Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 24 août 2017 - 04:56  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de logiciels pour visionner des images et animations avec CyberGraphX
(Article écrit par Jac Pourtant et extrait d'Amiga News - décembre 1996)


La panoplie du cybergraphiste, dans les entrailles du CyberMonde

Le mois dernier, nous avons vu CyberShow. J'en profite pour réparer un oubli important dans mon article : CyberShow est un des rares programmes à sauvegarder en format JPEG progressif (utile dans les pages Web, bien qu'encore peu reconnu par les navigateurs).

Aujourd'hui, nous allons jeter un oeil sur les autres programmes sharewares ou freewares qui sont disponibles aux utilisateurs de CyberGraphX en matière de visualisation d'images ou d'animations.

J'en ai recensé pas mal, peut-être certains m'ont-ils échappé. Ils viennent tous sans exception d'Aminet (généralement dans gfx/show ou gfx/board).

aMiPEG

Pas exclusivement destiné à CyberGraphX mais avec une option, c'est le seul à lire des animations MPEG sur CyberGraphX. Deux versions existent : une 68020 et une 68040. La visualisation se fait dans une fenêtre redimensionnable et en essayant de garder le rythme originel. Il ne faut donc pas s'attendre à une qualité délirante si on joue plein écran avec un processeur lent. Moi-même, avec mon 68060, je vois des carrés noirs là où il y a trop de différences. Livré avec sources, intéressant pour voir comment on décode le MPEG.

CyberAnim

Si vous n'avez pas mieux pour lire normalement des animations IFF, c'est-à-dire sur une machine AGA avec un des nombreux programmes prévus pour, CyberAnim est un pis-aller. Pourtant, à part quelques animations récalcitrantes, il fonctionne. Il est un peu rebelle aux instructions qu'on lui donne au moyen des types d'outils ou des arguments CLI. Ainsi, par exemple, si vous choisissez 320x256 pour une animation de la même dimension, il ouvrira un écran Haute-Résolution Entrelacé et il vous montrera les deux tampons de l'animation l'un au-dessous de l'autre. Il n'essaye pas non plus de respecter la synchronisation, il faut le faire soi-même à l'aide des touches de fonction.

CyberAVI

C'est génial si... vous avez une animation AVI du bon type. Cependant, comme il y a autant de types d'AVI que de formats d'images toutes plates-formes confondues, c'est la roulette. Beaucoup d'animations resteront noires. Celles qui passeront auront beaucoup de chances d'être couchées, à cause d'un problème de bits par lignes mal résolu.

Les codecs reconnus actuellement sont :

Microsoft Video 1 (CRAM) 8/16 bit
Radius CinePak (CVID) 24 bit
Microsoft RGB (RGB) 16/24 bit
Microsoft RLE8 (RLE8) 8 bit
IBM Ultimotion (ULTI) 16 bit

Cybergrab

Voilà un utilitaire qui est utile. Et en plus, sa conception est simple et géniale. Il capture n'importe quoi, il incrémente automatiquement les noms de fichiers et peut capturer l'écran entier, une fenêtre avec son bord, seulement le contenu de la fenêtre, ou encore, la partie de l'écran occupée par la fenêtre. Il peut de plus renseigner sur la largeur, la hauteur, la profondeur et le nom de la fenêtre ou de l'écran. Un délai ajustable permet d'aller activer la fenêtre ou l'écran que l'on veut immortaliser.

Personnellement, étant un ardent utilisateur de ToolsDaemon, je me suis fait deux raccourcis clavier, un pour capturer les fenêtres, un autre pour les écrans et je peux ainsi réduire le délai à zéro.

CyberQT

Maintenant que ShapeShifter fait partie intégrante du monde Amiga, nombreux sont les utilisateurs qui achètent des CD Mac et peuvent visionner les animations QuickTime sans perte de vitesse, même en 24 bits sur ShapeShifter, alors que des Mac comme un 7200 flambant neuf, ne les visionnent qu'en "milliers de couleurs" comme ils disent. Alors, pour voir ces belles animations directement sur l'interface Amiga, nous avons CyberQT. C'est bien, non ? Malheureusement, le gentil programmeur ne doit pas s'être posé les bonnes questions, car son programme charge tout en RAM, ce qui dure un "certain temps" et qui limite bien évidemment le nombre d'animations visibles en fonction de la RAM disponible. Une belle animation QuickTime comme "Seafari" (Sammy le dauphin) se laisse charger. Au bout de 20 minutes (sur un 68060 !), "Not enough Memory". Évidemment, l'animation fait 89 Mo... A n'utiliser qu'en cas de nécessité absolue pour de toutes petites animations. Sinon, ShapeShifter.

QT existe cependant en versions qt, qt.020fpu, qt.030, qt.030fpu et qt.040fpu.

CyberShow

Nous avons détaillé ce programme le mois dernier. Reportez-vous y.

CyberTVPlayer

Vous ne pourrez admirer les charmes de l'animation 24 bits que si vous payez le shareware. Cependant, vous pouvez vous faire une idée sans cela... en niveaux de gris. Pas plus rapide, pas plus lent. Mais, il y a un grand "mais". Aucune, aucune, aucune compression, au contraire, les images sont toutes transformées dans un format spécial, appelé bizarrement YUV, qui prend plus de place que l'image 24 bits IFF et toutes sont conservées intégralement dans l'animation. Une animation 320x256 de 50 images pèse plus de 8 Mo. Qu'elle en prenne autant en mémoire, pour jouer du 24 bits rapidement, soit. Notez que si vous faites une animation avec seulement une même image, l'animation pèsera aussi lourd que si vous faites un panoramique. Dommage, car la qualité est excellente.

Le shareware ne s'applique pas directement à CyberTVPlayer, mais aux modules HH de chargement pour ImageFX et Photogenics qui seuls peuvent construire l'animation.

CyberView

Le plus ancien et le plus fidèle. Il est un peu rudimentaire en ce sens qu'il ne connaît pas l'autodéfilement ni le meilleur mode d'affichage, alors, les grandes images sont coupées. Il n'empêche qu'à part CyberShow, c'est le meilleur visualiseur d'images à définir dans les préférences des programmes qui sont équipés pour.

CyberWindow

D'intéressantes options comme le chargement d'images tronquées équipent ce programme. Ses limitations l'écartent pourtant d'une utilisation universelle : il ne peut qu'ouvrir une fenêtre (d'où son nom) et ce, sur un écran de 15, 16 ou 24 bits.

FastiFXModul

Nous revoilà dans le domaine HH, des modules de chargement rapide pour ImageFX ainsi que des modules de sauvegarde spécifiques, donc parfois gênants, car non reconnus par la plupart des programmes. En tout cas indispensable pour créer les lourdes mais belles animations avec CyberTVPlayer.

Flick

Une des façons les plus rapides de jouer des animations bien compressées sur CyberGraphX. On peut très facilement construire ses animations en FLC à l'aide de MainActor, à condition de charger des images huit bits, donc converties au préalable. Et puis, les CD du domaine public PC sont pleins de très bonnes animations en général calculées par 3D-Studio et autres.

Jiv

Seulement pour images fixes, mais de nombreux formats sont reconnus. Le programme fonctionne au mieux grâce à des algorithmes de tramage efficaces sur ECS, AGA, CyberGraphX et directement sur certaines cartes. Une des options intéressantes est la possibilité de faire un diaporama, comme sur CyberShow pour les démonstrations dans les vitrines ou ailleurs...

Photo Album

Le meilleur album qu'on puisse maintenant trouver pour CyberGraphX. Il remplace avantageusement Image Desk, Image Dex, Visage et autres albums déjà remarquables. Cependant, avec Photo Album, on est comblé. Il suffit de lui donner le nom d'un volume ou d'un répertoire pour qu'il vous en constitue illico facto le répertoire. Et il est rapide. Et il a de nombreuses options. Et, et, et...

Penchons-nous plus en détail sur celui-là, il vous étonnera. Les plus grandes surprises vous seront révélées sur certains CD que vous n'avez jamais vraiment explorés. Même vos propres partitions vous révèleront des surprises. C'est incroyable le nombre d'images qui se chargent à votre insu dans des installations de logiciels et qu'on ne voit plus jamais.

Photo Album

On peut choisir la taille des vignettes, si les images originales sont trop petites, la vignette n'est pas réduite. Le confort est donc optimal. On reconnaît bien ce que l'on voit. Les vignettes remplissent des pages et des pages à travers lesquelles on navigue facilement. On peut alors sélectionner une ou plusieurs vignette(s) et se livrer sur elle(s) à une multitude de sévices. On peut tout simplement visualiser, on peut envoyer à ImageFX, ADPro, Personal Paint, XiPaint ou Photogenics, on peut effacer de l'album ou bien carrément du disque dur (ou du support concerné). On peut aussi sauvegarder sous un autre format. On peut confier des images à CyberShow, CyberTVPlayer (signalons en passant que les animations reconnues affichent leur première image dans la vignette). On peut également obtenir les informations générales sur l'image. Bien d'autres options comme les renseignements affichés dans la vignette sont paramétrables ; ainsi, les modes de chargement, etc.

Un incontournable pour la cyberwoman ou le cyberman que vous êtes.

ShowJPEG

Un honnête et rapide visuliseur de JPEG, sans plus, mais qui ne tient pas de place.

Universalgio

La même chose que FastIFXModul, mais pour Photogenics.

Viewjpg

Prévu pour Picasso, il fonctionne cependant en 24 bits sur d'autres cartes. Pas mieux, pas pire que ShowJPEG, mais... il a un côté intéressant. Il est parfois difficile de connaître le code interne d'un mode d'écran. Il suffit de le lancer, de sélectionner n'importe quelle image, de choisir son mode d'écran dans la requête du gestionnaire d'écrans (certains modes ne fonctionneront pas bien, on s'en moque), de visualiser l'image -on s'en moque aussi- et de regarder la fenêtre qui reste sur le Workbench. On y trouve les dimensions de l'image, mais aussi de l'écran avec son code "secret". Bien pratique.

ViewTGA

Le seul programme permettant de visualiser des images Targa de tout poil, prévu pour Picasso, mais fonctionnant en 24 bits sur d'autres cartes. Il reconnaît les images Targa 5, 8, 24 et 32 bits, directcolor 8, 15, 24 et 32 bits, compressées et non compressées. Il connaît également les images "interleaving" et "la tête en bas". Comme ViewJpg, du même auteur, il affiche les caractéristiques de l'image et de l'écran dans une fenêtre sur le Workbench.

Visage

Ce programme est tellement riche en options, et est déjà tellement connu que je ne vais pas le détailler ici. Il connaît énormément de formats graphiques, il peut faire un diaporama, il redimensionne les images pour qu'elles tiennent dans l'écran, on peut forcer le mode d'écran. Vraiment un programme complet mais peut-être un peu trop lourd. Il devrait visionner les images HAM, mais sur ma Retina, les couleurs sont complètement chamboulées. Un peu semblable dans sa richesse à CyberShow, pourtant ce dernier est plus souple et plus moderne.

XiPaintModul

La même chose que FastIFXModul, mais pour Xi-Paint, comment l'aviez-vous deviné ?

Conclusion

Peut-être en ai-je oublié ? Si oui, télégraphiez-moi. Je n'ai bien sûr pas évoqué tous les programmes qui tournent sous CyberGraphX, seulement les visualiseurs indépendants qu'on peut placer dans son Workbench, Dir Opus ou ce genre de programmes.

Nous avons une excellente panoplie, qui s'est constituée péniblement on dirait, mais qui fait honneur à l'Amiga.

On peut cependant regretter qu'il n'y ait toujours pas un visualiseur à qui l'on balance n'importe quoi, images, animations (et pourquoi pas du son s'il y en a), autres bizarreries (comme des objets 3D, des pages Web, des pages PAO, etc.) sur le principe de datatypes, mais dans la meilleure qualité possible via CyberGraphX, et qui vous le montre correctement, sans faire de chichis, sans configuration savante, oserai-je dire, au risque de prendre des coups, un peu comme sur le Mac ? Il y a là, en tout cas, une place à prendre pour un bon programmeur.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]