Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 23 mai 2018 - 03:00  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité de janvier/février 2018
(Rubrique écrite par David Brunet - février 2018)


- L'Amiga et les marques déposées, nouvel acte

Amiga Inc. avait perdu la propriété de marques déposées durant ces dernières années (comme le nom "Amiga" pour l'Allemagne ou bien le dessin de la Boing Ball) en raison d'un non-renouvellement à temps de leur enregistrement. Mais depuis le 9 janvier 2018, la société a renouvelé la marque "Amiga" pour l'Europe auprès de l'EUIPO (Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle) et ce, jusqu'en 2028 [euipo.europa.eu/eSearch/#details/trademarks/000815779].

Par ailleurs, un nouveau prétendant pour la propriété intellectuelle du nom "Amiga" aux États-Unis s'est fait connaître. Il s'agit de Sean Donohue qui a déposé une demande le 26 janvier 2018 à l'USPTO (Bureau américain des brevets et des marques de commerce) [tsdr.uspto.gov].

On a également vu que l'opposition de Cloanto envers Hyperion à propos des marques Amiga Forever, AmigaOS et Workbench a été retirée. Ces trois marques déposées sont à présent enregistrées par Hyperion pour l'Europe (on peut se demander ce que va devenir Amiga Forever, le produit le plus populaire de Cloanto ?).

Enfin, on a appris que Cloanto et Itec LLC avaient déposé, le 12 janvier 2018, une opposition contre Hyperion concernant l'enregistrement de la Boing Ball [ttabvue.uspto.gov].


- Tower 57 et Wings Remastered ont du plomb dans l'aile

Suite à quelques plaintes de personnes qui ont réservé leur copie des jeux Wings Remastered et Tower 57, Daniel Müßener (qui s'occupe du portage de ces deux jeux sur AmigaOS NG) a réagi le 4 février sur Amiga.org :
  • Il n'a rien à voir avec le développement de Defender Of The Crown, Rocket Ranger Extended Collector's Edition ou de la version Windows de Wings.
  • Le développement de la version Amiga de Wings prend bien plus de temps que prévu, et il n'est toujours pas terminé. Plusieurs raisons sont invoquées comme l'extrême optimisation demandée et des niveaux très vastes qu'il faut vérifier sans cesse.
  • Cinemaware Retro avait envoyé des boîtes avec une version alpha du jeu. Mais les acheteurs étaient au courant de ce qu'ils achetaient.
  • Selon Daniel Müßener, si vous êtes fatigué d'attendre, demandez simplement un remboursement.
  • Le développement de Wings est complètement à l'arrêt tant que Tower 57 n'est pas terminé.
  • Pour Tower 57, Daniel Müßener a accepté de travailler dessus car il pensait que le portage serait aisé. Malheureusement, il s'est avéré que le code fonctionnait lentement (ou pas du tout en raison de la quantité de mémoire requise) sur Amiga NG. Daniel Müßener a dû faire de grosses optimisations voire réécrire complètement certaines parties.
  • De plus, Daniel Müßener a dû utiliser le rendu logiciel (et non 3D) pour Tower 57 car beaucoup d'Amiga NG ne peuvent pas gérer les énormes textures du jeu et la quantité de mémoire graphique requise. Il a aussi dû réaliser une version HiColor/16 bits, au lieu de TrueColor/24-32 bits pour des machines comme les Sam440ep et les anciens Power Mac G4.
  • Daniel Müßener affirme que son code optimisé est entre 13 et 17 fois plus rapide que le code originel. Cela est tout juste assez pour faire fonctionner Tower 57 sur une Sam440ep.
  • Une version de test de Tower 57 a récemment été envoyée aux bêta-testeurs.

- Polaris en ligne de mire

Le site AmigaDevelopper.com a annoncé le 3 février 2018 le développement de pilotes natifs AmigaOS 4 des cartes Radeon RX400/500 à base de puces Polaris. AMD a lancé ses cartes graphiques Radeon à base de Polaris en 2016 et les a mises à jour en 2017. Il s'agit de la quatrième génération de cartes graphiques AMD, le Core Next fourth Generation (également connu sous le nom d'Arctic Islands). Ces puces Polaris sont en théorie capables de décoder des vidéos MPEG-4 HEVC (H.265) en résolution 4K à 60 images par seconde avec 10 bits par canal de couleur.

Ce travail d'adaptation sera réalisé par Hans De Ruiter, qui développe des pilotes Radeon pour AmigaOS 4 depuis 2008. Hans De Ruiter est d'ailleurs en contact direct avec des ingénieurs de chez AMD pour contourner certains problèmes (notamment le manque de documentation). Les pilotes pour cartes Polaris seront inclus dans une future édition de l'Enhancer Software d'A-EON Technology qui devrait être publié cette année [amigadeveloper.com/articles/moving_to_polaris_03022018.html].


- Coeur 68080 : la version Gold 2.7 en bêta-test

La version Gold 2.7 bêta du coeur processeur 68080 est disponible depuis le 26 février. Les auteurs l'ont mise publiquement à disposition afin que chaque utilisateur puisse vérifier que tout fonctionne bien. Attention tout de même, cette version est réservée aux possesseurs de Vampire V500 sous la forme d'un fichier .jic. Il faut le flasher à l'aide de Quartus depuis une autre machine, cela nécessite un USB Blaster (voir informations sur la procédure de flashage). L'équipe Apollo attend les retours des utilisateurs sur IRC, via le serveur "chat.freenode.net 6697 (SSL)/6667 (non-SSL)", canal "#Apollo-Team".

A noter que cette version Gold 2.7 intègre un FPU, de manière intégrale, il n'y a pas d'émulation logicielle, donc aucun programme à lancer au démarrage. Le FPU est ainsi accessible dès l'allumage de la machine.


- Une nouvelle carte mémoire pour l'A600

Le site polonais RetroAmi propose une nouvelle carte mémoire pour les Amiga 600. Elle se nomme A6095 et fourni 9,5 Mo de mémoire (8 Mo de mémoire Fast, 1,5 Mo de mémoire Chip). La carte s'enfiche sur le processeur 68000 de la machine. Des cavaliers sont présents pour la désactiver ou pour accéder au port PCMCIA. Vous pouvez aussi passer de 9,5 Mo à 5,5 Mo en maintenant enfoncées les touches Ctrl-A-A pendant cinq secondes. Vous pouvez aussi faire reconnaître la mémoire en tant que mémoire Slow quand il ne reste que 1,5 Mo. Prix : 199,00 zloty (47,72 euros) [retroami.com.pl].


- Nouveau lot d'Amy-ITX

M. Andersson a annoncé le 9 février sur son site Internet l'arrivée d'un nouveau lot d'Amy-ITX, sa carte mère au format ITX et compatible Amiga 68k. Ce sera le dernier lot produit par lui. Pour 65 euros, chaque acheteur recevra une carte mère nue, une carte fille nue (qui comportera la mémoire Chip), une liste détaillée des composants nécessaires et des instructions pour assembler le tout. Si vous n'êtes pas en mesure de programmer vous-même les circuits intégrés, vous pouvez commander trois circuits intégrés préprogrammés pour 25 euros supplémentaires [www.amy-itx.com].

En outre, les concepteurs proposent aussi quelques autres cartes filles (également sans composants) :
  • Une carte réseau 10 Mbps pour port Zorro II/III (utilisant la puce RTL8019, et compatible avec les pilotes réseau de Village Tronic). Prix : 35 euros.
  • Une carte accélératrice 68030 avec 6 Mo de mémoire et un bus IDE. La carte s'enfiche sur le port processeur 68000 et devrait être compatible avec les Amiga 500, 1000 et 2000. Prix : 55 euros.

- Bruno Peloille multiplie les portages

De nombreux portages d'applications et de jeux pour MorphOS ont été réalisés par Bruno Peloille durant ces deux derniers mois. On compte par exemple Hatari 2.1.0 (émulateur Atari), GrafX2 2.5 (création graphique), FAAC 1.29.3 (encodeur audio), ScummVM 2.0 (interpréteur de jeux), Gigalomania 1.0.0 (jeu de stratégie), Secret Maryo Chronicles (jeu de plate-forme), C-Dogs 0.5.8 (jeu de tir), Beret 1.2.1 (jeu de plate-forme), Stratagus 2.4.2 (moteur de jeux de stratégie, instable) et bien d'autres disponibles gratuitement sur le site de MorphOS Storage.


- La fin du MiST

Till Harbaum a annoncé le 20 janvier l'arrêt de la production du MiST, sa petite carte mère à base de FPGA capable de lancer divers systèmes (dont AmigaOS 68k via le coeur Mimimig). La raison invoquée est le prix trop élevé du MiST, surtout au regard des clones comme le MiSTer. Till Harbaum informe que, du côté de l'équipe de développement, certains coûts sont conséquents comme la construction de prototypes, la refonte de ceux-ci, les certifications CE, ROHS et WEEE, etc.

A une certaine époque, il n'existait que le MiST. Plus tard, des gens ont commencé à le copier, dont des Espagnols qui avaient demandé à l'équipe MiST s'ils pouvaient en produire quelques-uns pour leurs amis. Till Harbaum avait répondu qu'il n'y avait pas de problème. Ces cloneurs devinrent ensuite plus nombreux, ils demandèrent plus d'aide, plus de coeurs, etc. et Till Harbaum acceptait de fournir son aide. Les clones de ces gens étaient également moins chers car ils n'avaient pas à produire de prototypes, à trouver des développeurs pour réaliser les coeurs logiciels, ou à se confronter aux certifications CE et WEEE (DE10nano, le matériel du MiSTer, n'a pas de marquage CE). A noter aussi qu'aucun des cloneurs n'a offert une de ses cartes en retour à Till Harbaum, pour le remercier.

En outre, concernant le MiSTer, Till Harbaum indique qu'une personne fortunée subventionne ces cartes à base de DE10nano dans le but d'inciter les développeurs à utiliser ses FPGA. L'équipe du MiST ne veut pas non plus utiliser le DE10nano car elle ne sait pas si elle sera pruduite sur le long terme.

Résultat des courses : le MiST ne se vend plus. L'investissement, pour fabriquer des lots suffisamment importants pour garder le prix final bas, est trop élevé. Après la vente du lot actuel de MiST, l'aventure de Till Harbaul sur le MiST s'arrêtera [www.atari-forum.com].


- Retour des balados d'Amiga Impact

Le co-webmestre du site d'actualité Amiga Impact, Mickaël Pernot, avait lancé en 2007 une série de balados traitant de l'actualité Amiga. Depuis le 8 janvier 2018, il a repris cette noble activité et propose à présent des fichiers audio toutes les semaines, soit une cadence très soutenue pour le petit monde de l'Amiga. Les sources pour ces actualités sont les tweets d'Éric Luczyszyn ainsi que les sites Obligement et Amiga France. Pour écouter ces fichiers audio, vous pouvez les télécharger sur Amiga Impact ou bien vous abonner via le flux RSS ou iTunes.


- Le point sur le développement d'AROS

Voici quelques-unes des avancées du système d'exploitation AROS réalisées ces deux derniers mois :
  • Mise à jour de la traduction en français.
  • Correction d'un plantage dans AHI Prefs quand il n'y avait pas de sortie disponible.
  • Correction de corruptions du code causées par des problèmes d'optimisation du compilateur. Ceci a pu causer d'autres bogues dans divers endroits du système (quelques datatypes).
  • Correction d'un plantage qui survenait parfois dans l'éditeur de texte lors de l'ouverture d'un fichier.
  • Correction de deux problèmes visuels dans Wanderer (le lasso et les en-têtes en mode Liste).
  • La version d'AROS pour Sam440ep fonctionne à nouveau.
  • Correction d'un plantage potentiel dans le pilote USB HID.
  • Ajout d'une interface en ligne de commande dans FTManager.
  • Réintroduction de la gestion du PIC i8259A.
  • Ajout de l'option de démarrage "noapic" permettant de désactiver les APIC modernes en faveur de l'ancien PIC i8259A.

- Mise à jour de la Liste Des Jeux Amiga

La Liste Des Jeux Amiga, document créé et maintenu par David Brunet depuis avril 1991, a été mise à jour le 18 janvier 2018 avec la publication de sa 47e édition. Entre autres nouveautés et corrections, les jeux de l'année 2017 ont été ajoutés, tous comme les jeux utilisant la puce SAGA des cartes Vampire (seulement un !). Le total atteint désormais 12 803 entrées, que ce soit des jeux, des éditeurs de niveaux, des disques de données, des extensions et interpréteurs qui sont répartis comme suit :
  • 12 241 jeux.
  • 325 extensions et disques de données.
  • 145 éditeurs de jeux ou de niveaux.
  • 92 interpréteurs

- Convertir les Mods

Martin Cameron a conçu Mod2wav, un petit outil en ligne de commande permettant de convertir les modules de musique Protracker en formats WAVE ou IFF 8SVX. La conversion peut être effectuée sur un canevas ou sur le morceau dans son entier. Mod2wav est disponible en version AmigaOS 3 et MorphOS [aminet.net/search?query=mod2wav].


- Boîtier X500 Pro annulé

Loriano Pagni avait lancé un nouveau projet Kickstarter pour un boîtier permettant d'embarquer vos cartes mères au format mini-ITX. Il s'agissait du X500 Pro (photo 1, 2) qui devait représenter la dernière touche de ses boîtiers X500 (X500 Plus et X500 Evo). Mais au vu du faible nombre de personnes intéressées (seulement dix qui ont rassemblé seulement 10% des 20 000 £ souhaitées), le projet a été annulé le 27 janvier 2018.


- Nouvelles versions de FlashFloppy

Quelques mises à jour de FlashFloppy (firmware pour le lecteur Gotek flashé sous HxC) ont été postées par Keir Fraser sur site de dépôt Github. Il s'agit des versions 0.7.4a, 0.9.7a et 0.9.9a. Quelques nouveautés en vrac :
  • Amélioration de la performance.
  • Amélioration de la stabilité.
  • Gestion des synthétiseurs Akai avec image-disque de 1,6 Mo.
  • Gestion des capteurs rotatifs avec une sortie de code Gray appropriées.
  • Correction d'un problème d'initialisation de certaines clés USB.
  • Gestion des images-disques .ST avec 11 secteurs.

- Une Vampire dans un Amiga 500

Philippe Lang a dévoilé fin janvier les premières photos du prototype du boîtier d'Amiga 500 permettant d'installer une carte Vampire V4 autonome. Ces boîtiers (photos 1, 2 et 3) comprendront un support pour la Vampire ainsi qu'une trappe arrière RJ45+HDMI. Une campagne Kickstarter pour ces boîtiers est en projet [www.amigafrance.com].


- HstWB Installer

Henrik Stengaard a diffusé la version 1.2.0 bêta 1 de HstWB. Cet outil permet de préparer vos fichiers HDF pour une diffusion légale. Un lanceur de jeux et de démos, nommé HST-Launcher, a été ajouté. Et pour les petites configurations, Henrik Stengaard a créé HstWB-Mini utilisant un Workbench 3.1 de base.

La version 1.2.0 bêta 2 a été publiée peu après, le 1er février. Elle comprend notamment des ajustements pour améliorer la compatibilité avec le 68000, l'autodétection d'Amiga Forever 7 pour HstWB Installer. A noter que le code source de HstWB Installer est ouvert [github.com].


- SAGA 0.14

Une mise à jour du pilote graphique SAGA pour le coeur 68080 2.5 est disponible depuis le 28 janvier 2018. Il s'agit de la version 0.14 du SAGA, la partie du coeur 68080 responsable de l'affichage. Trois nouveautés sont au programme : ajout d'un fichier de montage (mountfile) pour le SD0, ajout du gestionnaire de système de fichiers FAT32 et mise à jour de l'outil permettant de monter/retirer la carte SD rapidement [wiki.apollo-accelerators.com].


- Trois programmes gratuits chez Amiga Future

Le jeu de stratégie Fortress, réalisé par Digital Ninja en 1994, est à présent téléchargeable gratuitement sur le site d'Amiga Future. Fortress nécessite un Amiga 68000 et OCS.

Idem pour Tiger Cub, un séquenceur audio 12 pistes créé par Emile Tobenfeld (Dr. T's) en 1990 pour Amiga 68k, et Dr T's Keybord Controlled Sequencer, un séquenceur MIDI, également natif Amiga 68k.


- Code source d'Adebug

Adebug est un débogueur symbolique sorti sur Amiga en 1991. Son auteur, Daniel Vérité, a libéré son code source en janvier 2018. Il est disponible sur Github sous licence GPL 2.


- Le graphique à Paulo

Renaud Schweingruber, bêta-testeur au sein de l'équipe Apollo, a publié le 27 janvier un graphique montrant comment était rempli le FPGA Cyclone 3 40K LE des cartes Vampire V2. Sans surprise, le coeur processeur 68080 y tient la plus grande place, avec plus de la moitié du FPGA. Le FPU Lite vient en second, suivi des parties sur le RTG, l'AMMX, le contrôleur du bus, le contrôleur mémoire et enfin l'Hyperthreading qui ne prend que très peu de place. Dans ce FPGA Cyclone 3 40K LE, il y a encore un petit espace libre, mais apparemment, on ne pourra pas y mettre l'AGA (à moins de supprimer le FPU Lite...).


- SweepOut sort du bois... et entre dans la mine

Julien Cervellera est en train de finaliser SweepOut, un jeu de réflexion pour Amiga OCS. Il s'agit d'un clone de Démineur, développé en AMOS, qui a les particularités de générer des tableaux aléatoirement et de disposer d'une table des scores en ligne. Le jeu est actuellement disponible en version bêta et l'auteur attend des retours afin de compléter et améliorer son jeu [www.amigafrance.com].


- Un inverseur de lecteurs de disquette

Le bidouilleur canadien Francis Gradel de Retronic Design propose depuis le 15 février 2018 un Inverseur de lecteurs de disquette dédié aux Amiga 500, 1000 et 2000. Prix : 35,99 dollars canadiens + 10 $ de frais de port [www.retronicdesign.com].


- Stunt Car Racer revient parmi les siens

Le jeu de course Stunt Car Racer, commercialisé en 1989 sur Amiga, avait connu un petit succès grâce à ses circuits pour le moins hasardeux. Une réadaptation en C, nommée Stunt Car Racer Remake, fut réalisée en 2012 par Dan V sur Windows. Et en février 2018, cette version a été portée par Juha Niemimaki sur AmigaOS 4 et par Bruno Peloille sur MorphOS. A noter qu'il s'agit d'une conversion partielle du jeu d'origine : il manque en effet quelques graphismes et la table du championnat. Mais Stunt Car Racer Remake offre des nouvelles fonctionnalités comme l'aperçu animé des circuits, la possibilité de changer le paysage et de parcourir le circuit en sens inverse [version AmigaOS 4, version MorphOS].


- WinUAE 3.6.0

La version 3.6.0 de l'émulateur Amiga WinUAE a été publiée par son auteur, Toni Wilen, le 17 janvier 2018. Au programme des nouveautés, on peut noter :
  • L'émulation complète des caches d'instructions et de données des processeurs 68030, 68040 et 68060, avec ou sans MMU.
  • L'émulation de la MMU des versions EC des 68030, 68040 et 68060.
  • L'amélioration des performances de l'émulation de la MMU des 68030, 68040 et 68060.
  • L'émulation de la fonction non documentée FMOVECR des coprocesseurs 68881/68882.
  • La gestion du matériel des révisions récentes de Cubo CD32 (protection PCI, écran tactile, NVRAM et RTC).
  • La gestion des ROM tierces de la carte SCSI A2090 crées par Combitec et MacroSystem
  • La gestion de l'écriture de la flashROM des cartes accélératrices 1230/1240/Cobra et Rapidfire de DKB.
  • La gestion de nouveaux matériels : Ashcom Addhard (SCSI), Evesham Micros Reference (SCSI), FastATA 4000 MK I/II (IDE), Gigatron Arriba (IDE), Kupke Golem HD3000 (OMTI), Profex HD3300 (OMTI), Reiter Software Wedge (OMTI), Sprit Technology InMate (SCSI) et la clé électronique (alias "dongle") du Music Master.
  • L'implémentation de Direct3D 11.
  • La gestion simple des captures d'écran et des numérisations des boîtes.
  • L'émulation des lecteurs de bande ATAPI.
  • Plusieurs corrections de bogues au niveau de l'enregistrement vidéo en AVI.
A noter que la version française a été traduite par Éric Luczyszyn et est téléchargeable sur www.emu-france.com/news/54319-ordi-winuae-francais-v3-6-0.


- Le retour de Buddha

Une nouvelle vague de production des contrôleurs IDE Buddha de chez Individual Computers est en cours. Ce matériel vieux de 20 ans était vendu sur les sites d'enchères plus du double du prix d'origine. Le constructeur allemand a donc décidé de relancer sa production. Cette nouvelle version disposera, dixit le communiqué, d'une "petite mise à jour au niveau matériel et d'une grosse mise à jour au niveau logiciel" [icomp.de].


- WinFellow 0.5.7

WinFellow, l'émulateur Amiga pour Windows mis au point par Peter Schau, Torsten Enderling et Worfje, est disponible en version 0.5.7 depuis le 2 janvier 2018. Les quelques nouveautés portent sur la mise à jour du code pour les lecteurs de disquette (afin d'utiliser les pistes au-delà de la 80e) et des corrections de bogues au niveau des instructions processeur et du code pour les captures d'écran. En outre, les fichiers du projet sont à présent gérés avec la suite de développement Visual Studio 2017 [petschau.github.io/WinFellow/].


- Nouvelles productions de la scène démo

Voici les productions de la scène démo Amiga qui ont été ajoutées sur le site pouet.net ces deux derniers mois :
  • This, That And The Other, intro OCS par Planet Jazz.
  • Ahojtro, démo AGA par Artway.
  • The End Of Time, démo AGA par Nature.
  • Deadline Invitation, invitation OCS par tEk.
  • 40420, démo OCS par Insane.
  • My Lucky Number, démo OCS 64 ko par Loonies.
  • Something Old, Something New, Something Borrowed, Something Blue, démo AGA par Tulou.
  • Exclusive Galore, démo OCS 32 ko par Tulou.
  • Lords Of The Boards, démo OCS 32 ko par Oxyron et Desire.
  • Obsidian Beats Volume 1, musicdisk OCS par Density Design.
  • Silverman Intro, démo OCS.
  • The Cube, démo OCS.

- Les sous d'AMOS/STOS

Anecdote intéressante, François Lionet, l'auteur du langage de programmation STOS et AMOS pour Atari ST et Amiga, a révélé sur le groupe Facebook AMOS Professional ses gains lorsqu'il travaillait pour Europress à l'époque. Durant la période STOS, il gagnait l'équivalent de 60 000 euros par an (la conversion franc->euro a été faite directement sans prendre en compte l'inflation). Quand STOS et AMOS 1.3 furent commercialisés, la somme monta à environ 100 000 euros pour la première année, puis un peu moins l'année suivante car les ventes de STOS diminuèrent. La meilleure année fut celle du lancement d'AMOS Professional. Il n'en crut pas ses yeux quand il reçut un chèque de plus de 150 000 euros ! Cela paya une grande partie de sa maison et même de bonnes vacances. L'éditeur Europress était à chaque fois ravi de le voir quand il venait à Manchester. Les redevances de François Lionet étaient de 15%, vous pouvez donc imaginer l'argent gagné par Europress.


- Flight of The Amazon Queen en italien

Le jeu d'aventure Flight Of The Amazon Queen, publié sur Amiga en 1995 par Renegade, n'était disponible qu'en anglais. En octobre 2017, une traduction en allemand fut (officieusement) mise à disposition, puis on vit une traduction en français (réalisée par Denis Lechevalier) et c'est à présent au tour de la version italienne, téléchargeable sur le site d'Amiga Future.


- APK Compiler 2.1 et 2.3

Le 15 janvier, Airsoft Softwair a sorti la version 2.1 d'APK Compiler. Ce programme permet de convertir les applets Hollywood en paquetages APK (pour Android) autonomes qui peuvent donc ensuite être publiés sur le Google Play Store. La version 2.1 ajoute la gestion d'Android Studio 3.0 et rend la conversion des applets Hollywood en APK encore plus facile en effaçant directement les dépendances liées au JDK (Java Development Kit) et à Gradle. APK Compiler nécessite au moins Android Studio 3.0 et Android 4.0 (Google ayant abandonné son assistance pour les versions antérieures). Enfin, cette version ne fonctionne plus avec les systèmes d'exploitation 32 bits, mais uniquement 64 bits.

Une autre mise à jour, la 2.3, est apparue le 19 février : elle permet de compiler les APK pour Android 64 bits. Hollywood APK Compiler 2.1/2.3 sont disponibles gratuitement pour tous les utilisateurs existants des versions antérieures [www.hollywood-mal.de].


- Calendrier 2018

Comme l'année dernière, le site Web AmigaWarp propose un calendrier 2018 au thème de l'Amiga. Il est disponible au format PDF en anglais et en croate.


- Ouvrages sur l'AMOS et l'assembleur

Adam Zalepa a publié deux nouveaux livres traitant de la programmation sur Amiga. Il s'agit d'AMOS - Programming base (380 pages format B5, 15 euros) et d'Assembler - Programming base (400 pages format B5, 15 euros). Ces deux ouvrages sont en anglais et également disponible au format eBook.


- Hollywood 7.1

Airsoft Softwair a annoncé la disponibilité, le 11 février, de la version 7.1 de Hollywood, son langage de programmation orienté multimédia. Hollywood 7 présente plusieurs nouveautés, parmi lesquelles :
  • Gestion d'Android 64 bits.
  • Amélioration de la bibliothèque pour la date et l'heure qui inclut maintenant la gestion de l'UTC (Temps universel coordonné).
  • Gestion des fuseaux horaires.
  • Nouvelle syntaxe pour la gestion des erreurs.
  • Nombreux ajouts dans l'API des greffons.
  • Gestion des codes de touches (raw keys).
  • Le chargeur de greffon est compatible avec la prochaine version d'AmigaOS 4.
  • Locale.library grandement améliorée.
  • Ajout d'un générateur de nombres pseudo-aléatoires résistant à la cryptographie.
  • Gestion des boutons radio.
  • Les fenêtres "toujours en avant-plan" sont maintenant gérées.
  • Gestion de la coloration syntaxique de l'environnement de développement de Windows.
  • Le déplacement de fichiers et de répertoires est maintenant géré.
  • Plusieurs nouvelles fonctions pour la bibliothèque de chaînes.
Hollywood 7.1 est disponible gratuitement pour tous les utilisateurs de la version 7.0. Il s'agit d'une application native AmigaOS 3.x, AmigaOS 4, WarpOS, MorphOS et AROS x86. A noter que quelques jours plus tard, plusieurs greffons ont été mis à jour (AIFF 1.2, SVG Image 1.3, Vectorgraphics 1.2, ZIP 1.1) et un autre a été ajouté (SID) [www.hollywood-mal.de/].


- SDL2 poursuit sa route

Juha Niemimaki continue d'améliorer son portage de SDL2 sur AmigaOS 4. Ce portage est basé sur la version 2.0.7 et propose surtout des corrections de bogues par rapport au dernier portage. Cette bibliothèque permettant de créer des applications gère les rendus 2D (composition, OpenGL (MiniGL), logiciel) et 3D (OpenGL 1.x et OpenGL ES 2.0 (bêta)) [capehill.kapsi.fi].


- Une seule chose à faire : foncer !

Le 19 février, le développeur allemand Alex R. a porté sur AmigaOS 4 un jeu de course originellement créé par Rerofumi pour la console PSP. Il s'agit de Cheap Game Show "Cave" dans lequel vous devez traverser le plus rapidement possible des tunnels. Le jeu propose une vue en 2D et une autre en 3D (nécessite MiniGL). A noter que d'autres jeux similaires du même auteur furent portés sur AmigaOS 4 en 2006 comme The Cheap Game Show "Block" et The Cheap Game Show "Car" [OS4Depot.net].


- MusicMaker V8 3.03

MusicMaker V8 est un logiciel de création musical conçu par Thomas Winischhofer entre 1987 et 1993. C'est un programme basé sur des macros qui inclut un puissant éditeur d'échantillons. Selon son auteur, il fut le premier logiciel de ce genre sur le marché Amiga à disposer de huit canaux audio indépendants.

MusicMaker V8 est de nouveau développé depuis quelques mois. La version 3.03, publiée le 24 février 2018 sur Aminet est freeware. Elle propose quelques améliorations comme une gestion étendue du MIDI, la correction des problèmes avec les processeurs 68040+ et la gestion de la molette de la souris. MusicMaker V8 nécessite un Amiga OCS avec 1 Mo de mémoire et AmigaOS 1.3.


- SD pour Wicher

L'équipe de Retro 7-bit a annoncé le 20 février 2018 que leur ligne de produits Wicher (cartes accélératrices Wicher 500i et 500 Ex) gérait à présent les cartes SD (Secure Digital) via un petit module d'extension. Le programme WicherInstaller a du coup été mis à jour en version 1.6 afin de gérer logiciellement ces cartes mémoire [retro.7-bit.pl].


- Une nouvelle manette CD32

La ProCon CD32 (photo 1, photo 2) est une nouvelle manette dédiée à la console Amiga CD32. Elle est l'oeuvre de Mikael Norrgard, un bidouilleur finlandais. Le boîtier de la manette s'inspire de celle pour Super Nintendo mais l'électronique a complètement été revue. Cette manette a été testée sur des dizaines de jeux et est parfaitement compatible. Seul Ultimate Body Blows pose un problème de latence avec le bouton rouge.

En outre, le firmware de la manette peut être mis à jour via les broches ICSP. La ProCon CD32 dispose d'une EEPROM qui permet de sauvegarder/charger jusqu'à quatre configurations différentes pour les boutons. L'auteur vend son kit (circuit imprimé et composants à souder) au prix de 20 euros, ou bien 38 euros tout monté et testé [EAB].


- Viva Amiga FR

Viva Amiga est un documentaire sur l'Amiga réalisé par Zach Weddington. Mais comme les sous-titres français de ce DVD sont mal encodés, les accents ne passent pas correctement. Mickaël Pernot, qui avait fait la traduction initiale de ces sous-titres, les a relus/corrigés (avec l'aide de Crashdisk et ScriptJester, dont les corrections de ce dernier sont à venir...) et propose un fichier ".srt", utilisable avec votre lecteur vidéo préféré [Aminet].


- Hugues Nouvel et l'OpenGL

Auteur de nombreux portages de jeux 3D, Hugues Nouvel connaît bien l'importance des bibliothèques 3D pour l'Amiga. Il travaille depuis septembre 2016 sur un adaptateur EGL vers OpenGL ES 2.0 pour AmigaOS 4. Hugues Nouvel propose une nouvelle version bêta pour test réservée aux personnes ayant acheté l'Enhancer Software d'A-EON Technology. Actuellement, sa bibliothèque peut faire fonctionner presque toutes les démos présentes dans l'archive d'OpenGL ES 2.0. Voici ses fonctions :
  • Gestion complète du clavier.
  • Mode fenêtré et mode plein écran.
  • Options dans la GUI pour limiter et afficher le nombre d'images par seconde, pour sélectionner la profondeur d'écran et pour la VSync.
  • Affichage des images PNG avec canal alpha.
  • Affichage des images TGA avec canal alpha.
  • En prévision : MiniGlutES et effets sonores via les datatypes.
Cet adaptateur devrait faciliter le portage de jeux plus modernes sur la plate-forme.


- Code source de KwaKwa

Filip Maryjañski a publié début février le code source de KwaKwa, son logiciel de messageries instantanées pour MorphOS. Le code source est disponible sur GitHub. Apparemment, l'auteur n'a plus l'intention de développer davantage son application.


- Git sur MorphOS

L'arrêt du développement de KwaKwa ne signe pas l'arrêt des développements de Filip Maryjañski. Pour preuve, ce programmeur polonais a tout simplement porté Git 2.16.2 sur MorphOS ! Git est un logiciel de gestion de versions décentralisé, créé par Linus Torvalds (auteur du noyau Linux) et qui est le plus populaire en son genre avec, en 2016, plus de douze millions d'utilisateurs.

Similaire à BitKeeper, Git ne repose pas sur un serveur centralisé, mais il utilise un système de connexion pair à pair. Le code informatique développé est stocké non seulement sur l'ordinateur de chaque contributeur du projet, mais il peut également l'être sur un serveur dédié. C'est un outil de bas niveau, qui se veut simple et performant, dont la principale tâche est de gérer l'évolution du contenu d'une arborescence.

Git indexe les fichiers d'après leur somme de contrôle calculée avec la fonction de hachage SHA-1. Quand un fichier n'est pas modifié, la somme de contrôle ne change pas et le fichier n'est stocké qu'une seule fois. En revanche, si le fichier est modifié, les deux versions sont stockées sur le disque [github.com].

Peu après, c'est Marcus Sackrow qui a profité du travail de Filip Maryjañski sur Git pour programmer MoGit, un outil permettant d'afficher les fichiers journaux Git, avec visionnage des listes Diff des fichiers modifiés dans l'éditeur de texte Scribble.


- BlitzMax, le remplaçant de BlitzBasic

BlitzMax est un langage de programmation similaire au BlitzBasic de Mark Sibly qui est apparu pour la première fois en 2004 sur Mac OS X. Ce langage modulaire permet la programmation orienté objet et adapte l'API graphique à l'OpenGL. Son code source a été ouvert en avril 2014 et depuis février 2018, Douglas Stastny l'a adapté sur AmigaOS 4 (ce qui en fait sa première contribution pour l'Amiga). Pour le moment, les fonctions de Max2d, de l'audio et du réseau ont été implémentées. Il manque notamment la gestion des manettes et de MaxGUI. BlitzMax nécessite l'installation préalable du SDK d'AmigaOS 4. Le compilateur doit être construit depuis les sources par les utilisateurs [github.com/DStastny/BlitzMax-for-AmigaOS].


- TAWS 0.29

TAWS est une simulation du Workbench Amiga 1.0 à 4.1 qui fonctionne sur Internet à l'aide d'un navigateur. Sa version 0.29 a été mise en ligne le 19 février 2018. Son auteur, Michael Rupp, propose plusieurs améliorations comme :
  • Une traduction en français (grâce au travail de Claude Malter).
  • L'animation de démarrage d'AmigaOS 1.x et 2.x peut être arrêtée avec "Ctrl-D" pour afficher une invite de commande.
  • Implémentation de l'option "Boot With No Startup-Sequence".
  • Modification de l'Amiga Early Startup Control de la version 4.1 Final Edition pour voir les entrées USB dans "Expansion Board Diagnostic".
  • Ajout des commandes LoadWB, Wait, NewCLI et NewShell.
  • Quelques optimisations pour la version 1.x.
  • Des corrections de bogues (notamment pour le renommage du répertoire "System" ou le remplissage du fond d'écran, etc.).

- Reshoot R en démo

Une version démo du jeu de tir Reshoot R, créé par Richard Löwenstein, est disponible en téléchargement. Elle se présente sous la forme d'une image de CD à graver et à démarrer sur CD32. Il s'agit de la version qui fut présentée par son auteur lors du rassemblement Amiga32 en octobre 2017.


- BetterWB 4.3

Ignacio Gully a mis à jour BetterWB, sa distribution logicielle pour AmigaOS 3.1. Cette distribution, adaptée aux petites configurations et sans amélioration visuelle, est passée en version 4.3 le 8 février 2018. Au programme, six mises à jour (icon.library 46.4.473, Redit 1.16, BoardsLib 3.42, Say 38.5, Speak-Handler 39.1, HardWiz/AcaTune 1.91) et une correction de bogue (mathtrans.library).


- AspireOS revient

Après plusieurs années sans mises à jour, Nikolaos Tomatsidis a publié le 12 février une nouvelle version d'AspireOS, sa distribution AROS (ABI v0) destinée aux ordinateurs portables Aspire d'Acer. Il s'agit de la version 2.0 "Titan" disponible sous forme d'un fichier ISO complet. L'auteur précise que cette version devrait être plus propre que les précédentes et n'intégrerait que des applications stables. Quelques applications furent d'ailleurs rétroportées depuis l'ABI v1 par Krzysztof Smiechowicz [www.aspireos.com].


- Progression d'UAE4All2 pour Vita

UAE4All2 Vita_mod, la variante pour Playstation Vita de l'émulateur Amiga UAE, a connu une bonne progression durant l'année 2017 et le début de l'année 2018 avec plus de 30 révisions. Son auteur, Ren8887, propose la version 1.64 depuis le 14 février 2018. Au programme des nouveautés de 2017/2018, on peut noter :
  • Implémentation du glisser à trois boutons remplaçant le glisser avec le bouton droit de la souris.
  • Gestion d'uma0:.
  • Implémentation des contrôles style écran tactile pour le pointeur.
  • Gestion du clavier et de la souris Bluetooth.
  • Option pour choisir l'arrière-plan du menu.
  • Option pour utiliser le feu automatique dans les configurations personnalisées.
  • Option pour choisir le clavier US, UK ou allemand.
  • Gestion de quatre contrôleurs de jeu.
  • Option pour désactiver l'émulation de la souris.
  • Optimisation du code assembleur (par Cpasjuste).
  • Option pour la séparation de l'audio stéréo.

- SDK Browser 2.1.4.0

Fin février, Jamie Krueger a mis à jour SDK Browser en version 2.1.4.0. Il s'agit de son utilitaire permettant l'exploration des autodocs (avec une fonction de recherche) utile pour les développeurs sur AmigaOS 4. C'est la même version qu'il avait distribuée l'automne dernier lors du rassemblement DevCon [www.bitbybitsoftwaregroup.com].


- REminiscence aussi pour WarpOS

REminiscence est un interpréteur pour le jeu d'action Flashback sorti sur Amiga en 1993. Cet interpréteur, conçu par Grégory Montoir, était déjà disponible sur MorphOS, AmigaOS et AROS. Et depuis le 21 février, les (peu) nombreux utilisateurs de WarpOS peuvent aussi l'utiliser, grâce au travail d'adaptation de Grelbfarlk. Il s'agit de la version 0.33. La manette CD32 et ses boutons supplémentaires sont gérés [Aminet].


- Nouvelles classes MUI

Quatre nouvelles classes MUI ont été mises à jour en janvier, grâce au travail de Thore Boeckelmann et Alfonso Ranieri : The Bar 26.19, TextEditor 15.50, BetterString 11.32 et NList 0.124. Comme d'habitude, elles ont été compilées pour AmigaOS 3.x, AmigaOS 4.x, MorphOS et AROS x86 [Aminet].


- Le cas Christian Rosentreter

Christian Rosentreter fut un membre de l'équipe de développement de MorphOS mais il décida en 2016 de quitter l'équipe. Il est également parti avec toutes ses productions (programmes, graphismes), ce qui mit à mal le développement de MorphOS. C'est d'ailleurs l'une des raisons du retard de la version 3.10 de ce système d'exploitation. Dans une entrevue publiée le 3 janvier 2018 sur Polski Portal Amigowy, Jacek Piszczek (autre développeur de l'équipe MorphOS) indique que ce cas de figure "n'arrivera plus jamais". Les utilisateurs de MorphOS l'espèrent au vu du gâchis occasionné : tant d'efforts et de temps pour arriver à rien !


- L'adaptateur souris de KMTech Design

La société britannique KMTech Design s'est déjà faite connaître avec son adaptateur Cyclone RX (permettant de brancher une manette PlayStation 1/2 sur un Amiga Classic) ou sa souris Typhoon (souris optique pour Amiga/Atari). Depuis peu, cette société propose aussi le KMTech MKIV, un adaptateur pour brancher une souris USB sur Amiga et Atari. L'adaptateur est reconnu dès l'Early Startup Control, offre un pointeur de souris fluide et réactif, et permet d'utiliser le bouton central de la souris avec divers programmes comme Directory Opus 5. Le KMTech est disponible en cinq configurations allant du circuit imprimé seul à l'adaptateur assemblé et couplé avec une souris optique avec ou sans fil. Prix : 13,99 £ (15,96 euros) [eBay].


- ApolloOS devient Coffin

ApolloOS est une distribution logicielle pour AmigaOS 3.9 destinée aux Amiga dotés d'une carte accélératrice Vampire. Elle se matérialise sous forme d'une image-disque de 32 Go contenant des jeux, logiciels et même le système d'exploitation AmigaOS 3.9. Le but est de donner aux possesseurs de Vampire un système prêt à l'emploi. Le développement s'est poursuivit depuis son introduction plus tôt dans l'année. La principale nouvelle est qu'ApolloOS se nomme à présent Coffin.

Les versions r45 à r47 ont été rendu publiques durant ces deux derniers mois. Elles proposent l'ajout de logiciels (CubiCIDE démo, DizzyTorrent 1.01, GnGeo, Contact Manager 34.2, AmiGOD2 2.00, des sons de démarrage...), tout un tas de mises à jour (SDNet 1.0, RiVA, RSCP 1.12, Queue-Handler 50.20, render.library 32.0, ToolsDaemon-Handler 45.007, Lha 2.15...) et quelques corrections dont RTGMaster [apolloos.weebly.com/].


- Mort de Bob Wakelin

Bob Wakelin est décédé 21 janvier 2018 après une longue bataille contre la leucémie. Il fut illustrateur pour les jeux d'Imagine et Ocean Software. Cet artiste s'était distingué avec des couvertures de jeux vidéo des années 1980/1990 comme Renegade 3, Cabal, Operation Wolf, Wizkid, Epic, Wizball, Rastan, The Newzealand Story, Parasol Star, Parallax ou Ninja Gaiden.


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 11/12 2017] / [Période suivante : 03/04 2018]