Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 20 novembre 2017 - 02:55  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : Second Festival Européen des Jeunes Auteurs de Logiciels et de Produits Informatiques
(Article écrit par Marc Guthmuller et extrait d'Amiga News - juin 1994)


Le Second Festival Européen des Jeunes Auteurs de Logiciels et de Produits Informatiques, plus connu sous le nom de "Soft Qui Peut", s'est déroulé les 15 et 16 avril 1994 au Palais des Congrès du Futuroscope de Poitiers.

Stands et Amiga

Il y avait de nombreux stands professionnels, présentant souvent les dernières innovations technologiques. C'est parmi ces professionnels que nous pouvions trouver les quelques Amiga du festival. La Caisse d'Épargne passait un film publicitaire à partir d'un Amiga 4000/040 équipé d'un disque dur de 1 Go et de la carte PAR (Personal Animation Recorder), carte permettant de restituer des animations en 768x580 24 bits à 25 images par seconde. Le résultat était parfait, chaque image pesant 100 ko en JPEG. Une jolie hôtesse s'est prêtée à une séance de numérisation avec une caméra Betacam. Le résultat était excellent. L'opérateur utilisait Art Department Pro pour lui refaire une beauté.

Un magasin local de jeux vidéo présentait une série de consoles, dont la CD32, sur laquelle tournait Microcosm de Psygnosis. D'après le démonstrateur, la CD32 est sans conteste la meilleure du marché : plus puissante que les Nintendo et autres Sega, elle est d'un meilleur rapport qualité/prix que la 3DO ou la Neo Geo...

Des professeurs d'arts plastiques du lycée de la Venise Verte de Niort avaient emmené des Amiga bien équipés : un A4000/040, un A4000/030, un A1200, une VLab externe (pour la portabilité), un framebuffer (pour la qualité des numérisations), un G-Lock de chez GVP, Imagine, et une horde d'élèves initiés depuis trois mois seulement qui faisaient des prouesses avec Deluxe Paint, CineMorph, et ImageFX. On ne peut que féliciter l'initiative de ces professeurs qui ont incité leur lycée à s'équiper d'Amiga. Ceux qui savent que ce sont des connaissances des films du Genièvre comprendront la qualité de leurs travaux.

Enfin l'équipe Dialogo Team, venue de Toulouse, s'est distinguée par un stand joliment décoré. Elle s'est déplacée avec dix personnes, six machines dont trois Amiga : un A4000/040 (18 Mo de mémoire, disque dur de 360 Mo), un A1200 équipé de la GVP Turbo II et un autre A1200 équipé d'une carte DKB qui présentait une préversion et une intro de jeux d'aventure (Alive) qui captivait les visiteurs.

Second Festival Européen des Jeunes Auteurs de Logiciels et de Produits Informatiques
Un membre de Dialogo Team expliquant le fonctionnement des démos

Stations de travail

SoftImage, une des premières entreprises de logiciels d'images de synthèse au monde, présentait ses images et animations ainsi que de la modélisation en direct sur une station Indigo 2 de chez Silicon Graphics. Toujours sur Silicon (une Iris), EDF recalculait en temps réel des morceaux de leurs centrales nucléaires. Le résultat était moins artistique mais tout aussi impressionnant.

Philips exposait des CD-i qui jouaient des films, plus propres il faut l'avouer que les premiers de la CD32. Apple, qui m'a impressionné par sa dynamique publicitaire, prêtait à de nombreux exposants et concurrents qui en avaient fait la demande des Quadra de dernière génération (par exemple des 840AV équipés de 68040 à 40 MHz). Vous vous imaginez Commodore prêter des A4000T à qui le demanderait ?

Soft Le Jour

La partie "Soft Le Jour" réunissait soixante-dix jeunes, sélectionnés dans toute la France et une partie de l'Europe (présence d'Italiens) qui, âgés d'au plus 25 ans et un niveau d'étude Bac +2, présentaient des projets des plus hétéroclites.

Les plus intéressants - qui d'ailleurs ont été primés - se présentaient le plus souvent sous forme d'interfaces électroniques telles qu'un gestionnaire de trains électriques, une harpe optique, un réseau domotique, un serveur Minitel. Un élève d'une école informatique avait développé un logiciel de synthèse d'images sur Falcon 030, comprenant le modeleur et le module de rendu en ray-tracing. Impressionnant !

L'hégémonie des Mac et des PC était incontestable malgré la présence de quelques Atari pour les projets musicaux. Les brochures du festival annonçaient le concours ouvert aux PC, Mac et Atari mais avaient bien sûr omis d'y inclure l'Amiga. Malgré tout, j'ai pu trouver un Amiga 600 qui servait de terminal dans un projet de l'équipe Persona du Lycée d'Alzon de Nîmes. Programmé en AMOS, l'application servait à afficher diverses animations et à jouer des sons dans le cadre d'une partie de jeux de rôle. Le programme était adaptable au Minitel (le son et l'image en moins !). Un projet sympathique au demeurant, qui a su exploiter toutes les possibilités offertes par cette modeste configuration.

La partie "Soft La Nuit" réunissait 17 équipées de lycéens qui, 17 heures durant, devaient programmer (sur PC...) un jeu ou une application sur le thème d'insectes bizarres (bugs) mascottes du festival.

Enfin, le Carré Amelot de La Rochelle s'occupait de toute l'animation vidéo de la remise des prix des Bugs d'Or. Leur configuration était plus qu'impressionnante : un A4000, deux A2000 et... le tout dernier MSP 9000.

Bilan

Ce festival qui comportait de nombreuses conférences, la présence de télévisions et des extraits en avant-première du film "20000 Lieues Sous Les Mers" de Gribouille, est sans conteste à la pointe du multimédia et permet de dynamiser et encourager les travaux de jeunes créateurs.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]