Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 22 novembre 2017 - 23:14  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : Super VGAMI
(Article écrit par Fabrice Mansat et extrait d'Amiga News - janvier 1998)


Super VGAMI : pas si super

Dans la rubrique courrier du numéro 106, un lecteur, Dimitri Bouwyn, souhaitait voir le PAL des jeux et de la Early-Startup sur son écran SVGA. La seule solution que je connaisse est celle à laquelle il pensait. C'est un produit distribué par DeltaGraph'X qui se nomme Super VGAMI de chez Cabletronic.

Ayant quitté la France avec mon Amiga 1200 sous le bras pour aller m'installer au Vietnam, j'ai alors eu la désagréable surprise de ne trouver sur place aucun écran multisynchro qui descende jusqu'au 15 kHz de nos chers Amiga. Je me suis donc rabattu sur la télé 25", ce qui est génial pour les jeux du genre d'Alien Breed 3D mais intenable pour des tâches plus sérieuses comme LightWave. En plus, mon Amiga rentrait alors en conflit avec ma femme. Comme c'est elle qui détient la télécommande de la télé, l'Amiga a donc perdu la partie. J'avais alors le choix entre acheter une télé 14" (beurk), un écran SVGA avec un câble DB23/DB15 (arg, plus de jeux !) ou bien commander de France ou de Malaysie un moniteur multisynchro (trop cher).

C'est en lisant Amiga News que j'ai découvert cette interface Super VGAMI. J'envoie donc quelques courriers électroniques à DeltaGraph'X qui répond gentiment à mes questions. La décision est prise. Je m'achète un écran SVGA au Vietnam (ViewSonic E640 14") et je commande cette interface qui me semble révolutionnaire, en me demandant pourquoi personne n'y avait pensé plus tôt.

Super VGAMI

Branchement

Après quelques semaines d'attente, dues à la distance, je reçois enfin l'interface ! Je branche tout de suite la DB23 à la sortie vidéo de l'Amiga et la prise de VGA de mon moniteur flambant neuf à la fiche femelle DB15. J'allume le tout et miracle, ça marche immédiatement. Je recadre l'image sur le moniteur et réalise qu'il y a un petit problème.

L'image... euh !

L'image à l'écran est dégoûtante ! Je me retrouve avec des lignes verticales plus sombres et des pixels qui sautent de gauche à droite d'un ou deux pixels. Le pire, c'est que l'ensemble des couleurs a pris une nuance mauve du plus mauvais goût. Les images affichées semblent aussi avoir perdu bon nombre de leurs couleurs. Je me rue alors sur la doc... tiens, il n'y a pas de documention ! Je tourne et retourne la boîte pour lire le peu d'informations en anglais et en italien. Je découvre alors les caractéristiques de la chose :

1. Elle fonctionne avec toute la gamme Amiga.
2. Elle double le nombre de lignes horizontales et la fréquence : les lignes horizontales à 64 ms sont échantillonnées sur 640 points donnant en sortie des lignes à 32 ms. Selon moi, c'est la fréquence de balayage qui est doublée.
3. La fréquence est convertie en numérique, fonctionnant avec 5 bits pour les signaux RVB utilisant l'horloge de l'Amiga pour l'échantillonnage permettant d'obtenir un alignement parfait.
4. Elle permet n'importe quelle synchronisation des formats VGA/SVGA et requiert un moniteur de 31,25 kHz de fréquence.

Je débranche tout

Ça a l'air plutôt prometteur, je m'inquiète cependant pour cette histoire de 5 bits, surtout que leur phrase en anglais ne me semble vraiment pas claire. L'échantillonnage sur 640 points (pixels je suppose) semble interdire une qualité d'image pour des modes d'écran supérieurs à 640 pixels de large et au mode suraffichage. Je contacte DeltaGraph'X et leur explique le problème. Ils me disent que c'est étonnant car tout produit est testé avant envoi. Ça peut venir de mon moniteur ou bien de mes définitions d'écrans sous le Workbench.

Je teste le moniteur avec un PC : image parfaite ! Je teste l'Amiga + SVGAMI avec divers moniteurs dont des Compaq et j'obtiens le même résultat qu'avec le ViewSonic, voire pire. Bon, je me dit, j'ai dû griller un composant vidéo de l'Amiga. Je reteste l'Amiga sur la télé et l'image est parfaite. DeltaGraph'X me confirme que si l'image est bonne sur la télé, il n'y a alors aucun problème avec les composants graphiques et que le problème doit provenir d'une faiblesse de l'alimentation. Je débranche tout, disque dur compris et constate que le parasitage des lignes verticales a disparu, mais les couleurs sont aussi moches. Je fais différents tests et découvre que l'interface est hyper sensible au disque dur même lorsqu'il est fortement éloigné de l'Amiga et de l'interface, comme si le parasitage était causé par la proximité entre le connecteur IDE et le port RVB.

Je réinstalle le Workbench, utilise les moniteurs standards, et j'obtiens toujours le même résultat. La plus basse fréquence de mon moniteur ViewSonic étant de 30 kHz, je n'obtiens aucun des autres modes vidéo livrés en standard avec le Workbench 3.1.

Je me renseigne

Je me renseigne alors sur Internet et rencontre quelques rares possesseurs de cette interface qui me confirment la piètre qualité du signal vidéo en sortie. La puissance du signal en sortie de l'interface est tellement faible, que l'accès au lecteur de disquette ou au disque dur provoque parfois l'extinction de l'image sur l'écran qui ne détecte plus de signal vidéo. Ne connaissant pas grand-chose en électronique, je demande à un ami ingénieur son avis. Il me dit que le signal semble bien être codé sur 5 bits (soit 32 couleurs maxi). Seule la fréquence de 15 kHz est doublée. Tout signal autre que 15 kHz passe sans conversion. Dommage, car les modes de l'Amiga vont du 15 kHz à 27-28 kHz.

Mon ami me confirme aussi qu'il existe bien de telles interfaces sur le marché de la vidéo professionnelle mais elles coûtent entre 1000 et 5000 dollars (soit de 6 000 à 30 000 FF). Il n'y a rien donc à espérer d'une électronique à 400 FF.

Conclusion

Je suis vraiment très déçu par ce boîtier qui semblait si prometteur. Si vous voulez tenter votre chance, je vous conseille de l'essayer d'abord en boutique, si possible avec votre propre machine ou bien de vous assurer de son remboursement en cas de regrets, comme me l'a proposé DeltaGraph'X. Si vous avez une alimentation faible en puissance, je vous conseille de la changer par une plus puissante, ce qui devrait permettre de réduire certaines nuisances. Un dernier point, le NTSC ne passe pas du tout, or il existe certains jeux et utilitaires qui ne tournent qu'en NTSC, surtout lorsqu'ils proviennent du domaine public. N'espérez pas non plus y monter en série votre carte Graffiti.

Les plus :
  • Boîtier et électronique propres.
  • On voit le 15 kHz sur le moniteur SVGA.
Les moins :
  • Le résultat à l'écran est affreux.
  • Le signal vidéo est fortement affaibli.
  • Ne corrige pas l'entrelacé.
Annexe : commentaires de Gert René Schmidt de DeltaGraph'X

Avant de prendre la décision de vendre ce produit, nous l'avons testé chez nous, comme d'habitude. Machines de test : plusieurs A1200 Escom neufs dans l'état d'origine, notre A1200 transformé en tour avec et sans carte d'extension Zorro II MicroniK et RBM, A4000T Escom, A4000T Eagle, une carte A1200 nue que nous utilisons comme banc de test universel (elle en a déjà vu des vertes et des pas mûres), plusieurs types de disques durs, et lecteurs de disquette haute et double densité...

Nous avons branché plusieurs types de moniteurs : ADI, Sony, Goldstar 14, 15, 17, 20 pouces. Sur aucune de ses configurations nous n'avons eu un problème ou un "écran dégoûtant". Il y avait certes une dégradation de l'image en netteté et des couleurs un peu plus roses comme d'habitude, mais cela nous semblait supportable pour une utilisation non professionnelle. Du coup, nous avons équipé toutes nos stations avec ces doubleurs de fréquence en permanence, cela nous rendait bien des services.

Pour rattraper les couleurs, il suffit de corriger les couleurs à la main par les préférences du Workbench, et sur la doc, les fabricants proposent un réglage RGB du Workbench qui compense à peu près les écarts.

Côté client, on entendait des sons de cloches très différents : sur dix SVGAMI, un revenait en SAV pour affichage insatisfaisant. Les articles retournés fonctionnaient pourtant bien sur notre parc de machines. Parfois, un échange standard pouvait résoudre le problème chez le client. Parfois non.

Nous avons conclu que le fonctionnement dépendait de paramètres aléatoires pour 10% d'articles vendus. Pour beaucoup de produits sur Amiga, c'est similaire. Il y a des clients qui nous retournent une simple Blizzard 1230 pour cause d'incompatibilité. Je n'ai pas encore trouvé un produit qui fonctionne sans exception partout.

Fabrice Mansat ne parle pas du réglage du SVGAMI qui s'effectue par le petit trou du boîtier qui donne accès à un composant de calibrage pour faire disparaître les lignes verticales qui peuvent se manifester due à une dispersion de caractéristique du port RGB de l'Amiga (chez nous on n'a jamais du toucher à ce réglage, mais bon...).

Depuis quelques mois ce SVGAMI n'est plus fabriqué. Il a fait des utilisateurs heureux et quelques malheureux. J'ai noté que le service français "Amiga On Line" sur Internet a testé cet article et en était assez satisfait. Pareil pour Dream.

Nom : Super VGAMI.
Constructeur : Cabletronic.
Genre : doubleur de fréquence.
Date : 1997.
Prix : 400 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]