Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 21 novembre 2017 - 07:24  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : MSP 9000
(Article écrit par Jean-Luc Faubert et extrait d'Amiga News - avril 1994)


On l'attendait depuis presqu'un an, la station de traitement vidéo numérique 32 bits MSP 9000 de Satellite et Télévision. Titre un peu pompeux au premier abord mais comment appeler autrement un ensemble qui comprend un TBC multistandard, un transcodeur, matriceur/dématriteur, un égalisateur vidéo, un genlock, un numériseur 24 bits temps réel, une carte graphique 32 bits (24 bits + 8 bits canal alpha).

Déballage

Le MSP 9000 est composé d'un rack 19" 3U d'une finition très soignée de couleur noire avec face avant anodisée du plus bel effet, d'une carte Zorro III limitant son utilisation aux A3000/A4000 (ou avec une carte PCI sur PC), d'une nappe pour relier cette carte à l'entrée "data" du rack permettant le dialogue avec l'Amiga, d'un câble pour relier la sortie vidéo de l'Amiga à l'entrée "caption" du rack, d'un câble secteur (pour les abonnés à EDF), de deux disquettes contenant des mires de références et un utilitaire LaceToGL permettant d'avoir toujours un signal entrelacé aux normes CCIR sur la sortie vidéo Amiga, d'une documentation bilingue très concise mais suffisante pour les utilisateurs professionnels à qui s'adresse ce produit.

Connecteurs et fonctions

Le MSP 9000 est une station multistandard. C'est donc en toute logique que l'on trouve en face arrière une famille nombreuse de connecteurs BNC. Aucun standard vidéo n'a été oublié : une entrée composite PAL/SECAM à détection automatique, trois entrées composantes séparées RGB, trois entrées composantes séparées une entrée composante PAL Y-C connecteur mini-DIN (S-VHS, HI-8), une entrée REFin pour référence externe (Blackburst), une entrée pour un signal de synchro (composite négative, 300 mV/75 ohms). Même chose pour les sorties : composite PAL, SECAM, composantes Y-C, RGB, YUV, deux sorties synchro et une sortie moniteur.

En face avant, on trouve une série de boutons-poussoir permettant :
  • De sélectionner la source vidéo active.
  • D'activer l'un des plans graphiques (ou les deux) Amiga/16 millions pour incruster sur la vidéo (je vous rappelle que l'ordre d'incrustation est le suivant : plan vidéo en fond, plan 16 millions avec gestion de transparence canal alpha au milieu, plan graphique Amiga avec couleur de fond transparente devant).
  • D'inverser la phase chroma (0°/180°).
  • De valider le détecteur de "drop" synchro, cette fonction active les circuits de détection de synchronisation, le TBC remplace la trame défectueuse par la précédente. En cas de rupture de synchronisation, le TBC reste en arrêt sur image sur la dernière trame.
  • De geler une image vidéo complète (deux trames), avec une qualité optimale mais déconseillé pour les mouvements rapides.
  • De geler une seule trame de l'image, avec une qualité moindre mais idéale pour les mouvements rapides.
D'autres boutons type potentiomètres permettent le réglage de la source vidéo en luminosité, contraste, chrominance, balance des blancs. On peut aussi régler la position horizontale de l'image vidéo, du plan graphique Amiga et le niveau de fondu entre les plans graphiques et l'image vidéo.

Le test

Il a été effectué avec un A3000, 10 Mo de mémoire, disque dur de 210 Mo, un caméscope Sony V200 et un magnétoscope BetacamSP Sony PVW-2800P.

Nous avons commencé par tester la carte graphique et le logiciel TVPaint version 2.0 (une version spécifique au MSP appelé TVPaint Broadcast a été réalisée par Tecsoft mais malheureusement nous ne l'avons pas encore reçue). La première surprise est la vitesse d'affichage en moyenne cinq fois plus rapide que la majorité des cartes 24 bits du marché. Si vous avez TVPaint, essayez le magicnumber 33 (appel avec "Ctrl-D"), le résultat sur mon A3000 est 1406 kpixel/s. La définition utilisée si vous travaillez en environnement vidéo suraffichage est de 780x576, mais n'importe quelle taille d'image peut être utilisée (tout dépend de votre mémoire) si vous prévoyez d'utiliser un autre support.

L'utilisation du canal alpha sur 8 bits (256 niveaux de transparence) permet, outre une inscrustation parfaite sur le plan vidéo, de réaliser des mix d'images très sophistiqués. Je ne m'étendrai pas sur les autres options de TVPaint, nous en avons déjà parlé lors du test de la version 2.0. Je rappellerai juste que 18 Mo de mémoire est un minimum pour utiliser ce logiciel sans contrainte. Avec mes 10 Mo, je n'ai pas toujours la possibilité d'utiliser deux pages et certaines fonctions "pédalent".

Nous avons ensuite testé le numériseur 24 bits vrai temps réel. La numérisation se fait à l'intérieur de TVPaint avec la fonction "grab image" (capture d'image). Un ordre "rend image" fait apparaître l'image de la source vidéo active que l'on peut retoucher grâce aux réglages très efficaces de l'égalisateur vidéo et là, on a trois possibilités : soit cliquer la souris, soit activer sur le rack le bouton gel d'image ou gel d'une trame. La numérisation est immédiate et d'une qualité irréprochable, enfin un numériseur 24 bits temps réel digne de ce nom.

Nous avons terminé le test avec le genlock, le mixage des trois plans est lui aussi sans reproche. Avec le canal alpha et les deux commandes de fondu des plans graphiques ainsi que le réglage de la source vidéo, vous effectuez vos incrustations comme bon vous semble. L'enregistrement en composantes YUV est le minimum que vous pouvez offrir à vos images ainsi réalisées et vous ne serez pas déçus du résultat. Rien à dire sur les sorties, la qualité du MSP 9000 est égale du début à la fin.

Conclusion

Après ce test très convaincant, le titre de station vidéographique ne me semble pas usurpé par le MSP 9000. La gamme MSP 9xxx qui n'en est qu'à ses débuts n'a pas fini de nous étonner. Un pas de plus vers l'intégration de l'Amiga dans le milieu professionnel grâce à des développeurs comme Tecsoft et SATV (et bien d'autres) qui comme nous croient depuis le début à ce fantastique outil.

Nom : MSP 9000.
Constructeur : Satellite et Télévision.
Genre : station de traitement vidéo.
Date : 1994.
Prix : 26 600 FF (carte interface Amiga Zorro III : 1990 FF, TVPaint Broadcast : 17 790 FF).


[Retour en haut] / [Retour aux articles]