Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 31 mars 2017 - 02:33  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de pilotes pour Epson Stylus Color (Endicor 2 et ADFI)
(Article écrit par Anne Weyens et extrait d'Amiga News - juillet/août 1996)


A part quelques programmes comme PageStream et ProText qui vous offrent un large choix de pilotes, la majorité des programmes passent par les pilotes du Workbench (dans Devs:Printers) pour imprimer. Les résultats ainsi obtenus sont souvent très décevants. Afin de réaliser des impressions de qualité il faut faire appel à des paquetages comme Studio Print ou TurboPrint. Grâce à ces programmes, équipés d'un grand nombre de réglages, il sera désormais possible d'effectuer des superbes impressions dans les tons noir et blanc ou couleur avec, pratiquement, chaque imprimante disponible sur le marché (test dans Amiga News n°88).

Dans le cas où l'on ne possède qu'une imprimante et plus particulièrement une imprimante de la famille Stylus Color, deux autres pilotes plus simples sont disponibles : Endicor et la toute dernière version du pilote ADFI.

Endicor v2.0

Ce pilote, venant des États-Unis, a été écrit par Ty Sarna et s'adresse tout particulièrement à la famille des Stylus Color : Epson Stylus Color, Stylus Color II, Stylus Color IIs et Epson Stylus Pro.

Endicor

Si la version 1.1 ou 1.2 n'offre que la possibilité d'utiliser le pilote comme pilote Workbench (avec toutes ses limitations), la version 2.0 par contre a été complétée par une série de contrôles et utilitaires similaires à ceux de Studio Print et TurboPrint bien que moins complexes.

Le programme s'installe automatiquement grâce au programme d'installation standard de l'Amiga. On retrouve ensuite le pilote (de son choix) dans le répertoire "Devs/Printers", un programme de préférences dans le répertoire "Prefs" ainsi que les autres utilitaires dans un tiroir de son choix.

Le programme n'est pas accompagné d'un manuel mais il dispose d'une aide en ligne très complète en anglais, accessible par le système hypertexte AmigaGuide à travers la touche "help" ou directement par un bouton "?" dans ses fenêtres.

EnPrintPrefs

La majorité des réglages se fait à partir d'EnPrintPrefs (répertoire "Prefs"). Ceci permet d'établir, à sa guise, les différentes configurations, pour l'imprimante que l'on possède, ainsi que son calibrage.

Endicor

Sept configurations (densité 1 à 7) peuvent être définies et sauvées. Principalement, on y trouve la définition (180x180, 360x360 et 720x720) et le type d'impression : unidirectionnel (Standard), bidirectionnel (High Speed) ou Microweave. A partir de cette fenêtre, on peut ensuite passer aux réglages de la trame, luminosité/gamma et couleur.

La trame (Dither Control)

Plus de 60 trames sont à votre disposition, reprenant les "classiques" qui conviendront parfaitement pour la majorité de vos impressions ainsi qu'un choix de trames à effets spéciaux. Contrairement à Studio Print et TurboPrint on ne les voit pas, mais la fenêtre à droite affiche quelques informations rudimentaires. Contrairement à Studio Print, le programme Endicor ne permet pas de créer ses propres trames.

Luminosité et gamma (Shade Control)

Sur une échelle de 1 à 25, on définit l'intensité des couleurs de l'image imprimée. La courbure entre ces deux points est influencée par le gamma.

La couleur (Color Control)

A gauche on contrôle la sortie en échelle de gris, noir et blanc et, à droite, l'impression couleur. On peut y sélectionner des valeurs prédéfinies ou les modifier.

En ce qui concerne la couleur, trois modes : RGB, CMY et Y/M M/C sont disponibles. RGB et YMC fonctionnent selon le même principe. Une valeur au-delà de 100% rajoute la couleur proprement dite et une valeur en dessous de 100% retirera cette couleur sélectionnée. Il est évident qu'on élimine entièrement une couleur si on introduit la valeur 0%. Le mode Y/M M/C s'adresse plus particulièrement aux imprimantes CMYK (du type Stylus Color) et corrige en fait le pourcentage de jaune (Y) dans le magenta (M) et le pourcentage de magenta (M) dans le cyan (C).

Calibrage

Dans la fenêtre des EnPrintPrefs, on a la possibilité d'accéder directement à un petit utilitaire de calibrage pour réaligner les têtes d'impression ; indispensable après de grands tirages.

Endicor

EnPrintManager

Comparable à Studio Print et TurboPrint, Endicor dispose également d'un petit utilitaire qui permet de charger une image (uniquement IFF, même 24 bits), puis la positionner sur sa page et ensuite l'imprimer. La page est représentée en blanc, la portion imprimable en bleu et la position ainsi que la taille de l'image en noir. L'image ne peut être déplacée à l'écran au moyen de la souris comme dans Studio Print ou TurboPrint. Il faut introduire impérativement les coordonnées pour la repositionner.

On retrouve toutes les fonctions dans les trois menus (Project, Edit et Settings) bien que certaines soient déjà directement accessibles par les boutons en bas à gauche.

Menu Project

Dans ce menu on retrouve les commandes classiques : ouvrir, sauvegarder, imprimer, quitter. Make Picture (également accessible dans la fenêtre d'EnPrintManager : Make...), est par contre, un utilitaire qui offre quelques approches intéressantes pour faire des tests et calibrer les couleurs. Tout d'abord, on définit la taille de l'image (en pixels) de 32x32 jusqu'à 2048x2048 et son rapport X:Y. Ensuite, on détermine le mode avant de tout envoyer vers l'imprimante : RGB ou CMY (donnant une image de cette couleur); Black to ou White to (donnant un gradient du noir ou blanc vers la couleur sélectionnée), Through (crée un gradient partant du noir vers le blanc en passant par la couleur sélectionnée); Hue Wheel (roue arc-en-ciel), Video Bars ou Print Bars (genre mire TV) et Workbench (capture de l'écran Workbench). C'est nettement moins précis que le système CMS (Studio) mais cela permet néanmoins un certain réglage.

Menu Edit

Ici, on retrouve quelques traitements d'images rudimentaires : diverses rotations et la conversion en couleurs complémentaires.

Menu Settings

On a accès à l'EnPrintPrefs, on y sélectionne le chargement et la sauvegarde d'une configuration particulière, on y détermine le mode couleur (l'échelle des gris, noir et blanc, couleur), l'unité (pouces, cm, pixel) ainsi que l'aspect et le format du papier.

Éditeur : Endicor Technologies Inc, San Antonio, Texas USA.
Le distributeur européen est Eyetech Group Ltd de Stokesley, North Yorks, UK.

Pilotes ADFI (Epson/Canon)

Ces pilotes, écrits par Didier Levet et distribués par les Éditions ADFI (190 FF) ont été conçus pour remplacer le pilote "EpsonQ" du Workbench. Ils s'adressent à la famille des Stylus Color et à certaines imprimantes Canon : Canon_BJ10, Canon_BJ30, Canon_BJ200, Canon_BJ200ex, Canon_BJ230, Canon_BJ300, Canon_BJ330, Canon_BJC70, Canon_BJC210, Canon_BJC600, Canon_BJC610, Canon_BJC4000, Canon_BJC4100, Canon_BJC8000, Epson_LQ, ESC_P2, Stylus_300, Stylus_400, Stylus_800, Stylus_800+, Stylus_1000, Stylus_820, Stylus_Color, Stylus_ColorII, Stylus_ColorIIs, Stylus_ColorPro, Stylus_ColorProXL.

A travers le programme d'installation de l'Amiga on installe, sans problèmes, le pilote de son choix dans le répertoire Devs/Printers. Pour la série Stylus, il est aussi proposé d'installer un utilitaire de calibrage, pour autant que l'imprimante choisie accepte le calibrage des têtes d'impression. Si votre imprimante n'est pas reprise dans la liste, un test d'impression vous est proposé afin de vous guider dans l'identification du pilote compatible.

Endicor

Le programme est livré avec un petit manuel en français qui vous guide très clairement à travers l'installation, l'utilisation (en mode texte et graphique) et le calibrage.

Signalons que ces pilotes peuvent être utilisés par n'importe quel programme ayant une fonction d'impression et que le réglage se limite à ceux du "PrinterGfx" du Workbench. Même si l'on sait choisir la définition (180x180, 360x360 ou 720x720) pour la Stylus Color, on reste limité à trois trames. Il n'y a pas de reconnaissance Microweave ou de directionnalité ; on doit gérer la couleur, la luminosité, le gamma, à partir du programme de dessin avant l'impression. Ceci, afin de trouver une sortie parfaite.

Conclusion générale

Pour une bonne comparaison, j'ai utilisé la même image que Jac Pourtant. Ainsi, j'ai comparé les résultats obtenus par les Print Manager de Studio Print, TurboPrint et Endicor ainsi que ces quatre programmes fonctionnant en tant que pilote Workbench à travers différents programmes (PageStream, Pro Page, Photogenics, Deluxe Paint...). Les sorties couleurs sont de Photogenics.

Il est indéniable que les "hauts de gamme" Studio Print et TurboPrint offrent une énorme variété de réglages pour un très grand nombre d'imprimantes. Endicor et ADFI sont à ce sujet nettement plus modestes. Les résultats obtenus avec ces deux derniers étaient pour l'image test certainement équivalents à ceux de Studio Print et TurboPrint (bien que les quatre diffèrent de l'image écran). Pour d'autres images, seul TurboPrint a donné des résultats de qualité "professionnelle".

Les impressions varient également en fonction du programme utilisé. La combinaison Pro Page/ADFI était plutôt médiocre ; par contre, avec Photogenics j'ai obtenu de très beaux résultats. D'autre part, PageStream (3.0i) est devenu excessivement lent pour son impression matricielle par pilote Workbench, mais les résultats Endicor et ADFI étaient supérieurs à ceux obtenus avec le pilote Stylus Color même de PageStream.

Pour des prix équivalents, Endicor offre plus de contrôle et de variabilité qu'ADFI. Cependant, Endicor signale clairement que leur pilote n'a pas été testé entièrement avec les nouvelles Stylus Color II, IIs et Pro et pas du tout avec la Stylus Color ProXL.

Si votre intérêt se limite à l'impression de vos documents couleur sur une Stylus Color, ni plus ni moins, le pilote ADFI, par sa simplicité d'utilisation, vous donnera largement satisfaction.

Dernière minute

La version 2.11c de Studio Print vient de sortir avec de nouvelles routines pour les Stylus Color ainsi que pour les nouveaux modèles (II, IIs, Pro, ProXL). Un utilitaire pour le calibrage de têtes d'impression est inclus.

Nom : Endicor 2.0 et pilotes ADFI.
Développeurs : respectivement Endicor Technology et ADFI.
Genre : pilotes d'imprimante.
Date : 1996.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire, AmigaOS 3.0.
Licence : commercial.
Prix : environ 190 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]