Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 20 novembre 2017 - 02:57  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Point de vue : Quel système pour quel Amiga ?
(Article écrit par Georges Tarbouriech et extrait d'Amiga News - mai 1997)


(Bruce Lepper : Georges avait à peine fini de récrire cet article -pour les raisons qu'il décrit ci-dessus- que nous avons appris le rachat de l'Amiga par Gateway 2000, un événement qui peut, encore une fois, tout changer en matière de systèmes. Bon, nous allons vite publier l'article avant que Compaq ne rachète Gateway 2000...)

Dans le numéro 98 d'Amiga News, vous avez peut-être lu mon article sur les outils de développement ; il y avait un encadré de dernière minute annonçant le rachat de NeXT par Apple qui commençait par ces mots : "L'article que vous venez de lire est bon à jeter à la poubelle". Eh bien, ce n'était pas de celui-là qu'il s'agissait ! J'avais écrit un papier concernant un Amiga qui pourrait être équipé de NextStep ! Vous imaginez peut-être mieux le choc de l'annonce d'Apple. Il se trouve que cet article s'est perdu dans les méandres des télécoms ; par conséquent l'encadré cité plus haut n'avait ni queue ni tête là où il était placé ! J'ai donc refait ce texte sur les OS à notre disposition, puisque le précédent (concernant NextStep) n'a plus de raison d'être après l'acquisition de Next par Apple ; le voici.

A\Box, PIOS, pOS, Rebol (LAVA), Magma...

Ça fourmille dans la communauté ! Malheureusement, l'Amiga n'a toujours pas trouvé acquéreur lorsque j'écris ces lignes. Tous ces "candidats" ne feraient-ils pas mieux de se regrouper, de mettre toutes leurs idées en commun et de trier ? D'autant plus qu'ils ne semblent pas chasser sur les mêmes terres ! C'est une raison supplémentaire de s'unir puisque ça permettrait d'élargir la gamme.

Quelle machine, quel processeur ?

L'annonce de Phase 5 semble intéressante : attendons la concrétisation. PIOS n'a pas l'air mal sur le papier, mais... Tout le monde semble d'accord pour travailler sur une base de processeur ayant une architecture RISC. Que le processeur choisi soit un Motorola, un HP, un MIPS ou autres, qu'il y en ait un ou plusieurs, n'est pas le vrai problème à mon avis. Encore une fois, faire oeuvre commune me semble indispensable, surtout si les produits proposés s'adressent à l'ensemble des utilisateurs. Il y a une clientèle pour des machines "bas de gamme" afin d'avoir chez soi un ordinateur performant, convivial et peu cher, et il y en a une pour des stations de travail très puissantes et très sophistiquées mais accessibles au point de vue du prix. Ceci, bien sûr, à la condition de faire mieux que ce qui existe déjà !

Quel système ?

Dans l'optique d'un nouvel Amiga, il n'y a qu'une alternative : partir d'une page blanche ou "taper" dans ce qui existe.

Le premier cas entraînerait un délai énorme avant le lancement de la nouvelle machine. Or, le retard est déjà trop important par rapport à la concurrence. Même si parmi les candidats, certains disent être très avancés dans leur OS, je suis très réservé ; si ce système n'est pas révolutionnaire et fiable (c'est rare !), il est voué à l'échec ! Le pOS de ProDAD semble très avancé, mais il me semble beaucoup trop proche de l'OS actuel ; nous y reviendrons. De plus, pour être vraiment "dans le coup", cet OS devrait tourner avec n'importe quel processeur. L'idée semble d'ailleurs faire son chemin un peu partout... Cela permettrait de travailler sur des systèmes existants.

Mac OS est sur la fin : il va être remplacé par Rhapsody, autrement dit NextStep : seulement, Apple veut conserver une compatibilité avec Mac OS, avec comme résultat que ce système apparaîtra beaucoup plus tard que prévu. Le Mac se retrouve donc dans une situation comparable à l'Amiga : un délai de mise en place si long qu'il risque de signer son arrêt de mort ! Mon rêve d'une véritable alternative à Wintel s'éloigne à grands pas !

Windows NT (qui semble presque terminé avec la version 4.0 !) se veut le vrai rival d'Unix ; toutefois, ce produit sera toujours un produit Microsoft ! Mais il faut lui reconnaître l'ouverture vers d'autres processeurs que ceux d'Intel. Enfin, son point le plus marquant est certainement la logithèque qu'il apporte avec lui. Ceci dit, on est très loin d'Unix et NT. OS réseau par excellence, c'est du vent ! Il est très bien dans son environnement, par contre en réseau hétérogène c'est une calamité ! Il a pour lui les outils Internet/intranet en standard, c'est tout ! Et il est mieux que 3.11, encore heureux ! (et que 95, vous savez, l'OS en "kit").

OS/2 est un système performant, vraiment "objet". En plus, il possède Rexx et Object Rexx. Par contre, la logithèque n'est pas celle de Microsoft et la compatibilité entre les "Fenêtres" et lui, est appelée à disparaître. Heureusement, Lotus est là ! Notes et sa suite (Domino, CC...) sont des produits fabuleux ; par contre, combien de temps faut-il pour maîtriser de tels monstres ?

BeOS est un système que je ne connais pas ; il semble attrayant mais a priori je ne lui trouve rien de révolutionnaire. De plus, le manque de logiciel est quelque chose que la communauté Amiga connaît trop bien ; ça limite l'enthousiasme pour ce qui me concerne !

Magma : l'inconnu ! L'idée est séduisante sur le fond, mais sur la forme... AmigaOS est aujourd'hui le seul OS 32 bits de moins de 10 Mo (même avec logiciel réseau et DP indispensables). Faire aussi compact avec les machines d'aujourd'hui me semble irréaliste : quant à la simplicité, j'avoue que j'ai de gros doutes. Mais, sait-on jamais, compte tenu des antécédents du concepteur ?

pOS est certainement le plus proche d'AmigaOS, et pour cause ! Mais justement, n'est-ce pas là le problème ? Je suis le premier à dire contre vents et marées que l'OS de l'Amiga est une merveille ; mais il date, il a vraiment besoin d'une refonte. Pour ce qui est de l'apparence, on peut dire qu'AmigaOS s'est contenté de deux versions en 12 ans : les versions 1 et celles à partir de la version 2. Je pense qu'il serait temps de changer le "look" en plus d'améliorer les capacités. Avec l'OS 3.0 ou 3.1 nous avons un système performant mais, même avec le DP, probablement l'interface la plus laide du marché ; enfin les goûts et les couleurs... Par contre, question "gourmandise", en ressources il est toujours loin devant tous les autres ! Sans vouloir être désagréable avec les gens de ProDAD, je ne suis pas convaincu attendons...

(Bruce Lepper : d'après ceux qui ont vu pOS de près (et ce n'est pas le cas de Georges), ce qu'il faut savoir, c'est que même si l'API de pOS est équivalente à AmigaOS (donc, les sources se recompilent presque directement), le fonctionnement interne est différent, ce qui fait que pOS amène un nombre non négligeable d'améliorations. De plus, la force de pOS, c'est de ne plus être lié au matériel. Il est actuellement difficile de parler avec précision au sujet de pOS, car nos correspondants qui s'intéressaient à ce langage sont devenus développeurs enregistrés et n'ont plus le droit d'en parler ! Un développeur pOS m'a dit ceci : "La chose la plus importante : après deux années de rumeurs et de projets jamais réalisés, pOS est une réalité, tourne sur mon Amiga, même si ce n'est pas la version finale. Le concept Amiga va encore bien et va aller de mieux en mieux. Et il y a pire à côté de nous (pense à ceux qui ont investi dans OS/2 ou dans NT pour PowerPC !")

Unix ; il en existe tout plein ! Certains ont un noyau très compact, des interfaces graphiques à vous couper le souffle, à tel point que si vous le souhaitez, vous ne voyez même pas Unix ! L'utilisateur moyen (ce n'est pas péjoratif) peut travailler sur cette machine sans connaître quoi que ce soit au monde Unix et avec une convivialité qui n'existe même pas dans le monde "Wintel". Vous ne me croyez pas ? Si vous n'avez jamais eu l'occasion, allez voir une station SGI (Silicon Graphics) Indy ou Indigo, ou une machine équipée de NextStep ; vous m'en direz des nouvelles ! Au passage, si vous remarquez une certaine similitude (ou une similitude certaine) avec Windows 95 (ou NT) rassurez-vous, ce n'est que pure coincidence !

Les atouts d'Unix

L'intérêt majeur de ce choix, c'est dès le départ, un système multitâche, multi-utilisateur, pouvant se connecter immédiatement sur un réseau... Le deuxième atout, c'est la possibilité de choisir l'interface graphique, tout en conservant si on le souhaite, d'autres interfaces pour des raisons de compatibilité et de portage d'applications (Motif, X11, OpenLook...). Par contre, ça fait beaucoup de couches empilées !

Encore un point important : les langages. Sous certains Unix, vous disposez de quatre ou cinq langages en standard. Qu'est-ce qui empêcherait d'en ajouter qui soient novateurs dans un éventuel Unix Amiga ? Sous NextStep, il y a Objective C, pourquoi ne pas le choisir ? Il est plus naturel pour quelqu'un connaissant le C de passer à l'Objective C qu'au C++ ; en plus, c'est un langage très compact.

N'oublions pas que le monde Unix dispose d'une force cachée : GNU ("GNU is Not Unix"). Ce groupe fait un travail énorme sur les langages et ses produits se retrouvent pratiquement sur tous les Unix : les compilateurs des différents C (C, C++, Objective) de NextStep sont signés GNU !

Le monde Amiga le connaît bien, puisqu'il a porté GCC sur cette machine. Et GNU, c'est du DP ! Pourquoi pas d'autres encore ? Voir à ce sujet l'article de Damien Guichard au sujet du langage Eiffel. Je trouve son idée excellente. Enfin, l'inévitable Java devrait aussi être présent ; celui-là, il est fort possible qu'on n'ait pas fini d'en entendre parler ! Pour ma part, je suis assez réservé ; je veux dire, qu'y a-t-il de révolutionnaire là-dedans ? Que penser de LAVA ? Là encore l'idée est attrayante ; à voir ! La communication interprocessus (IPC) que simule ARexx sur l'Amiga d'aujourd'hui fait partie intégrante des systèmes Unix (encore une parenthèse : on commence à parler de Rexx et de Perl dans le monde Wintel ! Personnellement, je trouve ça très rigolo !).

Je ne m'attarderai pas sur tout ce qui est communications, puisque c'est du standard sous Unix.

N'oublions pas non plus, le DP qui sans être celui de l'Amiga, est impressionnant. Unix a "grandi" par le DP, et c'est même une de ses raisons d'être ! C'est un monde où la contribution de chacun est fortement encouragée (voir Free Software Foundation).

La convivialité de NextStep

Puisque nous sommes dans Unix, il ne faudrait pas oublier celui de Commodore pour l'Amiga ! (enfin, quand je dis Commodore, c'est parce qu'il a commercialisé le produit). C'est un excellent portage du Système V et il ne faudrait pas grand-chose pour l'adapter à des machines modernes. Par contre, le noyau, ce n'est pas Mach comme sur NextStep, et l'affichage ce n'est pas Display PostScript ! Mach, c'est l'oeuvre d'une Université (Carnegie Mellon) : le noyau peut sans doute se négocier... Pour ce qui est de l'interface, par contre, les GUI citées plus haut (X11, Motif ou OpenLook et assimilés) ce n'est vraiment pas la convivialité de NextStep : je suis désolé, mais on y revient !

Pub : l'un des grands concepteurs d'OS, Sun, équipe certaines de ses stations de NextStep (OpenStep pour être précis). Et OpenStep sur une Sparc20, c'est vraiment impressionnant ! Savez-vous que pour presque 2000 FF de moins que Windows NT 4.0 Server, vous pouvez équiper votre PC de NextStep ? (Bruce Lepper : mais le prix est tout de même de 5950 FF HT pour une licence Nextstep pour Pentium, version utilisateur). A ce jour, NextStep fonctionne avec des processeurs Motorola, Sparc, Intel. Précisons toutefois que le paquetage développeur NextStep, lui, n'est pas franchement cadeau (mais quand on voit le prix de NT Server...). La logithèque NextStep, n'est pas celle de Microsoft en quantité, mais en qualité, c'est autre chose. Enfin, il y a un DP NextStep.

En résumé
  • Soit on choisit un système parmi les plus répandus, et il ne s'agit plus d'un Amiga ou d'un de ses clones (je n'ose même pas y penser !).
  • Soit on prend le plus proche, c'est-à-dire pOS, et il ne s'agit que d'une évolution.
  • Soit on prend un Unix et ce n'est plus non plus un Amiga.
Donc, pOS semble la solution "raisonnable" et Unix la solution "ouverte"... Alors, bien sûr, j'aimerais comme vous tous, je pense, un OS bien à "nous" et aussi novateur que celui de 1985 (quand je dis cela c'est pour le côté "révolution" ; bien évidemment, il devrait tourner sur n'importe quel processeur ! Je sais, je l'ai déjà dit. mais ça me paraît primordial) ; poussons le raisonnement : pour moi l'Amiga a une particularité unique, c'est la possibilité d'émuler n'importe quel OS ; ce serait très bien de conserver cette faculté en standard, qu'il s'agisse d'émulation matérielle ou logicielle ; mais avec tout ça, on retombe dans le travers d'Apple cité précédemment.

Dix-huit mois me semblent un minimum pour réaliser un tel boulot, et encore... Dans 18 mois vous savez avec quoi nous travaillerons ? Moi, je l'ignore, mais j'ai très peur ! En 18 mois, j'en connais un qui va bien profiter du manque total de concurrence, si vous voyez de qui je veux parler ! Oui, lui, l'usurpateur ! Ce n'est pas que l'Amiga ou le Mac lui faisaient de l'ombre, surtout commercialement, mais ça lui "donnait" des idées ! Comme apparemment. il n'est bon qu'a piquer celles des autres... Bon, je m'emporte !

Vous avez parfaitement le droit de n'être pas d'accord avec ce qui précède ; ce n'est qu'un éventail de possibilités. Je ne détiens pas la vérité et je ne prétends surtout pas connaître la solution (je reste persuadé que si on faisait une enquête sur les souhaits de la communauté Amiga, il y aurait des centaines de réponses différentes concernant aussi bien les machines que l'OS !). De plus, il est certainement déjà trop tard pour se lancer dans un tel processus. Si l'Amiga disparaît, et j'ai bien peur que le Mac n'en ait plus pour très longtemps, que va-t-il nous rester ? En dehors d'Unix, à nous les petites "Fenêtres" ! Corinne, au fond, c'est sans doute vrai : je suis un irréductible gaulois (pourtant Unix, ce n'est pas gaulois) ! Malheureusement, je n'ai rien d'Obelix, sinon j'aurais bien envoyé quelques menhirs sur la garnison de Redmond ! Mais, le pire, c'est que le "Jules César" des lieux serait capable de les vendre en faisant croire que c'est lui qui les a inventés !


[Retour en haut] / [Retour aux articles]