Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 21 juillet 2017 - 04:45  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : Supergames Show 1991
(Article écrit par David Téné et extrait de Tilt - décembre 1992)


Pas plus grand que Micro & Co, Supergames Show a cependant réussi à réunir des grandes pointures comme Philips ou Nintendo. Au programme, jeux vidéo mais aussi multimédia et éducatifs. Un début prometteur pour un salon qui gagnerait à regrouper deux fois plus d'exposants sur deux fois plus d'espace...

Supergames Show

Supergames Show

Initialement prévu comme le salon de tous les jeux, Supergames Show qui s'est déroulé du 6 au 9 décembre 1991 à l'Espace Champerret à Paris aura été, en fait, un salon du jeu vidéo. L'organisateur n'a pas commis l'erreur de vouloir marier à tout prix micro professionnelle et micro de loisir. Il s'est axé sur le jeu vidéo et le multimédia, ce qui lui a permis de réunir à la fois les principaux éditeurs de jeux vidéo français et les sociétés proposant des logiciels éducatifs. Quant au multimédia, il était présent par l'intermédiaire de Philips avec la présentation du CD-i et d'Euro-CD.

Des CD-ROM ludo-éducatifs

Euro-CD diffuse des CD-ROM sur PC comme sur Mac. On trouve dans son catalogue de nombreux titres de culture générale. Certains existent également sur CDTV comme Time Table Of Science And Innovation. Ce dernier regroupe 6000 articles décrivant les événements et les découvertes les plus marquants de l'évolution de la technologie à travers les âges, illustrés par des graphiques, du son et des animations dans des domaines allant de l'aviation à la chimie en passant par l'informatique, les mathématiques ou encore l'électricité.

Plusieurs dictionnaires sont également disponibles, co-édités par des noms aussi prestigieux que Nathan (Encyclopédie Littéraire), Hatier (Le Monde En Chiffres), Hachette (Zyzomys, regroupant le Dictionnaire de Notre Temps, un dictionnaire des synonymes et un atlas) ou bien encore Le Robert avec les neuf volumes du Grand Robert de la Langue Française. La plupart de ces encyclopédies sont utilisables à partir d'un traitement de texte...

Sur le stand Philips, on peut voir, entendre, mais aussi "toucher" le CD-i. Des jeux et des éducatifs sont en démonstration. Pour clore cette partie éducative, signalons la présence, sur le stand de la Sécurité Routière, d'étranges casques de moto. Il s'agit en fait de bornes interactives constituées d'un écran et d'un CDTV. Une version "bridée" d'OrdiCode est en démonstration et on peut "jouer" à essayer de passer son code tout seul. Les diapositives apparaissent comme à l'examen et il suffit de répondre aux questions à choix multiple par la télécommande. Intéressant et didactique.

Des jeux. des jeux...

Comme on peut s'y attendre, Ubi Soft est présent et représente plusieurs sociétés étrangères. Infogrames et Loriciel sont à, eux aussi, pour présenter leurs produits. Mais peu de nouveautés sont proposées et ces sociétés font plus acte de présence qu'autre chose. Le temps où les éditeurs attendaient un salon pour sortir leurs nouveautés est bien révolu...

MicroProse accueille une superbe Ferrari F40 sur son stand et Coktel Vision a carrément pris deux emplacements, ce qui lui permet d'exposer ses jeux et ses éducatifs.

Supergames Show
Le stand MicroProse

Nintendo, le maître du Monde

Les constructeurs présents se nomment Amstrad, Atari et Nintendo. Le premier présente le nouveau 5286 Gamespack orienté jeux pour moins de 10 000 francs. Sur le stand Atari, quelques logiciels tournent sur STE, mais c'est surtout la Lynx qui attire les foules. Quant à Nintendo, il dispose d'un petit stand sur lequel un mur d'images invite les visiteurs à se diriger sans plus tarder sur le parvis. Un semi-remorque les y attend avec une pléthore de jeux sur NES et Game Boy. Afin d'accueillir les visiteurs du week-end, un chapiteau a spécialement été dressé pour l'occasion. Des bornes Game Boy jonchent le sol et il est ainsi possible de s'essayer sur les derniers titres en toute quiétude. Enfin presque ! Car le nombre impressionnant de visiteurs a obligé les organisateurs à découper ces journées ludiques en tranches de vingt minutes afin que tout le monde puisse jouer sans avoir à supporter une longue attente.

La presse boude Supergames

Parmi toute la presse des jeux vidéo, seuls Micro News, le défunt magazine co-organisateur et vos dévoués Tilt et Consoles+ se sont déplacés. Tilt et Consoles+ organisent une tombola où jeux, casquettes et sweat-shirts Terminator 2 sont à gagner. En face, sur le stand Micro Kid's/FR3, certains profitent des machines en démonstration tandis que d'autres regardent les cassettes sans fin des meilleurs extraits de la première émission consacrée aux jeux vidéo.

Supergames Show
Le stand Tilt

Bilan

Finalement, cette première édition de Supergames Show qui, selon les organisateurs, a accueilli plus de 40 000 visiteurs était le salon français le plus intéressant de cette année. Le principal reproche étant la taille de l'exposition. Mais si l'espace utilisé n'était guère plus grand qu'à Micro & Co, ce sont l'originalité et la qualité des exposants qui ont marqué la différence. Espérons que ce coup d'essai sera transformé l'an prochain en un salon français digne de ce nom. En tout cas, on murmure que Supergames Show 1992 se déplacerait vers le Parc des Expositions ou la Grande Halle de la Villette...


[Retour en haut] / [Retour aux articles]