Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 16 avril 2021 - 10:08  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité de janvier/février 2021
(Rubrique écrite par David Brunet - février 2021)


- La marque "Amiga" appartient à Amiga Corporation

On peut voir depuis le 16 janvier 2021 sur le site de l'office américain des brevets et des marques (USPTO), que la marque américaine "Amiga" est désormais enregistrée auprès de Cloanto Corporation. A l'automne 2020, Hyperion avait en effet retiré son opposition à l'enregistrement par Cloanto de cette marque aux États-Unis.

Le document officiel mentionne "Cloanto Corporation" comme propriétaire de la marque et non "Amiga Corporation". Le site Amiga-News.de a contacté Mike Battilana, le patron de ces sociétés, et ce dernier indique que cela est dû à la lenteur de l'USPTO pour mettre à jour la base de données publique. Il souligne que la marque a déjà été attribuée à Amiga Corporation en janvier dernier et qu'il s'attend à ce que la base de données de l'USPTO soit mise à jour en conséquence dans les prochains jours. Signalons enfin qu'Amiga Corporation disposait déjà de la marque "Amiga" pour l'Europe.


- Buffee contre les vampires ?

Renee Cousins et Tim Wacker ont lancé un projet de carte accélératrice Open Source nommée "Buffee". Cela consiste en une carte adaptateur qui se connecte à l'emplacement processeur d'un A500, A1000 ou A2000 et possède un SoC de type Octavo OSD335x-SM incluant 512 ou 1024 Mo de mémoire SDRAM. Le processeur ARM du module Octavo émule un processeur 68k en utilisant un émulateur JIT spécial appelé Pseudo JIT qui est censé atteindre la vitesse d'un 68040 cadencé à 400 MHz. Les fichiers de conception du matériel, ainsi que le firmware, sont disponibles gratuitement. La production de prototypes est prévue pour bientôt.

Est-ce que Buffee est un produit assimilé à l'Amiga ? Renee Cousins explique que oui dans un message publié le 9 février 2021 :

Buffee gère tout ce que votre Amiga peut faire en ce moment :
  • AutoConfig et Zorro II.
  • Extensions.
  • 2 Mo de mémoire Chip.
  • Toute la mémoire Fast que vous pourriez avoir.
  • Toute la mémoire Ranger que vous pourriez avoir.
  • Puces OCS et ECS.
  • Les lecteurs de disquette.
  • La souris et les manettes.
  • Les ROM personnalisées.
  • Les ROM d'extension du CDTV.
Si votre 68000 actuel peut le faire, alors Buffee peut le faire. Seulement 2000 fois plus vite [...].

Concernant AutoConfig, la mémoire et les périphériques internes à Buffee ne peuvent pas être automatiquement activés et utilisés par AmigaOS car ils font tous cela différemment et qu'ils attendent tous de la mémoire et des périphériques dans des endroits différents. Cela signifie qu'à partir d'un état par défaut, Buffee fonctionnera en "mode ultra compatible" et nécessitera que l'utilisateur ou le revendeur préconfigure Buffee au préalable. Cela comprend des éléments tels que :
  • Activer la mémoire locale du processeur dans la mémoire 32 bits (désactivée par défaut).
  • Fixer l'emplacement et la taille de cette mémoire.
  • Activer les caches de données et/ou d'instructions pour tout bloc de mémoire (par défaut, seul le cache d'instructions est activé en mémoire 24 bits, tous les caches sont activés pour une mémoire 32 bits).
  • Activer le cache d'instructions PJIT pour tout bloc de mémoire (par défaut, le cache d'instructions PJIT n'est activé que sur une mémoire de 32 bits).
  • Régler les PLL de l'horloge de base du processeur (préréglages de 275 à 1000 MHz).
  • Régler le diviseur de fréquence du processeur (de 1 à 1/256e de la fréquence de base).
  • Choisir entre le jeu d'instructions 68000 ou 68030 (68000 par défaut).
  • Choisir entre les modes No FPU, 68882, 68040 ou fast 68040 FPU (No FPU est le mode par défaut).
  • Activer l'émulation de la MMU 68k.
  • Préchargement et recopie d'une image ROM de 2 Mo maximum (avec ou sans MMU 68k).
Aucun de ces paramètres n'a besoin d'être défini par un utilitaire CLI à chaque démarrage (bien qu'ils puissent l'être). Ils peuvent être sauvegardés dans une EEPROM. Cela signifie que lorsque vous exécutez Buffee pour la première fois, la carte ne fonctionnera pas à pleine vitesse. Mais une fois configurée, elle restera dans cette configuration et démarrera à chaque fois avec le maximum de mémoire et à pleine vitesse. Vous pourrez apporter des modifications temporaires (par exemple, la vitesse) pour lancer des jeux ou d'autres logiciels qui pourraient ne pas fonctionner correctement à 1000 MIPS.


- Un Raspberry Pi pour remplacer le 68k

Claude Schwarz est en train de développer PiStorm, une solution logicielle/matérielle dans laquelle un mini-ordinateur Raspberry Pi est connecté à l'emplacement processeur d'un A500, A1000 ou A2000 en utilisant un adaptateur afin d'émuler le processeur 68k de façon rapide. Contrairement au projet Buffee, PiStorm utilise Linux au lieu de faire fonctionner l'émulateur 68k directement sur le matériel. Claude Schwarz a publié quelques vidéos montrant l'état actuel du développement et on y voit que la mémoire Fast n'a pas encore été implémentée. Les documentations sur le matériel et les codes sources sont disponibles sur Github mais pas sous licence libre car il y a une application commerciale qui nécessite l'accord du développeur [github.com/captain-amygdala/pistorm].


- A1100, une nouvelle carte mère pour le boîtier de l'A1000

Carlos Del Alamo a présenté sur le forum RetroWiki une nouvelle carte mère Amiga, baptisée Amiga A1100, spécialement conçue pour se loger dans un boîtier d'Amiga 1000. Cette carte est l'oeuvre du concepteur Eduardo Luis Arana aidé par MFides, qui ont débuté le projet en 2020. L'idée est de tester l'intérêt de lancer une petite production de cette carte mère pour les propriétaires d'un Amiga 1000 endommagé ou qui ne possèdent que son boîtier. La production ne sera destinée qu'à un usage personnel et non commercial. L'équipe conceptrice est encore en train de calculer le prix. Une vidéo sur YouTube montre la carte.

Voici ses caractéristiques :
  • Processeur 68020 à 14 MHz.
  • Compatible OCS/ECS, avec 2 Mo de mémoire Chip (Paula, Agnus, Denise ne seront pas incluses).
  • 64 Mo de mémoire.
  • Contrôleur IDE 44 broches.
  • Gestion de deux ROM Kickstart différentes (compatible avec AmigaOS 3.1.4).
  • Désentrelaceur et doubleur de fréquence inclus. Ports internes pour sortie RGB, Cinch, SVGA.
  • Ports d'extension pour A1000 (86 broches) et A1200 (150 broches).
  • Connecteur d'alimentation ATX.
  • Connecteur port horloge A1200 rapide.

- Une petite mise à jour pour AmigaOS 4.1

Certains utilisateurs de la mise à jour 2 d'AmigaOS 4.1 Final Edition ont rencontré des problèmes de stabilité après la mise à jour. Hyperion a pensé à eux et propose, depuis le 12 janvier 2021 un petit correctif qui rectifie ces problèmes de stabilité ainsi que quelques autres problèmes mineurs découverts après la publication de la mise à jour 2. Le correctif est gratuit pour les utilisateurs enregistrés d'AmigaOS 4.1 Final Edition et peut être téléchargée dans la zone de téléchargement du site de Hyperion et sera également disponible via AmiUpdate.

Au menu, on trouve une nouvelle version de la dos.library (54.112), d'Exec (54.30), du textclip-handler (53.4), de l'application.library (53.30), de la newlib.library (53.62), de la render.library (40.8), de la guigfx.library (20.0) et de la version.library (53.18 ). A noter qu'une nouvelle archive de l'Update 2 pour AmigaOS 4.1 Final Edition a également été mise à jour avec les composants de ce correctif. Elle est disponible dans une nouvelle version 53.14, téléchargeable dans la zone de téléchargement de Hyperion et via AmiUpdate. Le travail d'organisation de ce correctif a été réalisé par Costel Mincea.


- Michael Schwartz se raconte

Michael Schwartz est un programmeur Amiga américain de la première heure. Il a posté en janvier 2021 un billet sur Reddit, un site web communautaire d'actualités sociales, racontant son parcours Amiga. Voici les informations intéressantes de ce billet :
  • Il a eu son premier Amiga dès décembre 1985. Et il a arrêté d'utiliser des Amiga au début des années 1990, quand Commodore était "mort".
  • Il a écrit plusieurs applications comme un débogueur de niveau système appelé mykesbug, ainsi que des jeux (Dark Castle, Beyond Dark Castle et Budokan).
  • C'est lui qui a porté Marble Madness, de l'Amiga sur Mega Drive, en huit semaines. Son ami Steve Hayes a réalisé les sons et la musique.
  • Il a connu les développeurs Amiga RJ Mical et Sam Dicker à l'époque où ces derniers travaillaient chez Williams Electronics et où lui était chez Vid Kidz. Il garde toujours un peu le contact : RJ Mical est directeur de jeux chez Google et Sam Dicker est ingénieur audio chez Apple.
  • Il avait organisé une fête chez lui et presque toute l'équipe originelle Amiga était venue, il a pu rencontrer Jay Miner pour la première fois.
  • Afin de porter/implémenter le jeu de plates-formes Dark Castle, il utilisa directement le système d'exploitation, mais cela fut une mauvaise idée : quand la version 1.3 d'AmigaOS est sortie, le système utilisait plus de 512 ko de mémoire et le jeu n'était plus adapté. Du coup, il écrivit le reste de ses jeux en assembleur pur, sans le système d'exploitation.
  • Il utilisa l'Amiga comme station de travail pour développer d'autres programmes natifs 680x0 (et pas seulement Amiga).
  • Il réalisa une grande partie de la rétro-ingénierie de la Mega Drive pour Electronic Arts en utilisant l'Amiga. Il travailla dans une salle blanche, il désassembla les ROM Shinobi et parcouru le code jusqu'à identifier suffisamment de registres matériels et il s'aperçut que le processeur vidéo était une version améliorée de la TI 99/a qui se trouvait dans la console ColecoVision. Il programma un assembleur et un émulateur Z80 sur Amiga pour faire de la rétro-ingénierie de la partie audio de la Mega Drive.
  • Electronic Arts ne l'a pas laissé faire de projet avec la Mega Drive car ils craignaient qu'un algorithme qu'il avait vu dans le code de Shinobi ne se retrouve dans un produit Sega qu'il avait fabriqué et ne soit une source de procès.
  • Michael Schwartz a porté le jeu Budokan, alors programmé par Ray Tobey sur PC. Il l'a réalisé en seulement deux semaines : il ouvrit le fichier texte du code source assembleur x86 dans un éditeur de texte (CygnusEd) et il l'a traduit en code 68k, ligne par ligne. Ce fut un record de rapidité en matière de portage chez Electronic Arts à l'époque,
  • Il était très ami avec Dan Silva, l'auteur de Deluxe Paint chez Electronic Arts.
  • Deluxe Paint fut l'un des rares outils commerciaux qu'il utilisait car Michael Schwartz concevait ses propres outils comme ses assembleurs, débogueurs, outils graphiques et de compression.
  • Il a également travaillé pour Sega (jeu Dick Tracy) et aussi Accolade.
  • C'est lui qui a écrit le débogueur pour le compilateur C de Matt Dillon.
  • Il a aussi développé les pilotes audio, de la souris, du clavier et de l'écran du premier portage de NetBSD sur Amiga (réalisé par Markus Wild).
  • Il était à l'école avec Larry DeMar et est ami avec Eugene Jarvis, deux développeurs de jeux, pionniers de l'arcade.
  • Lors du grand tremblement de terre de Loma Prieta en octobre 1989, Rob Hubbard et lui étaient assis dans la salle blanche. Michael Schwartz a alors couru vers la porte, un endroit sûr, mais Rob Hubbard ne bougea pas et resta sur sa chaise (il venait d'Angleterre et il ne savait pas quoi faire en cas de tremblement de terre). Du coup, Michael Schwartz est revenu et l'a attrapé pour le traîner avec lui jusqu'à la porte.

- Timothy de Groote n'est plus un directeur de Hyperion

Costel Mincea, un des directeurs de Hyperion, avait quitté son poste chez Hyperion en 2019. Il ne restait que Timothy De Groote en tant que membre du conseil d'administration de cette société qui gère notamment le développement d'AmigaOS 4. Son nom était mentionné à ce poste dans les documents officiels uniquement dans l'attente qu'un remplaçant soit trouvé.

Depuis le 2 février 2021, le site Banque-Carrefour des Entreprises ne fait plus mention de Timothy De Groote. Par contre, on trouve Ben Hermans en tant qu'administrateur et "représentant permanent".


- Mise à jour de la Liste des Jeux Amiga

La Liste des Jeux Amiga, document créé et maintenu par David Brunet depuis avril 1991, a été mise à jour le 12 janvier 2021 avec la publication de sa 51e édition. Entre autres nouveautés et corrections, les jeux publiés ou mis à jour en 2020 ont été ajoutés, et les jeux créés avec Scorpion Engine et Haktar sont maintenant comptabilisés. En outre, les anciens jeux (AOS, OCS, AGA, etc.) jouables également sur un système Amiga NG (MOS, AROS, OS4) via un interpréteur sont à présent indiqués avec la mention [+Interpreted]. Le total atteint à présent 13 267 entrées, que ce soit des jeux, des éditeurs de niveaux, des disques de données, des extensions et interpréteurs, qui sont répartis comme suit :
  • 12 664 jeux.
  • 338 extensions et disques de données.
  • 146 éditeurs de jeux ou de niveaux.
  • 119 interpréteurs.
Et pour l'anecdote, le nombre de titres natifs OCS/ECS a franchi la barre des 10 000.


- Un meilleur Street Fighter 2 ?

Le portage du jeu de combat Street Fighter 2 sur Amiga en 1992 est d'une qualité toute relative et n'utilise pas pleinement les capacités de la machine. Le développeur Dennis Ramberg a publié en janvier 2021 une vidéo sur YouTube montrant son projet de réaliser un portage de Street Fighter 2 sur Amiga AGA (un A1200 de base). Dennis Ramberg et Neoman, un autre développeur, sont en train de créer un moteur graphique entièrement fonctionnel et annoncent qu'ils le mettront à la disposition du public, afin que ceux qui le souhaitent puissent créer leurs propres jeux de combat en utilisant pleinement le matériel de l'Amiga 1200. Pour le moment, ils ne peuvent pas aller plus loin sans réaliser une rétro-ingénierie de la version arcade, notamment pour connaître les positions exactes, tous les mouvements, les collisions et la logique [English Amiga Board].


- Les périphériques Amiga de Paul Raspa

Paul Raspa est un ingénieur allemand qui a conçu plusieurs périphériques Amiga ces derniers temps. On peut noter par exemple :
  • A600 ACCEL RAM (ou Amiga 600 Accelerator FastRAM) : carte accélératrice 68000 à 40 MHz et mémoire pour A600. Dispose de 1,5 Mo de mémoire Fast/Slow et de la gestion de 0,5 Mo de MapROM.
  • A500 ACCEL RAM IDE Rev 2 (ou Amiga 500 Accelerator FastRAM IDE) : une tentative de conception améliorée pour l'Amiga 500 disposant de supports pour 68000, de mémoire Fast et d'une interface IDE.
  • 68000_Relocator_FLASH_Kickstart : relogement du 68000 avec gestion des images de Kickstart.
  • a500kbd : un contrôleur de clavier PS/2 pour Amiga 500 (fonctionne aussi sur les A600).
Tous les projets sont libres et sous licence GPL 3. La nomenclature, la description détaillée et d'autres photos sont disponibles sur github.com/PR77.


- A-FTP

Paul Bloedel développe A-FTP, un serveur FTP pour AmigaOS 4, depuis 2013 et le met régulièrement à jour. La version 1.9 est arrivée début 2021 et a été compilée avec la dernière version de Hollywood. A-FTP peut être lancé via son interface ou bien caché en tâche de fond. Ce logiciel fonctionne avec de nombreux clients FTP comme FileZilla, to 1, FireFTP, WinSCP, Core FTP LE, SmartFTP, AndFTP, Solid Explorer, et bien sûr des clients FTP Amiga comme pFTP ou Dopus 5. A-FTP ne fonctionne qu'avec les connexions passives mais gère les notifications et les docks d'AmigaOS 4, peut prendre en compte plusieurs connexions à la fois et fonctionne aussi avec les comptes en lecture seule ou sans mot de passe [OS4Depot.net].


- AmiBay en décrépitude

AmiBay est un site d'achats/ventes de matériels et logiciels Amiga créé en 2000. Outre des problèmes de serveurs et pour se connecter, ce site a souvent été montré du doigt par ses membres pour ses méthodes abusives de modération. Un fil de discussion a d'ailleurs été ouvert à ce sujet sur English Amiga Board. L'un des administrateurs d'AmiBay, dont le pseudonyme est Sardine, a tenté de résumer la situation :
  • Le serveur d'AmiBay est vieillissant et la personne qui devrait s'en occuper ne s'en occupe plus.
  • L'équipe a essayé de mettre à jour le serveur depuis 2018 mais elle s'est heurtée à un mur d'excuses de la part du développeur.
  • L'équipe travaille gratuitement durant son temps libre. Elle est composée de trois administrateurs mais aucun développeur.
  • Beaucoup de choses sont à faire pour le site comme la gestion du SSL et le détecteur de spam (notamment pour les adresses Hotmail et GMail ou toute personne ayant une adresse IPv6).
  • Certains nouveaux membres ignorent les règles et l'équipe en a eu assez de les rappeler à certains membres et de poursuivre les escrocs. Du coup, elle est passée en mode tolérance zéro.
  • En cas de nouvelle inscription, vous devez pour les dix premiers commentaires photographier votre objet à vendre avec un morceau de papier montrant trois preuves : la mention "Amibay", le nom du membre et la date. Cela prouve que l'objet était en possession du vendeur au moment de la photo (afin d'essayer d'empêcher le vol de photos pour vendre des objets fictifs).
  • AmiBay utilise un mode de paiement protégé.
  • L'équipe ne surveille pas les paiements sous forme de cadeau ou d'IBAN.
  • AmiBay n'autorise pas les négociations sur les prix.
  • AmiBay n'autorise pas les titres de ventes pompeux ("eh, j'ai un super matériel rare jamais vu qui vaut cher").
  • Il est presque impossible de se faire arnaquer sur Amibay si les règles sont respectées.
  • Il n'y a pas eu un seul "robot" sur le site depuis au moins cinq ans, chaque inscription est gérée à la main et vérifiée.

- Chrysalis 3.15

Le 2 janvier 2021, l'association WArMUp a publié une nouvelle version de Chrysalis, son paquetage logiciel pour MorphOS. Il s'agit de la version 3.15 qui s'installe sur une version fraîchement installée de MorphOS 3.15. Ce paquetage vous permet d'obtenir rapidement un environnement complet et préconfiguré contenant une sélection de logiciels, jeux et émulateurs. Les nouveautés de cette version 3.15 sont l'ajout de Wayfarer 1.10 (navigateur Internet), FinalBurn Neo 1.0.0.1 (émulateur de bornes d'arcade), ScummVM 2.3.0GIT (interpréteur de jeux), hURL 1.1 (greffon de transfert de données pour Hollywood) et Iris 0.98 (client de courriers électroniques) [MorphOS Storage].


- Iris passe les 100

Iris est un gestionnaire de courriels en cours de développement sur MorphOS par Jacek Piszczek. Son auteur a publié de nouvelles versions bêta au cours de ces deux derniers mois. La barre des 100 révisions a été franchies et nous en sommes à la 113. A partir de la version 0.98, Iris utilise le même moteur WebKit que Wayfarer 1.10 pour la visualisation, la rédaction de courriels et l'impression. Elle est également livrée avec le même mécanisme de chargement/rapport de bogue que le navigateur. L'affichage des courriels dans les sous-fenêtres a été simplifié grâce à de nouveaux boutons "Précédent" et "Suivant". Les flux SMTP/IMAP ont été améliorés et la gestion POP3 a été revue.

Les nouveautés des versions suivantes concernent entre autres :
  • Le chargement des messages dans les dossiers IMAP.
  • Un contrôle de mise à jour en ligne.
  • Le chargement/sauvegarde de l'index des dossiers est plus rapide.
  • Affichage des répertoires de courriel sur le disque (provenant d'autres applications de courriel).
  • Ajout des fonctionnalités "Modifier comme nouveau" et "Déplacer vers le répertoire des indésirables".
  • Affichage de l'état d'importance des messages dans la liste des messages.
  • Amélioration des suggestions pour les adresses électroniques lors de la saisie.
  • Fermeture plus rapide du logiciel.
  • Ajout de la signature lors de la création d'un message via "Transférer en pièce jointe".
  • Implémentation d'un glossaire.
  • Ajout d'une fonction de recherche avancée.
  • Ajout d'un bouton permettant de voir tous les fichiers attachés en un coup.
  • Gestion des MDN (Message Disposition Notification), autrement dit un type de reçu.

- Gradius à deux doigts de l'Amiga

Le groupe de démomakers Abyss a l'intention de porter le jeu de tir Gradius sur Amiga. Il s'agit du premier Gradius de 1985, en version borne d'arcade. Le matériel d'arcade d'origine fonctionne sur un 68000 à 10 MHz. Il propose des centaines de couleurs et des centaines de sprites en même temps, plusieurs arrière-plans, un zoom matériel et huit canaux audio. Le portage sur Amiga nécessite l'OCS, 512 ko de mémoire Chip et 512 ko de mémoire Fast. Les auteurs indiquent cependant que le jeu fonctionne de façon saccadé sur Amiga 500 et conseillent plutôt d'y jouer sur Amiga 1200. Le développement est toujours en cours mais une version de démonstration est disponible [English Amiga Board].


- Portages de Bruno Peloille, suite

Une nouvelle fois, le développeur français Bruno Peloille s'est décarcassé pour offrir de nombreux portages de jeux et d'applications sur MorphOS. Durant les deux derniers mois, les portages suivants ont été réalisés : Zatackax (jeu d'action), FluidLite (audio), MilkyTracker 1.03 (audio), Fuse 1.5.7 (émulateur), Celeste (jeu de plates-formes), HydraCastleLabyrinth (jeu de plates-formes), PrBoom Plus 2.5.1.7 (jeu d'action 3D), PekkaKana 2 1.3.5 (jeu de plates-formes), Zelda NSQ (jeu de rôle), JFShadowWarrior (jeu de tir), JFDuke3D (jeu d'action 3D), Rise Of The Triad ROTTExpr 1.4 (jeu d'action 3D), FinalBurnNeo 1.0.0.1 (émulateur), OpenBor 7142 (interpréteur de jeux), Julius 1.6.0 (jeu de stratégie), ScummVM 2.3.0 Git (interpréteur de jeux), Hurrican 1.1 (jeu d'action) et FBNeo Previews 1.0.0.0 (émulateur) [www.morphos-storage.net].


- CopyMemAIO en phase finale

Holger Hippenstiel a publié le 14 janvier 2021 la version 5.0 de CopyMemAIO, son implémentation de remplacement de la fonction AmigaOS CopyMem(). Cette version 5.0 apporte les fonctions de petites copies (SmallCopy) aux processeurs 68020 et 68030. L'auteur signale qu'après plus de 350 révisions du code, il devrait s'agir de la version finale.


- Nouvelles versions bêta pour WinUAE 4.5.0

Toni Wilen a publié en janvier et février 2021 de nouvelles versions bêta de WinUAE 4.5.0, son émulateur Amiga pour Windows. Ces révisions permettent notamment l'émulation des cartes graphiques à base de Virge (via Mediator ou G-Rex mais Toni Wilen indique qu'avec ce dernier, les modes 24 bits ont des problèmes). En outre, l'émulation du contrôleur SCSI Combitec HD20A/HD40A a été ajoutée et de nouvelles corrections ont été réalisées concernant le Blitter [English Amiga Board].


- Hyperion et Cloanto, proche d'un règlement ?

Il y a un an, Hyperion et Cloanto avaient demandé au juge qui présidait leur procès de prolonger un délai parce qu'ils étaient prétendument proches de la conclusion d'un accord. Quelques jours après, les négociations avaient été interrompues.

Dans une autre motion datée du 20 janvier 2021, les deux parties se sont à nouveau adressées au juge, demandant une nouvelle prolongation. Elles annoncent que les discussions de règlement ont repris en octobre 2020 et que "jeudi de la semaine dernière, les parties sont parvenues aux termes d'un règlement sur l'accord principal".

La motion poursuit en expliquant que "les seules tâches qui doivent être accomplies sont pour les parties de s'occuper de sept documents annexes, dont un accord de cession et de novation, des libérations mutuelles, des stipulations de rejet, et des documents relatifs à une procédure en Belgique."


- MUIbase 4.3 et SQLite 3.34.0

MUIbase est un logiciel de gestion de bases de données relationnelles programmables avec une interface graphique pour Windows, macOS, Linux et Amiga (AmigaOS 3, AmigaOS 4 et MorphOS). On doit ce logiciel gratuit à Steffen Gutmann. La version 4.3 de janvier 2021 a été publiée sur Aminet et propose quelques changements :
  • Les projets sont désormais enregistrés au format SQLite3. Les projets existants sont convertis automatiquement lors du chargement d'un projet.
  • Les étiquettes des objets de la base de données ont leurs propres paramètres de police de caractères dans l'éditeur de structure.
  • Amélioration des performances (chargement des enregistrements, sélection à partir de requêtes avec une condition sur un enregistrement de référence).
  • Les modifications peuvent être enregistrées dans un fichier externe et appliquées à une copie de sauvegarde d'un projet.
En outre, Steffen Gutmann a aussi mis à jour son moteur de base de données SQLite en version 3.34.0. Rappelons que SQLite est utilisé en interne, en tant que moteur par MUIbase.


- Nouvelles productions de la scène démo

Voici les productions de la scène démo Amiga qui ont été ajoutées sur le site pouet.net ces deux derniers mois :
  • Hologon Spreadtro, cracktro par Haujobb.
  • Boretro, intro OCS par Istari.
  • Take'Em In, intro OCS par Koney.
  • Crap Box 4, lot de démos OCS par TEK.
  • Crap Box 3, lot de démos OCS par TEK.
  • Crap Box 2, lot de démos OCS par TEK.
  • Crap Box 1, lot de démos OCS par TEK.
  • Twisted New Year, dentro OCS par Struts.
  • Xmas Megamix, disquette musicale OCS par ArtState.
  • Jurassic Pack #18, magazine sur disquette AGA.
  • Stryx 100%, cracktro OCS par Scoopex.

- L'ABIv0 de retour

Après une pause de quatre ans, le développeur polonais Krzysztof Smiechowicz a porté les modifications de la branche "ABIv1" d'AROS à la branche "ABIv0". Il a nommé ce projet "AROS ABIv0 20170402" : la date fait référence au code ABIv1 qui est la base de la version. Cette mise à jour comprend 27 nouvelles fonctions, 14 nouveaux composants et 26 corrections de bogues. Entre autres, les machines virtuelles VMWare et Virtualbox gèrent désormais l'USB 1.1 et l'USB 2.0. Une version actualisée de la distribution AROS One basée sur la branche ABIv0 a également été mise à jour [ae.amigalife.org].


- AROS One 1.4

AROS One est une distribution logicielle pour AROS x86 (ABIv0) conçue par Carlo Spadoni. L'auteur a publié la version 1.4 le 21 février 2021. AROS One est basée sur les derniers fichiers système en date d'AROS. La version 1.4 inclut de nouvelles icônes Dual-PNG (créées par Carlo Spadoni) pour les répertoires et les applications, l'intégration de tous les changements effectués par Krzysztof Smiechowicz pour l'ABIv0 (gestion 64 bits, corrections diverses, etc.), ainsi qu'une sélection des meilleures applications pour AROS ABIv0. AROS One peut s'installer en natif ou bien via une machine virtuelle comme VMWare [English Amiga Board].


- AGABlaster 0.9.82

Le 17 janvier 2021, Marcus Schordan a mis à jour AGABlaster, son lecteur vidéo capable de lire le format CDXL. Les changements apportés concernent les points suivants :
  • Gestion des vidéos 12 bits AGA6-8 et HAM8 (utilisées dans plusieurs jeux à la fin des années 1990).
  • Versions optimisées pour 68000, 68020, 68060, 68080.
  • Message d'information prolongé d'une ligne après la fin de la lecture de la vidéo.
  • Gestion de la limite des 2 Go pour les fonctions de recherche d'AmigaOS (il est toutefois toujours possible de jouer les vidéos jusqu'à 4 Go).
  • Certaines nouvelles fonctionnalités nécessitent agaconv 0.9.6 (par exemple, les gros fichiers CDXL avec images 32 bits).

- Vieux programmes chez Amiga Future

Amiga Future propose en libre téléchargement GP Touch, un pilote permettant de gérer les écrans tactiles produits par MicroTouch en 1991. Il s'agit de la version complète [Amiga Future].

Par ailleurs, les simulations de char Campaign et Campaign 2, pour Amiga OCS, sont également disponibles chez Amiga Future.


- Apollo Core 68080

L'équipe Apollo a rendu public le 12 janvier 2021 la version 5 du coeur Apollo, compatible Motorola m68k et utilisé dans les cartes Vampire 4. Voici les avancées de cette version 5 :
  • La compatibilité du Copper a été améliorée. Cela permet de faire fonctionner/afficher correctement un grand nombre de jeux.
  • Accélération du processeur. Ces améliorations donneront une accélération d'environ 10 MIPS. L'objectif est d'atteindre 165 MIPS au final.
  • Amélioration de la compatibilité du pilote d'écran HDMI.
  • Modes d'écran supplémentaires : 800x600 et 1024x768.
  • Le jeu Deluxe Galaga fonctionne maintenant sur ApolloOS.
  • Amélioration de la fonction PIP du lecteur vidéo Riva.
  • La lecture de vidéos TrueColor sur le Workbench est plus fluide.
  • Ajout d'une touche "magique" permettant de passer la sortie vidéo Amiga en PAL/NTSC50/NTSC.

- Extension pour ACE

Philippe Rimauro, l'auteur d'ACE, un émulateur d'Amstrad CPC sur MorphOS, a publié sur Aminet le 24 janvier une extension pour son émulateur. Celle-ci se nomme ACEpansion et permet d'émuler la carte Albireo de Pulkotronics, ce qui ajoute l'USB et la gestion microSD à l'Amstrad CPC émulé [Aminet].


- Lecture des articles d'Amiga Future

Depuis quelque temps maintenant, le magazine Amiga Future propose un outil, nommé AFA-Viewer, qui permet de chercher des articles sur son DVD d'archives, de les lire directement ou d'accéder à l'article en version Internet. Les dernières versions d'AFA-Viewer, 1.33 et 1.34, ajoutent les recherches sur les numéros 126 et 127, et un catalogue en français [www.amigafuture.de].


- Changement de nom pour Amiga.net.pl

Le site Amiga.net.pl, spécialisé dans la publication et la vente d'ouvrages Amiga, a changé de nom et d'adresse Internet. Il est devenu Bitronic et est accessible sur bitronic.pl.


- FrozenLiquid 1.1

A la suite du portage sur MorphOS de FluidLite, un synthétiseur logiciel SoundFont Open Source, Antoine Dubourg s'est amusé à bidouiller un outil permettant de lire des fichiers MIDI sans aucun périphérique matériel. Voici donc FrozenLiquid, un petit outil Shell qui peut charger une SoundFont (SF2 pour le moment) et créer un cluster MIDI CAMD et l'audio AHI avec Reggae. C'est une première version qui ne satisfait pas encore son auteur, il indique "Je ne suis pas entièrement satisfait de son fonctionnement interne, une certaine quantification se produit pour chaque événement MIDI envoyé car la boucle de rendu est déclenchée par le tampon audio. Ce rendu se produit toutes les 20 ms, ce qui est une résolution de temps un peu courte pour les événements MIDI."


- MorphOS SDK 3.16

L'équipe MorphOS a annoncé le 16 février 2021 la disponibilité de la mise à jour de février 2021 de la trousse de développement logiciel MorphOS 3.16. Cette mise à jour inclut un GDB grandement amélioré, avec TUI, la mise en évidence de la syntaxe et le débogage des bibliothèques partagées. Deux nouveaux utilitaires de profilage ont été ajoutés : EventProfiler peut être utilisé pour instrumenter une application et générer des fichiers Chrome Debugger qui peuvent être chargés dans Wayfarer pour analyse. Koprofiler, de son côté, est un profil d'échantillonnage qui peut être utilisé pour enregistrer un fil d'exécution sélectionné. Plusieurs paquets GG ont également été mis à jour, dont git, wget, nano et perl. OpenSSH mis à jour est maintenant livré avec ssh-agent.

Cette trousse de développement nécessite MorphOS 3.15 et environ 2 Go d'espace disque disponible [morphos-team.net/downloads].


- SDL 2.0.14 pour MorphOS

Bruno Peloille et Szilárd Biró ont publié une nouvelle version du portage de la bibliothèque multimédia SDL2 sur MorphOS. Il s'agit de la version 2.0.14 et des bibliothèques annexes SDL2_image.library 2.0.6 (préversion), SDL2_mixer.library 2.0.4, SDL2_gfx.library 1.0.4, SDL2_ttf.library 2.0.15 et SDL2_net.library 2.0.1. Il est recommandé d'avoir 128 Mo de mémoire graphique pour utiliser SDL2 sur MorphOS. Cette nouvelle version propose la gestion d'OpenGL dans les fenêtres (utilisé par ScummVM et prBoom-plus), la gestion des manettes via la sensors.library (première version) ainsi que de nouvelles fonctions et corrections [www.morphos-storage.net].


- Une horloge à construire soi-même

Marcel Jähne a publié tous les documents et fichiers nécessaires pour se construire une horloge temps réel pour Amiga 500 et 1000. Son horloge se nomme A1k SimpleClock et elle se place sous le processeur 68k ou toute carte accélératrice se connectant à l'emplacement du processeur [gitlab.com/marceljaehne/a1k-simpleclock].


- Wayfarer 1.11

Jacek Piszczek a publié le 6 janvier 2021 une nouvelle version de Wayfarer, son navigateur Web pour MorphOS. Il s'agit de la version 1.11 qui propose une accélération de la mise en route du cache Curl, la mise à jour des données du filtre EasyList ou bien la non-apparition de fenêtres contextuelles pour demander le téléchargement de composants n'ayant pas de type MIME valide. Le traitement des protocoles personnalisés/non gérés a aussi été amélioré [wayfarer.icu/].


- Éditeurs Markdown

Simon Tyrrell et Martin Mitas sont en train de développer Earmark, un éditeur/visualisateur de documents Markdown pour AmigaOS 4. Pour rappel, Markdown est un langage de balisage léger créé en 2004 par John Gruber et Aaron Swartz. Il a été créé dans le but d'offrir une syntaxe facile à lire et à écrire. Un document balisé par Markdown peut être lu en l'état sans donner l'impression d'avoir été balisé ou formaté par des instructions particulières. La dernière version en date d'Earmark est la 1.1, elle ne propose pas encore la coloration syntaxique.


- La fin des développements de Morgue Soft

Morgue Soft est un développeur espagnol composé d'une seule personne : Juan Carlos Herran Martin. La sortie en janvier 2021 du jeu d'aventure The Widow (pour MorphOS, AROS, AmigaOS 4) coïncide malheureusement avec l'arrêt des activités de développement de cet auteur. Après 27 ans de passion Amiga, Juan Carlos Herran Martin a donc décidé de cesser ses activités car pour lui "il était très compliqué de créer des jeux pour les systèmes Amiga lorsqu'il n'y a pas de graphistes compétents dans ce domaine, et que la motivation et l'apport d'idées nouvelles sont faibles." Juan Carlos Herran Martin sera à présent un simple spectateur de la scène Amiga.


- Multi-extension pour Amiga 1000

Parceiro, qui signifie "partenaire" en portugais, est une multi-extension pour Amiga 1000 conçue par l'Américain Dabid Dunklee. Elle se présente sous la forme d'un mince boîtier en plastique, s'adaptant très bien à la machine, et qui se branche sur le port d'extension latéral. Elle propose 8 Mo de mémoire Fast, un emplacement microSD accessible de l'extérieur avec une carte SD de 2 Go au format FAT32 ainsi qu'une horloge en temps réel. Vous ne pouvez pas démarrer à partir de cette carte SD mais Dabid Dunklee fournit un tutoriel détaillé expliquant comment créer une disquette "KickWork". En plus de l'image Kickstart, elle contient un Workbench ainsi que tous les pilotes et utilitaires nécessaires au montage de la carte SD et à l'activation de l'horloge en temps réel. Précommande en contactant Dabid Dunklee sur "amiga.parceiro AT outlook.com". Prix : 195 $ plus les frais de port [www.commodore.news].


- Livres gratuits

Fusion Retro Books propose à nouveau certains livres Amiga en PDF gratuits. Il vous suffit de créer un compte utilisateur dans leur boutique. On y trouve The History Of Ocean Software, The Story Of US Gold et The Story Of The Commodore Amiga In Pixels.


- Les vieux claviers Amiga ont encore la cote

Amiga500-Keyboard utilise un Arduino modèle Pro Micro ou Leonardo afin de transformer un clavier A500, A1000 ou A2000 en un périphérique d'entrée compatible USB. Le code du programme fonctionnant sur l'Arduino a été publié sur Github. Vous pouvez obtenir de plus amples informations concernant le câblage sur le forum d'arduino.cc.


- Du teck pour de la tech rétro

L'utilisateur finlandais MickGyver a personnalisé son MiSTeR de façon élégante. Il raconte : "En l'honneur du grand projet MiSTer (Amiga sur FPGA), j'ai construit cet "Amiga" spécial. Le boîtier est en teck massif et le clavier est un celui d'un CDTV. Le clavier et les manettes numériques sont connectés au MISTer via un Arduino Pro Micro."

Ses caractéristiques :
  • Boîtier exclusif en teck (fait main).
  • Clavier CDTV (pas besoin de modifications donc non destructif, fonctionne avec tous les coeurs logiciels qui gèrent un clavier).
  • Boutons OSD (affichage à l'écran) et Reset (réinitialisation).
  • Diodes d'alimentation et d'activité des disques.
  • Interrupteur marche/arrêt.
  • Sorties vidéo HDMI et RGB (même câble VGA vers Péritel que celui utilisé par le MiST).
  • Sorties audio stéréo RCA.
  • Deux ports manettes numériques.
  • Deux ports USB (pour la souris, les manettes).
  • Port Ethernet (peut également être utilisé à partir du coeur Amiga).
  • Port pour carte SD.

- Résultats du concours Creative Competition

Le site Amiga Ireland a organisé un concours, nommé Creative Competition, où vous pouviez envoyer vos musiques (modules), images 2D et 3D. Les résultats sont tombés le 17 janvier 2021. Les oeuvres sont téléchargeables sur le site.

Modules de musique
  1. Punnik - How Do They Do That - 361 pts.
  2. Banjo Guy Ollie - Terrible Song Name - 354 pts.
  3. Alex Menchi - Night Of the Hunter - 351 pts.
  4. adkd - Your Music 2 - 325 pts.
  5. Miron Schmidt - True Sadness - 319 pts.
  6. Okeanos/TEK - Underground Life - 295 pts.
  7. Uberphawx - Kersen - 288 pts.
  8. Barkbit - Hardware Monkey - 225 pts.
Images 2D
  1. Eric Hill/amigalove.com - Heavy Metal Amiga - 347 pts.
  2. Mattie Whittle - Time & Space - 335 pts.
  3. Vasilis Psomiadis - Winter Nights - 325 pts.
  4. Douglas Compton - Flower Collage - 248 pts.
  5. ArisAmiga - Amiga Masterpiece In 31 pixels - 247 pts.
  6. TLF - Space Ships - 189 pts.
Images 3D
  1. Anthony Jarvis - Tron Recognizer - 424 pts.
  2. Klearchos Gourgourinis - Winter Solstice Tree 2021 - 348 pts.
  3. TLF - Amiga Word - 248 pts.

- Imperium Terranum 2 passe en RTG

Imperium Terranum 2 est un jeu de stratégie spatiale pour AmigaOS 3.x. Il fut développé jusqu'en 1998 par le groupe Virtual Worlds Productions et ces derniers avaient publié le code source de leur jeu depuis un bon moment, sans que personne ne s'y intéresse vraiment. Mais depuis quelques semaines, le développeur Rene F. a entrepris de lui apporter une mise à jour. Des versions 2.802 à 2.808 sont apparues. Le jeu a maintenant été porté en C (il était en Pascal) et propose une requête pour le choix de la résolution de l'écran. Le reste du jeu reste identique. La mise à jour doit être copiée sur la version complète d'Imperium Terranum disponible sur Aminet [github.com/fook42/ImperiumTerranum2/releases].


- Mises à jour pour Wicher

Une nouvelle disquette de pilotes pour les cartes d'extension Wicher 500i rev.2c/Ex, Wicher 508i (Ex), Wicher 608, Wicher CDTV et Wicher 1211 développées par Retro 7-bit a été rendue publique au cours des deux derniers mois. Le sdcard.device ainsi que les pilotes Ethernet enc28j60_w16.device et enc28j60_w32.device ont été mis à jour [retro.7-bit.pl].


- From Vultures to Vampires sera en deux tomes

En été 2020, le deuxième livre de l'ancien directeur de Commodore UK, David Pleasance, écrit avec Trevor Dickinson (de chez A-EON), avait été financé avec succès via une campagne Kickstarter. David Pleasance a récemment communiqué (1, 2), en indiquant qu'ils avaient sous-estimé la quantité de choses passionnantes à raconter, surtout qu'après avoir contacté d'autres personnes, ces dernières ont aussi ajouté du contenu. David Pleasance a poursuivi en disant qu'ils n'ont pas d'autre choix que de diviser le livre en deux tomes. Le volume 1 est censé être publié au cours du deuxième trimestre 2021. Tous ceux qui ont participé à la campagne Kickstarter l'année dernière, obtiendront le volume 2 avec une remise de 50% (rappel des prix : 20 euros environ la version papier et 8,50 euros l'édition PDF). Si vous souhaitez profiter de cette offre, il vous suffit d'envoyer un courriel à David Pleasance.


- Nouvelle manette pour Amiga et C64

La société Abstraction Games a développé une nouvelle manette pour Amiga et C64 qui dispose de quatre boutons et de deux bâtons. Elle se connecte directement au port manette, sans pilote ou bidouille matérielle. Les manettes à deux bâtons sont rares sur les machines Commodore, c'est peut-être même une première. Deux jeux ont été présentés et adaptés à cette nouvelle manette : Chaos Engine (Amiga) et Commando (C64). Ces jeux seront probablement distribués commercialement, peut-être dans le cadre de la campagne Kickstarter [YouTube].


- ViNCEd est toujours développé

ViNCEd est un remplaçant de la console CON: pour AmigaOS développé par Thomas Richter. Après avoir repris le développement de celui-ci en 2020, l'auteur a publié plusieurs mises à jour (3.96, 3.97, 3.98) sur Aminet. A présent, ViNCEd fixe la taille de sa pile mémoire à 4096 octets, et récupère toutes les nouvelles préférences du système dès qu'il s'aperçoit que le système de préférences devient actif (cela corrige un problème de localisation pour les nouvelles fenêtres) [Aminet].

Pour l'anecdote, Thomas Richter indique que "la première version de ViNCEd est apparue il y a des années (avant 1990). Faute d'un meilleur nom, je l'ai appelé VeryNewCon - par opposition à NEWCON: développé par Commodore pour le Workbench 1.3. VeryNewCon était appelé "VNC" mais comme ce nom est vraiment ennuyeux, j'ai décidé d'ajouter une voyelle ainsi qu'un "Ed" à la fin : c'est un éditeur qui fait tourner un Shell en son sein."


- MiSS FPGA, encore un ordinateur FPGA

La société 8bits4ever propose depuis quelque temps des solutions FPGA dédiées au monde rétro. Et une carte de remplacement, à base de FPGA, spécialement conçue pour entrer dans un boîtier d'A500 sera bientôt disponible. Elle se nomme MiSS FPGA et utilise donc le clavier d'origine de l'A500 comme périphérique d'entrée. Miss FPGA est équipée du même FPGA que le MiST, et est ainsi déjà compatible avec tous les coeurs réalisés pour le MiST, dont l'Amiga (OCS/AGA). Prix : 150 euros, prévu pour fin février 2021. Voici ses caractéristiques :
  • FPGA Altera EP3C25E144C8N.
  • 32 Mo de mémoire SDRAM.
  • Quatre ports USB (gérant les claviers, souris et manettes USB. Des concentrateurs USB permettent également d'ajouter plus d'un périphérique par port).
  • Connecteur interne à 8 broches pour clavier A500.
  • Deux connecteurs DB9 pour manette classique (affectés au port 1).
  • Sortie VGA/RGB.
  • Sortie audio stéréo RCA.
  • Port pour carte microSD (style "push-push").
  • Port de programmation interne MicroUSB.
  • Connecteur d'alimentation MiniUSB. 1000 mA recommandés.
  • Interrupteur marche/arrêt mécanique.
  • Circuits imprimés 3D personnalisés pour le boîtier de l'A500.

- YAM gère AmiSSL 4.7 et passe sur GitHub

Le développement de YAM, un gestionnaire de courriels pour AmigaOS 4, AmigaOS 3, MorphOS et AROS, est bien lente depuis des années. Seules quelques versions "développeurs", via des recompilations journalières, sont disponibles. Mais le problème était qu'elles étaient limitées à un mois d'utilisation, et qu'il fallait télécharger à nouveau une nouvelle version/recompilation, qui ne proposait d'ailleurs aucune nouvelle fonctionnalité.

Mais la recompilation journalière de fin janvier 2021 supprime enfin cette limite de temps. La page d'accueil de YAM (yam.ch) est maintenant redirigée vers le site GitHub. Et enfin, YAM peut à présent utiliser la dernière version 4.7 d'AmiSSL, obligatoire pour la sécurisation des courriels chez divers fournisseurs.


- Amiga Source Éditeur 1.25

Alain Fontanin a publié la version 1.25 de son éditeur de texte Amiga Source Éditeur. ASE est compatible avec tout Amiga doté d'AmigaOS 2.0.4 ou plus. La version 1.25 apporte une amélioration significative de sa vitesse, notamment pour les documents de plus de 4096 lignes, la gestion des mouvements du curseur (deux modes disponibles : libre et non-libre), la possibilité de personnaliser la taille (4 ou 8), la sauvegarde des onglets, la prise en compte de la touche "Suppr", l'ajout d'un script d'installation, de nouveaux exemples de scripts ARexx, l'utilisation de la police d'écran pour les menus (au lieu de la Topaz 8), etc. [Aminet].


- ZgR3D en boîte

Le jeu freeware d'action/réflexion ZgR3D, développé par Project R3D, bénéficie désormais d'une édition physique en boîte depuis le 21 janvier 2021. Outre le jeu lui-même sur disquette, la boîte comprend un CD et un tapis de souris. Fonctionne sur tout Amiga OCS, avec 1 Mo de mémoire, et aussi sur CD32/CDTV pour la version sur CD. Prix : 16 euros environ [allegro.pl].


- Black Dawn Rebirth gratuit

Le jeu de rôle/action Black Dawn Rebirth, édité commercialement par Double Sided Games en 2019 est à présent téléchargeable gratuitement. Vous pouvez quand même faire un petit don avant le téléchargement. Ce jeu en 64 couleurs fonctionne sur Amiga OCS avec 1 Mo de mémoire [timeslip1974.itch.io/black-dawn-rebirth].


- Amiga Explorer 9

La société Cloanto a annoncé le 25 février 2021 l'arrivée d'Amiga Explorer 9 (9.0.7.0), une nouvelle version de son logiciel de liaison Amiga-PC. Pour rappel, ce logiciel permet d'accéder aux ressources d'un Amiga (fichiers sur partitions et tous volumes lisibles sur l'Amiga, y compris le RAM Disk, images de disques et disquettes HDF et ADF, ROM) depuis un bureau Windows. Les principales nouveautés sont :
  • Protocole étendu pour gérer des opérations supplémentaires sur les systèmes de fichiers (lecture et écriture aléatoires, ajout, etc.)
  • Protocole étendu pour interroger des propriétés supplémentaires du système côté serveur (plate-forme et branche, RAM, version de la ROM et CRC32, divers attributs de date et d'heure, etc.).
  • Ajout du dossier "Virtual Files" à la racine de l'espace de noms (contient des images-disques et d'autres fichiers virtuels).
  • Nouvelle option pour régler automatiquement l'horloge Amiga depuis Windows.
  • Nouvelles fonctionnalités dans la boîte de dialogue "Propriétés" : affichage ou masquage de l'icône Amiga sous le nom "This PC", activation ou désactivation du rapporteur de plantage, onglet Changelog, etc.
  • Nouvel assistant de configuration pour transférer le côté Amiga.
  • Amélioration de l'extraction des données lors de la lecture de disques comportant des erreurs.
  • Tous les dialogues de propriété des fichiers et des répertoires contiennent désormais un contrôle de modification pour renommer le fichier ou le répertoire.
L'outil "AE", qui donne à Windows un accès en ligne de commande aux fonctions de configuration et de partage de données d'Amiga Explorer, a également été étendu pour gérer les nouvelles fonctionnalités. Tapez "AE Help" pour voir une liste des options de la ligne de commande.

Cette mise à jour est gratuite pour les utilisateurs actuels d'Amiga Explorer et d'Amiga Forever Plus Edition. Amiga Explorer peut être également essayé gratuitement via une licence shareware. Prix : 9,95 euros [www.amigaforever.com].


- Ordinateur portable de Hans de Ruiter : ça repart

Hans de Ruiter, de la société de développement Amiga Kea Sigma Delta basée en Nouvelle-Zélande, s'était engagé à concevoir un boîtier transportable d'ordinateur PowerPC compatible AmigaOS 4 (projet PORTIA pour la carte Tabor/A1222). En juin 2020, il avait indiqué que son projet était stagnant, notamment en raison de difficultés liées à la conception d'un tel projet. Le 8 février 2021, Hans de Ruiter a annoncé sur YouTube que son projet avait été relancé. Bien qu'aucune raison spécifique n'ait été mentionnée dans la vidéo, le développeur néo-zélandais a laissé entendre qu'un nouveau départ permettrait de construire une plate-forme plus solide. Les détails de la nouvelle conception devraient être divulgués à l'avenir, mais on sait déjà que la nouvelle révision disposera d'une gestion de l'énergie et d'un mécanisme d'affichage complètement différents.

Hans de Ruiter réexplique le but de son projet sur son blog : "il vous permettra de construire un ordinateur portable à partir d'une carte mère Mini-ITX et de pièces de votre choix (dans les limites spécifiques d'un système portable). En gros, vous pourrez construire un ordinateur portable de la même manière qu'un ordinateur de bureau. Aucune soudure ou carte mère spéciale n'est nécessaire ; il vous suffit de choisir vos composants et de les assembler. Oui, ce sera un gros ordinateur portable puisqu'il doit être équipé d'une carte mère Mini-ITX, mais il sera portable, fonctionnera sur batterie et contiendra le matériel de votre choix (par exemple, A1222/Tabor si vous êtes un fan d'AmigaOS)."


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 11/12 2020]


Soutenez le travail de l'auteur