Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 28 juin 2017 - 17:39  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Supaplex
(Article écrit par Dogue de Mauve et extrait de Tilt - décembre 1991)


Supaplex est un jeu qui n'a l'air de rien. Pas de graphismes magnifiques, pas de couleurs éclatantes, pas de musique grandiose, pas de défilement parallaxe à tomber par terre ni de 3D hyperfluide. Non, décidément, Supaplex n'a l'air de rien. Mais soyez prévenus : si vous commencez à y jouer, vous ne pouvez plus vous arrêter !

Supaplex

L'histoire de Murphy

Murphy est un petit programme autonome qui évolue à l'intérieur d'un immense réseau informatique. Son but : accroître ses capacités en collectant les "infotrons", des puces de mémoire. Malheureusement, sa quête n'est pas des plus faciles car le terrain est semé d'embûches. Pour récupérer tous les infotrons disséminés le long des 111 immenses niveaux du jeu, il lui faudra éviter de mourir écrasé sous un "zonk" (boule instable qui roule toujours là où il ne faudrait pas) ou découpé par les "sniks-snaks" (programmes tueurs), à moins qu'il ne se retrouve tout simplement acculé au suicide dans une voie sans issue...

Supaplex

Heureusement, Murphy peut récupérer différents types d'utilitaires qui lui permettront, en faisant tout sauter, de se frayer un passage dans certains endroits particulièrement hostiles.

Réflexe et réflexion

Vous l'aurez compris, Supaplex est un jeu qui vous demandera à la fois de bons réflexes et une sacrée dose de logique et d'astuce. Un cocktail détonnant qui caractérisait déjà des "monstres sacrés" du jeu comme Tetris ou Lemmings. S'il est vrai que Supaplex n'innove pas vraiment (c'est en fait un habile mélange de Pac-Man et de Boulder Dash), il n'en reste pas moins que le défi est des plus prenants. Je me souviens encore du jour mémorable où j'ai fait une démonstration du jeu. Ce fut l'engouement total du chef de pub au secrétaire de rédaction en passant par Mathieu Brisou, tout le monde a voulu s'y essayer. Un gage de qualité...

Supaplex

La technique

La réalisation du jeu est de bonne qualité. De fait, la programmation n'a demandé aucune prouesse technique mais elle a le mérite de bien servir le jeu en exploitant les facilités offertes par l'Amiga.

Le défilement est en 50 images/seconde et je n'ai remarqué aucun ralentissement de l'animation, quel que soit le nombre de sprites présents à l'écran. Vous aurez droit, au pire, à quelques clignotements passagés de votre héros.

La musique qui accompagne le jeu est bien dans le ton, même si elle peut devenir un peu entêtante après une dizaine de tableaux. La jouabilité excellente, de même que l'ergonomie et la variété des casse-tête assurent à Supaplex une immense durée de vie.

Supaplex

A noter également que si un tableau vous pose trop de problèmes, vous aurez la possibilité de passer au suivant. Cependant, il vous faudra les réussir tous pour pouvoir accéder à la victoire...

Le seul reproche que l'on puisse faire à Supaplex concerne les graphismes qui, sans être ratés, sont un peu ternes. Mais ils conviennent tout à fait au jeu et, le plus important, ne gâchent en rien le plaisir de jouer. Au final, Supaplex est un excellent jeu de réflexe/réflexion et une indéniable réussite pour un premier titre sous le nouveau label "Dream Factory" de l'éditeur Digital Integration. On espère que les prochains seront de la même trempe !

D'autres avis

D'accord, les graphismes ne sont pas superbes. D'accord, la musique est toute simple. Mais quel délire pour les neurones ! Supaplex est un des jeux les plus sympathiques et les plus prenants que j'ai vus récemment. De plus, les tableaux sont gigantesques et très variés dans leur conception. Labyrinthes de circuits imprimés, arènes remplies de snik-snaks ou champs d'infotrons en friche, la diversité est au rendez-vous. La difficulté aussi, d'ailleurs, mais elle est bien dosée. A chaque fois que l'on perd, on repart à la charge pour essayer une autre tactique ou un autre chemin. Dans certains tableaux, il vous faudra étudier avec soin le moindre de vos mouvements... Deux petits reproches cependant : à chaque fois que l'on perd, il faut recommencer au début du niveau et le programme recharge la page de menu. Mais je suis tout à fait d'accord avec Dogue de Mauve : Supaplex est l'un des meilleurs jeux du genre [Morgan Camuset].

J'ai complètement craqué pour Supaplex, un jeu qui vous captive en un instant et ne vous lâche plus après. Côté réflexion, vous serez servi par la variété des pièges et astuces à trouver et par la difficulté de certaines d'entre elles. L'action ne le cède en rien. Il faut voir les chapelets de boules qui roulent vers vous tandis que vous filez pour leur échapper pour réaliser le stress qui s'en dégage. Pour ma part, j'ai bien aimé les graphismes très clairs, point capital dans ce type de jeu. A la limite, je trouve même que Dogue de Mauve est un peu dur en ne lui attribuant que 8/10. Si vous avez terminé Lemmings, courez vite acheter Supaplex, il ne vous décevra pas [Jacques Harbonn].

Nom : Supaplex.
Développeurs : Think!Ware Development.
Éditeur : Digital Integration.
Genre : jeu de réflexion.
Date : 1991.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 8/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]