Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 29 mai 2017 - 05:49  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : World Of Amiga 2001 (Cologne 2001)
(Article écrit par Benjamin Yoris - novembre 2001)


Cologne, 17 et 18 novembre 2001. Va falloir retenir la date. Cologne 2001 je vous dis. Retenez bien pour en parler à vos petits petits petits fillots. Parce qu'on l'a vu le futur de l'Amiga. On l'a même vu tourner. Et ça donne des frissons. Croyez-moi.

Un mot vite fait sur le salon, dont l'espace était encore plus limité que l'an dernier (seul un bâtiment du MediaPark était utilisé au lieu de deux l'an dernier). On retrouvait les exposants habituels : Elbox, Haage & Partner, KDH, Vesalia, Hyperion, Titan Computer, etc. Bien entendu il y avait quelques petits nouveaux et pas des moindres en la personne de bPlan et DCE. Côté personalités : Jürgen Haage, Ben Hermans et les Frieden/Haeuser, Gerald Carda, Thomas Dellert, Bill Buck et Raquel Velasco (mais oui !) et une apparition furtive du Petro international. Il manque pas du monde ? Gagné : pas un mec de chez Eyetech ou Amiga Inc...

Cologne 2001
Bill Buck, Raquel Velasco et Petro Tyschtschenko

Cologne 2001

Bon, du côté des choses à ne pas louper

La SharkPPC : une carte PowerPC pour bus PCI soi-disant made in Elbox et que l'on peut trouver en vente sur le Web chez d'autres constructeurs. La carte était juste exposée dans une vitrine et ne tournait pas. Elbox et Hyperion confirmaient qu'AmigaOS 4.0 tournerait dessus. En revanche, cette carte PowerPC semble ne pas pouvoir fonctionner toute seule du seul côté PCI du Mediator 1200 : il faudra que l'A1200 ait une carte 68k pour démarrer la SharkPPC. Super.

Cologne 2001
La SharkPPC

AmigaOS XL : en démonstration sur plusieurs PC à 1 GHz ou plus. Quelle joie de voir AmigaOS 3.9 et Quake 68k tourner aussi vite sur du matos made in côté obscur. Sérieux, j'en ai pas dormi de la nuit... Je plaisante évidemment. Enfin, pour 1000 balles, on pouvait se payer cette curiosité qui à mon humble avis ne restera dans l'histoire que comme telle. AmigaOS XL consiste en deux émulateurs : Amithlon et Amiga XL pour QNX.

G-Rex 4000 : messieurs possesseurs de CyberStormPPC et Mk3, le monde du PCI vous tend les bras. Si la version bureau du G-Rex était disponible à la vente, il faudra attendre encore un peu pour la version tour. Une facilité d'installation, de nombreux pilotes graphiques, son, TV, USB et réseau, et hop, voilà le meilleur bus PCI pour 3000/4000. A noter aussi qu'il y avait sur le stand d'Elbox le Mediator 4000 (également Mediator PCI ZIV et Mediator PCI 1200) mais je ne crois pas qu'il était en état de marche.

Cologne 2001
Le stand Elbox

AmigaOS 4.0 : Hyperion a présenté les caractéristiques du futur AmigaOS 4.0 dont ils ont la licence exclusive désormais. Un noyau réécrit et réadapté (Exec Second Generation), une RTG Picasso96 native PowerPC, un AHI natif PowerPC, de la mémoire virtuelle, un nouveau système de bibliothèques, un nouvel HDToolBox, Power Menus par notre Philippe "Elwood" Ferrucci national sont quelques-unes des friandises qu'on pourra se mettre sous la souris. A noter également l'annonce de la gestion de la 3D de nouvelles cartes : Permedia 3 et ATI Radeon 1 et 2. Le tout est prévu en version initiale pas finie mais qui marche pour février prochain sur CyberStormPPC et BlizzardPPC.

Le stand de Titan Computer présentait quelques logiciels en développement. Parmi ceux-ci, Motion Studio, un programme de montage vidéo pour MorphOS et capable de lire le format DV. La date de finalisation est prévue pour la sortie du Pegasos. Une version AmigaOS n'est pas possible à cause de la nécessité d'avoir un port FireWire. Titan Computer prépare aussi Papyrus, une suite bureautique pour MorphOS et qui sera portée sur AmigaOS 4.0 plus tard. Une version MorphOS du logiciel de gravure CD/DVD BurnIt Pro a aussi été présentée. Enfin, Titan prévoit également des jeux pour MorphOS comme Rage Hard, un jeu de tir multijoueurs en 3D et Alien Nations, un clone de The Settlers.

Cologne 2001
Le stand Titan Computer

Jeux : Descent: Freespace, le dernier portage d'Hyperion était en démonstration et pétait des flammes. On pouvait acheter un CD avec la démo (bientôt sur Internet) pour 10 DM. Le jeu tournait très bien sur une Voodoo3, à noter quand même quelques ralentissements quand de nombreux vaisseaux/explosions apparaissaient à l'écran, mais rien de bien méchant. Autres nouveautés du côté des jeux : The Feeble Files (jeu d'aventure publié par Epic), Project Crashsite (jeu de rôle en cours de développement par Markus Pohlmann Denis Comtesse), ainsi que PuzzlBOBS (jeu de réflexion de Emanuele Cesaroni présenté par Amiga Arena et Fun Time World).

Parmi les autres produits, on pouvait noter la présence de Jens Schönfeld d'Individual Computers avec sa carte interface VarIO. Thorsten Hansen de Kato Development montrait un prototype du successeur de la carte son Melody. Michael Böhmer montrait sa carte USB Subway. Michael Battilana de Cloanto présentait la nouvelle version de la suite d'émulation Amiga Forever 5.0.

Et dans la catégorie "divers", on pouvait voir Dennis Lohr (musicien qui a composé le thème Amiga News, Daniel Schulz (du groupe Annex qui existe encore, il recherche une chanteuse) et Virtual Dimension (un groupe d'utilisateurs qui n'arrêtaient pas de réaliser des entrevues).

Bien entendu, le meilleur pour la fin : le Pegasos. Dans un tout petit recoin se cachait la merveille du salon. La perle. L'événement historique. Pour la première fois depuis... pfiou on compte plus, tout un chacun pouvait voir, toucher, embrasser, signer de la croix la carte mère du Pegasos. Une chtite chose toute compacte au standard miniATX, bourrée d'électronique standard : AGP x2, PCI, USB, Ethernet 10/100, FireWire, son, sortie son optique, SDRAM, souris, clavier, modem, bref que du bonheur. Y'a tellement de choses en standard sur la carte qu'on se demande ce qu'on va bien pouvoir mettre sur les trois bus PCI !

Bien évidemment tout cela tournait sur une Voodoo et affichait des applications AmigaOS classiques, émulées sous MorphOS. Alors malheureusement pas de super démo ou jeu en 3D, seulement des applications "normales" (AmiAtlas, Workbench, tests de performance sous SysSpeed, etc.) mais il faut dire que bPlan n'a reçu ces cartes mères qu'au courant de la semaine dernière. Il s'agit de la version définitive, en miniATX, qui était montrée nue et non fonctionnelle.

Cologne 2001
La nouvelle carte Pegasos

Cologne 2001
Le circuit imprimé du Pegasos

Cologne 2001
La carte processeur

Cologne 2001
Autre vue du Pegasos

Le Pegasos faisant tourner MorphOS était encore l'ancienne conception au format ATX. Le temps leur a manqué pour fignoler MorphOS afin que toutes les applications graphiques fonctionnent parfaitement, mais ce n'est plus qu'une question de jours désormais. La bête sera disponible aux développeurs courant janvier et au public en mars. Pour 1000 euros vous aurez une configuration complète (sans écran) avec processeur G3 350 MHz 512 ko de cache, 128 Mo de SDRAM, un disque dur 20 Go, un DVD, la carte mère, la tour, le clavier et la souris. Mais que demande le peuple ? Qu'AmigaOS 4.0 tourne dessus ? Eh bien, cela s'est discuté entre Ben Hermans et Carda/Knabel et c'est en bonne voie. Affaire à suivre...

Thomas Knäbel et Gerald Carda indique que 100 à 200 machines seront disponibles pour les développeurs en janvier 2002. Les développeurs intéressés devront s'enregistrer sur une page sur le site de bPlan.

Cologne 2001
Gerald Carda de bPlan

Bon, que retirer de tout ça ?

Aucune nouvelles de l'AmigaOne, mais le Pegasos le remplaçait bien avantageusement. AmigaOS 4.0 toujours pas là mais le boulot est définitevement bien commencé (et depuis un moment vues les 700 heures qu'Olaf Barthel a passé sur l'ExecSG). Beaucoup de monde le samedi (il faisait sacrément chaud dans les travées du salon et autour du Pegasos, pour sûr il tient la chaleur le bestiau !).

Vivement la disponibilité du Pegasos et les premières versions alpha d'AmigaOS 4 qu'on puisse ajouter au rêve la réalité...


[Retour en haut] / [Retour aux articles]