Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 28 mai 2017 - 16:35  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de The Power
(Article écrit par Olivier Hautefeuille et extrait de Tilt - mai 1991)


L'amour, c'est un vrai casse-tête ! Surtout pour le héros de The Power qui doit rassembler les petits coeurs qui parsèment les labyrinthes qui le séparent de l'objet de sa passion. Le principe, comme on le voit, est simple. Mais cela se complique très vite pour devenir ensuite presque insurmontable. Si vous n'aimez pas vous creuser la tête, reste plus qu'à vous faire moine !

The Power

Le pouvoir de l'amour

The Power, ou "le pouvoir", c'est celui de séduire la belle qui se tient, esseulée, dans un recoin de ce premier labyrinthe. Max, votre héros, va tout faire pour la conquérir. Pour cela, il doit collecter tous les petits coeurs qui sont disposés autour de lui et toucher ensuite sa bien-aimée.

Mais voilà, le déplacement de ce play-boy est plutôt complexe. Jugez plutôt : il ne peut bouger qu'horizontalement ou verticalement sur le labyrinthe en vue aérienne et n'arrête sa course que lorsqu'il se heurte à un obstacle. Il faudra donc se servir des parois anguleuses du labyrinthe et de quelques blocs de pierre que l'on peut déplacer pour arrêter la course, repartir dans une autre direction et trouver finalement le chemin du bonheur.

The Power

The Power développe ainsi un casse-tête infernal, mais si bien pensé et mis en scène que c'en est un délice. Un grand jeu de réflexion qui fera date.

Technique et modes de jeu

Ce logiciel séduira tout d'abord le joueur par la grande qualité de sa mise est scène. Les blocs de pierre de multiples couleurs qui composent les labyrinthes sont superbes. Le menu de sélection des différents types de jeu et les passages aux niveaux supérieurs sont traités avec autant de beauté que de souplesse. Enfin, la musique est de bonne qualité, et les bruitages sont variés et comiques.

The Power

Dès son lancement, The Power offre à l'utilisateur plusieurs modes de jeu. Un ou deux joueurs peuvent lutter tour à tour ou simultanément sur deux tableaux distincts. On peut aussi choisir entre les modes "Arcade" et "Tactique". Dans le premier, le terrain de jeu est plus zoomé et c'est un défilement très souple qui le dévoile lorsque l'on se déplace. Pour le mode Tactique, le labyrinthe apparaît dans son intégralité, ce qui favorise bien sûr la mise en place d'une stratégie.

Le casse-tête commence

Car c'est là, bien sûr, le principal atout de The Power. En suivant un principe de jeu très simple, ce jeu ouvre des missions d'une rare complexité. Dans les premiers tableaux, vous imaginerez vite le chemin qui mène à la belle. Mais plus loin, quel terrible remue-méninges ! Pour progresser dans le labyrinthe et collecter tous les coeurs, Max peut en effet se servir de blocs de pierre qu'il déplace comme il se déplace lui-même, c'est-à-dire en les lançant verticalement ou horizontalement jusqu'à ce qu'ils heurtent un obstacle.

Un bloc bien placé vous servira de butoir. Max pourra arrêter une trajectoire verticale par exemple, et se retrouver sur une ligne horizontale qui lui donne accès à un coeur... Mais ces blocs, de couleurs différentes, ont des pouvoirs spéciaux. Les blocs rouges écrasent les blocs verts, qui écrasent eux-mêmes les blocs bleus, ceux-ci détruisant les rouges !

The Power

Il arrive fréquemment que de tels logiciels soient trop difficiles pour intéresser un large public. The Power ne tombe fort heureusement pas dans ce piège. Si son jeu est des plus délicats, le temps imparti pour chaque tableau est bien calculé et tout le monde pourra progresser à son rythme pour vaincre finalement les cinquante labyrinthes programmés. De plus, un système de mot de passe permet de ne jamais recommencer à zéro lorsque l'on échoue ou que l'on reprend une partie en cours. Enfin, un mode "Éditeur" vous invite à mettre en place vos propres labyrinthes, ce qui est presque aussi captivant que de jouer sur ceux conçus par les programmeurs !

Conclusion

The Power ne souffre finalement d'aucun défaut grave. C'est un jeu original, très bien réalisé, de ceux qui parviennent à tisser sur un scénario très simple une partie passionnante. Pour les mordus du genre, The Power talonne de près les célèbres Tetris, Pipe Mania ou Skweek. Et ce n'est pas peu dire !

Nom : The Power.
Éditeur : Demonware.
Genre : jeu de réflexion.
Date : 1991.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 7/10


[Retour en haut] / [Retour aux articles]