Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 20 novembre 2017 - 01:03  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : Star LC-10
(Article écrit par Marc Mendez et extrait d'Amiga News - octobre 1990)


Après l'article de Patrick Conconi sur la Canon BJ-130, je me suis décidé à vous présenter l'imprimante que j'utilise. C'est une Star LC-10 couleur. Je sais, elle n'est pas nouvelle, mais à voir les renseignements que j'ai pu avoir sur elle auprès de différents revendeurs qui "prétendaient" la vendre, je me suis rendu compte qu'il pourrait être utile de vous en parler.

Star LC-10

Esthétique

Au niveau esthétique, rien à dire. La ligne est impeccable et son encombrement est normal (384x287x108 mm pour 4,7 kg). Je soulignerais toutefois la présence du connecteur parallèle sur le côté droit, ce qui évite toute gêne avec le papier quand on l'utilise en continu.

Côté documentation, il y en a deux : américaine et française, très claires. Elle comprend une fiche cartonnée qui récapitule les fonctions disponibles par le panneau de commande ainsi que quelques rappels techniques (la fiche en anglais est en couleurs avec photos, veinards !).

Alimentation papier

Bien sûr, comme toute imprimante digne de ce nom, elle fonctionne en mode continu et feuille à feuille (chargeur automatique possible en option). Mais l'avantage réside dans le fait que ces deux modes peuvent fonctionner en même temps ! Non, non, rassurez-vous, il n'y a pas deux têtes d'impression. En fait, il y a deux rouleaux, un devant, classique, et un second, dissimulé derrière sous un capot et qui est équipé de deux tracteurs à picots. Par une petite manette, vous actionnez alors à votre choix l'un des deux modes.

Le chargement se fait automatiquement en relevant la barre du presse-papiers au niveau du premier rouleau. Le passage de l'un à l'autre en cours d'utilisation est d'une simplicité enfantine. Si vous êtes en mode continu, à partir du panneau de commandes, vous faites "ressortir" le papier du premier rouleau pour qu'il laisse le champ libre à des feuilles simples. Mais il reste toujours engagé dans le rouleau à picots (celui caché derrière). Vous repassez alors en mode feuille à feuille et le tour est joué. Dans le sens inverse, le rouleau à picots renvoie le papier continu vers le rouleau principal et le tour est joué ! Fini les manipulations pour faire rentrer un papier récalcitrant qui s'entête à ressortir par le mauvais côté.

Fonctionnement et impression

Une des caractéristiques de la Star LC-10 qui m'a séduite est son panneau de commande. Quatre boutons (couplés avec dix diodes LED, un vrai sapin de Noël) permettent de commander la mise en marche (On/Off), le pas d'impression et le style.

Star LC-10

Vous disposez de deux types de pas, Pica et Elite, chacun d'eux pouvant être en condensé, proportionnel ou simple, soit six possibilités. Ces pas peuvent être attribués à quatre types d'impression : Courier, Sanserif, Orator et Brouillon, qui peuvent à leur tour être affichés en normal ou italique ! Ouf !

Bien sûr, ceux qui connaissent l'Amiga et ses pilotes diront que l'imprimante basculera à chaque impression dans le mode qui lui a été spécifié par les préférences. Et bien, si cela peut arriver pour certaines imprimantes (que l'on corrige par exemple en configurant dans le mode choisi par l'intermédiaire de DIP), vous pouvez lui imposer et verrouiller le mode voulu, simplement en maintenant enfoncé le bouton du style ou du pas (ou même les deux à la fois) lors de la mise sous tension.

Une autre fonction est disponible et se révèle très intéressante : le déplacement vertical du papier par microlignes dans les deux sens.

Quant à la qualité de l'impression, elle est très bonne pour une imprimante 9 aiguilles, aussi bien en texte qu'en graphique. Sa densité est de 60 à 240 pts/pouce. Le seul reproche qu'on puisse lui faire à ce niveau est une certaine lenteur (120 caractères/seconde en bouillon-pica et 30 caractères/seconde en quasi-courrier pica). Mais la qualité est fantastique ! De plus, elle est relativement silencieuse.

Remarque : il semblerait que certains utilisateurs de KindWords, par exemple, aient des problèmes d'impression avec cette imprimante, en particulier avec les SuperFonts. Personnellement, je n'ai rien remarqué. Si la Star LC-24 peut poser des problèmes de configuration (en particulier pour trouver un pilote qui remplisse toutes les fonctions), pour la LC-10, il n'en est rien.

La vie en rose...

Il aurait été étrange que je ne parle pas de l'impression couleurs. Elle fonctionne bien entendu sur les quatre couleurs de base noir, bleu, rouge et jaune. Étonnant, le consommable couleur est aussi bon marché qu'un ruban noir pour Epson.

Pour ce prix dérisoire, elle est capable de véritables chefs-d'oeuvre, aidée par toutes les options que propose Preferences (pilote EpsonX[CBM_MPS-1250D]). Mais je profite de ce paragraphe pour souligner une des particularités au niveau du pilotage : elle accepte les fameuses séquences d'échappemment (escape) mais certains traitements de texte interceptent ces commandes heureusement, Star Micronics y a pensé et une séquence du type ((..)) contenant un simple caractère éditable et bien visible permet de commander le style, la taille (simple, double largeur, double largeur et hauteur, double hauteur), la mise en relief, l'italique et la couleur (sept couleurs : noir, rouge, bleu, violet, jaune, orange, vert). Idéal pour faire une bonne mise en page de texte !

Conclusion

Après près d'un an d'utilisation, elle est devenue la compagne fidèle et de qualité de mon Amiga. Outre la vitesse qui peut être un handicap pour certains, le seul problème que j'ai pu remarquer vient du détecteur de fin de papier. En effet, son ergonomie peut légèrement abîmer la page à l'endroit où il la rencontre lorsque vous l'enfoncez. D'un autre côté, sa position (entre les deux rouleaux d'entraînement) diminue la longueur disponible de la page à 60 lignes.

Son prix ? A peine 2100 FF en général. Attention aux rouleaux : leur prix peut aller de 60 à... 130 FF ! Alors prudence... Personnellement, le rouleau qui était livré avec n'a pas duré longtemps (bizarre), mais ceux que j'ai acheté ensuite (de marque Star) fonctionnent très bien au-delà de la soit disante limite à un million de caractères brouillons par couleur).

Nom : Star LC-10.
Constructeur : Star Micronics.
Genre : imprimante.
Date : 1987.
Prix : 2100 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]