérêt pour les projets de Jim Collas.
  • Jim Collas recruta Thomas Schmidt chez Amiga Inc. Ce dernier aida à régler/sécuriser les actifs Amiga. Quand Ted Waitt prit ses vacances, il fut injoignable pendant trois semaines et Jeffrey Weitzen en profita pour utiliser à ses propres fins les informations recueillies par Thomas Schmidt.
  • Jim Collas juge qu'en étant un peu plus patient, il aurait réussi son objectif. Quelques mois après son départ, Jeffrey Weitzen a été licencié de Gateway car la société était en difficulté.
  • Jim Collas ne croit pas aux spéculations qui disent que Microsoft aurait joué un rôle dans l'échec des projets Amiga de Gateway. Pour lui, cela ne représentait pas une menace pour Microsoft car il aurait fallu pas mal de temps pour que tout soit opérationnel.

- L'AmigaOne X5000 attend AmigaOS 4.1 Final Edition

Dans un message posté sur son blog le 15 mai, Trevor Dickinson d'A-EON Technology a indiqué que les cartes mères Cyrus de l'AmigaOne X5000 sont prêtes depuis un petit moment. Des cartes arrivent d'Ultra Varisys (le constructeur) presque toutes les semaines. A-EON attend en fait la finalisation d'AmigaOS 4.1 de la part de Hyperion, chose qui prend plus de temps que prévu.

En outre, comme pour l'AmigaOne X1000 avec son modèle "First Contact", A-EON proposera les premiers exemplaires d'AmigaOne X5000, en version "Close Encounters", qui seront livrés avec la première version d'AmigaOS 4.1 spécifiquement conçue pour cette machine.


- AmigaOS 4.1 Final Edition Update 1 : ça vient

Une image provenant du compte Facebook de Costel Mincea de Hyperion montre l'installation d'AmigaOS 4.1 Final Edition Update 1, la fameuse mise à jour tant attendue des utilisateurs d'AmigaOS 4. Elle fut annoncée en 2015 et voici donc un premier indice sur son éventuelle sortie. On ne sait toutefois pas si cette mise à jour sera publiée avant ou après la commercialisation de l'AmigaOne X5000.


- OpenPCI en LGPL

Heiroglyph, un utilisateur Amiga américain, a obtenu l'accord de Benjamin Vernoux pour mettre le code source de l'openpci.library, réalisé par ce dernier, à disposition de tous. Le code source est disponible sous la licence LGPL sur le site github.com/jeperk/OpenPCI. Rappelons que l'openpci.libray fournit une interface pour pilotes pour les cartes d'extension PCI. Les cartes bus Prometheus, GRex et Mediator ainsi que l'émulateur Amithlon sont gérés. Certains bus Mediator ne sont pas gérés pour cause de contrat de non-divulgation de la part d'Elbox [www.amiga.org].


- Licence Picasso96 : l'embrouille

Le système graphique Picasso96, qui n'est plus développé depuis une quinzaine d'années, dispose d'une version libre (bien que shareware) sur Aminet. L'adresse électronique pour s'y enregistrer n'est plus valide depuis un moment et c'est Hyperion, en 2001, qui avait repris sa licence.

De nos jours, des projets comme le coeur Apollo (et son extension graphique SAGA), la GBAPII+++ ou la MNT VA2000 devraient utiliser ce système graphique pour leur affichage. Il semblerait que les auteurs d'origine de Picasso96 (version 68k), Tobias Abt et Alexander Kneer, n'aient plus d'intérêt dans ce produit et chercheraient un acquéreur pour leur logiciel.

Gunnar von Böhn (équipe Apollo) et Thomas Richter ont semble-t-il contacter Alexander Kneer pour avoir une licence P96. Ils ont eu gratuitement accès à une copie du P96-DDK, le kit de développement de pilotes de Picasso96. Si le projet Apollo venait à générer de l'argent, ils devraient payer les auteurs via des redevances générées par la vente du coeur Apollo. Les auteurs de P96 n'ont toutefois pas répondu à Gunnar von Böhn au sujet des montants désirés. Et c'est à ce moment que Hyperion est intervenu. Hyperion propose 10 euros par copie de P96 vendues et la négociation a tablé sur 1000 copies de Vampire (avec coeur Apollo) soit un total de 10 000 euros pour la licence.

Gunnar von Böhn était prêt à accepter la licence du moment que cette somme soit réinvestie pour continuer le développement de Picasso96 68k (qui présente quelques bogues). Cette proposition a été refusée par Hyperion. Gunnar von Böhn a donc directement contacté les auteurs de Picasso96 pour trouver une solution, mais en vain.

Dans le même temps, Jason McMullan d'AROS développa un pilote Picasso96 libre, basé sur le P96 utilisé dans UAE et sans l'aide du DDK. Gunnar von Böhn a donc décidé de mieux utiliser l'argent de l'équipe Apollo et de soutenir AROS. Mais des doutes sont apparus concernant le statut juridique des pilotes P96 issus d'UAE (pas de contrat signé, doute sur la possibilité de transférer la licence) et de leur réutilisation dans un projet commercial.

Lukas Hartmann du projet MNT VA2000 était également à la recherche d'accord avec les ayants-droit de P96. Il a contacté Jens Schönfeld d'Individual Computers. On apprend que ce dernier allait bientôt être le nouveau propriétaire de Picasso96. Jens Schönfeld lui a indiqué que les utilisateurs de sa carte MNT VA2000 devraient utiliser une copie pirate de P96 et que ce produit devenait ainsi illégal. Jens Schönfeld a même menacé de le poursuivre judiciairement s'il commercialisait sa carte en l'état.

Dernière étape de cette histoire, l'initiateur du projet OpenPCI (Heiroglyph) a souhaité compiler un DDK libre de droit basé sur les pilotes d'UAE. Mais après quelques semaines de projet, il a préféré laisser tomber vue la complexité de la situation juridique.

Rappelons que sans licence valide pour P96, les projets Apollo, GBAPII+++ et MNT VA2000 ne peuvent pas aboutir, à moins de tout reprogrammer, ce qui prendrait un temps et une énergie considérables [eab.abime.net/showthread.php?t=82753].


- L'Amiga mentionné dans Orange Is the New Black

Orange Is the New Black, ou L'Orange Lui Va Si Bien au Québec, est une série télévisée américaine créée par Jenji Kohan et diffusée depuis 2013 sur Netflix. Dans l'épisode 7 de la saison 4, l'Amiga est mentionné à la 5e minute. La scène montre deux femmes dans un bureau d'un journal local. L'une des femmes se plaint que l'autre femme n'écrit ses articles que sur une vieille machine à écrire. Elle dit alors "I know banging it out on an old typewriter has a certain mystique, but do us all a favor and get a computer... Buy an Amiga... Live in the now!" (Je sais que taper à la machine à écrire est assez mystique, mais fais-nous une faveur et achète un ordinateur... Achète un Amiga... Vis dans le présent !". Mais ce qui est étrange, c'est que l'actrice, en disant cela, montre un IBM PS/2. :-)


- Sibwing retrouvé

Grâce à Erik Hogan et à la société Acid Software, Phill Boag-Butcher a pu mettre la main sur Sibwing, la préversion du jeu Guardian. Ce jeu publié en 1994 par Acid Software est un clone de Starfox sur Super Nintendo. Il existe des différences entre la version commerciale et cette préversion et aussi pas mal de bogues, donc le jeu est sujet à plantages [eab.abime.net].


- Coeurs Silver5 et Silver6 pour la Vampire

Le 6 mai 2016, Renaud Schweingruber de l'équipe Apollo a annoncé la disponibilité du coeur processeur Silver5 utilisable pour la carte accélératrice Vampire 600 v2. Pour rappel, le coeur Apollo est une réimplémentation sur FPGA du processeur 68k de Motorola. Cette mise à jour propose cinq changements majeurs : corrections de bogues (pour SFS, HDToolBox et VBRControl), augmentation de la vitesse, gestion des partitions de plus de 4 Go, amélioration de la gestion des cartes SD et ajout des résolutions d'écran programmables (des résolutions de 1024×768 à 50 Hz et 1366×768 à 25 Hz sont maintenant possibles).

Dix jours après, le 16 mai, c'est la version Silver6 qui a été publiée. Celle-ci corrige quelques bogues (notamment au niveau du PCMCIA), ajoute une fonction similaire à PowerWindows et une réserve de mémoire pour l'émulateur Fusion. Une vidéo de son utilisation est disponible sur YouTube [www.apollo-accelerators.com].


- TAWS 0.26

TAWS (The Amiga Workbench Simulation) est, comme son nom l'indique, une simulation du Workbench Amiga. Sa version 0.26 a été mise en ligne le 13 juin 2016. Son auteur, Michael Rupp, propose plusieurs améliorations comme :
  • La gestion de nouvelles commandes (cd, dir, echo, endcli, prompt).
  • La gestion de différents jokers (#, ?, [], ~, etc.).
  • La gestion de raccourcis clavier pour le Shell.
  • Ajout d'outils dans le répertoire "System" (Shell, DiskCopy, Format, FastMemFirst, SetMap, InitPrinter, NoFastMem, MergeMem, FixFonts).
  • Une dizaine de corrections de bogues, notamment pour l'affichage de la police Topaz.
Toutes les modifications peuvent être aperçues dans le fichier System/TAWS/History [www.taws.ch/].


- AISS 4.21

Martin Merz a rendu public, le 20 juin 2016, la version 4.21 d'AISS (Amiga Image Storage System), son système pour gérer les barres d'icônes de vos programmes. AISS fonctionne sur AmigaOS 3.9 et 4.x. La distribution contient plus de 8700 images, soit 400 de plus que la version précédente de janvier dernier.


- AmiModRadio avec gestion des votes

La 7 juin, Yann-Gaël Guéhéneuc a mis à jour AmiModRadio, son lecteur de modules issus d'Aminet et de ModLand. La version 0.991 propose notamment la gestion des votes : vous donnez une note (de 1 à 5) pour les modules et celles-ci, ainsi que votre IP, sont stockés sur un serveur. De quoi proposer un véritable hit-parade des modules de musique Amiga. AmiModRadio est un programme pour AmigaOS 3. Des versions AmigaOS 4, MorphOS et AROS devraient arriver à terme [www.chingu.asia/wiki/userfiles/file/Programming/AmiModRadio/LatestAmiModRadio.lha].


- Dizzy Dice et Crystal Kingdom Dizzy gratuits

Le site d'Amiga Future propose depuis le 6 mai le téléchargement légal et gratuit de Dizzy Dice. Il s'agit d'un jeu de dés publié en 1990 par Rainbow Arts/Smash 16. Ce jeu nécessite un Amiga OCS avec 512 ko de mémoire.

Un mois plus tard, le 14 juin, c'est Crystal Kingdom Dizzy qui a été ajouté à l'archive de jeux gratuits d'Amiga Future. Il s'agit d'un jeu de plates-formes publié par Codemasters en 1993.


- Enhancer Software disponible

Le lot Enhancer Software, créé par A-EON Technology, est disponible depuis le 2 mai 2016. Il s'agit d'un lot d'outils divers pour AmigaOS 4. Comme vous pouvez le voir, il y a un certain nombre d'éléments qui se réfèrent directement au coeur du système (cela marche sur les plates-bandes de Hyperion qui est en charge d'AmigaOS 4). Voici le contenu du lot :

Pilotes et fichiers système
  • API 3D Warp3D Nova en préversion.
  • Pilote graphique RadeonHD v1 ou v2 (selon l'édition d'Enhancer Software) et adapté à Warp3D Nova.
  • Système de fichiers SmartFilesystem 2.
Outils
  • X-Dock, un nouveau dock.
  • Nouvelle version d'AmiDVD, outil de gravure de CD/DVD.
  • MultiEdit : éditeur de texte avec gestion des onglets.
  • MultiViewer 2.2 : outil de visualisation multiformat, ajout de la visualisation en miniature.
  • Nouvelle version de Partition Wizard, outil de partitionnement de disque dur.
  • Nouvelle version du lecteur audio TuneNet avec notamment la gestion des classes InfoWindow et Progressbar.
  • Workbench CANDI.
  • InfoWindow.
Système
  • Nouvelle version du système de notification Ringhio avec gestion du son, la présence d'une roue de couleur et la configuration individualisée pour chaque application.
  • Nouvelle version de Format, l'outil de formatage des disques, avec gestion de SFS.
Commodités
  • ClipViewer, un gestionnaire de presse-papiers.
  • Exchanger, un gestionnaire d'applications permettant de montrer, cacher ou quitter des applications, afficher la fenêtre d'information Workbench des applications (un remplaçant d'Exchange).
Commandes
  • RequestChooser, permet à un script d'afficher un texte qui sera affiché dans une fenêtre de requête avec défilement et sensible aux boutons de requête.
Gadgets et classes
  • Classe InfoWindow.
  • Gadget Optionbutton.
  • Gadget PieChart.
  • Gadget ProgressBar.
  • Classe SharedImage.
Datatypes
  • SimpleHTML Datatype.
Enhancer Software est disponible en deux éditions, "Enhancer Software Standard" à 65 euros et "Enhancer Software Plus" à 75 euros. La première version dispose d'une version limitée de Workbench CANDI et la version 1.x du pilote RadeonHD. Si vous avez déjà acheté certains éléments du lot, un rabais peut vous être proposé sur AMIStore (à noter que le logo du site Amiga.org est maintenant utilisé pour certains produits commerciaux d'A-EON comme Enhancer Software).

La version en boîte avec CD est également disponible mais à cause de bogues dans certains outils, il faudra de toute façon une mise à jour en ligne, et cette version CD devient vite obsolète [amigaworld.net].


- Duke Nukem 3D et Quake s'accélèrent

Les jeux de tir subjectif Duke Nukem 3D et Quake fonctionnent sans mal sur les Amiga équipés de processeur PowerPC mais ce n'est plus le cas sur les 68k. Olivier Chatrenet propose donc depuis le début du mois de mai un nouvel exécutable de ces jeux (BlitzQuake dans le cas de Quake) spécialement adapté au processeur 68060. On peut les télécharger sur le nouveau forum GHOAC, alias "Good Home Of Amiga Classic", créé par Olivier Chatrenet. A noter qu'il faut être membre du forum pour pouvoir télécharger les archives. Il ne s'agit que des exécutables, vous devez posséder les données originales pour en profiter.


- Annuaire Amiga de mai 2016

Voici un communiqué de Mickaël Pernot, la personne multitâche de la communauté Amiga française, au sujet de l'Annuaire Amiga :

"Alors que le 26e numéro de l'Annuaire Amiga & MorphOS est sorti au dernier trimestre 2015, le site quant à lui continue, comme promis, doucement sa mue et sa mise à jour. En effet, les catégories d'utilisateurs ont été mises à jour pour refléter au mieux la réalité du moment. On notera ainsi l'apparition des machines FPGA, des machines Apple sous MorphOS, mais aussi de l'AmigaOne X1000/X5000. D'autres corrections cosmétiques dans ces catégories ont également été faites."

"Le grand nettoyage de printemps de la base de données de l'Annuaire Amiga & MorphOS Francophone a finalement lieu. Toutes les fiches qui avaient une adresse électronique invalide ont été effacées, à l'exception des fiches qui possédaient deux adresses électroniques différentes et à qui un délai d'une semaine a été donné. Cela représente la suppression de plus de 100 fiches."

Le nouveau total d'inscrits à l'Annuaire Amiga est de 528 aux 31 mai 2016 [www.annuaire-amiga.org].


- From Bedrooms to Billions: The Amiga Years!

La campagne de financement du projet "From Bedrooms to Billions: The Amiga Years!" a été réussie en février 2015. Cette vidéo est l'oeuvre de Nicola et Anthony Caulfield et est entièrement consacrée à l'Amiga. From Bedrooms to Billions: The Amiga Years! est disponible en vidéo à la demande sur Vimeo au prix de 4,99 euros pour une location de 48 heures et de 13,19 euros à l'achat. Cette vidéo devait durer 2 heures et demie mais a été rallongée d'une demie heure de bonus sous la forme d'entrevues supplémentaires. Enfin, il est à noter que pour ceux qui ont participé au financement de ce documentaire, les DVD/Blu-Ray partiront d'ici le mois de juillet 2016 et qu'ils auront droit à des sous-titres français et à pas mal de goodies [vimeo.com/ondemand/amiga].


- AmiKit sur téléphone

AmiKit, la distribution logicielle pour UAE maintenue par Ján Zahurancík, est également disponible en version Android MK2. Celle-ci est spécialement adaptée aux smartphones et aux tablettes Android (4.2 et processeur ARM v7) gérant le JIT et les écrans tactiles [www.amikit.amiga.sk/].


- Nouvelles productions de la scène démo

Voici les productions de la scène démo Amiga qui ont été ajoutées sur le site pouet.net ces deux derniers mois :
  • Titan Music Disk, musicdisk AGA.
  • Hello ASM, intro OCS par DvO.
  • Chiperia Issue #5, musicdisk OCS/AGA par The Chiperia Project.
  • Applejack Pack 1, lot de démos OCS/AGA par Void.
  • Bartman-News, intro OCS par Paradise et ABC.
  • H0ffman, intro OCS par OCS-Farts.
  • Hydrozagadka, dentro OCS par Decree.
  • You Ate Red, démo AGA par Floppy.
  • Grizzlybear, démo 64 ko OCS par Damones.
  • Decrunch Compo-Filler, intro OCS par Wanted Team.
  • Je Suis Rose, démo 16k OCS par Ghostown.
  • Party Elkstravaganza, invitation 40 ko OCS par Spaceballs.

- Une journée dédiée à l'Amiga

Un groupe d'utilisateurs Amiga (Gabor Forrai, Sally Ann, Tóth Csaba et Moya Jackie) propose de consacrer une journée internationale entièrement à l'Amiga. Il s'agit de l'AmigaDay qui tombe le 31 mai, le jour de l'anniversaire de Jay Miner, le créateur de l'Amiga. Jay Miner aurait eu 84 ans cette année. Pour participer, voici les activités qui vous sont proposées :
  • Démarrer un Amiga.
  • Jouer à un jeu Amiga (émulateur accepté).
  • Reblanchir un Amiga jauni.
  • Donner un Amiga en panne à un pro du fer à souder qui pourra le redémarrer ou s'en servir pour redonner vie à un autre Amiga.
  • Redonner la vie à un Amiga si vous êtes un desdits pro du fer à souder.
  • Porter un T-shirt Amiga, si vous en avez un.
  • Si rien de ce qui est listé ci-dessus est possible, vous pouvez vous prendre en photo avec un Amiga et partager cette image avec vos amis sur les réseaux sociaux.
  • Ou bien faire ce que vous voulez en lien avec un Amiga.

- Un client OpenStreetMap

Le nouveau projet de Marcus Sackrow est un client pour la cartographie collaborative OpenStreetMap du nom de Mapparium. La première version 0.1 est apparue le 25 mai 2016. Avec la version actuelle 0.5, vous pouvez visualiser toutes les cartes de la base de données OpenStreetMap, zoomer sur une carte, chercher un lieu ou bien tracer un itinéraire pré-enregistré à partir de fichiers aux formats GPX, TCX, KML ou KMZ. Mapparium est programmé grâce à Lazarus/FreePascal et propose un port ARexx. Des versions pour AmigaOS 3, AmigaOS 4, AROS et MorphOS existent [blog.alb42.de/programs/mapparium/].

Par ailleurs, il existe sur Aminet une extension (pour MorphOS) qui permet de lire une position depuis un appareil GPS et de l'exporter vers Mapparium.


- Blocky Skies

Blocky Skies est un nouveau de jeu de navigation pour les Amiga OCS. Il a été réalisé par le collectif Enable Software Pty Ltd. et programmé en assembleur 68k. Le jeu est gratuit (licence GPL3) et son code source peut être téléchargé sur Github. Le but de Blocky Skies est de déplacer votre personnage sur un itinéraire prédéfini qui s'efface au bout de quelques secondes seulement et qui est jonché de bonus et malus. Il comprend dix niveaux et trois musiques composées par Simone Bernacchia [blockyskies.com/].


- RapaGUI, le gros greffon

Le 16 mai 2016, Airsoft Softwair a présenté RapaGUI, le plus gros greffon de l'histoire d'Hollywood, son langage de programmation orienté multimédia. Il s'agit d'un kit de développement permettant de faire appel à l'interface graphique native du système sur lequel le script Hollywood est exécuté. Sur Amiga, c'est sous MUI que vos applications seront exécutées. Sur Linux, c'est avec GTK, etc. RapaGUI est en fait un dérivé de MUI Royale, un autre greffon pour Hollywood, qui utilise des fichiers XML pour définir l'interface. Ces fichiers sont ensuite convertis à la volée par RapaGUI pour qu'ils soient affichés avec la bonne interface selon le système d'exploitation. RapaGUI nécessite Hollywood 6.1 et MUI 3.8 au minimum.

Ce greffon peut être téléchargé depuis www.hollywood-mal.com ou bien depuis le nouveau répertoire dev/hwood sur Aminet qui est consacré à Hollywood, ses outils et ses greffons.


- WinUAE 3.3.0

Le développeur finlandais Toni Wilen a publié la version 3.3.0 de WinUAE, son émulateur Amiga pour Windows. Cette version du 6 juin 2016 apporte pas mal de nouveautés, notamment au niveau de la gestion d'AmigaOS 4. On y trouve par exemple les éléments suivants : ajout d'un système d'extension indirect (compatible avec la mémoire virtuelle), ajout d'une sortie vidéo monochrome, ajout d'un programme pour mettre à jour la ROM CyberStormPPC/BlizzardPPC sans avoir le fichier image, et ajout de l'émulation du SCSI des cartes Trumpcard Pro/GrandSlam. Du côté spécifiquement AmigaOS 4, on a à présent la possibilité de partager le presse-papiers entre Windows et AmigaOS 4, l'ajout du pilote graphique RTG ueagfx, l'ajout de plusieurs périphériques logiciels (uaenet.device, uaeserial.device et uaescsi.device) ou encore la gestion du montage des CD/DVD [www.winuae.net/].


- L'histoire de l'Amiga en pixels

Chris Wilkins de Fusion Retro Books avait déjà commercialisé un ouvrage sur l'histoire de l'éditeur Ocean et d'autres livres sur l'informatique. En juin 2016, il a récidivé avec la sortie prochaine de "The Story Of The Commodore Amiga In Pixel", un livre sur l'Amiga de 268 pages. Le livre sera disponible en deux versions, une souple et une avec dos cartonné. Chaque exemplaire sera livré avec un marque-page qui aura le logo Amiga d'un côté et un Guru Meditation de l'autre.

Au niveau du contenu, on parle des choses suivantes : une partie sur l'histoire de l'Amiga avec des photos de chaque modèle, un article sur la scène démo et un sur les musiques issues de Paula, une partie sur les applications créées pour Amiga (AMOS est cité), 30 entrevues avec des créateurs Amiga (musiciens, programmeurs, artistes), une grosse partie richement illustrée sur les jeux, et une partie finale sur la scène démo.

L'achat se fait via Kickstarter. Le montant minimal du financement (25 000 £) a déjà été atteint. Vous pouvez verser 10 £ (13 euros) pour avoir la version PDF, 25 £ (32 euros) pour la version souple ou bien 35 £ (44 euros) pour la version cartonnée.


- Mise à jour du SDK de MorphOS

L'équipe de développement de MorphOS a annoncé, le 8 juin, la disponibilité d'une mise à jour du SDK 3.10 (kit de développement logiciel) pour MorphOS. Les ajouts et changements les plus importants sont la correction de bogues (notamment au niveau du compilateur C GCC5), la mise à jour des bibliothèques ixemul et SSL, et l'amélioration de la documentation et des fichiers Includes [morphos-team.net/files/sdk-20160605.lha].


- SNES9x 1.53

Hugues Nouvel a porté l'émulateur de Super Nintendo SNES9x en version 1.53 sur AmigaOS 4. En plus d'être optimisé pour les petites configurations, ce portage bénéficie d'une belle interface pour prévisualiser, gérer et lancer les jeux. L'interface a été localisée en plusieurs langues. Cette version a été compilée avec le dernier SDK et nécessite AmigaOS 4.1 Final Edition [OS4Depot.net].


- "Amiga" n'est plus une marque déposée en Allemagne

Voici une information postée sur le site d'Amiga-News.de :

Une soixantaine de marques relatives à l'Amiga sont déposées dans le monde entier. La majorité d'entre elles sont enregistrées au nom de "Amiga Inc., New York". L'enregistrement de la marque déposée doit cependant être renouvelé à intervalles réguliers (généralement tous les 10 ans) par son propriétaire sinon la marque est effacée.

Comme Amiga Inc. ne s'investit plus dans ce processus, des marques Amiga ont été effacées ses dernières années. Jusqu'à présent, seules des marques superflues dans des petits marchés comme la Bulgarie ont été affectées. Mais entre 2016 et 2018, toutes les marques dans les marchés importants vont expirer, à commencer par l'Allemagne. La période pour enregistrer les marques "Amiga" et "AmigaOS" s'est achevée en 2015.

La DPMA (office des marques déposées en Allemagne) a indiqué à Amiga-News.de que la période pour réenregistrer les marques est étendue d'une période de grâce de six mois. Quelques semaines encore après, le statut de la marque passe de "déposée" à "expirée" dans la base de données de la DPMA. En fait, le registre de la DPMA liste actuellement la marque "Amiga" en tant que "effacée" depuis la fin de l'année 2015. Et de son côté, la marque "AmigaOS" est considérée comme déposée pendant encore quelques mois.

Mais "Amiga" n'est pas encore perdu en Allemagne. L'office européen de la propriété intellectuelle dispose également d'une marque déposée "Amiga" (numéro de dossier 000815779) qui n'expire qu'en 2018. Et celle-ci est valide dans tous les pays de l'Union Européenne.


- Le point sur le développement d'AROS

Depuis le mois de septembre 2014, Krzysztof Smiechowicz résume de façon hebdomadaire les avancées du développement du système d'exploitation AROS. Voici quelques changements importants de ces deux derniers mois :
  • Mise à jour du système de fichiers SMB en version 1.102 (gestion de Windows 7).
  • GCC 6.1.0 est maintenant disponible en tant que compilateur croisé.
  • L'outil de désarchivage ZuneArc passe en version 1.4b.
...et c'est à peu prês tout. Selon Krzysztof Smiechowicz, les beaux jours ont un impact direct sur l'activité des utilisateurs et développeurs AROS. On attend donc tous un été pourri pour retrouver le dynamisme derrière AROS. :-)


- NetSurf 3.5 68k

Artur Jarusik a publié une nouvelle version de son portage du navigateur Internet NetSurf 3.5 pour Amiga 68k. On peut à présent choisir d'utiliser ou non des polices de caractères TrueType. Cette version nécessite SDL et MUI et est différente de celle proposée par Chris Young [aminet.net/package/comm/www/NetSurf-m68k].


- Mise à jour de WarpTIFF

Oliver Roberts a récemment repris le développement de ses datatypes Warp. Début mai, c'est WarpTIFF qui a été mis à jour en version 45.9. Ce datatype shareware pour AmigaOS 3.x, WarpUp, AmigaOS 4 et MorphOS propose quelques nouveautés comme le chargement d'images conforme à la spécification BigTIFF, la gestion de l'AltiVec (décodage 1,5 fois plus rapide avec un PowerPC G4 et 1,9 fois avec un PA6T), l'optimisation du décodeur JPEG Huffman, prise en compte de libtiff 4.0.6, zlib 1.2.8 et de jpeglib 9b, recompilation avec GCC 5.2.0 (pour les versions AltiVec AmigaOS 4 et MorphOS) et vbcc 0.9d (pour les versions WarpOS et MorphOS standards) [www.warpdt.co.uk/].


- Éditeur de niveau pour Turrican 2

Un éditeur de niveau pour le jeu d'action Turrican 2 (version Amiga) a été développé par Dennis Meuwissen. Nommé sobrement Turrican2Editor, ce programme ne fonctionne malheureusement que sur Windows. Il nécessite les fichiers de données de la version CDTV de Turrican 2. Pour le moment, l'éditeur ne peut pas encore modifier tous les ennemis mais seulement certains d'entre eux [github.com/GitExl/Turrican2Editor].


- Prototype de la CD32

Le site Big Book Of Amiga Hardware a ajouté un nouveau matériel à sa base de données : la CD32 Spellbound (photos 1, 2 et 3). Il s'agit d'un prototype de la console CD32 créée par Commodore. Ce prototype était la propriété de Carl Sassenrath jusqu'en 2010, il l'avait vendu lors du salon AmiWest 2010.


- ReWarp, la réimplémentation de WarpOS

ReWarp est un projet initié par Dennis van der Boon qui vise à réimplémenter le système WarpOS sur AmigaOS 4. Le but est de faire fonctionner les applications WarpOS sur les machines AmigaOS 4. Il existe déjà une réimplémentation de ce genre, nommée WarpOSEmu, mais celle-ci ne fonctionne pas sur les Sam440, Sam460, AmigaOne X1000, AmigaOne X5000 et AmigaOne A1222. Début juin, 90% des fonctions WarpOS étaient réimplémentées [github.com/Sakura-IT/ReWarp].


- FreePascal sur AmigaOS 4

Karoly Balogh a adapté la version du langage FreePascal de Marcus Sackrow sur AmigaOS 4 [home.alb42.de/fpcreleases/].


- GBAPII++ disponible

La carte graphique GBAPII++ (ou Matzes-GarKa ou encore Matzes a1k.org Graphics Adapter), conçue par Matthias Heinrichs, est disponible depuis le début du mois de mai. C'est une carte pour port Zorro II inspirée de la Picasso II+, une carte graphique construite par Village Tronic en 1996, et est dotée d'une puce Cirrus Logic GD5434 avec 2 Mo de mémoire. Elle peut également être utilisée dans un Amiga 500 après soudage du port d'extension, ce qui en fait la première carte graphique RTG pour A500.

La GBAPII++ est 25% plus rapide qu'une Picasso II+ sur un Amiga 2000 avec carte processeur A2630. La carte dispose aussi d'un commutateur de moniteur intégré qui permet de passer du signal Amiga au signal VGA. La GBAPII++ se compose de deux parties (la carte principale et la carte avec port VGA) qui sont reliées par un câble. Les résolutions possibles sont : 800x600 en 24 bits à 65 Hz, 1024x768 en 16 bits à 75 Hz et 1280x1024 en 8 bits à 60 Hz. Prix : 229 euros [webstore.kryoflux.com].


- Adaptateur de souris USB

Deux membres du forum portugais Retromania, José Gonçalves et Paulo Sousa, ont développé un adaptateur permettant de connecter une souris USB sur un Amiga ou un Atari ST. Cet adaptaeur, appelé JP-Mouse prend peu de place et coûte 16 euros [www.retromania.pt].


- Nouveau single de Blue Metal Rose

Un nouveau single du groupe Blue Metal Rose est disponible depuis le 13 juin 2016. Il s'intitule Strange Life. Alice Schmidt est accompagnée par Thorsten Schwesinger pour les paroles. Ce duo utilise un Amiga avec le logiciel OctaMED SoundStudio [www.youtube.com/watch?v=U_9E9y0nCYc].


- Virtual Lazarus, acte 2

Le 16 mai, Marcus Sackrow a mis à jour sa machine virtuelle Virtual Lazarus afin de gérer AmigaOS 4. Virtual Lazarus est une machine virtuelle pour le logiciel de virtualisation VMWare Player dans lequel Linux, Lazarus et un compilateur croisé FreePascal pour AmigaOS 3/4, AROS (i386) et MorphOS sont installés. L'archive fait plus de 1 Go. En plus de gérer AmigaOS 4, la version 2.0 corrige quelques bogues comme les problèmes de taille et les événements de la souris [blog.alb42.de/virtual-lazarus/].


- Nouveaux jeux gratuits chez Games-Coffer

Le site Games-Coffer vous propose encore de nouveaux jeux à télécharger gratuitement. Outre des programmes du domaine public, on retrouve des jeux sharewares ou licencewares comme Scorched Tanks 1.90 (jeu de tir/stratégie), British Manager (gestion de football), Aquanaut (jeu de tir), Operation Firestorm (jeu de plates-formes) et Giddy II: Hero In An Egg Shell (jeu de plates-formes). Le total des jeux disponibles atteint dorénavant les 1100 unités !


- Livre sur l'émulation d'AmigaOS 4.1

Krzysztof Radzikowski, connu pour ses balados AmiCast, va publier un livre sur l'émulation d'AmigaOS 4.1 sobrement intitulé "AmigaOS 4.1 Emulation". Cet ouvrage de 300 pages sera en anglais et en polonais et devrait être commercialisé en août 2016. Une version pour eBook est également prévue. Au programme, on aura droit à des sujets comme la préparation et l'installation d'AmigaOS 4.1 sur WinUAE, l'utilisation du système ou encore comment télécharger et installer de nouvelles applications. Prix : 19 euros [amiga.net.pl/index.php?lng=eng&kwt=10010&tms=64].


- Mediator 4000D en 3,3 Volts

Le constructeur Elbox commercialise depuis le 23 mai 2016 une nouvelle version de sa carte bus Mediator PCI 4000D. Celle-ci gère à présent les cartes PCI en 3,3 Volts. A part cela, ses caractéristiques restent inchangées : cinq ports PCI compatible 2.2, six ports Zorro II/III et un port vidéo. Prix : 394,95 euros [eu-shop.elbox.com].


- Projekt:Lila

Projekt:Lila est un jeu d'action conçu par Amiworx Software (Patrick Nevian) et publié par Ares Computer (Pascal Papara). C'est un jeu qui ressemble à Megaman dans lequel vous incarnez Lila, une femme cyborg guerrière. Les musiques ont été réalisées par le groupe Blue Metal Rose. Projekt:Lila fonctionne sur tout Amiga OCS avec 4 Mo de mémoire (et aussi sur CD32 via une version spécifique). Une édition spéciale du jeu sera disponible sur CD via une précommande sur le site www.ares-shop.de. Une autre version dématérialisée est également en cours. Prix : 34,90 euros, port compris.


- Starbreeze achète le catalogue Cinemaware

La société suédoise Starbreeze AB a indiqué le 31 mai 2016 avoir acquis la propriété intellectuelle du catalogue de jeux de Cinemaware. Cela concerne notamment les jeux Defender Of The Crown, It Came from the Desert et Wings mais aussi le logo Cinemaware, les licences, le site Web et les produits existants. Le coût de cette transaction a été de 525 000 euros. Bo Andersson Klint, le gérant de Starbreeze, annonce que ces titres pourraient être ressuscités pour la réalité virtuelle et d'autres plates-formes. Le projet Wings Remastered pour AmigaOS 4, MorphOS et AROS ne devrait pas être impacté et devrait sortir bientôt (sur précommandes uniquement) [globenewswire.com].


- Logiciel de diagnostique

DiagROM est un logiciel de diagnostique pour Amiga Classic. Cet outil doit être "brûlé" sur une EPROM par l'utilisateur et doit remplacer les ROM Kickstart d'un Amiga. Ensuite, les données de diagnostique sont envoyées sur le port série. La première version remonte au 22 avril 2016, et le 3 juin, une mise à jour 0.6 a été postée par son auteur, John Hertell. Les routines pour le clavier et le port série ont été revues. DiagROM est gratuit mais une version physique, sur ROM, sera plus tard disponible contre une petite somme d'argent [www.diagrom.com].


- Icaros Desktop 2.1.2

Paolo Besser a publié une petite mise à jour d'Icaros Desktop, son environnement AROS préconfiguré pour machines x86. Cette version 2.1.2 propose les changements suivants :
  • Ajout du Dropbox-handler, du client AmiCloud et du client OpenStreetMap Mapparium.
  • Mise à jour du SMB-handler (gère les répertoires partagés de Windows 7), de FlexCat, du client IndieGO! AppStore, de SQLman et de l'environnement AROS 68k.

- Blender 2.48.5

En juin, Andy Broad a mis à jour son portage du logiciel de création 3D Blender. Il s'agit de la version 248.5 (numérotée 2.48.5 dans la version d'origine). On y trouve notamment des correctifs pour les scripts de rendu en réseau, une mise à jour de libbffmpeg.so (gestion des gros fichiers, gestion de la dernière version de FFMpeg qui apporte de nouveaux codecs) ou encore une refonte du séquenceur audio. Cette version est pour AmigaOS 4 et est disponible sur OS4Depot.net.


- NewFilemaster

NewFilemaster est tout simplement la nouvelle version de Filemaster, un gestionnaire de fichiers conçu à l'origine par Toni Wilen et dont le développement avait été arrêté en 1999. Des améliorations et des corrections de bogues ont été apportées par Christian Kummerow qui nous propose la version 3.0 bêta 2 depuis juin 2016 (la dernière version de Filemaster est en fait la 3.1 bêta 4 mais Toni Wilen semble avoir perdu ses sources). Cette nouvelle mouture apporte, entre autres, la reconnaissance des fichiers de plus de 4 Go et une correction pour le compactage en Lha [aminet.net/package/util/dir/NewFilemaster].


- Rétrospective sur Allister Brimble

Paul Bridger a posté le 10 mai sur YouTube une vidéo de deux heures sur la carrière d'Allister Brimble, un musicien qui a notamment composé des musiques pour des jeux Amiga (Alien Breed, Body Blows, The Lion King....). On y trouve notamment des entrevues avec des fans, des amis et des collègues [YouTube].


- Les enfants contrôlés par MorphOS

Ulrich Beckers est en train de développer une application pour mesurer tout un tas de caractéristiques de vos enfants (taille, poids, pression sanguine, indice de masse corporelle, etc.). Les données sont basées sur celles fournies par l'institut German Robert Koch. Ce logiciel se nomme "Hurra, ich wachse" (Super, je grandis), il est actuellement en version 0.7 et est disponible pour MorphOS [via.i-networx.de].


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 03/04 2016] / [Période suivante : 07/08 2016]