Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 21 novembre 2017 - 07:25  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : Sony DCR-SC100
(Article écrit par Olivier Debats et extrait d'Amiga News - avril 1998)


Sony DCR-SC100 et son caisson étanche SPK-SC100

La pub présente ce produit comme un complément obligé à sa trousse de voyage, alors naturellement cette caméra s'est retrouvé le premier janvier dans mon sac à dos pour un test grandeur nature via le sud de la Thaïlande... Moteur !

DCR-SC100

Hop ! direction la baignoire !

Sans être aussi rikiki que le DCR PC7 à prise verticale, cet appareil reprend quasiment l'encombrement du Mavica dont nous avons parlé dans le numéro du mois de janvier dernier. Or, ici, il ne s'agit pas de faire de la photo (encore que !) mais des images en qualité DV, autant dire tout l'espoir que j'avais avant le départ en priant pour qu'il s'acquitte correctement de sa tâche.

Pour parachever le tout, j'avais à disposition une batterie supplémentaire au lithium NP-F 530 fournie avec l'appareil ainsi qu'un petit caisson en ABS spécialement conçu pour ce modèle, à l'étanchéité prévue malheureusement jusqu'à seulement deux mètres, ce qui en limite un peu le champ d'action. Je ne suis pas inquiet de nature, mais, chat échaudé craint... l'eau froide, le premier réflexe en arrivant chez moi fut d'immerger la coque de plastique dans ma baignoire durant un certain temps. :-)

DCR-SC100

Sous le soleil exactement

Malgré une prise en main "optimisée", pour les petits gabarits, celle-ci reste des plus agréables, et les deux commandes principales sont bien situées. Le zoom vers l'avant à fond (entre 3 et 25 secondes suivant la vitesse appliquée pour terminer sa course) stoppe d'une façon douce et très naturelle, sans à-coup.

Son amplitude optique va de 40 à 400 mm en équivalence photo. Au-delà, il faut commuter le zoom numérique x ...40 ! mais mieux vaut oublier cette possibilité par souci de garder une qualité d'image optimale. On retrouve avec plaisir la molette de sélection du menu qui s'affiche sur un grand écran de contrôle en couleur orientable et bien lisible situé au dos de l'appareil avec lequel il faudra bien cadrer, vu qu'il manque un viseur standard, et selon où vous en êtes avec Parkinson, activer ou désactiver le "steadyshot". Malgré ce, sachez que toutes mes images ont été "traitées" ainsi, et j'ai pu constater l'agréable surprise de ne voir aucune dégradation malgré le fait qu'il soit numérique et non pas optique sur ce modèle.

DCR-SC100

Parmi les diverses possibilités, viennent les sempiternels effets pour caméscopeurs en mal d'idées, ou plus sérieusement les six programmes "AE" qui jonglent avec la meilleure adéquation entre l'ouverture du diaphragme et la vitesse d'obturation. Et là mettons le doigt où ça fait mal, le défaut majeur de ce caméscope provient de l'impossibilité de bloquer l'exposition, vous aurez droit à un assombrissement ou un éclaircissement intempestif de l'image si vous passez rapidement d'une fenêtre ensoleillée à une pièce sombre... dès lors que vous aurez une variation de luminosité importante, vous serez coincé...

Connaissant le problème, j'ai tout de même ainsi perdu une foule de plans, comme par exemple un singe habile escaladant un cocotier et se retrouvant tout en haut complètement sous exposé, soit alors "totalement brûlé" via la touche de contre-jour qui utilisée dans cet exemple typique ne vous sera d'aucune utilité... Bref des images originales, certes, mais sans que celles-ci ne soient exploitables pour un futur montage, celui-ci se voulant "cohérent" au niveau de la luminosité dans sa continuité. Et pourtant, il eut été si simple de rajouter cette fonction juste à côté de la touche "Focus lock", en lieu et place de celle du "Backlight". Quel dommage...

Dans les petites choses qui fâchent, citons également en basse lumière un effet important de "smear" (traces verticales provoquées par un spot lumineux et provoquant ainsi une aberration dans le cadre) ainsi que l'autofocus perdant un peu les pédales, dirons-nous !

Comportement sous la surface de l'eau...

C'est sous un soleil écrasant que le test aquatique s'est effectué dans les eaux limpides de Koh Tao, et les myriades de poissons multicolores autour de nous m'ont vite fait comparer notre vieille Méditerranée à une mer... quasi morte... Le caméscope relié aux commandes extérieures à la fois par les prises "lanc" pour le déclenchement et "micro" pour vous savez quoi fut bien calé durant les deux plongées en apnée d'environ deux heures chacune, et si ce ne sont les légers craquements dus à la compression de l'eau sur la coque en ABS, pas la moindre goutte d'eau n'a perlé à l'intérieur du caisson.

L'autre avantage de ce dernier est qu'il représente un faible encombrement en rapport avec la petite taille du caméscope, donc il est d'autant plus facile de plonger avec sans que l'on puisse ressentir une résistance désagréable à vouloir le maintenir sous l'eau.

Conclusion

Satisfaction pour la maniabilité du caisson étanche qui remplit parfaitement son rôle protecteur dédié au DCR-SC100, ce caméscope étant l'entrée de gamme DV du constructeur, autant dire que les automatismes sont légion et vous n'aurez pas droit à débrayer grand-chose, malgré une très bonne qualité d'image et de restitution, même avec le "steadyshot" activé. Mais après tout, cet outil léger et maniable s'acquitte fort bien de sa tâche, sait se faire oublier, et conviendra parfaitement pour ce qu'il est donné, à savoir une utilisation familiale, aussi bien chez soi comme en déplacement.

Le seul gros reproche hormis l'absence d'un viseur standard reste l'impossibilité de bloquer le diaphragme... et l'exposition, et ce n'est pas la touche de contre jour dont l'emploi n'a souvent rien de naturel qui pourra sauver dans ces cas-là... ce qui aurait pu l'être.

Remerciements à Joélle Graver de Sony France.

Nom : DCR-SC100.
Constructeur : Sony.
Genre : caméscope.
Date : 1997.
Prix : NC.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]