Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 27 avril 2017 - 20:37  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Space Ace
(Article écrit par Alain Huyghues-Lacour et extrait de Tilt - février 1990)


Réactions pour le moins mitigées devant ce magnifique logiciel où, classiquement, le héros doit délivrer sa fiancée des griffes du méchant. Cependant, le jeu souffre des mêmes défauts que son ancêtre, Dragon's Lair.

Space Ace

Don Bluth n'est pas loin

Quand un vétéran des studios Disney quitte la grande maison pour voler de ses propres ailes, on peut s'attendre à ce qu'il fasse de grandes choses : Don Bluth a réalisé ainsi plusieurs dessins animés dignes des Walt Disney de la grande époque, comme Le Secret De Nimh. Il est aussi connu dans l'univers du jeu pour avoir créé Dragon's Lair, un jeu d'arcade légendaire. Après la superbe conversion de ce jeu sur Amiga (qui arrive sur ST en début d'année 1990), voici un nouveau programme réalisé à partir des graphismes de ce maître.

Space Ace

Le scénario

L'ignoble Borf attaque la Terre et il compte parvenir à ses fins grâce à une arme redoutable, capable de transformer les Terriens en enfants. L'action commence alors que Space Ace et son amie Kimberley s'approchent du vaisseau de Borf. Kimberley est enlevée et Space Ace est transformé en adolescent mais il n'a pas dit son dernier mot.

Space Ace

Comme Dragon's Lair, ce programme se compose de courtes séquences. Il ne s'agit pas d'un jeu classique, car l'action se déroule sous vos yeux et vous n'intervenez qu'à quelques instants précis. Il faut découvrir la réaction appropriée à une situation donnée et c'est surtout la synchronisation qui pose problème. Une fois que vous avez trouvé ce qu'il convient de faire, vous passez les séquences sans la moindre difficulté.

La réalisation

Le principal atout de Space Ace est sa réalisation éblouissante, en tout point digne de celle de Dragon's Lair. Les superbes graphismes de Don Bluth sont pratiquement en plein écran, l'animation est excellente et la bande sonore contribue pour beaucoup à l'ambiance très cinématographique de ce programme.

Le jeu est composé de 33 séquences, dont aucune ne dure plus de quelques secondes. C'est assez court, mais on reste beaucoup de temps sur chaque séquence, avant de découvrir comment la passer. Heureusement, une sauvegarde vous permet de reprendre le jeu à partir de l'endroit où vous êtes bloqué, ce qui vous permet de travailler une séquence sans perdre de temps. Ensuite, vous pouvez rejouer les séquences, qui s'enchaînent alors sans interruption.

Space Ace

Space Ace est nettement mieux conçu que le programme précédent, car les interminables périodes de chargement entre deux séquences ont disparu. Autre avantage : ce programme fonctionne sur un Amiga 500, sans qu'il soit nécessaire de disposer d'une extension mémoire.

Conclusion

Sur un plan strictement ludique, on peut émettre des réserves sur l'intérêt à long terme de ce programme. On se prend au jeu quand il s'agit de découvrir le secret de chaque séquence. Ensuite, on s'éclate en les enchaînant. Une fois le jeu terminé, les disquettes risquent de ne plus sortir de leur boîte que pour faire une démonstration devant des amis. Mais comment résister à l'envie de mettre un grand dessin animé dans son Amiga ?

D'autres avis

Beau, moui, il l'est. Mais le joueur ne fait pas grand-chose dans tout ça. Il doit appuyer sur des touches au bon moment, c'est tout. Le seul plaisir qu'on peut en tirer c'est de voir les séquences. Mais à quel prix ! Une fois le programme terminé, on peut soi classer les disquettes dans un fond de tiroir, soit les jeter à la poubelle. Non, un jeu aussi beau soit-il ne justifie pas un achat coûteux quand il est aussi peu gratifiant et d'une durée de vie aussi courte ! [Dany Boolauck].

Space Ace de ReadySoft est très beau. Si, si. Vraiment, très beau. Les graphismes sont de fort bonne facture et l'animation se révèle véritablement un modèle du genre. Résultat, il nécessite quatre disquettes. Soulignons aussi la qualité de l'illustration sonore tant côté musical que bruitages. Bref, Space Ace est un très beau jeu. Pardon, mille excuses, Space Ace est un très beau logiciel, certainement pas un jeu. L'ensemble est de même niveau que Dragon's Lair. On est rapidement lassé par la difficulté et par le nombre trop restreint des possibilités. Techniquement, c'est un programme très réussi mais Space Ace ne mérite en aucun cas une excellente note comme le prétend Alain. Pour moi, il ne vaut pas mieux que son prédécesseur et ne mérite pas votre attention ! Vous avez certainement mieux à faire que perdre votre temps... [Mathieu Brisou].

Nom : Space Ace.
Éditeur : ReadySoft.
Genre : jeu d'aventure.
Date : 1990.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 6,5/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]