Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 27 février 2021 - 05:12  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Quest For Glory 2: Trial By Fire
(Article écrit par Cyrille Baron et extrait de Joystick - juin 1991)


Fidèle à son image, Sierra nous propose le deuxième chapitre d'une série qui sera, n'en doutons pas, longue comme mille et une nuits.

Quest For Glory II: Trial By Fire

Shapeir est un merveilleux endroit pour se reposer. D'ailleurs, lorsque commence ce nouveau volet intitulé "Trial By Fire", notre héros pense jouir d'un moment de répit en compagnie de ses amis (marrant, c'est aussi le prologue de Space Quest IV). Bien sûr, le repos sera de courte durée puisqu'un sorcier, Raseir, a jeté un sort sur la ville. Du coup, il va falloir partir à la conquête du désert afin de remettre les choses en ordre. En cours de jeu, les Djinns, tapis volants et monstres divers appartenant au folklore arabe ne manqueront pas.

Quest For Glory II: Trial By Fire

Pour l'heure, le héros, qui peut être un guerrier, un magicien ou un voleur à qui il est possible, comme dans un jeu de rôle, d'attribuer des points (à moins qu'on préfère l'importer de Quest Of Glory I), doit hélas commencer à changer ses pièces d'or contre la monnaie locale, les dinars. C'est sûrement parce qu'ils sont de grands touristes que les Américains (créateurs du jeu), semblent à ce point préoccupés par cette formalité. Déjà, dans Conquest Of Camelot, du même éditeur, Arthur devait, une fois à Jérusalem, faire le change. Si je vous raconte tout ça, c'est que la chose donne lieu à l'un des épisodes les plus frustrants que Sierra ait jamais fait subir au joueur. En effet, à peine sorti de l'auberge, le héros doit retrouver une jeune et jolie personne prêteuse sur gage. D'après le marchand interrogé, lequel marchand vend des cartes du coin payables... en dinars, il faut aller à gauche, à droite, etc. Bien sûr, sinon il n'y aurait plus de jeu, c'est pas aussi simple que ça mais hélas, c'est du coup beaucoup plus compliqué.

Quest For Glory II: Trial By Fire

Bref, le temps de voir deux beaux écrans et on se retrouve à zoner dans une suite de couloirs moches comme tout et surtout totalement labyrinthiques. Dur de commencer par un tel truc. Enfin, après des kilomètres de marche solitaire (à part une torche ou deux, ces souterrains ne sont pas très vivants), on finit moitié par chance moitié parce qu'il le faut bien, par trouver la personne recherchée. Beuh, ensuite, il faut refaire le chemin à l'envers. Je ne sais qui a eu cette stupide idée mais franchement, on est loin du concept Sierra qui permet justement de se promener dans de beaux décors en prenant le chemin de son choix.

Cela étant dit, il arrive quand même un moment où l'on retrouve la patte de l'éditeur et où l'on traverse des lieux plus enrichissants. Ainsi est-il possible de participer à quelques scènes d'action : à la guilde des aventuriers notamment (vous ne pouvez pas vous tromper, c'est à deux heures de marche de la rue du sabre, pourtant à côté), une charmante guerrière africaine se propose de vous entraîner au maniement de l'épée et du bouclier. Bon plan, cette scène permet, si l'on s'en sort honorablement, de faire monter le niveau du personnage.

Ensuite, la rencontre d'un magicien barge (Keapon Lafin, venez de ma part), permet de se procurer une corde magique. N'empêche, il faudra à un moment ou à un autre que je refasse le chemin à l'envers pour retourner à l'auberge. Il paraît que Shamra danse à merveille. Il faut au moins ça pour me donner du courage.

La plupart des solutions sont difficiles mais intuitives et dépendent des compétences des personnages (voleur, combattant et sorcier, mais vous pouvez les combiner si vous le souhaitez). En outre, les différentes énigmes auront des solutions différentes, ce qui donne envie au joueur d'y rejouer pour les découvrir.

Quest For Glory II: Trial By Fire

Mis à part ce début difficile, Quest For Glory 2: Trial By Fire est une fois de plus prenant. En revanche, les animations sont d'une lenteur ! Certes, c'est beau, certes, la musique est très agréable (d'autant que de nombreux bruitages numérisés sont présents) mais que c'est lent. Autre problème, la souris ne réagit pas toujours très finement, il faut souvent s'y reprendre à deux fois pour se diriger vers un point précis de l'écran. Restent les flèches, pratiques, mais pas toujours activées. Heureusement que le reste du clavier l'est, lui, puisque c'est en tapant vos ordres que vous pourrez vous faire comprendre.

Bref, sentiment mitigé pour ce logiciel tenant sur huit disquettes, indéniablement passionnant mais lent. Je l'ai déjà dit, je crois.

Nom : Quest For Glory 2: Trial By Fire.
Développeurs : Sierra On-Line.
Éditeur : Sierra On-Line.
Genre : jeu d'aventure.
Date : 1991.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 1 Mo de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 250 FF.

NOTE : 7,5/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]