Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 17 mai 2022 - 00:07  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Programmation
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : Dans les coulisses du développement de Rise Of The Robots (première partie)
(Article écrit par Derek De La Fuente et extrait de Joystick - octobre 1993)


Sean Griffiths, ancien membre des Bitmap Brothers et actuellement grand chef d'Instinct Design, l'une des équipes de développement de Mirage, nous a laissé entrevoir son prochain jeu, prévu pour décembre 1993 sur Amiga AGA, PC et Mac. Rise Of The Robots nous a mis une baffe, tant ses premières images sont magnifiques. Vivement la suite !

Sean Griffiths
Sean Griffiths. ancien membre de The Bitmap Brothers, bien concentré, en plein boulot
sur Rise Of The Robots qu'il dirige d'une main professionnelle


Rise Of The Robots s'annonce comme un des produits forts de la grande féria de Noël. Le principe du jeu est simple, déjà archivu, mais sacrément efficace puisqu'il s'agit d'un jeu de baston à la Street Fighter 2. Attention, pas une copie de son illustre ancètre, pas l'ombre d'un bipède de chair et d'os, pas de Ryu, pas de Blanka ou tout autre roi du coup de pied retourné lanceur de boules de feu. ; Rise Of The Robots met en scène, comme son nom le laisse supposer, des robots de métal, bourrés de puces électroniques et de capteurs en tous genres. Ces monstres mécaniques seront les protagonistes de combats acharnés - non pas sanglants, mais huileux et étincelants -.

Rise Of The Robots

Point fort à la limite de l'assommant, de Rise Of The Robots : la qualité des graphismes. Les robots, entièrement en 3D précalculée, avec surfaces, textures et effets de lumières, sont absolument somptueux. La qualité d'images, présente dans les effets spéciaux cinéma, semble enfin pointer le bout de son nez sur nos micro-ordinateurs. Il était temps !

Rise Of The Robots

Les images présentées dans ce premier volet de notre dossier qui en comporte deux, sont tirées du PC, mais Sean Griffiths nous a promis que sur Amiga 1200, les graphismes seront de qualité égale. Va-t-on enfin voir des produits vraiment étonnant sur A1200 ? Patience !...

Le scénario du jeu laisse la place aux robots, rien qu'aux robots. Sur Metropolis 4, il n'y a pas un seul être humain, aussi nain et inodore puisse-t-il être l'immense complexe sert à fabriquer des machines de métal, les ouvriers sont des robots, les ingénieurs sont des robots, et le tout est dirigé par The Supervisor, un super-robot programmé spécialement pour commander. Un virus spécialement "gonflement d'ego" a atteint The Supervisor. ce dernier à complètement pété les plombs et s'amuse avec les robots de la sécurité, leur ordonnant de tout casser. La compagnie, malheureuse propriétaire de Metropolis 4, se voit alors obligée d'envoyer un cyborg pour aller calmer tout ce petit monde métallique et pour remettre le père Supervisor à sa place.

Rise Of The Robots

Bien évidemment, le joueur dirige le cyborg, et part se bastonner avec toutes les sortes de robots qui traînent dans Metropolis 4, jusqu'à atteindre The Supervisor lui-même.

Pour l'instant, nous n'avons que quelques écrans, admirez-les, et quelques animations le résultat est étonnant et colle assez rapidement la bave aux lèvres d'envie. Le mois prochain, nous vous présenterons plus d'éléments du jeu, et nous ferons le point avec les membres de l'équipe de développement.


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Article suivant]