Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 16 janvier 2022 - 11:47  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Programmation
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : Virgin Games soutient toujours l'Amiga
(Article écrit par Sen et Derek De La Fuente et extrait de Joystick - avril 1993)


Alors que des éditeurs, notamment américains, ont cessé de commercialiser des jeux pour Amiga, l'éditeur anglais Virgin Games pense que cette plate-forme à encore de l'avenir. Voici les futurs succès, n'en doutons pas, que la société dirigée par Richard Branson prépare pour cette année sur Amiga.

Apocalypse

Apocalypse est un logiciel qui revient de loin ! En effet, ce jeu d'arcade en cours de développement a bien failli ne jamais voir le jour. A l'origine, il y a deux ans, le regretté Mirrorsoft mettait en chantier un jeu ayant pour nom Rebel. Hélas, les évènements que vous connaissez survinrent et l'équipe qui avait la charge de Rebel se dispersa après la faillite de cet éditeur. Rebel sombre alors dans l'oubli et semble aller tout droit grossir les rangs des projets inachevés.

Enfin, il y a quatre mois, Virgin Games décide de reprendre le flambeau et en confie la charge à l'équipe de développement Miracle. Dans Apocalypse, vous prenez les rênes d'un hélicoptère de combat afin de mener à bien de périlleuses missions de sauvetage. Votre objectif est de secourir, en territoire hostile, de gentils soldats alliés et autres otages, retenus par les sinistres guérilleros locaux. Délicate, cette mission le devient encore plus, lorsque vous apprenez que votre état-major à Washington a prévu la destruction au napalm des positions occupées par les terroristes (amis de la poésie, bonjour !). C'est donc une course contre la montre que vous entamez ; vous représentez la dernière chance de ces innocents.

Apocalypse
Apocalypse

A chaque mission, il vous faut libérer 75% des otages détenus avant que les bombardiers alliés n'atteignent et ne déciment la région, pas le temps de s'arrêter au café du coin pour boire une bière ! Bien que de très grande taille, le sprite de l'hélicoptère que vous pilotez répond parfaitement à la moindre de vos injonctions. Si l'on n'est assurément pas là en présence d'une simulation, atterrir sous le feu ennemi pour prendre des hommes à son bord n'est pas chose facile et requiert de l'entraînement. En effet, la plupart des prisons sont bien gardées et il vous faut affaiblir DCA et chars ainsi qu'affronter d'autres hélicoptères, avant de pouvoir penser vous se poser.

Une fois les prisonniers montés à bord, il vous reste encore à les rapatrier jusqu'à votre base d'envol. Votre appareil se déplace de manière réaliste, l'inertie étant prise en compte par l'animation. Comme dans la réalité, le poids des armes et hommes embarqués influencera le comportement en vol de votre hélicoptère. Les armes dont vous disposez sont une mitrailleuse lourde, des mines que vous pouvez poser au sol, et des missiles air-air et air-sol. Vous aurez bien besoin de tout cela car en face, les guérilleros ont oublié d'être bêtes. Bien souvent, vous verrez plusieurs chars se regrouper pour vous faire simultanément pleuvoir dessus, une pluie d'obus. Des batteries de missiles sol-air tentent de vous ajuster lorsque vous passez à leur portée et, perchés sur des miradors, des hommes équipés de mitrailleuses font feu sur vous. Et je ne vous parle pas des jeeps, chasseurs ennemis et autres hélicoptères de combat !

Chacun des quatre niveaux se déroule dans des conditions différentes. Vous combattez tout d'abord dans la jungle, puis aux abords d'un camp de prisonniers, d'une mine de plutonium et, enfin, au QG rebelle. Apocalypse est un jeu qui promet beaucoup, car bien que très orienté arcade, il bénéficie également de cette petite touche de tactique qui le place au-dessus de la mêlée des jeux de tir traditionnels. Apocalypse se montrera-t-il à la hauteur des espoirs fondés en lui ? [Prévu pour le printemps 1993].

Goal

Le mois dernier, Dino Dini, créateur et programmeur de la série des Kick Off et de Player Manager nous offrait une entrevue passionnante, où l'on pouvait découvrir les toutes premières informations sur Goal, son prochain jeu de football. Comme vous le savez déjà, Dino Dini a quitté Anco pour rejoindre Virgin, un de plus. Pas de doute, les gens de Virgin Games savent manier les arguments pour signer les programmeurs bien connus du public.

Son prochain jeu, Goal, s'avère être Kick Off 3 mais le nom étant propriété d'Anco, les machines à titre de chez Virgin ont dû être lancées, et c'est Goal qui est tombé. Le développement de Goal en est à sa phase finale, sa sortie prévue pour mai 1993 approche à grands pas ; si vous faites partie des fans de Kick Off, vous pouvez d'ores et déjà cocher les jours sur votre calendrier. Mais quelles sont les nouvelles caractéristiques de ce jeu de football ? Était-il bien nécessaire de développer un tel jeu à l'heure où nous disposons déjà de nombreux jeux excellents dans le genre (Kick Off 2, Sensible Soccer...) ?

Goal
Goal

Pas de doute, après avoir fait un petit tour sur la préversion jouable de Goal, la réponse à ces questions est tout à fait positive. Dino Dini a réussi à améliorer certains éléments de ses précédents titres, tout en ajoutant des nouveautés plus ou moins gadgets, mais toujours impressionnantes. Tout d'abord, il y a plusieurs modes de visualisation, plusieurs modes de zoom. Ainsi, vous pouvez voir l'action de façon rapprochée, avec affichage de gros sprites, ou bien de plus loin pour voir une portion d'écran plus large. Votre choix dépendra de vos tactiques de jeu, si elles sont plus stratégiques ou instinctives. Il est même possible de laisser l'ordinateur contrôler le passage d'un mode à l'autre, ainsi il se mettra automatiquement en zoom si le gardien dégage, par exemple, où pour d'autres actions du même genre.

Les remises en touche, les corners et les coups francs ont grandement été améliorés. Maintenant, avant de tirer, vous manipulez une courbe en pointillés qui permet d'indiquer précisément le point que vous voulez viser, tout en mettant de l'effet dans votre coup. Le réalisme est poussé encore un peu plus loin.

Les graphismes, les sprites des personnages ont entièrement été redessinés et la qualité d'animation et, surtout, la rapidité ont été améliorées. Goal affiche 50 images par seconde, on ne peut faire mieux. Même chose, le toucher de balle et la maniabilité bénéficient de quelques modifications qui permettront aux joueurs de rentrer plus facilement et plus rapidement dans le jeu. Il est vrai que les précédentes versions demandaient pas mal d'entraînement avant de pouvoir réellement s'amuser et faire ce que l'on voulait.

L'intelligence de l'ordinateur, son jeu, sont aussi plus réalistes. L'intelligence artificielle au coeur de ces actions a été entièrement retravaillée, notamment pour le gardien de but. Souvenez-vous comme il était simple de coller des buts quand on commençait à atteindre un bon niveau à Kick Off 2. Eh bien, c'est terminé maintenant, le grand coyote aux gros gants qui se cache dans les cages de l'équipe d'en face, va vous donner du fil barbelé à tordre et à retordre.

Côté sonore, Kick Off 2 était complétement écrasé par Sensible Soccer. Goal a bien l'intention de renverser cette tendance et, plus de 100 ko de bruitages, comprenant cris de la foule et coeurs, accompagneront vos actions. Toutes les données des équipes (compositions, noms, maillots...) sont modifiables et éditables, ainsi que celles concernant chaque joueur. Vous pourrez contrôler la force, l'énergie et tout et tout, pour chaque footeux de votre équipe. Il faudra patienter encore un peu avant de pouvoir juger définitivement et joyeusement ce titre qui s'annonce comme un sacré concurrent à Sensible Soccer, actuellement chouchou de la rédaction [Prévu pour mai 1993].

Cannon Fodder

Voilà enfin du vrai jeu d'arcade, bien sanglant, bien massacreur, réussissant même à coupler action et stratégie. Au départ, le joueur sélectionne 10 à 20 hommes et constitue jusqu'à cinq groupes différents. Tous ces hommes sont de simples soldats, pour commencer, et n'ont aucune caractéristique particulière. Mais au fur et à mesure que le jeu avancera, leurs attributs évolueront.

L'objectif de Cannon Fodder est simple : rester vivant tout en accomplissant diverses missions, délivrer des otages, attaquer des bases militaires, ou défendre une zone donnée. Votre adversaire, lui aussi, divisera ses hommes en plusieurs groupes et vous pourrez tenter de le repérer à l'aide du radar qui est mis à votre disposition.

Cannon Fodder
Animation de personnages dans Cannon Fodder

Vous pouvez donner diverses tâches à effectuer à chaque soldat : un conducteur de jeep, un spécialiste des armes, un pilote d'hélicoptère, un expert au tir avec bazooka, etc. Des icônes représentent les personnages et des codes de couleurs entrent en action quand vous leur donnez des ordres. Du rouge signifie que le personnage n'assure que dalle dans cette catégorie, tandis que du vert indique qu'il cartonnera tout comme un dieu. Vous pourrez entraîner vos hommes, pour améliorer leurs compétences, les faire tirer sur cibles, par exemple. Le jeu rappelle vaguement Ikari Warriors, pour citer un vieux titre très populaire, tout en étant bien plus complet et plus intéressant.

Vous pouvez donner l'ordre de tirer à tout un groupe ou à un seul soldat. Le joueur ne contrôle pas directement les soldats, il indique juste ce qu'ils doivent faire. Des tonnes d'effets sonores accompagnent toutes vos actions, des voix numérisées, des bruitages vous préviennent du danger quel qu'il soit, à tout moment.

Deux cents niveaux différents vous attendent, rien que ça, 200 niveaux de guérilla. Un mode deux joueurs sera intégré dans la version finale, mais nous n'en savons guère plus à ce sujet. Les scénarios vous emmèneront en divers endroits du globe, de la jungle au désert Antarctique. Ce jeu est développé par Sensible Software, notamment par John Hare, programmeur de Sensible Soccer [Prévu pour l'automne 1993].

Dune 2

Quelques mises au point, vite fait, pour éviter d'éventuelles confusions. Vous vous souvenez sûrement de Dune, sorti sur PC, Amiga et bientôt en CD-ROM, mélange de jeu d'aventure et de simulation que l'on aurait pu qualifier de Sim Sand. Celui-ci avait été développé par l'excellente équipe française Cryo, qui travaille d'ailleurs pour Virgin. Dune 2 est sorti plus tard, sur PC, et n'était en aucune façon une suite au jeu de Cryo, lui était développé par Westwood Studios, responsables de Eye Of The Beholder 1 et 2 et de Kyrandia. Ce dernier a créé un véritable évènement dans la rédaction de Joystick, tout le monde s'est arrêté de travailler pour jouer à ce jeu de guerre fabuleux et magnifique. La version Amiga arrive bientôt et c'est, bien sûr, Westwood Studios qui se charge de la conversion, ce qui est un gage de qualité.

Si vous êtes fan de l'univers créé par Frank Herbert, vous ne pouvez passer à côté de ce jeu qui vous placera au centre des batailles livrées sur Arrakis pour le contrôle de l'épice, et donc, de l'Univers. Après une introduction magnifique, pleine d'animations, de bruitages et de musiques, le joueur doit décider quelle maison il contrôlera, Atreide, Harkonnen ou Ordod. Tout le coeur du jeu consiste alors à construire et diriger divers bâtiments et unités, des raffineries d'épice, des factions de combats. La stratégie est omniprésente tout au long du jeu. Quand un joueur choisit une maison, les deux autres sont automatiquement gérées par l'ordinateur. Chaque maison est différente, on n'y contrôle pas les mêmes unités, on ne peut faire exactement les mêmes opérations et actions. Du coup, une partie ne ressemble jamais à une autre, l'ordinateur adopte différentes stratégies, et vous avez toujours la possibilité de changer de maison d'une partie à l'autre, pour varier les plaisirs.

Dune 2
Dune 2

En choisissant les Atreides, par exemple. vous aurez le rôle des gentils de cette vaste aventure. Une maison pleine d'idéaux, de codes d'honneur et d'utopies. Globalement, le moral des hommes Atreides est toujours excellent ; mais ces mêmes hommes se croient souvent supérieurs et sous-estiment les possibilités de leurs adversaires. Tout au long du jeu, vous pourrez construire et acheter des équipements plus performants, tout en gagnant plus de territoires. Au départ, vous ne disposez d'ailleurs que d'une toute petite surface, il faudra vide gagner de l'espace pour avoir une chance de raffiner l'épice, pour avoir la place. Pour bien gérer tout son monde, le joueur doit absolument gérer ses ressources intelligemment, un peu comme dans Sim City, dans l'esprit, en tout cas. Chaque bâtiment construit dans Dune 2 fonctionne réellement, par contre, il produit ou travaille, chacun avec sa tâche particulière.

Tous les combats de Dune 2 sont en temps réel, et c'est là que le jeu devient réellement passionnant et impressionnant, entièrement géré à la souris, par simples clics. Le jeu, en lui-même, est divisé en scénarios où de nouvelles difficultés entrent en scène. Des menus permettent d'exécuter les fonctions de base, attaquer, défendre, battre en retraite. Des voix numérisées accompagnent le jeu, ainsi que des bruitages d'excellente facture. Explosions et cris des soldats sont au programme. Chaque maison a ses propres voix numérisées. Voix de femmes, voix d'hommes, genre "l'ennemi approche". Ce jeu a obtenu un succès énorme sur PC et continue à très bien se vendre, d'ailleurs, ce qui est fort compréhensible. La qualité de ce que nous avons vu sur Amiga laisse présager le même engouement du public pour cette nouvelle version [Prévu pour mai 1993].


[Retour en haut] / [Retour aux articles]