Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 18 août 2017 - 16:19  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Space Harrier
(Article écrit par Éric Caberia et extrait de Tilt - avril 1989)


Grand succès sur bornes d'arcade, Space Harrier a déjà été adapté sur Amstrad CPC, C64 et Atari ST mais sans emporter la conviction. Il a fallu que ce bon vieil Amiga remette les pendules à l'heure ! Pas une voix contre une adaptation si bien réussie par le graphisme et la vitesse qu'à la fin de chaque partie, on a envie de remettre une pièce.

Space Harrier

Jeu de borne d'arcade

Space Harrier est un shoot'em up développé et commercialisé par Sega sur borne d'arcade en 1985. Il y a deux ans, il constituait encore le nec plus ultra des bornes d'arcade. Vous incarnez un jeune homme qui est plongé dans une "Fantasy Zone", un univers particulièrement hostile et coloré. Le jeu est vu en pseudo 3D et se décompose en 18 niveaux. Vous dirigez Harrier, un personnage qui peut courir, tirer et voler grâce à un fusil spécial, et qui doit éviter les nombreux tirs ennemis. La fréquence des tirs du joueur peut être très élevée, et pour vaincre les ennemis les plus puissants, votre héros devra se faufiler avec maîtrise et marteler rapidement le bouton de tir.

Space Harrier

De nombreuses adaptations sur micro ont été tentées. Avec le recul, on peut voir, parmi les différentes versions de ce jeu, beaucoup d'appelés pour peu d'élus. Le programme était en effet relativement médiocre sur les micros 8 bits (C64, CPC), peut-être à cause de l'excès d'ambition des programmeurs. Pourtant la version ST, qui disposait d'un support électronique plus puissant (16 bits) ne parvient pas davantage à faire l'unanimité au sein de la rédaction. Certains, comme moi, lui reprochait une certaine pauvreté graphique (la taille des sprites étant trop réduite) et, de manière plus subjective, une absence de magie (celle qui fascinait tant sur la borne d'arcade), à tel point que nous étions presque persuadés que certains jeux ne pouvaient pas être adaptés sur micro.

Une version Amiga plutôt réussie

La version Amiga du logiciel a apporté le plus formel démenti à nos pessimistes assertions. Space Harrier est en effet une parfaite réussite sur cette machine. L'amélioration la plus spectaculaire porte sur l'affichage plein écran. Cette modification donne l'impression que l'on se trouve plongé directement au sein de l'action.

Space Harrier

L'effet 3D, prééminent sur la borne d'arcade, est (enfin !) rendu avec brio sur micro. L'ergonomie du jeu s'en trouve considérablement améliorée et les sensations éprouvées aussi. Le plancher sur lequel se déplace votre personnage participe lui aussi efficacement à l'effet de profondeur car, en fonction de votre position dans l'espace, il occupe toujours une position adéquate.

Effet secondaire du plein écran, la taille des sprites est considérablement augmentée. La palette des couleurs affichée est sensiblement supérieure à celle de la version ST (le ciel et les différents sprites sont riches en nuances).

Dernière amélioration notable, la vitesse du logiciel : le programme est en effet beaucoup plus rapide que dans les versions précédentes. Il faudra au joueur toute son habileté pour parvenir à passer les différents tableaux. Contrairement à la version ST, le logiciel ne dispose pas d'option "continue" qui permette de poursuivre l'action, même après la perte de toutes les vies (ce qui renforce considérablement la difficulté). Souhaitons simplement que les concepteurs du jeu n'éditent pas (comme ils l'ont fait pour ST), Space Harrier II pour l'Amiga : ce serait en effet gâcher inutilement un chef-d'oeuvre de programmation.

Space Harrier

Comparatif Amiga/Sega 16 bits

Space Harrier sur Amiga, pourtant contre toute attente, dispose d'un concurrent sérieux : s'agit de la version Sega 16 bits. Les graphismes (plein écran) et les animations des deux adaptations sont équivalentes. Je donnerai cependant l'avantage à la console en ce qui concerne les bruitages.

D'autres avis

La version Amiga est une petite merveille qui égale Space Harrier II sur Sega 16 bits et ce n'est pas une mince référence. L'action très rapide met vos réflexes à rude épreuve et on regrettera l'absence de l'option continue. C'est vraiment un plaisir de jouer en plein écran, après Pac Mania voici une nouvelle démonstration que cela est possible sur Amiga. La meilleure conversion d'un grand jeu d'arcade, merci Elite [Alain Huyghues-Lacour].

Peu de choses à dire sur Space Harrier, version Amiga, si ce n'est qu'elle est la meilleure version toutes machines confondues ! Le mode "overscan" (plein écran) donne de fabuleux résultats sur Amiga ! Espérons que ce phénomène se banalisera [Dany Boolauck].

Nom : Space Harrier.
Éditeurs : Sega, Elite.
Genre : jeu de tir.
Date : 1989.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 8/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]