Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 27 février 2021 - 05:26  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Spirit Of Excalibur
(Article écrit par Cyrille Baron et extrait de Joystick - juin 1991)


Arthur est mort mais Virgin vous propose, avec ce jeu d'aventure, de ressouder le royaume pour prendre sa suite. Le roi est mort, vive le roi.

Spirit Of Excalibur

Spirit Of Excalibur permet de retrouver l'ambiance arthurienne des romans de la Table Ronde, quelques années plus tard. En effet, au moment où commence le jeu, Arthur, qui vient de mourir, laisse une fois de plus vacant le trône du royaume de Camelot (l'Angleterre) qu'il avait eu tant de mal à réunifier. La première quête à accomplir sera donc, en dirigeant le successeur d'Arthur, Lord Constantine - célèbre pour ses édits - de rejoindre le château de Camelot pour y prendre la couronne.

Spirit Of Excalibur

Le jeu, assez semblable dans sa présentation à War In Middle Earth, se joue principalement sur une carte de l'Angleterre sur laquelle il est possible de d'agir au moyen d'icônes placées sur son bord. Adoncques après avoir cliqué sur ycelles, on donne des ordres à ceux des chevaliers de notre bord, leur demandant d'aller de château en château forcir le gros de la troupe sans délayer. Ce qu'ayant fait ces beaux doux sires, symbolisés par leur écu se déplaçant sur la carte, avancent par monts et par vaux à bride rabaissée.

Parfois, lorsqu'un personnage d'importance est rencontré sur la route, le logiciel propose de lui parler. On passe alors automatiquement en mode zoom et c'est fort belle chose en ce monde que de voir ces nobles corsetés et tout piaffants sous leur morion, s'approcher céans. Las, il arrive parfois qu'une bande de tire-laine et de coupe-jarrets s'attaquent au futur roi et c'est bien déconfortant que d'assister aux navrements que s'infligent d'honestes Chrétiens se déportant comme vils coquarts.

Spirit Of Excalibur

Lors des échauffourées, l'écran montre alors les chevaliers cependant qu'une fenêtre décompte le dol subi par les deux camps dans ce déportement. A la fin des combats, celui des camps dont le chef n'est pas passé de vie à trépas continue alors sa route. A tout moment pendant le jeu, on peut savoir de combien de fiers hommes se compose la troupe en utilisant l'icône idoine.

Une fois rejoint Camelot, le roi doit remplir quatre autres questes. D'abord, il faut retrouver Lancelot du Lac, serré en un couvent pour avoir fait la beste à deux dos avec l'épouse d'Arthur, l'accorte Gwiveneth que d'aucun nomment Gweniver, Genièvre ou Jenovefa, puis, se débarrasser d'un géant fort malhoneste qui tient Camelot en sa domination pour ce que ses membres bien découplés lui donnent prise sur les murs d'enceintes. Ce qu'ayant fait il faut combattre le Chevalier de la Foreste Sauvage ayant occis le Conte Galahantine de Leicester. En fait, comme dans la légende, chaque queste en amesne d'autres, aussi faudra-t-il se débarrasser d'une bande de quémants saxons qui écument les bois environnants.

Enfin, pour finir l'histoire, il faudra trouver le fé Mordred, fils de Morgan, et le tuer. Cependant, ce qui a été noué d'une façon ne pouvant qu'être dénoué pareillement, seul le concours de la Dame du Lac et de l'épée Excalibur aidera le roi à conquester et mettre un terme à ces fâcheux déportements.

Spirit Of Excalibur

Le graphisme, véritablement superbe, permet d'admirer de nombreuses vues de l'Angleterre du sixième siècle. De même, le très beau mode d'emploi illustré de documents anciens est une réussite. La bande son, très belle, reprend le Lohengrin de Wagner déjà utilisé dans le (superbe) film Excalibur. En revanche, les animations sont un peu lentes mais heureusement, la jouabilité n'en souffre pas. Autre défaut, sûrement lié aux mêmes raisons, le déplacement du curseur de la souris est un peu nonchalant et parfois, il faut cliquer plusieurs fois avant de réussir à se faire comprendre.

Bref, voilà un jeu d'aventure très intéressant et renouvelant le genre tout en restant dans l'ambiance Table Ronde. Ses très bons graphismes cachent cependant une jouabilité un peu en dedans, avec une animation molle et des changements de disquettes fatigants à la longue.

Nom : Spirit Of Excalibur.
Développeurs : Synergistic.
Éditeur : Virgin Mastertronic.
Genre : jeu d'aventure.
Date : 1991.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 1 Mo de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 250 FF.

NOTE : 6,5/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]