Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 21 août 2017 - 16:06  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de CyberShow 7.5
(Article écrit par Jac Pourtant et extrait d'Amiga News - novembre 1996)


Depuis que je possède une carte graphique qui accepte le système CyberGraphX, j'ai tout essayé pour faire un diaporama correct. Beaucoup de solutions, mais pas une seule qui soit rapide, simple et surtout qui exploite la surface de l'écran au maximum sans cacher une bonne partie des images géantes. La notion d'"Autoscroll" est également assez peu connue des programmes gérant CyberGraphX. La rumeur publique dit grand bien de CyberShow. Étudions cela de plus près.

L'installation

L'archive DMS contient plusieurs entités :
  • CyberShow proprement dit,
  • CyberTVPlayer,
  • FastImageFXModules,
  • PhotoAlbum,
  • UniversalGIO,
  • XiPaintModule.
Tous ces ensembles sont placés sous le signe bénéfique du "hh", ensemble de bibliothèques, datatypes et compagnie, rappelant le nom de leur créateur : Helmut Hoffmann. Si vous n'avez pas payé le shareware pour un de ces programmes, il arrive avec presque toute sa fonctionnalité excepté la couleur. Tout se passe en noir et blanc. D'ailleurs, un conseil en passant : si jamais vous installez cet ensemble (qui est sur Aminet et ailleurs), vous aurez automatiquement dans les programmes comme ImageFX les "loaders", "savers", etc. hh avec un + devant pour qu'ils viennent en tête de liste. Cela dérange, car les images seront chargées par ces modules hh en noir et blanc. Enlevez donc le plus, et mettez plutôt un û (ûhh... au lieu de +hh...).

CyberShow

Le tiroir ne contient que le programme CyberShow, le texte d'enregistrement et le fichier.guide, le tout en anglais (mais très détaillé et consciencieux). A l'extérieur, un programme d'installation de la bibliothèque "hhscybershowkey" pour les enregistrer.

CyberShow

Le logiciel fonctionne bien sûr avec une carte graphique gérant CyberGraphX (à partir de cybergraphics.library V40) et l'OS 3.0 comme minimum. Mais il gère également les machines AGA jusqu'à 256 couleurs ainsi que les cartes Picasso sans CyberGraphX. 4 Mo de mémoire sont conseillés.

A part les routines JPEG qui viennent du groupe du même nom et ont été écrites en C, toutes les fonctions ont été écrites avec l'excellent macro-assembleur OMA, ce qui est un gage de rapidité et ça se remarque !

Les fonctions

Visualiseur universel

On peut remplacer CyberView par CyberShow et le placer dans tous les programmes acceptant un visualiseur externe. En outre, des liens particuliers, longuement expliqués dans la documentation, unissent CyberShow à ImageFX, ArtEffect, Photogenics, Personal Paint, Xi-Paint, Directory Opus et AWeb.

Diapositive

Il suffit de lancer CyberShow. Lorsque la boîte de requête apparaît, vous sélectionnez le tiroir (même avec beaucoup de sous-sous tiroirs) où vous avez vos images, CyberShow va tout trier, et à part quelques formats inconnus où il ne manquera pas de vous avertir, toutes vos images seront visionnées.

De nombreuses options permettent de personnaliser le défilement. On peut choisir très précisément son mode d'écran avec des astuces inédites, on peut zoomer, on peut faire défiler, on peut ajuster automatiquement le format pour visionner toute l'image, on peut avoir un défilement alphabétique ou aléatoire, on peut insérer du noir entre les images, on peut réduire toutes les images, on peut fixer un délai où l'on peut cliquer pour passer à l'image suivante, on peut revenir en arrière, etc.

Des transitions entre les images à la "Scala" assez variées égayent le défilement. L'image suivante est chargée pendant la visualisation, d'où mécanique bien huilée et confort visuel.

Toutes ces possibilités sont pilotables soit avec des arguments dans un Shell, soit avec des types d'outils dans le fichier ".info" de CyberShow, les autres en direct avec des raccourcis clavier.

Défilement rapide et Zoom

Le zoom opère jusqu'à un facteur 4 en réduction comme en magnification.

Information

Une fenêtre peut s'ouvrir et communiquer toutes les informations intéressantes sur l'image ou l'animation : nom, dimensions, format, poids, commentaires et nombres d'images (anim).

Communicabilité

Transfert rapide direct aux programmes ImageFX, XiPaint, PicoPainter. Plus tard, d'autres programmes pourront en bénéficier si d'habiles programmeurs se penchent sur le sujet. Chargement multiple par Directory Opus et programmes similaires. Pour les surfeurs, il est possible de configurer AWeb pour visionner les images avec CyberShow, et puisque CyberShow a des fonctions de sauvegarde...

Conversion

Sauvegarde (désactivée dans la version démo) sous le même format (copie conforme) ou sous un des formats gérés (voir plus bas).

AppWindow

Pour les non initiés, fenêtre ou icône dans laquelle il suffit de jeter les images pour les visionner.

Mort tragique

Une fonction de délétion permet d'envoyer les images que vous n'aimez pas ou plus "ad padres".

Test personnel

Pour capturer l'image accompagnant cet article avec CyberGrab, j'ai laissé défiler les images dans un tiroir et lorsqu'une m'a paru acceptable, j'ai appelé la requête d'information pour vous la montrer d'abord, puis pour arrêter le défilement qui était en automatique. Mais avant de capturer, comme CyberGrab n'incrémente pas le nom de ses captures, j'ai eu peur d'effacer une capture précédente. Je suis allé dans Directory Opus, que j'ai déjà configuré avec CyberShow et j'ai visionné la capture précédente. Ainsi CyberShow a été appelé deux fois en même temps et il n'a fait aucun problème. Bravo, de "grands programmes" refusent cela bien souvent...

Conclusion

Tout est parfait ou presque, je ne trouve rien à redire, je suis satisfait et impressionné par la qualité, la grande rapidité, le professionnalisme, la richesse d'options et la documentation. Tout a été testé avec soin sur plusieurs plates-formes, sur DraCo aussi. C'est un bon test car, si il y a la moindre incorrection de programmation, elle ressort souvent sur cette machine. Je n'ai moi non plus pas eu le moindre problème. Au début, je dois dire que j'ai tiqué sur le prix du shareware (30 DM ou 25 $ par programme, 50 DM ou 35 $ avec PhotoAlbum), mais au vu du travail qui réside dans ce logiciel, je tire mon chapeau et je reste pantois.

Nous nous pencherons sur les autres membres de cette belle famille (CyberTVPlayer qui promet de visionner des animations en 24 bits, PhotoAlbum qui fait des catalogues avec les vignettes des images, les modules de chargement pour programme de dessin, etc.) dans un prochain épisode des "grands essais d'Amiga News", ta-ta-ta (Renaud)...

Annexe

Chargement d'images

1) IFF-ILBM (tous formats standard 1 à 8 bits, EHB, HAM6, HAM8, 24 bits)
2) PhotoCD (format de base 768x512 ou 512x768 (portrait) ; linéaire 24 bits RGB)
3) JPEG (couleur et niveaux de gris ; JPEG progressif inclus)
4) PPM/PGM/PBM (P1 & P4 N&B, P5 gris, P6 couleur)
5) QRT (connu également comme format dump par les raytracers DP tels POV-Ray)
6) Targa (RLE comprimé et non comprimé 1/8/15/16/24/32 bits ; entrelacé inclus)
7) PCX (comprimé et non comprimé EGA 1-4 bits, VGA 8 bits gris/Colormap et 24 bits)
8) BMP (non comprimé 24 bits RGB, 1 bit, 4 bits ou 8 bits Colormap ; RLE compressé 8 bits, 1 bit)
9) TIF (packbit-comprimé et non comprimé 24 bits, 1-8 bits formats gris/couleur Motorola et Intel)
10) DEEP (comprimé et non comprimé, formats IFF-DEEP 24 bits et 32 bits)
11) YUV (couleur 1:1:1, 2:1:1, 4:1:1 et niveaux de gris)
12) VLAB raw (couleur 1:1:1, 2:1:1, 4:1:1 et niveaux de gris)
13) RGB (IFF-RGB : RGB8 and RGBN compressé ; RGB5 non compressé)
14) HHsYUVSq sequence format (séquentiel ou accès aléatoire)
15) IFF-PBM (DPII)
16) ACBM (IFF-ACBM : 1 à 8 bits, EHB, HAM6, HAM8)
17) FBM (8 bits gris/Colormap et 24 bits)
18) Sun raster (formats non compressés pour 1 bit, 8 bits gris/ColorMap et 24 bits)
19) MacPaint (format N&B compressé 1 bit ; seulement datafork)
20) HHsXRL formats (1-8 bits ColorMap HAM6/8 inclus, 8 bits gris, 24 bits RGB compressé)
21) EPS bitmaps binaires (RGB and CMYK ; cette fonction est expérimentale)
22) TBCPlus images & champs
23) EGS 7.x icônes d'iconification de fenêtre
24) Datatypes 3.1

Sauvegarde d'images

1) IFF-ILBM 24 bits (compressé et non compressé)
2) IFF-DEEP 24 bits (non compressé, utilisé par TVPaint, XiPaint et Photogenics)
3) JPEG (taux de compression variables et optimisation ; maintenant des fichiers JPEG progressif peuvent être créés)
4) PPM-P6 (utilisé seulement par les logiciels PBM)
5) QRT
6) Targa 24 bits (compressé et non compressé)
7) HHsXRL TC24 format (compressé avec ou sans pertes - ce format est spécialement destiné aux images tracées qui doivent être compressées sans pertes ou avec des pertes invisibles. La compression est meilleure qu'IFF-ILBM ou Targa)
8) IFF-RGBN 12 bits (compressé)

Arguments CLI ou types d'outils

DS=Downscale (number), AS=Autoscale, FS=FineScaling, NR=NonRecursive, SM=Screenmode (name), PS=PublicScreen (name), RM=RequestMode, BM=BestMode, W=Width (number), H=Height (number), D=Depth (number), Icons, Request, PW=PresentWindow, SL=SlideShow, BD=BackDrop, Black, BT=BlackTransition, Effects, NoEffects, Delay (number), Loop, IE=IgnoreErrors, PF=PartialFiles, JPegQual (number), JPegOpt, SlowJPeg, Random, CV64Patch, PicassoPatch.

Nom : CyberShow 7.5.
Auteur : Helmut Hoffmann.
Genre : visualiseur d'images.
Date : 1996.
Configuration minimale : AmigaOS 3.0, AGA ou carte graphique, 4 Mo de mémoire.
Licence : shareware.
Prix : 30 DM.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]