Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 22 septembre 2017 - 22:44  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Dragon's Lair
(Article écrit par Frédéric Autechaud et Roméo Rapido et extrait d'A-News (Amiga News) - mars 1989)


On n'y croyait plus, certains parlaient même de légende, argumentant que ce n'était pas possible, que jamais un micro familial ne pourrait faire la même chose qu'une console de café, et pourtant dès le mois de novembre à Philadephie une préversion était présentée par ReadySoft devant les petits yeux ébahis de Bruce Lepper.

Mais cette fois ça y est, il débarque en force sur nos écrans qui n'en croient pas leurs pixels émerveillés. Qui, qui ? me demandez vous. Mais Dirk l'ambitieux, le héros de Dragon's Lair, bien sûr.

Dragon's Lair

Réalisation : la claque

La première épreuve consiste à abandonner 490 FF pour entrer en possession du logiciel et là ça fait mal au porte-monnaie. Cela peut paraître cher, mais est justifié, d'une part par le nombre de disquettes (six disquettes et une documentation en français) et surtout par la qualité du programme.

Le délire commence dès les premières images : le personnage se déplace sans saccade avec une démarche inimitable par le commun des mortels - on croirait du dessin animé. Bien entendu, le son numérisé contribue à créer une ambiance avec des bruitages fort sympathiques qui ont été réalisés avec le numériseur sonore Perfect Sound.

Toujours du point de vue réalisation, le programme reconnaît l'environnement PAL ou NTSC et nous européens aurons droit à un écran en plein écran (full overscan) décalé de 56 lignes vers le bas. Le choix est critiquable mais 56 lignes noires en haut ou en bas, cela importe peu (dans la démo elles étaient en bas).

Poursuivons ensemble l'exploration et nous découvrons la touche "H" qui permet de passer en haute résolution. Bien sûr, l'écran est réduit de moitié en hauteur et largeur mais les graphismes sont alors d'une finesse... par contre, bonjour les scintillements et en plus on n'a plus le son. Bon c'est joli, il fallait le faire mais pour jouer c'est impraticable, à moins d'avoir un désentrelaceur et un moniteur haute résolution.

Dragon's Lair

Il est aussi possible de couper le son avec la touche "A" mais personnellement, je trouve plus simple d'agir directement sur le bouton du volume de mon moniteur.

La touche "L" active et désactive le filtre passe-bas ce qui améliore la qualité du son sur certains Amiga.

Programmation intelligente

Du côté programmation, ils ont fait très fort, les p'tits gars de ReadySoft, car Dragon's Lair n'utilise pas la ROM de l'Amiga (Exec, Intuition...) il va même jusqu'à récupérer la mémoire Kickstart de l'A1000, ce qui permet au logiciel de tourner sur un 1000 avec 512 ko alors qu'il faut 1 Mo sur A500 ou A2000 (si vous avez un A1000, faites le test ; chargez le Kickstart, puis Dragon's Lair, redémarrez et que voyez-vous ? La main tenant le Kickstart, preuve que celui-ci a été "éjecté" de la mémoire par le logiciel).

De plus, les disquettes ont un formatage spécial, ce qui risque de décourager plus d'un pirate. Si vous avez un disque dur Comspec, le programme s'installera tout seul et se reprotègera sur le disque dur (très fort, non ?). Mais même sans disque dur le programme charge raisonnablement vite.

Ça joue

Bon, et si on jouait un peu. Le principe est simple puisqu'il s'agit d'aller délivrer la belle princesse Daphné qui est emprisonnée par un méchant dragon, mais les embûches ne manquent pas : tout d'abord le pont-levis dont le bois est vermoulu. Dirk tombe dans le fossé mais (ouf !) il réussit à se rattraper lorsque arrive une espèce de pieuvre rosée dont l'aspect ne laisse pas douter de ses intentions.

Dragon's Lair

Allez, je vous aide, quand la pieuvre recule, clic et Dick sort son épée et dès qu'il a fini son moulinet, hop, un petit coup vers l'avant et il remonte sur le pont-levis.

Ce jeu est, comme vous avez pu le constater, à déconseiller aux fanas de shoot'em up et autres excités du "bâton de joie" car il nécessite d'accomplir des actions bien précises au bon moment. Sinon Dick meurt étouffé par les trois tentacules du monstre.

Dragon's Lair

Bon, je n'en dis pas davantage pour ne pas gâcher votre soif de découverte et d'aventure (je ne suis pas de cette race d'infâmes traîtres qui vous racontent la fin du film). Juste un petit truc si vous n'y arrivez pas : jouez au clavier c'est un peu plus facile.

Un autre des intérêts de ce jeu est la surprise car on peut tomber aléatoirement dans des pièces différentes d'une partie à l'autre. Par exemple, au début de la troisième disquette, de temps en temps vous devrez combattre une énorme bestiole qui tentera de vous gober. Je lui souhaite une bonne indigestion.

Bilan

Mon seul regret est qu'il faille tout recommencer depuis le début dès que l'on perd. Mon seul soulagement est qu'il n'y ait pas de monnayeur intégré sur l'Amiga. Ma joie est grande quand je pense que les STistes attendront encore longtemps avant d'avoir un jeu comme ça.

Dragon's Lair

Une page de l'histoire du jeu d'aventure vient d'être tournée avec Dragon's Lair et nous pouvons espérer que, dans un futur appartenant presque au présent, de jeunes gens sauront reprendre le flambeau flamboyant et lumineux des grandes valeurs qui font que, passez-moi l'expression, les princesses sont toujours "en haut du donjon".

Nom : Dragon's Lair.
Développeurs : Visionary Design.
Éditeur : ReadySoft.
Genre : jeu d'aventure.
Date : 1989.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 1 Mo de mémoire (ou 512 ko si A1000).
Licence : commercial.
Prix : 490 FF.

NOTE : 6,5/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]