Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 18 janvier 2021 - 08:40  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Tecnoball
(Article écrit par Cyrille Baron et extrait de Joystick - mars 1991)


Chic, un nouvel éditeur français. Pas chic, un casse-brique de plus. Salut à vous, TLK Games, et bienvenue au club.

Tecnoball

Dix-huit ans après Pong, trois ans après Arkanoid et son incestueuse descendance, revoilà les raquettes, les briques et les balles. Remarquez, seize ans et demi après Space Invaders, les jeux d'arcade eux non plus n'ont pas vraiment évolué. Ils sont plus beaux, plus rapides mais l'idée de base reste la même. Du coup, pourquoi ne pas continuer dans la lancée casse-brique ? Je me trouve super en avocat du diable.

Tecnoball

Simplement, les gars, je pense qu'il eût été de meilleure politique de vous faire connaître par un produit original. Cela étant dit, voyons ce qui différencie ce casse-burnes des autres : ben voilà, il existe des tableaux où l'on peut utiliser quatre raquettes à la fois (une par côté). Autre innovation, pendant le jeu, on trouve des sous. A la fin de chaque tableau, on peut donc acheter des raquettes à turbo-machin ou à fulguro-truc. Dans une optique casse-couilles, c'est plutôt nouveau.

Tecnoball

Bon, on ne va pas tergiverser plus longtemps : soit vous avez fini tous les casse-brocs du monde et n'avez plus rien à vous mettre sous la dent et dans ce cas, voilà le logiciel dont vous rêviez. Soit vous aimez les jeux novateurs et bavez d'extase devant Alpha Waves et autres Powermonger et là, je vous conseille de laisser tomber.

Ouf ! Les nouveaux savent au moins programmer. S'ils étaient aussi bons en concept, on tiendrait un succès mais comme il est dit plus haut, le jeu ne vaut que par sa qualité technique. Graphisme impeccable en suraffichage 64 couleurs. Musique extra et de bon goût (cela ne veut pas dire que ce sont les miens mais simplement que les sons entre eux et les harmonies flattent l'oreille). En plus, il y a 30 musiques différentes et les bruitages sont sur quatre voix.

Tecnoball

Enfin, avec cinq niveaux de dix tableaux, il y a de quoi faire. Bref, gardez les mêmes programmeurs et faites appel et un pote pour penser de nouveaux jeux et vous aurez une chance de durer. Dernier conseil : vous aurez du mal à passer le cap avec ce premier jeu mais je vous prédis une mort instantanée si le suivant est, admettons, un Tetris de plus. Lorsqu'on marche dans les pas de ses prédécesseurs, on ne laisse pas de traces...

Nom : Tecnoball.
Développeurs : TLK Games.
Éditeur : TLK Games.
Genre : jeu de casse-brique.
Date : 1991.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 6/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]