Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 26 mai 2018 - 13:50  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Red Sector Megademo
(Article écrit par Emeric Fermas et Alain Bourgery et extrait d'A-News (Amiga News) - novembre 1989)


Après une longue absence me revoilà frais et dispo dans les colonnes de votre journal. C'est une mégadémo allemande, en deux disquettes, qu'avec mes doigts boudinés (et pourtant agiles...) j'ai testée pour vous...

Avec la chance qui me caractérise, j'ai inséré la seconde disquette au lieu de la première : à la place du traditionnel message me signalant que la disquette est défectueuse, j'ai eu droit à une superbe séquence de démarrage sur fond de feu d'artifice et "Red Sector Megademo Disk 2" inscrit en caractères bleutés. Oubliant le magnifique spectacle, je démarre l'autre disquette...

Red Sector commencent leur mégadémo avec la parodie du début de la présentation d'un des plus fameux jeux de chez Psygnosis ("First, there was Menace, etc."). Puis, une fois qu'on a les oreilles remplies des voix numérisées, se charge le chargeur : un superbe graphique représentant une des pochettes de disque d'Iron Maiden, avec en haut de l'écran un défilement dont on peut contrôler la vitesse, le tout agrémenté d'une magnifique musique de Mark II (Quadlite)... la première partie se charge ("Loading please wait...").

Red Sector Megademo

En haut à gauche et à droite de l'écran, se trouvent les dessins de la tête d'une des vedettes du grand écran : Schwarzenegger. Ces dessins subissent différentes déformations ou animations suivant les sons que la musique diffuse. Entre ces deux représentations graphiques de la vedette internationale de la gonflette, on peut voir une pseudo-table de mixage ou la hauteur du volume des différents canaux est représenté sous forme d'une pseudo-courbe de son. Deux défilements rebondissent et s'écrasent au milieu de l'écran, avec, en fond un défilement d'étoiles.

Red Sector Megademo

Puis vient la seconde partie... C'est une démo avec des vu-mètres en vectoriel (mouvements contrôlables à l'aide de la manette). En fond, des lignes en pointillées suivent des trajectoires et forment des fleurs, des spirales, etc. Superbe effet à voir, mais emmer... à définir.

Red Sector Megademo

Et la troisième... C'est une sorte d'interlude... Un ver arrive de la droite, s'arrête au milieu de l'écran, lache un gaz sonore (qu'on appelle couramment "pet"), fait un immense sourire et se sauve rapidement vers la gauche.

Suivie de la quatrième... Dans la partie supérieure de l'écran, le dessin d'un capitaine des équipes de Speedball tourne sur son axe horizontale et rebondit sur les côté gauche et droit de l'écran. Au milieu de l'écran, apparaît le pseudo de la personne dont le défilement bouge au bas de l'écran. En fond, des feux d'artifices explosent... Une tête de mort (bien dessinée) surmontée d'une casquette de marin vous signale qu'il est temps de changer de disquette.

Red Sector Megademo

La cinquième partie se compose d'un "défilement en rond" à la manière Wild Copper qui rebondit et s'écrase quand il touche le bas de l'écran. En fond, une routine d'étoile comme celle utilisée sur le démarrage de la mégadémo Copper et au milieu de l'écran, un sigle "Wild"... euh, non ! Après examen, il paraît que c'est un sigle "Red Sector"...

Red Sector Megademo

La sixième partie est superbe. Il s'agit d'une démo où des boules s'assemblent pour former des objets qui s'animent, se désassemblent pour en reformer d'autres (comme dans la superbe Vector Ball de Thomas Landspurg...). Au bas de l'écran se trouve un plan d'eau et quand les objets rencontrent ce plan d'eau, il s'ensuit des déformatons. Une belle musique accompagne le tout.

Et c'est maintenant le sprint final. La septième partie est un défilement vertical dans lequel tous les crédits de la mégadémo sont affichés à l'aide de caractères orangés. En fond, se trouve la même routine de lignes que dans la deuxième parte.

Enfin, la derrière partie. Au bas de l'écran se trouve un damier dont on peut contrôler les mouvements et la vitesse à l'aide de la manette. De la ligne d'horizon du damier jaillissent des étoiles (à la manière d'un geyser...). En haut de l'écran, un logo "The End" tourne autour d'un cylindre où défile un texte. Des questons sont posées au milieu de l'ecran et les coordonnées sont sauvegardées.

C'est une excellente mégadémo qui mérite votre attention.

Nom : Red Sector Megademo.
Auteurs : Red Sector.
Date : 1989.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Téléchargement : disquette 1 et disquette 2.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]