Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 25 avril 2017 - 14:29  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


En pratique : WarpUAE, utilisation avancée
(Article écrit par Laurent Moslard - décembre 2002)


Comme promis lors de notre précédent dossier consacré à la version WarpOS développée par Sam Jordan (auquel il est vivement conseillé de se référer pour piger quelque chose à cet article), voici quelques tuyaux pour profiter des fonctionnalités avancées de cet émulateur : le mode "filesystem" permettant de lire directement les données dans une partition Amiga existante sans passer par l'utilisation de fichiers ADF et l'émulation Picasso96 sous UAE. Bref, de quoi vous faire un véritable Workbench virtuel en milliers de couleurs, comme sur UAE PC ou Amithlon, et lancer tous vos jeux et démos sans prise de tête.

1. Le mode "filesystem"

L'utilisation de fichiers ADF est pratique pour lancer de petits jeux et démos tenant sur une ou deux disquette(s), mais devient franchement insupportable pour les logiciels volumineux (ex : les douze disquettes du jeu Willy Beamish) : on passe son temps à effectuer des combinaisons de touches (CTRL-LALT-F1 ... F4) pour insérer les "disquettes virtuelles" représentées par les ADF, ce qui rappelle cruellement l'époque de l'A500 on l'on passait plus de temps à insérer les disquettes qu'à jouer.

Par ailleurs, la plupart des applications "sérieuses" nécessitent d'être installées sur un disque dur pour fonctionner ; on imagine mal utiliser Deluxe Paint 4, Scala MM ou LightWave dans une distribution sous forme de disquettes ! Et soyons franc : après s'être bien éclaté sur Shadow Of The Beast ou Turrican, on finit par envisager d'autres activités plus intéressantes...

Enfin, les manipulations d'installation ou de désarchivage sont fastidieuses sous émulation, le système étant évidemment plus poussif que sous votre véritable Workbench. L'émulation en système de fichiers est idéale puisqu'elle permet de transférer et manipuler les fichier directement dans la partition fictive UAE, à partir du véritable Workbench.

L'idéal est donc d'émuler carrément le Workbench et de se créer ainsi un véritable "système parallèle", permettant de lancer directement les jeux, démos et utilitaires PAL en toute transparence.

1.1 Préparation du "disque dur virtuel"

Plusieurs solutions s'offrent à vous et dépendent de la taille de votre disque dur.

La taille de votre disque dur est inférieure à 4 Go :

Il n'est alors pas nécessaire de créer une nouvelle partition dédiée à UAE : la création d'un ou plusieurs tiroirs n'importe où sur votre disque dur (idéalement dans votre tiroir principal UAE, par souci d'ergonomie), nommé du nom des partitions respectives (par exemple un tiroir "Sys" et un tiroir "Work"), fera l'affaire.

Vous possédez un disque dur de taille importante (> 4 Go) :

Il vous faudra impérativement créer une nouvelle partition pour UAE : la taille de cette partition ne devra pas dépasser 4 Go. Cette contrainte s'impose par le fait qu'AmigaOS, jusqu'à la version 3.1, ne gère pas les disques supérieurs à cette taille : ce qui vaut "en vrai" vaut aussi sous émulation. Ainsi, si vous ne respectez pas cette logique, vous pourrez lancer le Workbench mais toute tentative d'écriture sur le volume se soldera par un échec, le système le considérant comme un "disk full". Impossible par ailleurs de contourner cette lacune en utilisant un système de fichiers alternatif (FFS corrigé, PFS ou SFS) dans la mesure où le FFS n'est qu'émulé sous UAE et qu'il n'est pas possible de le modifier. L'outil HDToolBox est à cet égard inutilisable sous UAE : les volumes émulés ne sont pas reconnus à son lancement. La seule parade consisterait à s'installer un Workbench 3.5 ou 3.9 sous UAE, mais ces versions sont gourmandes en ressources et nuiraient à la rapidité de l'émulation. On voit par ailleurs mal l'intérêt de cloner son Workbench pour l'utiliser sous UAE, l'idée restant tout de même de pouvoir faire tourner les logiciels anciens qui ne fonctionnent plus sur sa configuration. Il ne reste plus ensuite qu'à créer dans cette nouvelle partition un tiroir Sys et un tiroir Work, comme vous l'auriez fait dans votre partition de travail si elle avait été inférieure à 4 Go.

1.2 Création d'un fichier de lancement Workbench

Toutes les informations qui concernent les généralités pour le fonctionnement et les options principales de ce type de fichier sont dans notre précédent article.

La ligne de commande à ajouter pour affecter un volume fictif à l'émulation se présente ainsi :

filesystem=rw,Sys:UAE:Sys

"rw" indique que le volume sera géré en lecture (r comme read) ainsi qu'en écriture (w comme write). Si vous ne souhaitez que lire le volume, vous indiquerez simplement "r", ce qui donnera filesystem=r,Sys:UAE:Sys

Le premier volume indiqué, Sys, correspond au nom du volume tel que vous souhaitez qu'il apparaisse sous l'émulation. Si Sys: ne vous convient pas, vous êtes libre de changer de nom, mais il est préférable de l'utiliser car c'est le nom par défaut d'une partition système standard du Workbench et de nombreux utilitaires le réclament ainsi nommé. La chaîne de volumes qui suit, ici UAE:Sys, indique simplement le chemin d'accès vers le tiroir que nous avons créé pour représenter la partition virtuelle. UAE est le nom de la partition de 4 Go que nous venons de créer, Sys est le tiroir, au sein de cette partition, dans lequel nous allons installer le Workbench. Si votre disque dur est inférieur à 4 Go et que vous n'avez donc pas eu à créer de partition spéciale, vous indiquerez le chemin d'accès vers le tiroir Sys de la même façon, ce qui peut donner :

filesystem=rw,Sys:Work:Emulation/UAE/Sys

Nous pouvons donc procéder de même pour les autres volumes :

filesystem=rw,Work:UAE:Work

ou

filesystem=rw,Sys:Work:Emulation/UAE/Work (partition <4 Go)

Pour le disque virtuel RAM:, on triche un peu en attribuant celui du vrai Workbench à l'émulation, ça donne :
filesystem=rw,"Ram Disk:":RAM:

2. L'émulation Picasso96

Plusieurs arguments viennent appuyer l'utilisation de l'émulation Picasso96 sous UAE :
  • La rapidité d'ensemble du Workbench (rafraîchissement, déplacement de la souris) est, curieusement, bien meilleure qu'en mode PAL ECS.
  • Cela donne accès à des modes d'écran plus conséquents (jusqu'à 1152 sur 864), en davantage de couleurs, permettant de se rapprocher de l'aspect attrayant d'un Workbench actuel.
  • Un commutateur automatique permet d'alterner les modes RTG et le PAL natif sous émulation, il est donc possible d'afficher en toute transparence les jeux et démos (comme sous carte graphique Picasso IV).
  • Cela permet d'attribuer à l'émulation une quantité de mémoire graphique pouvant aller jusqu'à 8 Mo (comme une CyberVisionPPC !).
2.1 Configuration du fichier de lancement

La première étape à accomplir est de modifier votre fichier de lancement Workbench comme nous venons de le faire plus haut. Deux lignes sont véritablement cruciales :

gfxcard_size=8
cpu_type=68020/68881
La première indique la quantité de mémoire de la "carte graphique fictive". 8 Mo est le maximum autorisé, ce qui est largement suffisant (la carte CyberVisionPPC en possède la même quantité), quoi qu'il soit un peu regrettable de ne pas pouvoir en attribuer davantage (ne serait-ce que pour le plaisir de voir s'afficher un Workbench avec 1 Go de mémoire Chip !).

La seconde définit le processeur de l'Amiga émulé comme un 68020 avec FPU, choix indispensable dans la mesure où Picasso96 ne fonctionne pas correctement sur un 68000.

Les commandes suivantes sont dispensables mais vivement recommandées :

gfx_fullscreen_picasso=yes
Affiche le Workbench émulé en plein écran. Comme nous l'avions déjà indiqué dans le précédent article, cette option est à préférer à l'affichage en fenêtre Workbench, le curseur ayant une fâcheuse tendance à déborder constamment vers le véritable Workbench.

z3mem_size=32
Quitte à se constituer un beau Workbench doté de 8 Mo de mémoire graphique, autant s'offrir dans la foulée une bonne réserve de mémoire Fast. 32 Mo semble le maximum autorisé, ce qui est bien suffisant pour UAE.

amiga.gfx_mode=5
C'est le moteur graphique correspondant le mieux à une émulation Picasso96, vivement recommandé.

2.2 Installation de Picasso96

La première chose à faire est de désarchiver votre archive Picasso96 directement dans le tiroir "Work" que vous avez créé pour UAE : cela vous évitera de le faire sous émulation. Après avoir correctement configuré votre fichier de lancement, le Workbench doit se charger sans difficulté, en mode PAL par défaut. Il reste donc à installer Picasso96 depuis l'émulation, ce qui est un jeu d'enfant : il suffit de lancer l'installeur qui se charge de tout. Au moment où il vous demande quelle est votre carte graphique, indiquez "uaegfx", choix en principe indiqué par défaut.

Après avoir redémarré, allez dans les préférences d'écran et vous constaterez qu'une multitude de nouveaux modes appelés "uaegfx" sont apparus, en 8 (256 couleurs), 16 (milliers de couleurs) et 24 bits (millions de couleurs) et dans toutes les résolutions imaginables. Après avoir sélectionné celui qui vous convient (800x600 en 16 bits semblant être un bon compromis), l'écran change immédiatement de résolution : vous êtes en mode Picasso96. Vous noterez immédiatement le gain de rapidité d'affichage pour tout ce qui concerne Intuition : déplacement du curseur de la souris, ouverture des fenêtres, apparition des icônes... Ça n'est pas encore aussi rapide qu'un vrai A1200 mais ça s'en approche !

Voici en conclusion un exemple de fichier de configuration pour lancer un Workbench 3.1 en mode Picasso96, avec 8 Mo de mémoire graphique, 32 Mo de mémoire Fast et deux partitions virtuelles Sys: et Work:

kickstart_rom_file=work:emulation/UAE/Kickstarts/kick31.rom
filesystem=rw,Sys:UAE:Sys31
filesystem=rw,Work:UAE:Work
filesystem=rw,"Ram Disk:":RAM:
32bit_blits=yes
immediate_blits=yes
cpu_type=68020/68881
gfx_framerate=4
gfx_width=800
gfx_height=600
gfx_linemode=scanlines
gfx_center_horizontal=smart
gfx_center_vertical=smart
gfx_fullscreen_amiga=yes
gfx_fullscreen_picasso=yes
z3mem_size=32
gfxcard_size=8
amiga.gfx_mode=5
sound_output=normal

Ces lignes de commande nécessitent une petite explication :

gfx_width=800
gfx_height=600
gfx_linemode=scanlines
ou gfx_linemode=double

Elles ne concernent pas l'émulation Picasso96, dont la résolution d'écran sera définie depuis le Workbench émulé par l'outil de préférences "Screenmode", mais constituent une petite astuce concernant l'affichage des jeux et démos en PAL. Vous aurez en effet certainement remarqué qu'il est difficile de trouver une résolution se rapprochant du rendu PAL que vous obteniez sur votre bon vieux moniteur 1084S ou votre télévision : le 320x256 déborde de l'écran, tandis que le 640x256 aplatit les graphismes.

Les deux premières lignes indiquent qu'une résolution de 800x600 est adoptée : 800 est la largeur idéale pour se rapprocher du visuel PAL d'origine.

Il faut ensuite ajouter une ligne de commande supplémentaire dans le fichier de configuration, avec deux possibilités :

L'affichage "scanlines" :
Cela permet de doubler la résolution verticale en intercalant chaque ligne de pixels avec une fine ligne de vide. Cela peut sembler étonnant, mais le résultat affine les graphismes et offre un excellent rendu. L'aspect strié de l'écran rappelle énormément l'affichage que l'on peut obtenir avec un A500 sur une télé pourrie : quelle émotion !

L'affichage "double" :
C'est un peu le même procédé, mais là, chaque ligne est doublée et non intercalée avec une ligne de vide. L'affichage perd du coup un peu de finesse (l'affichage des polices de caractères est parfois brouillé) mais au moins les graphismes ne donnent plus l'impression d'être passé sous un rouleau compresseur.

Dans les deux cas, n'oubliez pas de choisir également un affichage en 800x600 dans la fenêtre de requête de "Screenmode" qui apparaît automatiquement après lancement de UAE.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]