Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 22 février 2024 - 21:48  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Réseaux sociaux

Suivez-nous sur X




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Associations
Jeux
Logiciels
Matériel
Magazines et médias
Pages personnelles
Réparateurs
Revendeurs
Scène démo
Sites de téléchargement
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de The Kristal
(Article écrit par Franck Ladoire et extrait de Génération 4 - mai 1989)


The Kristal est un jeu d'aventure édité par Addictive Software, inspiré de la pièce de théâtre "The Kristal Of Konos".

The Kristal

Présentation

Une grande fresque de Space Opera sur micro-ordinateur. Voilà en quelques mots le résumé de ce logiciel. Vous êtes Dancis Frake, célèbre pirate, héros solitaire qui sillonne la galaxie, le Robin des bois de l'espace. Vous avez entendu parler du Kristal de Konos, symbole de l'unité et de l'harmonie, qui, il y a de cela fort longtemps, fut dérobé par Malagar. Ce personnage n'était que le serviteur d'une entité très puissante, Ono, mais après le vol du Kristal, il ne pût le ramener à son maitre, et on n'entendit plus parler de lui. Il est dit cependant que ce Kristal est caché quelque part, dans une chambre secrète, que seul un héros noble et courageux pourra découvrir.

The Kristal

Vous devrez visiter diverses planètes pour collecter des renseignements, que vous obtiendrez en trouvant et en analysant des objets ou en interrogeant les personnes rencontrées. Les objets que vous possédez apparaissent dans une boîte et vous pouvez bien sûr les utiliser. Vous pourrez par moments (et uniquement contre de vrais ennemis) combattre à l'épée, dans un duel où vous aurez à votre disposition plus de dix coups différents. De même, à bord de votre vaisseau, vous serez attaqué par des monstres et des vaisseaux. Mais le plus gros du jeu consistera en un jeu d'aventure où il vous faudra interroger des gens et trouver des indices, faire des plans et bien observer les écrans.

C'est un jeu qui occupe quatre disquettes, une formidable aventure qui vous mènera aux confins de l'univers, là où personne encore ne s'est aventuré.

L'avis de Franck Ladoire

Nous sommes vraiment gâtés, car dans le même ligné que Targhan, voici The Kristal, qui est au moins aussi bon, sinon plus ! Dès la présentation, digne des plus grandes productions cinématographiques hollywoodiennes, on reste bouche bée. Graphiquement, c'est splendide, l'animation est fantastique et il y a un défilement d'enfer. Seule la bande sonore est en reste.

The Kristal

A aucun moment le joueur ne s'ennuie. En effet, le scénario est d'une grande richesse et le monde à parcourir est très vaste. Peut-être le meilleur jeu de sa catégorie. Entre Targhan type arcade et The Kristal, plus axe aventure, mon coeur balance !

L'avis de Didier Latil

Annoncé comme un grand jeu, ce logiciel aurait dû bénéficier d'une publicité dix fols meilleure tant il est extraordinaire. Les graphismes et les couleurs sont fantastiques, avec en plus une animation merveilleuse : ce jeu est sans aucun doute LE jeu de ce mois.

Les duels à l'épée sont très bien faits (mieux que dans Barbarian), tout comme les combats dans l'espace qui sont très prenants. L'ambiance du jeu est passionnante, et l'aventure ne vous laissera aucun temps mort. Même la présentation du jeu et l'emballage sont d'une qualité rarement présente dans un jeu. Le système de jeu, lui aussi ne souffre d'aucun défauts, mêlant le maniement de la manette et du clavier (pour les dialogues surtout).

The Kristal

L'avis de Stéphane Lavoisard

C'est seulement lorsque la présentation de The Kristal se termine que l'on se souvient qu'il s'agit d'un jeu et non pas d'un film, et qu'il vaudrait mieux se bouger si l'on veut avancer un peu ! The Kristal est magnifique sur tous les points, que ce soient les graphismes, l'animation, ou encore le scénario. Parlons-en d'ailleurs. Ce scénario fut tout d'abord prévu pour une comédie musicale, mais par manque de moyens, le projet ne put aboutir, et le jeu informatique commença donc ! Et c'est tant mieux, car jamais auparavant nous n'avions eu de jeu avec un scénario aussi profond, avec des intrigues, de la poésie, et tout ce que l'on attend d'un bon film.

Mais Kristal n'est pas un film, c'est un jeu, et le fait que l'on pourrait s'y tromper vous montre à quel point le tout est parfait ! The Kristal se doit d'être l'un de vos prochains achats, si vous aimez les grands jeux, et si vous vous débrouillez en anglais. The Kristal est un jeu superbe, qui tient sur quatre disquettes, qui vous fera visiter une dizaine de mondes différents, qui vous initiera aux subtilités du combat au sabre, qui vous excitera les neurones, qui vous musclera le bras droit. Car oui, The Kristal est un jeu d'aventure mais où l'action est très présente, ce mélange est d'ailleurs plutôt le bienvenu.

Nom : The Kristal.
Développeurs : Fissionchip Software.
Éditeurs : Addictive, Cinemaware.
Genre : jeu d'aventure.
Date : 1989.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : environ 200 FF.

NOTE : 7,5/10.

Les points forts :

- On ne s'ennuie à aucun moment.
- Scénario profond.
- Graphiquement splendide.
- Animation et défilement d'enfer.

Les points faibles :

- Les changements de disquettes.
- Le domaine sonore n'est pas assez travaillé.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]