Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 28 avril 2017 - 04:22  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de TurboCalc 4.0
(Article écrit par Yann-Erick Proy et extrait d'Amiga News - décembre 1996)


TurboCalc fait partie de ces rares logiciels pour Amiga qui parviennent à ne pas se faire distancer par les géants que l'on connaît sur les plates-formes Windows ou Macintosh. Moins d'un an après TurboCalc 3.5, testé dans le numéro 88, une nouvelle version du désormais célèbre tableur fait son apparition, avec son lot de nouvelles possibilités.

Céder aux tendances

La première chose que cette version a en plus est en moins : le manuel imprimé a disparu et TurboCalc est désormais distribué sur CD, comme de plus en plus de logiciels de nos jours (mais que ceux qui ne se sont toujours pas équipés d'un lecteur de CD se rassurent : ils pourront se procurer une disquette d'installation sur disque dur). La documentation est ainsi uniquement sous forme de fichiers AmigaGuide et le CD renferme à la fois les versions anglaise, allemande, italienne et française (près d'1 Mo à chaque fois !).

Non seulement ces fichiers sont directement accessibles depuis le logiciel (menu "Aide"), mais ils servent également de support au nouveau mécanisme d'aide en ligne de TurboCalc : chaque requête est dotée d'un bouton "Aide" qui fait apparaître le passage de la documentation dans lequel elle est traitée, et l'appui sur la touche "Help", alors que l'on vient de saisir le nom d'une fonction ou d'une commande de macro, fait apparaître une fenêtre détaillant celle-ci, ainsi que ses arguments.

Autre innovation "tendance", les menus contextuels font leur apparition dans TurboCalc. On l'a vu pour IBrowse, ces menus réduits (qui apparaissent lorsqu'on clique du bouton droit de la souris sur un élément de la fenêtre) sont d'un réel confort, car ils permettent un choix rapide parmi quelques entrées, convenablement choisies par rapport à l'objet cliqué. Dans un même ordre d'idée, la barre d'outils affichée dans chaque feuille de calcul est maintenant entièrement configurable depuis TurboCalc, en faisant simplement passer des icônes d'une liste à une autre !

TurboCalc 4.0

TurboCalc 4.0

Se mettre à la page

Un fichier TurboCalc s'appelle désormais un dossier et peut contenir plusieurs feuilles de calcul. Il n'y a pas encore d'onglet pour passer de l'une à l'autre, comme avec Lotus 123 ou Excel, mais deux boutons fléchés, qui permettent de parcourir l'ensemble des feuilles du dossier, et une requête permettant de choisir directement parmi la liste de celles-ci. La version 4 demeure capable de lire et écrire des feuilles isolées au format des versions précédentes. L'avantage du dossier est de conserver ensemble plusieurs feuilles faisant appel les unes aux autres, et de faciliter l'utilisation de variables communes à plusieurs feuilles. Chaque feuille porte un nom et l'accès à une cellule d'une autre feuille dans le dossier s'écrit : @Feuille;Référence où "Feuille" est le nom de la feuille dans laquelle se trouve la cellule ou le bloc de cellules, désigné par "Référence". Par exemple : @Données;A1 ou @Données;A1:C5.

L'algorithme de calcul des formules a été amélioré et il est maintenant possible de choisir dans quel ordre les cellules seront calculées (colonne après colonne, ligne après ligne, ou selon les dépendances des calculs). De plus, 60 nouvelles fonctions et 33 nouvelles commandes de macro sont venues rejoindre les quelque 120 fonctions et 180 commandes de la version 3.5.

On peut maintenant demander à TurboCalc de compléter automatiquement le nom des fonctions ou des commandes, ainsi que de corriger certaines fautes de frappe (inversions, etc.). TurboCalc est également capable de remplir une plage de cellules en se basant sur le contenu des premières cellules :
  • Tapez 1 puis 3 dans deux cellules juxtaposées,
  • Sélectionnez-les,
  • Placez le pointeur dans le coin en bas à droite de votre sélection (où il se transforme en "+"),
  • Puis étirez la zone de sélection de quelques cellules,
  • Vous obtenez les premiers nombres impairs !
Plus fort encore, ce mécanisme de remplissage automatique fonctionne aussi avec du texte, pour peu que le contenu des premières cellules soit reconnu comme appartenant à l'une des séries définies (éventuellement par vos soins) à cet effet :
  • Tapez février puis avril comme vous aviez tapé 1 et 3,
  • Refaites la même manipulation à la souris,
  • Vous obtenez la liste des mois pairs !
Sortir en beauté

Il est loin le temps où les tableurs ne savaient que faire des calculs : ils ont tôt ou tard absorbé les "grapheurs" qu'on leur avait vite associés pour obtenir des mises en forme plus attrayantes, et il n'est pas un tableur aujourd'hui qui ne sache produire de superbes diagrammes en trois dimensions et en couleur. TurboCalc, on le sait, ne déroge pas à la règle et propose une belle palette de représentations graphiques différentes. La version 4 apporte cependant deux innovations intéressantes : les animations et les sorties PostScript.

En effet, on peut désormais animer un graphe en fournissant autant de jeux de données que d'images que l'on veut obtenir. TurboCalc fournit deux possibilités pour y parvenir : la juxtaposition des données successives dans une feuille de calcul (méthode "statique") ou le recalcul de chaque jeu de données par une macro (méthode "dynamique"). Il est bien entendu possible de sauver l'animation obtenue dans un fichier IFF, et donc de l'utiliser avec l'un des nombreux logiciels d'animation pour Amiga.

Les capacités PostScript intéresseront quant à elles les amoureux des belles sorties sur papier. Rappelons qu'il n'est pas nécessaire d'avoir une (onéreuse) imprimante PostScript à sa disposition pour profiter des avantages de ce standard : il existe pour l'Amiga un interpréteur d'assez bonne facture qui permet d'utiliser une imprimante ordinaire, au prix cependant d'un peu de calculs et de beaucoup de mémoire (voir HWGPOST sur Aminet, text/print). TurboCalc permet ainsi d'imprimer en PostScript les feuilles comme les graphes (ces derniers pouvant aussi être exportés en EPS). Il est possible de choisir quelle police PostScript utiliser pour telle ou telle police Amiga (plus les polices se ressembleront plus le résultat imprimé sera fidèle à ce qui est à l'écran).

Conclusion

Bien sûr, TurboCalc ne possède pas l'énorme richesse fonctionnelle des deux ou trois tableurs vedettes dans le monde PC. Bien entendu, il n'est pas exempt de défauts : 32 couleurs maximum, importation-exportation XLS (Excel) limité à Excel 4 (les fichiers d'Excel 7 ne sont pas reconnus), etc. Mais c'est quand même un bon outil de bureautique, efficace, ergonomique, et bien moins onéreux que ces poids lourds. Ses nombreuses possibilités de configuration en font un logiciel agréable à utiliser.

Nom : TurboCalc 4.0.
Développeur : Michael Friedrich.
Genre : tableur.
Date : 1996.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 1 Mo de mémoire, AmigaOS 2.04.
Licence : commercial.
Prix : 490 FF, mise à jour : 290 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]