Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 16 janvier 2022 - 11:27  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Programmation
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Dino Dini
(Entrevue réalisée par Derek De La Fuente et extraite de Joystick - mars 1993)


Kick Off est sorti il y a maintenant plus de quatre ans et, pendant bien longtemps il est resté référence incontestable du genre. Depuis quelques mois seulement, d'autres jeux de football peuvent prétendre rivaliser avec la qualité de Kick Off. Dino Dini, le programmeur, était gardé bien caché et aucun journaliste n'avait pu le rencontrer. Une rumeur insistante prétendait même que Dio Dini était un pseudonyme inventé par Anco, et que derrière ce nom se cachaient M. Gupta et Steve Screech. La surprise fut de taille quand nous apprîmes que Dino existait vraiment et surtout, qu'il avait signé avec Virgin pour sortir son prochain jeu de football. Le nom Kick Off étant propriété d'Anco, le projet devait porter un autre nom, le titre provisoire est donc Goal. Virgin a organisé des rencontres avec Dino Dini, c'était l'occasion de lever quelques mystères qui planaient encore sur Kick Off et d'en apprendre un peu plus sur Goal.

Dino Dini
Dino Dini

- Comment êtes-vous entré dans le monde des ordinateurs et êtes-vous un programmeur autodidacte ?

Oui, je suis un autodidacte complet. J'étais très intéressé par l'électronique vers l'âge de 10 ans. C'est à peu près vers cette époque que l'industrie des ordinateurs s'est mise à décoller, ce qui était une évolution logique pour moi, venant de l'électronique. Mon premier ordinateur était un Acorn System 1 qu'il fallait programmer directement avec des nombres, en code machine, sans assembleur. Depuis, j'ai eu de nombreux autres ordinateurs.

- De qui venait l'idée de Kick Off, et quels furent les rôles exacts de Steve Screech et de M. Gupta ?

Quand j'ai rencontré les gens d'Anco, ils voulaient un jeu de football, j'en ai donc conçu un. Les rajouts de M. Gupta (patron d'Anco) et de Steve Screech (programmeur) concernaient beaucoup plus l'édition du programme en lui-même, l'aspect commercial. La raison pour laquelle j'ai signé avec Anco à l'époque, était très simple : ils étaient les plus proches de mon domicile. J'avais déjà écrit quelques programmes sur BBC qui avaient été publiés par une compagnie appelée Bee Bug, mais Kick Off fut mon premier véritable succès commercial.

- Étiez-vous pleinement satisfait des deux précédentes versions de Kick Off, ou sentiez-vous qu'il y avait encore des améliorations à apporter ?

Il n'y a jamais de place pour l'auto-satisfaction dans ce métier. Le but est de produire le meilleur jeu possible, mais il est impossible d'arriver à la perfection. Je ne suis jamais entièrement satisfait. Toute mon expérience se retrouvera concentrée dans Goal, qui sera alors le meilleur produit que j'aurai fait.

Goal
Goal

- Ne pensez-vous pas que Kick Off a fait son temps ?

Un jeu de football est toujours un jeu de football, les règles sont toujours les mêmes, c'est la contrainte principale. Le travail fourni pour Goal en fait un jeu véritablement nouveau. Le programme a entièrement été réécrit, hormis quelques routines qui fonctionnaient déjà sans aucun problème.

- Que pensez-vous des autres jeux de football comme Striker ou Sensible Soccer, et faites-vous attention aux productions d'autres programmeurs dans le domaine ?

Il est toujours intéressant de voir ce que font les autres. C'est au public de voir si un jeu est, en fait, un plagiat de Kick Off. Je pense que l'imitation est la plus grande forme de flatterie.

Dino Dini
Dino Dini

- Avez-vous programmé la version PC ? Celle-ci est loin d'être impressionnante ; cela venait-il des limitations techniques de la machine ou du fait que vous étiez un nouveau venu sur PC ?

Non... J'admets que la version PC n'était pas excellente mais la machine a effectivement des limites, comme pour les défilements. Il est difficile de faire défiler l'écran de façon fluide. La version PC de Goal est prévue un peu plus tard dans l'année, nous n'avons pas encore décidé si j'allais la réaliser ou si elle sera programmé par quelqu'un d'autre.

- Pour quelle raison avez-vous quitté Anco ? Pensez-vous n'avoir pas eu suffisamment de retours d'estime pour vos réalisations ?

Il était tout à fait clair qu'Anco allait arrêter de produire des jeux sur Amiga et je ne suis pas d'accord avec leur politique. Je pense que l'Amiga sera encore présent sur le marché pendant un bon bout de temps et qu'il faut le soutenir. C'est pour cette raison que j'ai signé avec une autre compagnie, avec Virgin qui, justement, veut continuer à travailler sur Amiga.

- Étiez-vous impliqué dans les versions console de Kick Off ?

Non, pas du tout. Le but d'Anco était de copier la version Amiga et c'est ce qu'ils ont fait. Je dois dire que maintenant, j'aimerais participer aux réalisations sur consoles. Les choses vont dans ce sens, les consoles sont véritablement importantes dans le marché du jeu, indéniablement.

- Quels genres d'innovations et de nouvelles idées verrons-nous dans Goal ? Pensez-vous honnêtement que la sortie d'un nouveau jeu de football est justifiée ?

Il y a beaucoup d'améliorations, pas seulement esthétiques. A mon avis, le public devrait être plus que satisfait. La première chose que le joueur pourra noter, c'est la plus grande taille des sprites et leur plus grande précision. Deux modes de jeu sont disponibles pendant une partie. La vue rapprochée affiche des sprites plus grands et l'on sent mieux le contrôle de la balle. Si vous préférez, vous pouvez choisir l'autre visualisation qui ressemble plus à la vue de dessus originale, qui permet de voir davantage de terrain en même temps. A tout moment du jeu, on peut passer d'un mode à l'autre en pressant la touche espace. Tous les mouvements sont disponibles dans les deux vues, et il n'y a pas le moindre ralentissement en mode rapproché.

En fait, Goal est bien plus rapide que les précédentes versions de Kick Off, il affiche 50 images par seconde. Cela a demandé beaucoup de temps et d'efforts. L'ordinateur peut passer d'une vue à l'autre tout seul, automatiquement. Par exemple, si le gardien effectue un dégagement, l'ordinateur passe en vue d'au-dessus, ce qui est préférable. Mais si un joueur entre balle aux pieds dans la surface de réparation, la vue de près est affichée.

Autre amélioration : avant, un joueur pouvait tacler un adversaire et lui prendre la balle par derrière, maintenant ce n'est plus possible. Comme dans la réalité, il faudra contourner le joueur d'abord, ce qui donne des parties beaucoup plus excitantes. Dans les anciennes versions de Kick Off, tous les joueurs se déplaçaient à la même vitesse ; maintenant, il y a différents degrés d'inerties à la fois pour les joueurs et la balle. Plus la course d'un joueur sera longue, plus il ira vite, progressivement, les joueurs ne peuvent aller à pleine vitesse tout en dribblant. De nouveaux mouvements, de nouveaux coups ont été intégrés dans Goal. A ma connaissance, c'est le premier programme qui intègre les accélérations, les décélérations et l'inertie. Cela rend le jeu beaucoup plus réaliste, les joueurs obéissent aux lois de Newton maintenant !

L'intelligence du jeu de l'ordinateur a grandement été améliorée. Chaque équipe a ses propres stratégies. Les mouvements que vous pouvez maintenant accomplir sont très simples d'emploi, très instinctifs. Le but d'une nouvelle version est de rendre le jeu encore plus amusant et agréable, mais aussi encore plus accessible aux joueurs qui débutent, pour qu'ils puissent contrôler le jeu dès la première partie. Avec le nouveau système de contrôle de la balle, le joueur pourra effectuer des coups bien plus spectaculaires. J'ai toujours voulu intégrer l'inertie dans les versions précédentes de Kick Off, mais les temps de développement très serrés ne me le permettaient pas.

La critique principale qui arrivait jusqu'à mes oreilles à propos de Kick Off concernait les mouvements de la balle. Elle rebondissait un peu trop et un peu partout. A présent, avec ce système d'inertie, tout est arrangé. En ce qui concerne les dégagements et les touches, le joueur a maintenant un contrôle total sur l'action. Un graphique est affiché avant le lancer et, en bougeant la manette, il est possible de modifier la courbe, ce qui aura de l'influence sur le type de lancer, sur la distance et la force. Pour un coup-franc, en se débrouillant bien, il est même possible de contourner le mur de joueurs adverses. Pour les corners, c'est la même chose, vous pouvez envoyer la balle directement dans les pieds d'un joueur, ou en hauteur pour qu'elle tombe dans la zone du gardien. Les penalties ont été améliorés, à la fois pour le gardien et le joueur qui tire.

Goal
Goal

Globalement, les réactions du gardien de but ont été améliorées, l'intelligence artificielle du jeu est plus poussée. Le joueur peut modifier les compositions de toutes les équipes, en se déplaçant dans des menus déroulants, il y a plus de 100 équipes disponibles. Les huit statistiques visualisables pour chaque joueur de chaque équipe comprennent : endurance, moral, vitesse, capacité aux passes et aux tirs, tacles, niveau de gardien de but. Ce que vous choisirez dans ces catégories aura une influence immédiate et réelle sur le jeu. Il faut savoir gérer son équipe, les joueurs peuvent fatiguer et devenir moins efficaces en cours de partie. Il sera alors peut-être temps d'envoyer un remplaçant.

Les options de ralentis sont nombreuses et permettent de regarder le match en arrière, en avant, image par image ou à différentes vitesses. Le programme est pratiquement fini, juste quelques petits réglages à apporter et le jeu sera complètement terminé. Aucun ingrédient majeur ne sera apporté à partir de maintenant. Les graphismes ont été pris en charge par une compagnie appelée Design Systems. Tous les graphismes sont donc entièrement nouveaux.

- Aimeriez-vous programmer d'autres types de jeux ? Si oui, lesquels ?

J'y ai pensé, mais quand vous tenez un bon filon, il est préférable de rester dans cette voie. J'ai maintenant quatre ans d'expérience en matière de programmation de jeux de football, il est bon d'utiliser tout ce que je sais dans le domaine.

- Êtes-vous un fan de football ?

J'aime le football, mais je ne suis pas supporter d'une équipe particulière.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]