Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 19 novembre 2017 - 20:51  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : Data TDC 3660
(Article écrit par Sébastien Licht et extrait d'Amiga News - décembre 1994)


Quand il y a des centaines de mégaoctets à sauvegarder, il devient pénible d'utiliser comme support les disquettes, même des HD (haute densité). Alors que faire ?

Il y a un choix grandissant de différents supports à différents prix : vous pouvez utiliser un disque dur (ils sont de moins en moins chers), un lecteur magnéto-optique (les capacités des disques augmentent), un système de sauvegarde sur cartouche vidéo, des disques durs amovibles du genre SyQuest, ou même un lecteur-enregistreur de CD (les prix sont en baisse et sont déjà à moins de 20 000 FF). Nous testons ici deux systèmes à base de cartouches à bande : un système peu onéreux, le dérouleur de bande ("streamer" en anglais) Data TDC 3660 SCSI à cartouche de 250 Mo, et un deuxième système, plus cher et plus perfectionné, le DAT 2 Go de D2.

Le 250 Mo de Tandberg

Il s'agit d'un lecteur de bande comparable aux lecteurs de cassettes audio (le bon vieux temps du CPC ou du C64...) mais utilisant la technologie numérique. La tête va écrire directement les octets sur la bande et non des variations d'intensité électrique comme le son. La vitesse est ici dépendante de la mécanique employée, du standard imposé par les cartouches et de la disposition linéaire des octets sur la bande.

Dérouleur de bande 250 Mo Tandberg

Le matériel

Le lecteur testé ici est de type SCSI. Il s'agit du dérouleur de bande Tandberg Data TDC 3660 dans sa version interne. Les cartouches utilisées sont de modèle 6250, elles peuvent contenir 250 Mo chacune (prix environ 150 FF HT la cartouche). Leur taille (2e catégorie) impose un lecteur au format 5,25".

Dérouleur de bande 250 Mo Tandberg

Dérouleur de bande 250 Mo Tandberg

Le logiciel

Nous avons testé cette unité de sauvegarde avec Quarterback 6.0. Il a fonctionné à merveille et du premier coup.

Note de Michel Castel : j'ai testé ce lecteur avec Ami-Back et il fonctionne aussi bien. J'ai une préférence pour Ami-Back. Je développerai le pourquoi plus loin.

Performances

Elles sont évidemment supérieures aux disquettes (voir tableau) grâce à un transfert plus rapide. Le fait qu'il n'y ait pas de manipulation augmente ces performances et diminue les erreurs.

Disquette 880 ko
Disquette 1,76 Mo
Opto 128 Mo
Data TDC 3660
Backup
ANIM 50 images 2,5 Mo (512 ko)
23,2 s
22,2 s
3,0 s
9,1 s
Backup
ANIM 50 images 2,5 Mo (total)
2'34
2'11
24 s
1'20
Backup
ANIM 50 images 2,5 Mo (512 ko) Vérif+écriture
45,9 s
44,7 s
5,7 s
9,1 s
Backup
ANIM 50 images 2,5 Mo (total) Vérif+écriture
4'22
4'0
34 s
1'20 x2
Restore
ANIM 50 images 2,5 Mo (512 ko)
22,7 s
21,4 s
2,4 s
7,3 s
Restore
ANIM 50 images 2,5 Mo (total)
2'17
2'01
14 s
1'12

Par contre, le lecteur doit régulièrement poser des repères sur la bande et ce, tous les 512 ko. Ces coupures volontaires dans le déroulement des opérations sont nécessaires pour obtenir une écriture fiable. On ne peut pas indéfiniment écrire sur une bande, il faut se recaler de temps en temps.

En récupération, la lecture est par contre continue. L'appareil convient parfaitement pour une restauration complète et la vitesse par rapport aux disquettes est très agréable.

Les choses se compliquent dès que l'on veut ne récupérer qu'une partie de sa sauvegarde. Le dérouleur de bande doit ici parcourir toute la longueur de la bande pour retrouver un fichier, contrairement aux disquettes où l'on demande uniquement celle où se trouve ce fichier.

Le second problème étant la gestion du média par Quarterback lui-même, il ne permet pas d'ajouter une sauvegarde à la suite d'une autre. Ce problème est uniquement lié au logiciel.

Note de Michel Castel : en fait, il y a une solution en utilisant une macro, fournie avec Quarterback. C'est sur ce point que ma préférence va vers Ami-Back. Quand on fait une sauvegarde de plusieurs partitions, en utilisant la macro "Sauvegarde Multiple", Quarterback sauve la première, puis vérifie. Pour cela, il rembobine la bande. Jusque-là, tout va bien. Mais quand vous en êtes à votre troisième ou quatrième partition, il scrute toute la bande pour retrouver la zone qu'il doit vérifier. Cela devient alors franchement pénible et long.

Au journal, pour remédier à ce problème, nous avons fait l'acquisition d'un disque dur de 250 Mo. Nous y sauvegardons les données d'Amiga News. Ensuite, quand celui-ci est plein, nous envoyons le tout vers le dérouleur de bande. L'avantage de Quarterback est qu'il sauvegarde en début de fichier de votre sauvegarde, l'index des fichiers sauvegardés.

Ami-Back en sauvegarde multipartition fait dans un premier temps la sauvegarde de toutes les partitions à la volée, puis fait la vérification de la même manière que l'enregistrement. Il faut savoir que les temps d'attente les plus longs sur ce genre de support sont les recherches des fichiers et les rembobinages... Son inconvénient est qu'il sauvegarde l'index dans un fichier à part et, en cas de perte de ce fichier, on est obligé de rescruter toute la bande pour reconstituer cet index (obligatoire pour une restauration sélective).

Conclusion

Le choix d'un dérouleur de bande convient donc pour la sauvegarde de gros fichiers comme des images ou des animations, il impose une large place disponible sur le disque dur pour effectuer de telles opérations (250 Mo dans pour notre cas, il existe des dérouleurs de bande de 500 Mo et plus...).

En faisant le tour des différents périphériques de stockage, nous constatons que le choix doit être fait en fonction du type de données traitées et de leur accessibilité relative. La figure suivante regroupe les coûts d'une utilisation à long terme :

Dérouleur de bande 250 Mo Tandberg

Nous constatons que le système de bande n'en est pas moins le meilleur rapport qualité/prix lorsque l'on souhaite stocker de grosses quantités de données. Son utilisation est et restera appréciée pendant encore de nombreuses années.

Nom : Data TDC 3660.
Constructeur : Tandberg.
Genre : dérouleur de bande.
Date : 1994.
Prix : 2000 à 4000 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]