Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 20 septembre 2017 - 04:12  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Rubrique démo de mars 1997
(Article écrit par Emmanuel Arnaud et extrait d'Amiga News - mars 1997)


Des démos pas comme les autres

Pour la première fois depuis l'existence de la scène, aucune réalisation marquante n'est sortie ce mois-ci. En attendant, les démoparties du printemps, profitons-en pour faire un retour sur des démos pas comme les autres.

State Of The Art (Spaceballs)

Un beau matin de décembre 1992 au Danemark, une démo allait marquer à jamais nos esprits. Finis les vectorballs, les barres Copper, les objets 3D, toute une originalité qui permit de définir les oeuvres de la scène comme un mini clip informatique. Spaceballs avait créé State Of The Art lors de la Party 2 : effet de choc, le groupe norvégien, grâce à son programmeur LoneStarr et son musicien Travolta, remportaient haut la main la compétition de démos, et durant de longs mois hantait la première place de tous les hit-parades. Souvenez-vous de cette danseuse modélisée en deux dimensions, s'agitant sur un air de techno/dance. Le chef-d'oeuvre de Spaceballs devenait alors la référence.

State Of The Art

Dès lors que l'on parlait de démos, on invitait ses camarades de classe à venir voir State Of The Art sur son bon vieil Amiga 500, et summum absolu pour les "teenagers", la chaîne MTV allait diffuser la démo à plusieurs reprises.

242 (Virtual Dream)

Six mois plus tard, ce furent les Finlandais, qui quelque temps auparavant, avaient créés le groupe Virtual Dreams, qui triomphèrent à l'Assembly 93 avec un nouveau clip nommé 242. Le travail est ici moindre, il repose uniquement sur la compression d'une séquence vidéo numérisée où l'on suit un adolescent déambulant jusqu'à son disquaire pour y trouver l'album du groupe belge Front 242. On réalisa alors combien le travail du graphiste, et du musicien pour synchroniser et ainsi perfectionner la démo, était tout aussi important que celui du programmeur. Le résultat fut alors surprenant.

242

La Party 3 de la fin d'année 1993 allait être une source de chef-d'oeuvre dans des styles différents. Des Français se distinguaient avec le programmeur Gengis, et son ami musicien Clawz, produisant une démo basée sur de la 3D. Origin fût ainsi la premiére démo d'une série tnomphante à laquelle participèrent les meilleurs graphistes français comme Alex, Hof, Suny, Titan.

Origin

Derriére eux, Virtual Dreams s'affirmait comme une valeur sûre avec tantôt le duo de codeurs Dr Skull et Tsunami, tantôt Alien en individuel qui, polyvalent, s'est illustré en graphisme, en musique et en programmation. A la Party 3, ils sortirent Full Moon, l'une des toutes premières réalisations sur Amiga 1200. Spaceballs tenta de récidiver avec Nine Fingers, alias de State Of The Art, mais l'effet de surprise ne fut pas comparable à l'année précédente. Bien que la danseuse fut cette fois-ci en 3D, l'équipe norvégienne dût se contenter d'une place d'honneur peu gratifiante pour son travail considérable.

9 Fingers

Arte (Sanity)

Mais malgré une troisième place en bas du podium, c'est Arte, une réalisation de Sanity qui resta l'événement de la Party 3. Le groupe allemand qui nous avait habitué à un design sobre, profitait de l'arrivée du duo français Ra (le graphiste) et Moby (le musicien) pour sortir une merveille programmée par Mr Pet avec l'aide de Chaos.

Arte

Arte est la démo par référence, des couleurs partout, des dessins superbes, de nombreuses musiques, des effets à vous faire tourner la tête, mais surtout une disquette compatible sur tous les Amiga. La démo de Sanity ne paraîtrait sans doute pas ridicule à côté des présentations multimédias que l'on nous propose sur les PC rangés dans les grandes surfaces.

Nexus 7 (Andromeda)

En 1994, la scène était alors en pleine effervescence, les groupes de "stars" étaient Sanity, Bomb (le nouveau groupe créé par Gengis), Melon Dezign, Virtual Dreams, Spaceballs, Polka Brothers, Movement, Stellar, Sonik Clique, DreamDealers, Oxygene, Trsi, Essence et bien d'autres encore, c'est vous dire la productivité.

Comme toutes les années, l'événement se déroulait au Danemark du 27 au 29 décembre. Alors que l'on les croyait mort, les Norvégiens d'Andromeda imposèrent leur style de pureté. Nexus 7 ne contenait pas moins d'une quinzaine d'effets innovants du célèbre Dr Jekyll et Mr Hyde. Les autres démos furent de bonne qualité mais l'originalité s'essouflait.

Nexus 7

Des démoparties étaient organisées aux quatre coins de l'Europe attirant quelques mercenaires, avides d'empocher un peu d'argent de poche et surtout la gloire. Mais il fallait ruser d'imagination, et travailler soigneusement le design.

Melon Dezign réalisait sa dernière démo sur Amiga, remportant la SomeWhere in Holland, conçue par le duo français Nam et Alex, à base d'images numérisées et sur un air transe de Groo, le groupe le plus marginal, achevait son oeuvre. CNCD fut le groupe de l'année 1995, vainqueur fin mars de la Gathering avec Deep, en collaboration avec Parallax, et vainqueur à la Party 5. Les Finlandais nous émerveillaient par leur style très coloré, symbolisant un renouveau. Ils inventèrent le remix, avec Deep Psilocybin en octobre, la démo où la 3D n'est qu'au second plan derrière le design.

Aujourd'hui, il semble que les gens originaux soient très rares. La plupart des démos n'apportent que très peu de nouveautés, les programmeurs étant entrés dans une véritable guerre à qui aura le moteur de 3D le plus rapide... Le groupe TBL a bien mené un rythme infernal en production, Tint, Goa et Glow restent de simples démos. Seul peut-être, Darkside créait une atmosphère particulière. Peu de gens s'en souviennent... Que reste-t-il de tous ces génies qui en ajoutant une image à côté d'un cube en 3D nous rappelèrent qu'une démo peut-être considérée comme un chef-d'oeuvre artistique ?

L'avenir

Nam doit sortir prochainement une démo sur PC sous le label Melon Dezign. Les anciens programmeurs de Sanity sont eux aussi passés de l'autre côté en remportant la compétition PC à la Party 6. Sonik a quelques projets en tête selon Murk qui a conçu de nombreuses intros, notamment l'invitation de l'Assembly 96 (près de 2 Mo de fonds, animations pour le design), CNCD reste en veille, mais les nouveaux venus comme TBL, Three Little Elks, C-Lous et Haujobb pourraient bien nous étonner, ou bien TouchStone, fort du gros potentiel d'Essence, pourrait confirmer. Vivement le printemps...

Arte

Deep Psilocybin


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Période précédente : 02/1997] / [Période suivante : 04/1997]